skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 2 – Chapitre 7 – Le Déménagement

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Ifryzee

Volume 2 - Chapitre 7 - Le Déménagement

À midi ce jour-là, l’Instructeur Jiang Nian invita Luo Feng à manger un bon repas avec quelques Fighters au quartier général. Ce ne fut qu’à la nuit tombée que Luo Feng put retourner chez lui à Yang-Zhou City.

××××××

Le soir, les lampadaires dans les rues de la région côtière sud étaient allumés.

Il y avait trois hommes d’âge moyen qui étaient trempés de sueur, qui riaient et parlaient pendant qu’ils marchaient dans la rue. On pouvait sentir l’odeur du bois et de la peinture si l’on s’approchait d’eux.

« Ma taille devient insupportablement douloureuse. Je suppose que je vais devoir dormir sur le ventre ce soir. » dit un homme costaud tout en se tenant la taille, la douleur se faisant ressentir dans sa voix : « Ma prostate me fait mal aussi. Je suppose qu’il est temps d’aller faire un examen complet à l’hôpital. Merde, ça coûte pas mal d’argent cela dit. »

« Vieux Tian, pourquoi n’appelles-tu pas ton patron pour prendre deux jours de repos ? Tu pourras reprendre le travail lorsque tu te sentiras mieux. » dit le père de Luo Feng, Luo Hong Guo.

« Ouais, Vieux Tian, c’est pas la peine de te ruiner la santé. » dit la brute un peu enrobée à côté.

« Très bien, je rentre en premier chez moi. » dit l’homme d’âge moyen costaud. Il se tourna et se dirigea vers un bâtiment de forme conique. La brute légèrement enrobée et Luo Hon Guo soupirèrent et lui dirent au revoir alors qu’ils se dirigeaient vers un autre bâtiment de forme conique.

Luo Hon Guo marchait lentement vers sa maison sous la lumière tamisée des lampadaires.

« 32ème étage ! » Luo Hong Guo se tenait au rez-de-chaussée et regardait les escaliers. De nos jours, grimper 32 étages était facile pour la plupart des gens. Cependant, pour Hong Guo Luo qui avait effectué du travail manuel pendant une journée entière, même marcher était fatiguant. « Mon cou et ma taille me font souffrir. Je devrais prendre un peu de temps pour me reposer. »

Luo Hong Guo grimpa les escaliers d’un coup jusqu’au 32ème étage !

DING DONG ! DING DONG !  Luo Hong Guo se tenait devant la porte et appuyait sur la sonnette. Il était trop paresseux pour sortir les clés de sa poche.

KA !

Lorsque la porte fut ouverte, il vit un énorme, extravagant repas sur la table : il y avait des douzaines de plats différents. Leur famille n’avait même pas autant pour le Nouvel An.

« Que se passe-t-il, qu’est-ce que c’est que toute cette nourriture ? » Même si Luo Hong Guo n’était pas très heureux, il entra tout de même dans la maison avec un sourire sur le visage.

DAN DAN DAN DAN ~~~ Luo Hua hurla, assis sur son fauteuil roulant : « Papa, bienvenue à la maison ! »

« Papa ! » Luo Feng apporta obligeamment un peu de thé à son père et dit : « À partir de maintenant, papa n’aura plus à porter cet uniforme ! »

« Hein ? » Luo Hong Guo était sous le choc.

« Luo, » Gong Xin Lan, qui apportait les bols de riz, sourit à Luo Hong Guo. « Notre fils vient juste de signer un contrat avec le Dojo des Limites. Une fois qu’il aura réussi l’examen de Fighter de combat, il recevra 20 millions. Il a même reçu une villa privée, il a apporté les clés à la maison. »

« Quoi ? » Luo Hong Guo était interloqué. « Xin Lan, qu’est-ce que tu viens de dire ? »

« Papa, regarde. » Luo Feng donna à Luo Hong Guo le contrat signé.

Luo Hong Guo le prit et le regarda soigneusement, du tout premier au tout dernier mot, Luo Hong Guo n’osa pas manquer quoi que ce soit… Il regarda ce contrat comme s’il regardait un certificat de mariage. Tous les termes sur le contrat étaient très clairs.

« Ça, ça… Ne dois-tu pas signer le contrat avec le Dojo des Limites après l’examen de Fighter de Combat ? » Luo Hong Guo était dans un état d’incrédulité. « Et comment se fait-il qu’il y ait 20 millions ? »

Auparavant, lorsque Luo Feng avait passé l’examen de Fighter Potentiel, Luo Hong Guo avait vérifié minutieusement…

Lorsqu’un Fighter rejoins un Dojo, il n’a seulement qu’un million.

