skip to Main Content
Menu

Volume 2 – Chapitre 9 – La Ville des Monstres (partie 1)

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Ifryzee

Volume 2 - Chapitre 9 - La Ville des Monstres (partie 1)

C’était animé dans le secteur militaire. Au même moment, il y avait un déjeuner extravagant préparé pour tous les Fighters Potentiels qui étaient venus participer à l’examen de Fighter de Combat.

Dans l’après-midi.

1680 Fighters Potentiels se tenaient sur une place ouverte. À un bureau de réception sur la place, quelques hautes autorités du secteur militaire Nord de Jiang-Nan City, du Thunder Dojo ainsi que du Dojo des Limites se tenaient assises.

« Les Fighters Potentiels dont les noms sont appelés, venez retirer vos uniformes et vos armes. »

« Yan Zhuo »

« He Feng »

« Wang Bing Jiang »

……

Il y avait au moins dix officiers au bureau qui criaient les noms un par un. Les Fighters Potentiels dont les noms étaient appelés vinrent tous prendre leur uniforme et leurs armes.

« Luo Feng »

Ce son résonnant : dès que Luo Feng l’entendit, il se mit à courir jusqu’à là-bas.

« C’est votre uniforme de combat, vos bottes de combat, et la lame fantôme de 2ème série dont vous avez besoin. La plus lourde que nous ayons préparée n’était que de 98 kg, nous n’en avons pas de plus lourde. » L’officier passa un lot d’objets à Luo Feng. « Voici une montre de communication, qui peut envoyer des e-mails et comporte un GPS. Voici un bouclier hexagonal. »

Pendant que l’officier disait cela, il était un peu suspicieux alors qu’il regardait Luo Feng droit dans les yeux… Un Fighter Potentiel avait vraiment demandé une lame fantôme aussi lourde, c’était tout à fait bizarre.

Luo Feng eut un sourire léger et s’éloigna en courant, en portant le poids d’un matériel avoisinant les 200 kg.

……

Sur la place, chacun des 1680 Fighters Potentiels reçurent les armes demandées qui leur convenaient le plus. Chacun d’entre-eux utilisait des armes blanches ! C’était la condition nécessaire pour l’examen de Fighter de Combat ; les armes à feu étaient bannies. Après avoir reçu leurs affaires, tous retournèrent à leur aire de repos et revêtirent leur tenue de combat.

 

※※※※※※

 

Il y avait des rires sur toute la place.

À cette heure, Luo Feng était équipé de ses bottes de combat en alliage de métal, ses pantalons militaires standards, et une veste de combat contenant d’un peu d’alliage spécial Ke-Luo. Il avait aussi son bouclier hexagonal et sa lame fantôme sur le dos, et parlait joyeusement avec les Fighters Potentiels près de lui.

« Si on fait le compte de tout ce dont j’ai été équipé, ça vaudra au moins 7 à 10 mille. » dit un adolescent aux cheveux en brosse qui montrait du doigt son uniforme, tout excité. « Ces pantalons et cette veste ne sont pas les meilleurs équipements de Fighter. Il ne nous sont prêtés que pour l’examen de Fighter de Combat. Toutefois, ils peuvent nous défendre contre les griffes des monstres de grade H les plus faibles, ce qui est bien mieux que ces conneries de gilets pare-balles en ville. Une balle ordinaire ne sera jamais capable de percer cela, et un monstre de grade H ne pourra jamais déchirer ça. »

« On ne peut pas déchirer ça ! »

Une fille à l’expression sévère se mit à rire froidement sur le côté. « Même si le monstre ne peut pas déchirer l’uniforme, rien que l’impact lui-même peut te briser les os et endommager tes organes internes. »

« Ce grand frère n’est pas si faible et fragile. » L’adolescent aux cheveux en brosse renifla et jeta un regard noir à la fille. « Qu’en dis-tu, petite fille, allons donc là-bas et testons la force de ce frère ? »

« Ça suffit. » Luo Feng fronça des sourcils.

« Oui, frère Luo. Nous écouterons frère Luo. » dit l’adolescent aux cheveux en brosse en riant.

La nouvelle que Luo Feng avait été découvert par le Dojo des Limites s’était répandue d’un à dix, et de dix à cent dans la communauté des Fighters Potentiels. Sur les 1680 Fighters Potentiels, seuls trois d’entre-eux avaient été recrutés par le Dojo des Limites et le Thunder Dojo ! Les Fighters Potentiels savaient que ces trois personnes étaient spéciales.

« Luo Feng, Luo Feng ! » On entendit un cri au loin. C’était l’Instructeur en Chef du Hall des Limites, Wu Tong.

