skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 2 – Chapitre 17 – Négociations

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Ifryzee

Volume 2 - Volume 2 - Chapitre 17 - Négociations

Le cœur de Luo Feng eut un raté.

Dans le tableau de discussion des Fighters dans la ‘Maison des Limites’, il y avait de nombreux posts à propos des rancunes entre Fighters. Par exemple, en Chine, les Fighters dans les six quartiers généraux majeurs étaient sous le contrôle du gouvernement et étaient soumis à la loi ! Cependant, une fois qu’ils quittaient la ville et qu’ils entraient dans la zone des monstres, il n’y avait pas de loi pour résoudre quoi que ce soit.

C’était là un endroit où les Fighters et les monstres combattaient, un endroit totalement hors-la-loi ! Les Fighters marchaient tous sur la frontière entre la vie et la mort, donc des cas où des Fighters se tuaient entre eux à cause de leurs conflits étaient communs.

Tous les grands dojos, le gouvernement, etc. ne voulaient pas voir ce genre de chose se produire.

Les Fighters étaient la richesse des humains !

Ils étaient la seule chose qu’ils avaient qui pouvaient se battre contre les monstres ; ils ne voulaient pas que les Fighters aient des querelles internes. Donc, à partir de ça, les ‘Négociations Internes’ apparurent, et qui ‘arrangeaient’ les disputes. Les gens avaient des rancunes, très bien, asseyons-nous autour d’une table pour y mettre fin. C’était autre chose s’il n’y avait absolument aucune manière de les résoudre.

« Luo Feng, tu es encore un bleu qui vient juste d’entrer dans le cercle des Fighters. Il vaudrait mieux ne pas te faire d’ennemis. » dit l’Instructeur en Chef Wu Tong en souriant. « Tu as aussi besoin d’argent dès que tu commences. »

« Très bien. »

Luo Feng opina. S’ils ne pouvaient pas résoudre cela, alors tant pis. « Oncle Wu, je ne peux pas laisser Zhang Hao Bai s’en sortir si facilement ! Si j’avais été faible, alors mes jambes et mes bras auraient été brisés. »

« Mais bien entendu. » dit Wu Ton en hochant la tête. « Si nous ne les saignons pas un peu, ils pourraient penser que mon Dojo des Limites a peur d’eux. »

« Oncle Wu, quel prix pensez-vous que je devrais demander ? » demanda Luo Feng. Il ne connaissait pas les règles, donc il pensait qu’il vaudrait mieux avoir quelques conseils.

Après réflexion, Wu Tong dit : « Si c’était juste une personne ordinaire qui t’avait causé des problèmes, alors tu ne devrais pas dépasser les 50 millions de dollars Chinois. Et Luo Feng, tu es une élite de notre Dojo des Limites, donc tu ne devrais pas demander un prix trop bas non plus. Pas en-dessous de 10 millions de dollars Chinois ! Entre 10 et 50 millions, tu peux juste choisir un nombre au hasard. »

« Très bien. » Luo Feng opina du chef en considérant ses choix.

« Si tu es d’accord, alors je leur dirai de venir ce soir pour nous rencontrer. » dit Wu Tong en riant.

« Très bien, merci oncle Wu. » acquiesça Luo Feng en riant.

 

※※※※※※※※

 

Luo Feng retourna d’abord chez lui pour poser son rouleau de la {Lame Tonnerre à Neuf Étapes}, puis ensuite entra sur le réseau interne de la ‘Maison des Limites’ pour essayer de trouver quelques informations sur les négociations privées entre Fighters.

Oh… donc c’est comme ça.

La réputation est aussi reliée à ce paiement d’argent.

Luo Feng lut consécutivement de nombreux posts, et finalement il eut le sentiment qu’il avait une idée de ce à quoi ressembleraient les négociations de ce soir.

La voix de Gong Xin Lan, sa mère, se fit entendre au bas des escaliers. « Feng, on passe à table. »

« J’arrive, maman. »

Luo Feng éteignit et descendit pour se mettre à table.

Dans la salle de séjour en bas, son père et sa mère mettaient le couvert pendant que la bonne cuisinait.

« Où es Luo Hua ? » demanda Luo Feng dubitativement. « Il n’est pas encore revenu ? » En ce moment, il y avait deux domestiques employées, toutes les deux dans la quarantaine. L’une d’entre-elles avait été embauchée juste pour s’occuper de Luo Hua, car cela serait plus pratique pour Luo Feng : avec quelqu’un qui veillait sur son frère, celui-ci pouvait sortir plus souvent.

« Ton frère est au parc du lac des fleur de lotus, il vient juste d’appeler pour dire qu’il serait là bientôt. » dit son père Luo Hong Guo en souriant.

« Comment se fait-il que mon frère soit allé aussi souvent à ce parc ces derniers jours ? » demanda Luo Feng.

