skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 1 – Chapitre 15 – Je Vais Coopérer

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Ifryzee

Chapitre 15 - Je Vais Coopérer

« Attaquez, attaquez tous ensemble ! » Le visage de Zhang Hao Bai était rouge de fureur alors qu’il agitait les mains de colère.

Ce Luo Feng osait faire du grabuge sur son territoire et attaquait ses gardes du corps.

« Faites attention, ses coups de pieds sont puissants » Le garde du corps gras sur le sol se frottait le ventre. Un peu de sang coulait au coin de sa bouche, et il ne pouvait pas se relever pendant un moment.

« Gamin, tu crois que tu es un dur, hein. » Le garde du corps nommé Wang et l’autre garde du corps se ruèrent dans la direction de Luo Feng. Comme ils avaient vu la puissance de Luo Feng, ils étaient prudents et ne le sous-estimaient pas. À cet instant, Luo Feng fonçait aux côtés de son père, mais avant qu’il ait pu dire quoi que ce soit, Luo Hong Guo cria : « Je vais bien, Feng, derrière toi ! »

L’espace d’un instant, les deux gardes du corps arrivaient de la gauche et de la droite pour attaquer Luo Feng simultanément. Même ce Zhang Hao Bai arrivait à ses trousses.

Tous les trois ensemble !

« Pfff ! » Luo Feng jeta un regard du coin de l’œil et tourna instantanément. Avec la puissance qui provenait de la rotation, il lança son bras droit en forme de lame et coupa dans l’espace en face de lui comme s’il menait un combat à l’épée.

HU !

Le bras provoqua un courant puissant qui soufflait à l’avant.

« C’est pas bon ça » Le visage du garde du corps nommé Wang changea de suite et il courut pour bloquer les bras de Luo Feng avec ses deux bras.

PENG !

Le son d’un impact.

La lame de Luo Feng frappa avec force les deux bras du garde du corps nommé Wang.

Le garde du corps nommé Wang eut la sensation que ses bras ne lui appartenaient plus. Ils lui faisaient tellement mal qu’il n’y eut aucune sensation pendant un moment. Son bras droit tomba sans force et il recula tout en hurlant : « Mon bras droit est fracturé ! »

« Quoi ! » Zhang Hao Bai, qui se tenait prêt à intervenir, était choqué. Ses gardes du corps étaient tous des membres d’élite du dojo. Luo Feng, lui aussi un membre d’élite, devrait être environ de puissance égale. Il n’y avait pas moyen que son attaque puisse fracturer le bras du garde du corps nommé Wang, qui était aussi un membre d’élite.

« C’est pas bon ! » Le garde du corps nommé Wang était blessé, donc, il ne restait plus que le grand garde du corps en noir. Il était surpris et furieux alors qu’il avait été témoin de la défaite de ses camarades.

Le garde du corps en noir serra les dents et hurla tout en lançant un coup de pied et un coup de poing à la vitesse de la lumière.

WHOOSH ! WHOOSH !

Luo Feng était adroit, donc il ne lui suffit que de deux balancements pour esquiver les deux attaques. Puis il se prépara pour un coup de taille puissant.

Il leva sa main droite haut dans l’air et attaqua. Son coup était comme celui d’un couteau !

« C’est trop rapide » Le garde du corps en noir ne put éviter, donc il ne put que mettre ses bras au-dessus pour bloquer l’attaque en serrant les dents ! Alors que l’attaque effrayante s’abaissait, le cœur du garde du corps était rempli de terreur.

DON !

Le garde du corps avait perdu toute sensation dans ses deux bras, et ils étaient ramollis par l’attaque de Luo Feng. Cependant, le coup de Luo Feng ne perdit pas de son élan ; après avoir frappé les bras du garde du corps, elle tomba sur son épaule. Plus de mille kilos de puissance firent instantanément s’agenouiller le garde du corps sur le sol.

« Comment est-ce possible ? » Zhang Hao Bai, qui se préparait à une attaque en traître, s’arrêta sous le choc.

Les trois gardes du corps : l’un se tenait le ventre alors qu’il essayait de se relever, l’autre avait un bras fracturé, et le dernier était agenouillé sur le sol après un seul coup.

« Zhang Hao Bai ! » Les yeux de Luo Feng étaient comme des flammes, il était sur le point de dévorer quelqu’un.

« Bon sang, qu’est-ce que tu fais. Luo Feng, qu’est-ce que tu fais ! » Zhang Hao Bai recula rapidement de deux pas et hurla : « C’est chez moi ! Comment oses-tu pénétrer ici et frapper mes gens, et encore agir avec tant d’arrogance ! »

« Tu as osé frapper mon père, donner un coup de pied à mon père ! » Luo Feng serrait les poings. Tous les muscles de son corps étaient comme du fer et ses veines avaient l’air de vers.

« Ton père, je ne sais même pas qui est ton père, comment aurais-je pu frapper ton père et donner un coup de pied à ton… » Zhang Hao Bai regarda soudainement vers les trois employés qui étaient encore sales et couverts d’empreintes de pieds. Il réalisa en un instant la raison pour laquelle Luo Feng avait fait irruption sans rien dire et avait commencé à attaquer.