« Oncle Wu »

Luo Feng se mit à courir vers lui après avoir parlé à Yang Wu et aux autres près de lui. Pendant le mois dernier, Luo Feng avait vécu dans le secteur Ming-Yue, donc naturellement, il était devenu proche de l’Instructeur en Chef ‘Wu Tong’, qui vivait également dans le même secteur. Il l’appelait familièrement ‘Oncle Wu’.

« Luo Feng, viens avec moi. » Après que Wu Tong ait dit cela, il se mit à ouvrir la marche.

Luo Feng était rempli de doutes, mais il ne dit rien. Ils arrivèrent rapidement au deuxième étage d’un appartement tranquille. Dans le salon du deuxième étage, il y avait beaucoup de gens assis ensemble. Luo Feng regarda autour de lui… parmi toutes ces personne, il n’en reconnaissait qu’une seule : l’un des Quatre Grands du quartier général du Dojo des Limites de Jiang-Nan City, Zhu Ge Tao !

« Chef ! » salua Luo Feng de façon sonore.

« Hmm, Luo Feng, va t’asseoir là avec Wu tong. » dit en riant tranquillement Zhe Gu Tong, qui portait une tenue de combat sombre avec quelques pièces d’argent qui brillaient faiblement.

« Zhu Ge, c’est le Luo Feng dont tu parlais ? Laisse-moi voir, comparé à notre Thunder Dojo, il n’est pas aussi bon, n’est-ce pas ? » dit un homme costaud qui portait une tenue de combat violet sombre, qui était assis en face de Zhu Ge Tao. Lorsqu’il parla, le son semblait faire écho du plus profond de sa poitrine. « Notre Thunder Dojo a recruté deux personnes un il y a peu de temps, l’un dont le niveau de condition physique va de pair avec ton Luo Feng, et un autre qui est un génie des armes à feu. »

L’homme costaud regarda les deux jeunes hommes à ses côtés, qui se levèrent immédiatement en réponse.

« Je m’appelle Wan Dong » dit un adolescent qui avait l’air sérieux et avait une marque de naissance violette sur le visage.

« Je m’appelle Ma Xiao ». Un autre adolescent souriait et avait l’air magnifique ! Oui, on pouvait utiliser le mot ‘magnifique’ pour cet adolescent. S’il était né fille, il aurait été probablement du genre à faire tomber les hommes à la renverse.

Luo Feng sourit et hocha la tête : « Luo Feng, vous le savez déjà. »

 

Chapitre 9 – La Ville des Monstres (partie 2)

 

 

« Luo Feng » L’adolescent sérieux se mit à parler. « T’s assez de couilles pour faire une compétition ? Ce soir, à l’examen de Fighter de Combat, voyons qui pourra avoir la première place ! » Les yeux de l’adolescent étaient illuminés, comme s’il voyait le genre de nourriture la plus délicieuse, rempli de désir.

« Pas intéressé. » Luo Feng secoua la tête.

L’adolescent sérieux fut étonné, puis il se mit à rire froidement et ne dit plus rien d’autre.

Zhu Ge Tao et l’homme costaud du Thunder Dojo se mirent à rire sur le côté. « Zhu Ge, ton petit gamin semble très intéressant. Il est tout à fait calme, il ne laisse pas sa tête s’échauffer lorsqu’il est provoqué ! J’avoue que j’aime bien ce jeune homme. Luo Feng, as-tu l’intention de rejoindre mon Thunder Dojo… »

« Mais vas-y, continue, ne te gênes pas. » Zhu Ge Tao lui lança un regard noir.

« Je ne fais que plaisanter. Mec, tu n’as aucun humour. » dit l’homme costaud en riant.

Zhu Ge Tao lui jeta un regard noir : « Nous devrions y aller aussi. L’examen de Fighter de Combat va bientôt commencer ! »

————————-

 

Luo Feng et les 1680 Fighters Potentiels puissants marchèrent pendant au moins une demi-heure sous la guidance d’un soldat. Ils atteignirent la partie extérieure d’une ville. C’était déjà le soir à ce moment-là, et le soleil s’était couché.

ROAR~~~

Des hurlements variés qui faisaient manquer un battement à votre cœur se faisaient entendre dans la ville. La ville était entourée par du fil barbelé, et il y avait un grand nombre de soldats qui patrouillaient avec des fusils.

« Dépêchez-vous, il n’y a pas assez de monstres à l’intérieur. Apportez encore 1200 Sangliers Fourrure-de-Fer, 300 Chats de l’Ombre Zhi, et encore 500 Tigres Mastiffs. » Alors que l’ordre venant de par la ville, Luo Feng et les autres n’eurent pas à attendre longtemps avant de voir d’énormes camions arriver. Chacun des camions laissait entendre des hurlements furieux de l’intérieur.