« Papa, c’est parce que mon frère est un génie. » dit Luo Hua alors qu’il émettait un rire étrange. « Quelle est la chose la plus importante à notre époque ? Les génies parmi les Fighters. »

« Est-ce que nous pouvons tous vivre dans cette villa ? » Luo Hong Guo regarda en direction de son fils Luo Feng.

Gong Xin Lan, sur le côté, se mit à rire : « Si tu veux aller vivre là-bas, tu peux y aller dès maintenant ! »

« Ha, haha… » Luo Hong Guo ne pouvait plus maintenir le contrôle de ses émotions ; des larmes lui montaient aux yeux. Même après toutes ces années, il n’y avait aucune chance pour qu’il puisse changer de boulot, même s’il travaillait jusqu’à la fin de ses jours. Il avait travaillé tellement dur pour sa famille. Et maintenant, il y avait finalement une chance de changer ! Il pouvait immédiatement aller vivre dans la villa privée légendaire !

En effet, une villa privée était une existence légendaire pour une personne ordinaire. Après la période du Grand Nirvâna, une ville devait contenir 200 millions de d’habitants, donc la terre était extrêmement précieuse ! Puisque les villas prenaient tellement de place, vous ne pouviez même pas en obtenir une même avec de l’argent !

Même les quelques rares personnes riches qui habitaient des villas devaient payer une taxe énorme.

« Même moi, Luo Hong Guo, j’ai une chance de vivre dans une villa ! » Luo Hong Guo ne pouvait contrôler sa joie. « Haha, même la maison de mon chien de patron ne sera pas aussi bonne que la mienne. »

« Ouais, ouais. » Luo Hua commençait à devenir excité aussi. « Notre maison aura d’énormes fenêtres et un grand bain ! Il y aura aussi un salon énorme ! Notre télévision et nos ordinateurs seront tous équipés de systèmes à reconnaissance vocale. L’écran de la télé de notre salon sera au minimum large de 200 pouces. Nous pourrons même nous rouler dans nos lits ! »

« Un lit dans lequel on peut rouler, j’en souhaite un depuis des lustres. » dit Luo Hua excité.

Lorsque Luo Feng vit son père et son frère comme ça, il était vraiment heureux intérieurement.

Pourquoi avait-il travaillé si durement ?

N’était-ce pas justement pour voir ce jour arriver ?

« Papa, maman, asseyez-vous, mangeons. » dit Luo Feng en riant.

« Je vais prendre une douche. » Luo Hong Guo se mit à rire bien fort. « À l’avenir, je n’aurai plus à porter cet uniforme. Je vais contacter mon patron à ce sujet. »

××××××

Ce soir, la famille de Luo Feng était rempli d’un bonheur encore jamais vu auparavant.

Cette maison, qui ne mesurait que 36 pings, avait hébergé cette famille de quatre personnes pendant tellement d’années. Même s’ils n’étaient pas satisfaits de cette maison, par exemple, les parents devaient dormir sur le canapé, et la lumière du soleil entrait rarement. La salle de bain était pitoyablement petite… il y avait bien trop de défauts.

Toutefois… juste au moment où ils étaient sur le point de la quitter, la famille de Luo Feng était un peu hésitante, car il y avait bien trop de souvenirs dans cette maison.

Cependant, les gens doivent aller plus haut !

Le matin du deuxième jour, un gros camion était garé en face du bâtiment. Luo Feng et sa famille commencèrent à charger leurs affaires dans le camion.

« Vieux Luo, que se passe-t-il ? Comment se fait-il que tu déménages ? »

« Eh, sœur Lan, qu’est-ce que tu fais de si bon matin ? »

……

Beaucoup d’amis familiers et de voisins dans ce petit secteur posèrent des questions à Luo Hong Guo et à Gong Xin Lan, plein de curiosité.

« Haha, mon fils Luo Feng a rejoint le Dojo des Limites, donc nous déménageons pour le Secteur Ming-Yue ! » répondit Luo Hong Guo avec fierté. « Wang San, tu ferais mieux de venir pour la fête que je vais tenir dans ma maison. »

Sur toutes les personnes qui avaient vécu dans ce bâtiment pauvre, qui n’espérait pas changer de vie un jour ?

Luo Hong Guo avait changé ! Et il s’était reposé sur son fils !