Sa mère se mit à rire doucement sur le côté : « Feng, ton frère a une petite amie. »

« Une petite amie ? » Luo Feng était surpris. Même s’il y avait de nombreuses personnes handicapées dans la société de nos jours, par exemple les soldats qui avaient combattu dans l’armée et étaient revenus invalides après avoir combattu des monstres… Bien que les personnes handicapées puissent aussi avoir des relations, se marier, et avoir des enfants, Luo Hua n’était même pas ici depuis plus d’un mois.

Dans un laps de temps aussi court, être en relation ?

« Feng, n’écoute pas ta mère. Ton frère passe du temps avec une fille, mais ils n’en sont pas encore à ce point là. » dit Luo Hon Guo en riant.

« Peu importe, c’est bien s’il peut avoir une relation. » Luo Feng était heureux intérieurement. Peu importe le résultat de cette relation, c’était une expérience de la vie. Cette expérience était bonne pour lui.

 

※※※※※※※※

 

À Yang Zhou City, la région Yi-An, dans le secteur du Jardin du Ciel.

« Mon oncle » Zhang Hao Bai regardait son oncle Zhang Ze Hu. Zhang Hao Bai s’était retrouvé ces jours derniers dans un état constant de peur et de nervosité. Il avait même peur que quelqu’un de l’agence de sécurité vienne pour l’enlever.

« Hu, tant que nous pouvons garder Hao Bai avec nous, c’est bon si nous subissons un peu de douleur. » ne put s’empêcher de dire Zhang Ze Long.

« Frangin, sois tranquille ! » Zhang Ze Hu était très large et musclé, et il émanait de lui une sensation de bête féroce sans rivale. Zhang Ze Hu sourit et montra ses dents blanches comme neige. « Ce petit lapin Luo Feng, ce n’est qu’un bleu chez les Fighters ! Tout ce qu’il a fait c’est de se battre contre les monstres les plus faibles élevés par les militaires pour devenir un Fighter, il devrait connaître les règles ! Ceux qui n’auraient pas dû causer de problèmes, en fait, ce sont ceux qui causent les problèmes…Pfff, embêter le Tigre des Montagnes, c’est chercher la mort ! »

En voyant à quel point son oncle était confiant, Zhang Ze Long et Zhang Hao Bai laissèrent échapper un soupir de soulagement.

« Très bien, laissez-moi m’occuper de ça, j’y vais. »

Après leur avoir fait un signe de la main, Zhang Ze Hu sortit.

À l’extérieur se trouvait un Hummer lourd à six roues remodelé. Il y avait même quelqu’un à l’intérieur qui faisait un signe et qui souriait alors qu’il criait : « Frère Hu, tu es prêt ? »

« Ouais, allons-y et récupérons le vieux Li et ensuite nous nous dirigerons vers le Dojo des Limites. » dit Zhang Ze Hu en montant dans la voiture tout en faisant un signe de la main.

« TRÈS BIEN ! »

Le Hummer émit un bruit sourd et puissant, puis il quitta rapidement le secteur du Jardin du Ciel.

Dans la soirée, dans le secteur Ming-Yue de la Yang Zhou City, dans le salon au 2ème étage du Hall des Limites, Luo Feng et son groupe étaient là.

« Feng, quelle coïncidence. Ton oncle Kong et grand frère Chen sont là. » dit Wu Tong en riant à gorge déployée. Luo Feng salua aussi les deux personnes près de Wu tong. L’un d’entre-eux avait l’air extrêmement mince et avait une cicatrice sur le visage qui donnait l’impression que son visage avait été coupé en deux. Rien qu’à le regarder vous donnait des sueurs froides.

L’autre homme était un homme costaud dont on pouvait dire qu’il était enthousiaste rien qu’en le regardant.

« Frère Chen, oncle Kong » cria Luo Feng.

Ces deux personnes n’étaient pas des personnes ordinaires. Dans le Hall des Limites ici à Yang Zhou City, il y avait trois Fighters de niveau Warlord : l’Instructeur en Chef Wu Tong, le ‘Canon de Feu’ Chen Gu, et la ‘Lame du Faucon’ Kong Quan. Wu Tong s’était déjà mis en retraite de la chasse aux monstres, alors que le ‘Canon de Feu’ Chen Gu et la ‘Lame du Faucon’ Kong Quan quittaient fréquemment la ville pour chasser les monstres.

Ces deux personnes étaient les figures de proues dans le cercle de Fighters du secteur Ming-Yue.

« Feng, nous connaissons déjà la situation. Sois tranquille, nous tiendrons avec toi dans cette affaire ! » dit Canon de Feu Chen Gu en riant. « Bon sang, peu importe à quel point ces personnes du Thunder Dojo soient prétentieuses, ils ne nous embêteront pas. »

« Oui » dit Lame du Faucon Kong Quan en hochant légèrement la tête.