Luo Feng et le grand groupe de Fighters s’approchèrent pour regarder de plus près…

Dans chaque camion, il y avait des cages, et dans chaque cage, des monstres y étaient enfermés. Ces hurlement furieux firent trembler le cœur de quelques Fighters Potentiels inexpérimentés.

« Luo Feng »

L’Instructeur en Chef ‘Wu Tong’ se mit à rire près de Luo Feng. « Même si tu es compétent et fort, cela ne signifie pas que tu puisses tuer des monstres ! Lorsque certaines personnes voient du sang et sont face à une possibilité de mourir, ils ne sont même pas capables de faire sortir un dixième de leur force. Donc, pour cet examen de combat, le but principal est d’entraîner ton esprit. Tu dois t’habituer à te battre à mort contre les monstres et à être sans pitié. »

« Compris. » Luo Feng hocha la tête.

« Hmm… ces monstres sont tous du niveau H, le plus faible. Ils sont équivalent à un niveau de Fighter ‘guerrier débutant’. » dit Wu Tong. « Leur point faible, c’est leur faible intelligence. Cependant, leur point fort est qu’ils sont très agressifs et cruels. Donc, à chaque examen de Fighter de Combat, il y a toujours le cas déchirant d’un Fighter Potentiel qui meurt. »

Luo Feng opina du chef, il n’y avait pas moyen que combattre à mort contre de vrais monstres puisse être sans danger.

……

 

Après qu’un groupe de monstres faibles de niveau H aient été importés dans la ville, le nombre de monstres dans la ville atteignit une quantité surprenante.

« À tout le monde. »

Une voix tonitruante arriva aux oreilles de chaque Fighter Potentiel. Luo Feng et chacun des Fighters Potentiels levèrent la tête pour regarder, et ils virent un officier militaire qui se tenait debout sur un bâtiment en ruines de trois étages au milieu de la ville pendant qu’il leur parlait à tous. « L’examen de combat de cette fois-ci aura les mêmes règles que les précédents ! À 18h30 ce soir, nous commencerons. L’examen prendra fin demain matin à 6 heures ! »

« Plus vous massacrerez de monstres, plus vous aurez de points. Pour chaque monstre que vous abattrez, coupez-lui l’oreille gauche en guise de preuve. »

« Souvenez-vous, les Fighters Potentiel n’ont pas le droit de se battre entre-eux. Vos mouvements et vos actes sont tous sous surveillance. Ceux qui brisent les règles seront immédiatement abattus et tués ! »

« Parmi les 1680 Fighters Potentiels que vous êtes, les 60 % supérieurs auront le droit de devenir un Fighter ! Les 40 % restants échoueront et devront présenter le prochain examen de Fighter de Combat. » La voix de l’officier devint soudainement froide. « En d’autres termes, sur les 1680, 1008 réussiront et 672 seront disqualifiés ! »

Les Fighters Potentiels qui écoutaient en bas ne purent s’empêcher de commencer à parler, un taux incroyable de 40 % sera disqualifié !

« Voici un pense-bête, généralement, si quelqu’un peut tuer trois monstres, il réussit. Si vous ne pouvez tuer que deux monstres, ce sera déterminé par la chance. » La voix de l’officier résonnait dans l’oreille de chacun. « Lorsque les scores sont égaux, nous utilisons le temps passé pour tuer les monstres, et la gravité de vos blessures subies pour déterminer le classement. Donc, lorsque vous aurez fini de tuer le nombre de monstres requis, dépêchez-vous et sortez de la ville. »

« Souvenez-vous, si vous êtes grièvement blessé, appuyez sur le bouton d’aide d’urgence sur votre montre de communication. Quelqu’un viendra immédiatement vous sauver… cependant, ce moment représentera aussi la fin de votre examen de Fighter de Combat. »

L’officier bondit.

WHOOSH !

Du haut du bâtiment au sol il y avait au moins une hauteur d’environ 10 mètres. Et avec deux autres sauts consécutifs, il était déjà à l’extérieur de la ville.

« Tous les Fighters Potentiels, avancez et entrez dans la Ville des Monstres. » dit l’officier en agitant la main.

Les 1680 Fighters Potentiels étaient comme une vague déferlante, et se déversèrent dans la Ville des Monstres.

« Fermez la porte ! » ordonna l’officier.

GRONDEMENT~~~ L’unique porte se ferma.

L’examen de Fighter de Combat commence officiellement !

Cet article comporte 17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top