« Le fils du Vieux Luo est certainement génial, il a vraiment rejoint le Dojo des Limites. »

« Ouais, il est super. Je me demande quand mon fils deviendra aussi super également. Maintenant, le Vieux Luo a eu de la chance et a pu changer de vie. »

Les rumeurs se propagèrent de chaque personne vers dix autres, de dix personnes vers cent autres.

Pendant un moment, la nouvelle se répandit dans toute la région côtière du sud et même dans les autres bâtiments d’autres régions. Ils savaient tous que le fils de Luo Hong Guo avait rejoint le Dojo des Limites et que leur famille allait emménager dans le secteur Ming-Yue ! C’était un événement incroyablement énorme, joyeux, ce qui donna aussi envie à d’autres adolescents d’aider leur famille.

« Wen, lorsque tu voudras me trouver, va directement au secteur Ming-Yue. Cependant, appelle-moi d’abord avant de venir de manière à ce que je puisse contacter les gardes. » dit Luo Feng à son bon ami Wei Wen.

« D’accord. » Wei Wen frappa tout excité la poitrine de Luo Feng. « Je savais que tu pouvais le faire Luo Feng. Qui se soucie des examens du Lycée. Est-ce qu’un diplômé sur dix mille ou un diplômé d’une académie militaire peut vivre dans une villa privée ? Bon sang, je vais m’assurer de venir voir ta maison dans quelques jours. Je n’ai même jamais mis le pied dans une villa auparavant. »

Très rapidement —

Sous les regards des nombreux hommes, femmes et enfants, Luo Feng et sa famille montèrent dans une voiture, qui était suivie par un camion rempli des choses qu’ils n’avaient pas eu le cœur de jeter.

Luo Feng et sa famille quittèrent la région côtière sud et entrèrent dans le secteur des Fighters de Ming-Yue.

××××××

À midi, à l’entrée en face du secteur Ming-Yue. Six soldats portant de vraies armes à feu gardaient le portail des deux côtés, balayant du regard les alentours.

« Stop ! » L’un des gardes leva immédiatement son fusil d’assaut et le pointa sur la voiture qui arrivait.

CHI !  Cette voiture émit un bruit de freinage d’urgence.

Luo Feng et sa famille descendirent de la voiture, et un vieil homme chauve sortit de la loge du gardien. Il se mit à rire. « Luo Feng, n’est-ce pas ? La dernière fois que je vous ai vu pour l’examen de Fighter Potentiel, je savais que votre futur était sans limites. Cependant, je ne pensais pas que vous viendriez vivre dans notre secteur si rapidement. J’ai été contacté hier. Vite, venez et aidez-les à sortir leurs affaires. »

« Luo Feng, nous avons des gens pour vous aider à transporter vos affaires. Ces compagnies de déménagement n’ont pas le droit d’entrer ici. » dit le vieil homme chauve en riant.

« Nous comprenons. » Le père, Luo Hong Guo, se mit à rire et hocha la tête.

Immédiatement, sept soldats se ruèrent hors du secteur et se mirent rapidement à donner un coup de main pour transporter les affaires. Les hommes de la compagnie de déménagement regardaient cela avec admiration. Après tout, Luo Feng et sa famille emménageaient dans le secteur Ming-Yue.

Luo Feng regarda le Hall des Limites au centre, puis ensuite regarda les environs. Il y avait de petits ponts, des rivières qui coulaient, des fausses montagnes et des étangs, et une villa qui était entourée par de l’eau vive. « À partir de maintenant, ceci sera ma maison. » Luo Feng tourna la tête vers ses parents et son frère sur son fauteuil roulant. À cet instant, ses parents et son frère regardaient tous de manière excitée vers le petit secteur.

« M. Luo Feng, ceci en face de vous va devenir votre maison. » Quelques soldats transportaient les affaires et une jeune femme souriait tout en tenant quelques papiers. « Le n° 199 sera la maison de M. Luo Feng. Cette villa possède trois étages et un sous-sol. Le troisième étage a aussi une large terrasse. La surface totale est de 512 pings (environ 1692 m²). Si vous comptez le sous-sol, le jardin et la terrasse, alors cela avoisine les 800 pings (environ 2644 m²). »

Luo Feng et sa famille échangèrent des regards…

Et ils regardèrent de près cette villa luxueuse aux murs rouges et blancs : ceci allait être leur maison !

« 36 pings (environ 118 m²) ? Près de 800 pings ? » ne put s’empêcher de marmonner Luo Hua, sur son fauteuil roulant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top