Après un moment –

Les personnes du Dojo des Limites et du Thunder Dojo s’assirent de leurs côtés respectifs dans le salon. Il y avait au moins 20 personnes du côté du Dojo des Limites alors qu’il n’y avait que 8 personnes du côté du Thunder Dojo.

« Wu Tong, dans cette affaire, c’est en effet le neveu de Hu qui est en faute. » dit une grande brute en riant. « Mais ce neveu n’est rien qu’un petit enfant ! Qu’est-ce qu’il y comprend, et il n’est rien qu’une personne ordinaire, même pas un Fighter, donc pas la peine d’argumenter sur des choses aussi triviales. »

« Vieux Li, ne parle pas de ces choses futiles. » dit Wu Tong en riant tout en secouant la tête. « Peu importe à quel point nous sommes incertains à propos de ce cas, vous êtes ici pour négocier, n’est-ce pas ? Tigre des Montagnes, dis quelque chose. »

Zhang Ze Hu, qu’on appelle ‘Tigre des Montagnes’ dans le cercle des Fighters, car il utilise une machette géante avec une garde à deux mains.

« Instructeur en Chef Wu » dit Zhang Ze Hu en souriant, tandis que son regard se posait sur Luo Feng. « Pour ce cas, nous devrions laisser le petit Luo s’expliquer. Petit Luo, comment devrions-nous résoudre ce cas de manière à ce que tu sois satisfait ? »

« Boucle-la ! »

Lame du Faucon Kong Quan parla d’un ton sec. « Luo Feng est un bon frère dans notre Dojo des Limites. Petit Luo ? Il est qualifié pour que tu l’appelles par son nom aussi. »

Zhang Ze Hu se mit à paniquer, Lame du Faucon Kong Quan était un homme impitoyable dans le cercle des Fighters, donc même Zhang Ze Hu ne voulait pas le mettre en colère.

« M. Zhang Ze Hu » Luo Feng se leva et sourit. « Cette affaire a fait que beaucoup de frères me défendent, donc je suis un peu embarrassé. Mais quant à mes propres pensées… pff, ce Zhang Hao Bai qui a essayé de briser mes bras et mes jambes n’est qu’un petit problème, mais il a en fait attaqué mon père, et là, c’est chercher à mourir ! » hurla Luo Feng en lançant un regard furieux.

Zhang Ze Hu était sous le choc et les Fighters du côté du Dojo des Limites se mirent à rire. Ce ‘Tigre des Montagnes’ Zhang Ze Hu était un Fighter expérimenté et un Warrior niveau Avancé, à juste un pas du niveau Warlord. Luo Feng avait vraiment osé lui lancer un regard furieux avec une telle attitude, ce qui laissa aux Fighters du côté du Dojo des Limites comprendre son courage !

« Pfff, Luo Feng, alors que veux-tu ? Parle ! » Zhang Ze Hu n’était pas amusé et il affichait une expression mauvaise.

La colère de Zhang Ze Hu ? Il ne s’en souciait vraiment pas. Juste en parlant du présent, le niveau de condition physique de Luo Feng était déjà élevé pour un Warrior intermédiaire, donc il approchait le niveau ‘Warrior avancé’. Et avec sa force spirituelle ajoutée ici, il était déjà au moins au niveau ‘Warlord débutant’.

« Une phrase, 50 millions de dollars Chinois. Moi, Luo Feng, je vous donne un peu de face, et nous pourrons considérer cette affaire comme résolue. » dit Luo Feng en souriant.

« Tu as certainement une grande bouche, 50 millions ! » dit Zhang Ze Hu en lui jetant un regard furieux.

« Ce prix est élevé » dit l’Instructeur en Chef Li du Thunder Dojo en fronçant les sourcils.

Luo Feng se contenta de sourire sans rien dire.

« Le prix n’est pas élevé » dit l’Instructeur en Chef Wu Tong du Dojo des Limites.

« Luo Feng, je te donne un prix, 5 millions ! Je te donnerai 5 millions et nous considérerons cette affaire comme classée, et cela me donnera tout de même un peu de face. Ou alors, tu ne me donnes pas à moi, Zhang Ze Hu, la moindre face ! » dit Zhang Ze Hu en fixant Luo Feng du regard.

5 millions ?

Les personnes du côté du Dojo des Limites froncèrent les sourcils. Même si tu essayais de donner un peu de face à ‘Canon de Feu’ Chen Gu et à ‘Lame du Faucon’ Kong Quan, tu ne devrais pas proposer un prix si bas. Si le prix est trop bas, tu ne donnes pas la moindre face !

« Ou alors je ne vous donne pas la moindre face ? » Luo Feng lui lança un regard furieux. « Zhang Ze Hu, permettez-moi de dire quelque chose aussi. 50 millions, pas moins. S’il manque un seul dollar, alors préparez-vous à aller rendre visite à votre neveu à l’agence de sécurité ! »

Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top