skip to Main Content
Menu

Chapitre 17 – Tard dans la nuit à la prison

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Ifryzee

Chapitre 17 - Tard dans la nuit à la prison

Dans la nuit profonde. La lune et les étoiles n’étaient pas visibles dans le ciel aujourd’hui, donc la cellule où Luo Feng résidait était complètement sombre. Seules les rues à l’extérieur de la cellule diffusaient un peu de lumière.

ZZZZZZZ

Des ronflements continuaient à résonner dans toute la cellule, montrant que virtuellement tout le monde était profondément endormi.

Soudain —

Sur le lit de gauche, Luo Feng, qui était à l’origine étendu, en train de se reposer, s’assit. Ses jambes étaient croisées la plante de ses pieds en avant. Ses mains reposaient sur ses jambes et son dos était parfaitement droit.

D’après l’article que j’ai vu au Hall des Limites, il n’y a qu’une seule façon d’entraîner l’énergie génétique sur Terre — l’entraînement Wu Xin Xian Tian. Une fois que quelqu’un atteint la condition physique du niveau d’un fighter, il est normalement capable de commencer l’entraînement à l’énergie génétique directement. Luo Feng inspira profondément. L’article dit que la première ‘sensation’ est le pas le plus difficile !

Pour absorber l’énergie cosmique, il faut d’abord être capable de la ressentir.

Selon l’article, cette énergie est déployée autour de la Terre. Même les étoiles dans l’univers possèdent cette énergie. Cependant… la plupart des gens ne peut pas détecter la présence de l’énergie.

Tant que je peux en avoir la ‘sensation’, ce sera facile de l’absorber.

Les personnes talentueuses peuvent ressentir l’énergie le premier jour de leur entraînement. Les fighters les moins talentueux peuvent prendre jusqu’à un an et demi pour juste ressentir l’énergie. Luo Feng ajusta sa respiration et garda la position de la technique de Wu Xin Xian Tian. Le Wu Xin * se réfère à ‘les deux plantes des pieds, les deux paumes, et l’artère principale dans la tête’.

(NdT : Wu Xin signifie Cinq Cœurs)

Respire…

La respiration de Luo Feng se stabilisa lentement. Alors qu’ils se stabilisait, Luo Feng pouvait sentir son cœur devenir calme.

Je dois détendre mon corps. Le Wu Xin Xian Tian est un processus naturel. Je dois calmer mon cœur, calmer mon cœur comme un lac qui donne le reflet d’un miroir. L’autocontrôle de Luo Feng était bon, donc il était capable de se calmer lentement, même son cœur s’était calmé.

Tout était complètement silencieux. On pouvait à peine entendre sa respiration.

Une minute, deux minutes… trente minutes, une heure…

Hmm ? Luo Feng ouvrit les yeux. Où est donc cette soi-disant énergie ? Comment se fait-il que je ne puisse pas la ressentir ? Mon cœur et mon corps auraient dû être très calmes là maintenant. Comme le dit l’article, peut-être qu’une personne talentueuse peut réussir le premier jour, mais que ça prendrait un an et demi à une personne non talentueuse pour ressentir l’énergie ?

Je vais encore essayer. Luo Feng ferma les yeux et tenta de ressentir l’énergie décrite dans l’article.

Relaxé, tranquille.

C’étaient là les deux points sur lesquels la technique Wu Xin Xian Tian mettait le plus l’accent.

C’est toujours pas bon. Une demi-heure plus tard, Luo Feng ouvrit les yeux.

Luo Feng était témoin que la première étape de l’entraînement génétique — le ressenti — était très difficile.

Je vais essayer une dernière fois. Si je ne réussis pas, j’attendrai jusqu’à demain soir. J’espère réussir. Luo Feng espérait tout au fond de lui. Il ferma les yeux, et commença à se calmer à nouveau de manière à ressentir l’énergie.

Le temps passait lentement, dix minutes… trente minutes… cinquante minutes… une heure et vingt minutes…

Comment se fait-il que ça ne marche pas ?

Dans son état presque méditatif, les pensées de Luo Feng se mirent à ralentir aussi.

Lentement…

Dans cet état presque méditatif, Luo Feng avait une lueur d’espoir tout au fond de son cœur, espérant ressentir l’énergie. Toutefois, alors que le temps passait, Luo Feng s’endormait ! Une personne normale qui ne pense à rien et ferme les yeux pendant une demi-heure tard la nuit s’endormirait, et Luo Feng faisait cela depuis trois heures déjà.

Sur le point de s’endormir, Luo Feng oublia d’essayer de ressentir l’énergie.

Je me sens si bien.

Luo Feng, qui était en train de s’endormir, sentit une faible énergie passer au travers de la plante de ses pieds, des ses paumes, et de l’artère principale de sa tête. À un taux lent et constant, elle entra dans son corps.

Qu’est-ce que c’est ? Luo Feng était toujours à demi endormi.

C’est l’énergie !!!  Luo Feng se réveilla abruptement et ouvrit les yeux. La sensation qu’il avait eue auparavant disparut immédiatement.

Luo Feng n’aurait jamais pensé qu’il serait capable de ressentir l’énergie alors qu’il était sur le point de s’endormir.

Je l’ai ressentie, je l’ai ressentie, ce doit être l’énergie que je recherchais. Luo Feng était très heureux intérieurement. Selon l’article, une fois qu’on réussit le test de Fighter Potentiel, beaucoup de gens peuvent commencer à entraîner leur énergie génétique. Même si on ne le ressent pas consciemment, le corps l’absorbe inconsciemment. 

