skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 1 – Chapitre 18 – Bagarre de Gangs

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Ifryzee

Chapitre 18 - Bagarre de Gangs

Dans la prison.

Après avoir pris le petit déjeuner, les prisonniers commencèrent à retourner dans leur cellule, un par un.

Dans la troisième cellule à gauche du couloir sud, quatre prisonniers étaient tranquillement étendus sur leur lit. Un petit gros dit à voix basse : « Grand Frère, j’ai parlé à Boss Li pendant le petit déjeuner, et il a hoché la tête pour dire qu’il était d’accord. Nous enverrons trois de nos professionnels. Avec deux des ‘gorilles’ de Boss Li, nous aurons cinq hommes. Avec ça, ce Luo Feng ne devrait pas être un problème. »

« Fatty, j’ai entendu dire que ce Luo Feng pouvait battre quatre membres d’élite à lui tout seul. Il est franchement coriace. » dit tranquillement un homme musclé avec des tatouages ayant la forme d’un chien noir.

« Black Dog, Fatty, mis à part nous, Frère Zhou va envoyer Cobra. Même si nous ne réussissons pas, Cobra y arrivera définitivement ! » dit doucement un homme d’âge moyen borgne.

« Cobra ? »

Fatty et le musclé Black Dog étaient tous les deux choqués.

« Ouais. Par pure coïncidence, Cobra est aussi enfermé ici. » Le borgne hocha la tête.

« Avec Cobra, pas moyen d’échouer. » Fatty devint tout excité. « Cependant, à quoi ressemble Cobra ? Nous ne l’avons jamais vu auparavant. »

« Nous agirons ensemble. Après le déjeuner, je vais négocier avec Boss Li » dit le borgne tranquillement. « Sans erreur, nous bougerons ensemble et agirons à l’heure du dîner ! Souvenez-vous, amenez vos armes. » Toutefois, les armes dont ce prisonnier parlait n’étaient juste que de petites lames fabriquées en limant une brosse à dents…

Même s’il y avait des contrôles stricts dans cette prison, ça ne peut pas se comparer du tout à une prison à grande échelle.

Toutefois, même dans une prison à grande échelle, des hommes habiles étaient presque toujours capables de faire de la contrebande d’armes à feu et de munitions. Peu importe à quel point l’endroit était sécurisé, tant que des gens les faisaient fonctionner, il y aurait des lacunes ! Bien sûr, les gens dans cette prison n’étaient que du menu fretin. Ils étaient armés avec de simples lames et des morceaux de verre.

 

××××××

 

Le soir arriva.

« Frère Luo. »

« Frère Luo. »

Alors qu’il sortait de sa cellule, chaque prisonnier qu’il rencontrait saluait Luo Feng de façon obéissante. L’histoire de sa bataille avec quatre membres d’élite s’était propagée la nuit dernière. Virtuellement, tout le monde dans la prison connaissait la force de ce jeune homme.

Dans la cafétéria. On appelait ça une cafétéria, mais c’était juste un foyer fermé.

Il y avait de longues tables stabilisées argentées, environ deux douzaines.

Tout dans cette prison est plutôt bon, excepté la nourriture.  Depuis que Luo Feng avait réussi son entraînement à l’énergie génétique la nuit dernière, il avait été de bonne humeur pendant toute la journée. Il se dirigea vers le comptoir et les gardes lui donnèrent une boîte à déjeuner en plastique, mais il n’y avait à l’intérieur qu’un peu de nourriture qui ressemblait à de la boue.

Alors qu’il baissait la tête pour voir ce qu’il y avait à l’intérieur, il ne vit qu’un peu de nourriture qui avait l’air d’une boue grisâtre. Lorsqu’il la renifla, elle avait l’odeur des pommes de terres.

C’est donc ça le légendaire rata. Luo Feng secoua la tête.

C’était plutôt célèbre. Mais même si c’est appelé ‘rata’, c’est en fait absolument la pire nourriture de la société, indiscutablement. Si on mangeait cette nourriture brute, on n’avait besoin de dépenser que cinq centimes par jour. Rien qu’en disant cela, c’était suffisant pour vous dire quelle était la qualité de ce qu’on y mettait.

Un foyer argenté, une table argentée, et une boîte à déjeuner argentée.