Luo Feng savait que la sensation qu’il venait d’avoir signifiait qu’il absorbait l’énergie. Cependant, ce genre de vitesse d’absorption était bien trop lente.

C’est ce genre de sensation.

Luo Feng ferma les yeux et essaya de la ressentir à nouveau. Il stabilisa sa respiration et calma son cœur. Sa conscience se concentrait sur ses plantes de pieds, les paumes de ses mains, et l’artère dans sa tête. Il tenta de ressentir l’énergie qu’il venait juste de ressentir.

Il avait le sentiment qu’il ressentait l’énergie, mais qu’en même temps, il ne la ressentait pas.

Lentement, la sensation devenait de plus en plus claire.

 C’est ça !

Une très petite chose comme un souffle flottait lentement. Lorsqu’elle s’approcha des plantes des pieds de Luo Feng, elle s’infiltra lentement.

C’est ça l’énergie. Luo Feng se concentra sur le ‘Wu Xin’ et se concentra à absorber l’énergie. Naturellement, la vitesse à laquelle ses plantes de pieds, ses paumes et son artère cérébrale absorbaient l’énergie augmenta : elle approcha instantanément cent fois la vitesse précédente.

Si l’on disait que les énergies étaient absorbées comme quelques gouttes d’eau de la fuite d’un tuyau au début…

Alors maintenant, la fuite est plus large, et comme une petite rivière, les énergies affluaient incessamment dans le corps de Luo Feng.

Ah ~~~ La sensation le fit frissonner jusqu’aux os. L’énergie sans forme et sans couleur entra dans le corps de Luo Feng. Les cellules affamées et assoiffées gobaient follement l’énergie qui venait de cinq chemins différents.

À l’intérieur des cellules.

Alors que les énergies pénétraient les cellules, elles furent rapidement absorbées par le mitochondries et en même temps, émirent une énergie étrange. Cette énergie fut absorbée par les cellules, ce qui commença à provoquer des changements stupéfiants. Le génotype était aussi en train de se modifier légèrement, et les cellules commencèrent à se diviser, d’une en deux.

Le temps passa lentement…

Le corps de Luo Feng continua à changer, que ce soit à la surface de la peau, les muscles, les os, et même les membranes de chaque cellule, chaque partie du corps changeait. Ce changement est l’évolution de la vie, une amélioration des gènes de la vie !

D’après le guide d’entraînement, dès la naissance, nous étions incapables d’absorber les énergies. Donc, dans un état de famine, lorsque vous absorbez les énergies pour la première fois, vous en absorbez la plus grande quantité. Ce qui est également le moment de la plus rapide poussée de force ! Luo Feng sentait son niveau de condition physique changer.

Sur la Terre, et dans l’univers tout entier, il y a une quantité infinie d’énergie. La quantité que Luo Feng venait juste d’absorber était négligeable.

Cependant, pour Luo Feng, c’était le plus grand bon en force qu’il avait jamais eu.

La densité de ses os s’accrut, les cellules réduisirent leur volume et se scindèrent en deux, les fibres des muscles étaient en train de s’améliorer, et le poids du corps de Luo Feng continuait à augmenter.

La vie est si bizarre !

Dans le cerveau.

Dans un endroit que Luo Feng ne pouvait ressentir, les énergies se déversèrent dans les profondeurs de son cerveau. Depuis sa naissance, jusqu’à maintenant, les trois chocs dans les profondeurs de son cerveau provoquèrent trois comas. Et cette nuit, une énorme quantité d’énergie était en train de s’y engouffrer.

Toutefois, ce changement était différent des trois fois précédentes, il était plus léger… Luo Feng, qui s’entraînait, ne le remarqua pas du tout.

 

××××××

 

DING— DONG—

À l’aube, le soleil venait juste de se lever, il était environ 5 ou 6 heures. Toutes les sonneries dans la prison étaient en train de résonner. Chaque prisonnier commença à s’éveiller. Luo Feng, qui s’était assis jambes croisées pendant un moment, ouvrit finalement les yeux et sourit. En effet, c’est la plus grande quantité d’énergie que je peux absorber en une durée. J’ai absorbé l’énergie pendant deux heures jusqu’à ce que mon corps soit rassasié.

Luo Feng pouvait sentir qu’il avait bien plus de puissance qu’auparavant.

Après la nuit dernière, j’ai l’impression que mon niveau de condition physique s’est augmenté encore plus qu’après mon coma pendant les examens pensa Luo Feng par devers lui. La force de mon poing devrait probablement être aux environs de 1500 kg maintenant, peut-être même plus élevée. Seuls les tests pourraient me dire à quel point ma force a augmenté.

« C’est l’heure du petit déjeuner, c’est l’heure du petit déjeuner » De nombreux prisonniers quittèrent leur cellule pour aller manger.

Luo Feng sauta de son lit, se brossa les dents, et se lava le visage en préparation du petit déjeuner.

À ce moment-là —

Dans le couloir, trois prisonniers en uniforme se dirigeaient vers la cellule de Luo Feng. L’un d’entre-eux hurla : « Huang le chauve, j’ai entendu dire qu’une personne hautement compétente est arrivée dans ta cellule, et qu’elle a battu quatre membres d’élite à elle toute seule. »

« Frère Liu, il est certainement coriace. » Dans la cellule de Luo Feng, la brute chauve se mit à rire et hocha la tête.

« Oh »

Les trois prisonniers échangèrent des regards, et l’un d’entre-eux dit à voix basse : « Il n’y a pas d’erreur. Le numéro de la cellule, l’âge, et la force sont tous corrects. Frère Zhou parlait de lui. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top