Une grande partie des personnes en uniforme arriva un par un et reçurent leur boîte à déjeuner.

Luo Feng s’assit sur le côté de la table et baissa la tête alors qu’il commençait à manger ce ‘rata’. À cet instant, un jeune homme mince à lunettes commença à râler. « Même les cochons et les chiens mangent de la meilleure nourriture que ça ! » alors qu’il avait mangé deux bouchées du contenu de sa boîte déjeuner, près de Luo Feng.

« Dépêche-toi, t’as perdu, donne moi deux clopes. »

« T’as dit quoi ?. »

Dans le grand foyer, plus d’une centaine de prisonniers était en train de parler. C’était désordonné et chaotique. Deux gardes se tenaient de l’autre côté de la rambarde, tous les deux portant un fusil d’assaut. Il regardaient paresseusement à l’intérieur, puis ils se mirent à rire et à parler entre-eux. La caméra de sécurité en haut enregistrait continuellement tous les événements dans le foyer.

PENG

Une brute borgne s’assit à une table, trois mètres à la droite de Luo Feng. Il jeta un œil à Luo Feng et se mit à rire. « Tu es Luo Feng ? »

Luo Feng regarda la brute borgne bien en face : « Tu es ? »

« Je suis Long. » La brute borgne sourit et se mit à rire.

« Le dragon à un œil. » dit une voix basse. Un petit homme gras s’assit en face de la brute borgne. À cet instant, deux brutes s’assirent près de lui, comme des tours d’acier. Les deux brutes regardèrent froidement la brute borgne. Ensuite, le petit homme gras eut un rire froid. « Lorsque nous sommes sortis pour nous détendre hier, vos hommes ont frappé mon frère, pas vrai ? Dites-moi, comment allons-nous résoudre ce problème ? »

« Va te faire foutre. » La brute borgne roula de son œil unique et les avertit. « Fatty Li, tu ferais mieux de dégager tout de suite. Si tu déconnes avec moi, ne me blâme pas si je ne me retiens pas. »

Le petit homme gras le fixa froidement et se mit à rire. « Dragon à un œil, on dirait que tu ne veux pas parler ? »

Luo Feng, à côté, avala encore deux bouchées et leur jeta un œil. Il ne pouvait s’empêcher d’être intéressé. De son point de vue… il était clair que deux puissances majeures dans la prison étaient sur le point de se battre.

« Parler ? De ma merde. Si tu veux encore parler, va te faire voir. » L’unique œil de Dragon à un œil roula alors qu’il le sermonnait.

« J’m’en fous, à l’attaque ! »

Le visage du petit homme gras était hideux alors qu’il hurlait.

Instantanément, les deux brutes à l’air de tours d’acier près de lui se mirent en mouvement. L’un d’entre-eux souleva la longue table métallique et la jeta sur la brute borgne, pendant que l’autre brute lança un coup de pied à la vitesse de l’éclair.

« Ils osent frapper notre boss ! »

« Mes frères, allons-y ! »

Le foyer tout entier devint immédiatement chaotique.

PENG !

L’un des prisonniers souleva le banc et le frappa férocement sur la caméra de sécurité dans le coin. À chaque fois qu’il y avait une bagarre de gangs à grande échelle dans la prison, la première chose à faire, c’était de casser la caméra. Sans preuve concrète, la police ne pouvait vraiment pas sélectionner les prisonniers à blâmer au hasard.

Dans le foyer.

« AH ! » Le dragon à un œil lança son bras droit et bloqua le coup de pied de la brute. Cependant, c’était vraiment un coup de pied puissant, donc le dragon à un œil recula de quelques pas, directement vers l’endroit où se tenait Luo Feng.

Les deux brutes à l’air de tours d’acier le poursuivirent rapidement.

Les hommes sous les ordres du dragon à un œil se ruèrent aussi dans cette direction. Soudainement, Luo Feng était au centre de la bagarre entre gangs.

Je n’arrive pas à croire que je me retrouve embarqué là-dedans. Luo Feng ne put que se lever. Il était trop paresseux pour s’impliquer dans cette affaire. Ce fut à ce moment-là que le petit gros, sous le commandement du dragon à un œil, se rua vers Luo Feng. Il révéla soudain une lame aiguisée à partir d’une vis et la pointa sur la taille de Luo Feng.

Avant cela, le dragon à un œil révéla une petite lame dans sa main et se préparait à la planter dans Luo Feng.

Hmm ? Luo Feng sentit subitement le danger. En même temps, il pouvait ressentir une légère douleur à la taille, comme si quelque chose d’aiguisé avait percé son corps. Cependant, alors que Luo Feng tendait ses muscles, il bondit en l’air comme un léopard et sauta au-dessus de la table devant lui. Mais à cet instant…

HE–HE–

Les deux brutes ayant l’air de tours d’acier lancèrent leurs jambes comme des haches de guerre vers Luo Feng.

« Vous demandez à mourir ! » Luo Feng, qui comprit ce qu’il se passait en un instant, hurla d’une voix puissante et abattit ses deux poings contre les deux jambes. Les deux brutes ressemblant à des tours d’acier, surnommés ‘gorilles’ rirent froidement dans leur for intérieur. L’énergie explosive des jambes étaient bien plus puissantes que celle des bras. En quoi pourraient-ils craindre Luo Feng ?

PENG ! PENG

On entendit un bruit étouffé de coups, suivit par le son d’os qui se brisaient. Les deux brutes féroces qui ressemblaient à des tours d’acier hurlèrent de douleur. Tous les deux valdinguèrent loin des poings de Luo Feng et s’écrasèrent contre une table loin de là. Sur le banc et sur le sol, il y avait des traces de sang qui pouvaient vous glacer le sang.

« Ahhhhh » Les deux brutes se tenaient les jambes de douleur tout en se roulant au sol.

« Quoi ! » Le dragon à un œil en compagnie du petit gros et de Black dog qui était à côté d’eux étaient complètement sous le choc.

À cet instant-là–

WENG ! WENG !

Une sonnerie d’alarme à percer les oreilles se mit à résonner. Tous les gardiens de la prison se ruèrent rapidement hors de leur zone de repos pour se regrouper alors qu’ils se dirigeaient vers la cafétéria.

Luo Feng se toucha la taille et vit que le sang avait taché son uniforme. Les légendes étaient vraies, les fighters capables de s’entraîner à l’énergie génétique avaient une force de poings de trois ou quatre mille kg. Une petite balle normale était incapable de percer à travers leurs muscles. Le couteau du petit gros n’avait que traversé la peau de Luo Feng et avait été arrêté par ses muscles.

« Donc vous les gars, vous avez fait cette petite mise en scène. »

Luo Feng fixa le dragon à un œil et le petit homme gras, ses yeux remplis de férocité, ce qui les rendit tous les deux pâles sous le choc.

« Tout le monde sur lui, il est blessé ! » cria le dragon à un œil de rage.

« Tous ensemble ! » Le petit homme gras se mit aussi à crier bien fort. Alors qu’ils hurlaient, ils soulevèrent les bancs pour écraser Luo Feng avec. En suivant les actes de leurs boss, les autres hommes commencèrent naturellement à se ruer ensemble avec leurs propres bancs.

Les mouvements de Luo Feng étaient comme ceux d’un fantôme, ses deux jambes étaient comme des tirs de canon, donnant un coup de pied à chaque prisonnier, les envoyant en l’air. Pour les prisonniers ordinaires, Luo Feng n’était pas trop cruel, puisqu’ils n’avaient fait que suivre les ordres. Cependant, Luo Feng ne montrerait aucune pitié pour les deux leaders et le petit gros qui l’avait planté.

PU !

Le coup de Luo Feng cassa le banc en deux et son bras s’écrasa sur dragon à un œil, l’envoyant voler dans les airs. Son bras tourna à 90 degrés dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Les gens étaient tous lancés en l’air, des bancs et des tables étaient tordus et cassés en morceaux l’un après l’autre.

Quelle différence !

C’était la différence entre un fighter qui s’était entraîné aux techniques de l’énergie génétique et des détenus à l’agressivité ordinaire.

Alors que Luo Feng balayait du regard le groupe de prisonniers, le jeune homme mince à lunettes, qui avait regardé silencieusement, agita soudain la main.

« Arrêtez tout ! »

Alors qu’une lumière froide passait à travers le ciel, elle était déjà devant Luo Feng.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top