Zhang Hao Bai regarda Luo Feng, qui avait l’air de vouloir dévorer quelqu’un, et hurla immédiatement : « Luo Feng, je te préviens, tu– »

PENG !

Luo Feng donna brusquement un coup de pied, sa jambe, vive comme l’éclair, frappa contre le ventre de Zhang Hao Bai, ce qui envoya Zhang Hao Bai s’étendre sur le sol, le visage d’un rouge éclatant.

« Tu me préviens, mon cul ! » Luo Feng attrapa Zhang Hao Bai par le col. Son emprise fit que Zhang Hao Bai était suspendu en l’air.

« Toi, toi… » Zhang Hao Bai voulait parler, mais il était attrapé par le col et était complètement suspendu, ce qui mettait beaucoup de pression sur son cou. Il lui était déjà difficile de respirer, alors il n’y avait pas moyen qu’il soit capable de parler.

« Lâchez le propriétaire tout de suite ! »

Un cri de colère s’entendit de loin. Un groupe d’environ dix gardes du corps complètement équipés arrivaient à toute vitesse. Il y avait des caméras dans tous les endroits dans le secteur des Jardins du Ciel, donc les gardes avaient été tout de suite avertis de la bagarre. Tous les gens qui vivaient dans ce secteur étaient importants, donc la sécurité était élevée.

Ils s’étaient rués ici en un instant et avaient appelé la police.

Alors que Luo Feng vit les gardes arriver, il renifla à l’intention de Zhang Hao Bai et le jeta de côté comme un objet. Zhang Hao Bai tomba sur la pelouse, ce qui colora en vert des parties de sa chemise blanche.

« Papa, est-ce que tu vas bien ? » Luo Feng se dirigea du côté de Luo Hong Guo.

« Ce n’est rien, juste quelques égratignures. » Luo Hong Guo regarda les gardes du corps qui semblaient avoir mal et le visage malade de Zhang Hao Bai et dit à voix basse, inquiet : « Feng, comment se fait-il que tu ne saches pas contrôler ta puissance. Tu les a battus à ce point-là, donc les frais médicaux seront sûrement élevés. Ils pourraient même te poursuivre en justice. »

« Ouais, Feng, tu n’y es pas allé de main morte. » Un autre employé était inquiet.

« C’est pas grave, bon boulot. Ils ne nous traitaient même pas comme des gens auparavant. » dit l’autre grand employé, en colère.

Les gardes du secteur connaissaient bien les familles riches. Les trois gardes du corps de la famille Zhang étaient tous des gardes du corps d’élite et étaient des membres d’élite du dojo. Maintenant qu’ils avaient souffert de graves blessures, ils n’allaient pas provoquer Luo Feng pendant un moment.

Même si on était payé pour être garde du corps, personne ne voulait se faire battre et avoir les os fracturés comme ces gardes du corps.

Biiip— Biiip—

Soudain, le son d’une sirène de police se fit entendre, donc tout le monde tourna la tête et vit une voiture de police s’arrêter rapidement devant le portail de la famille Zhang. Les quatre portes de la voiture s’ouvrirent et quatre policiers arrivèrent en courant.

« La police est là. » Les gardes se retirèrent immédiatement du chemin.

« C’est pas bon, la police est là. » Luo Hong Guo et son groupe étaient tous surpris, et Luo Hong Guo tira Luo Feng dans un coin et dit rapidement à voix basse : « Feng, tu les a blessés, donc il y aura des problèmes une fois que tu seras arrivé au commissariat de police. Ne te précipite pas, je vais te trouver un avocat immédiatement. »

« Papa, j’ai réussi l’examen de Fighter Potentiel. » dit Luo Feng doucement.

Juste avec cette phrase, Luo Hong Guo, qui était extrêmement impatient, se relaxa immédiatement et laissa échapper un soupir de soulagement. « Réellement ? C’est génial. Feng, si tu as réussi l’examen, alors même ces policiers n’auront pas le droit de t’arrêter ? »

Les Fighters Potentiels devenaient des fighters après avoir passé l’examen de fighter de combat. Une fois que leur condition physique avait atteint un certain niveau, ils pouvaient entraîner leur énergie génétique.

Par conséquent, selon les règles du pays–

Une fois qu’un Fighter Potentiel ou un fighter se retrouvait impliqué dans des affaires, l’agence de sécurité de la ville prenait les choses en main, donc les policiers ordinaires n’avaient pas le droit de les arrêter.

« Cependant, papa, les hautes autorités doivent encore faire finaliser mon passage. Cela prendra quelques jours encore avant que les documents de Fighter Potentiel n’arrivent à la maison et que cela soit mis à jour dans mon profil. » dit Luo Feng doucement. « Donc, d’après la loi, je ne suis techniquement pas un Figther Potentiel là tout de suite. Je ne le deviendrai que dans quelques jours ! »

Luo Feng deviendra officiellement un Fighter Potentiel lorsque cela sera enregistré dans son profil public.

« Même s’il y a des ennuis pendant ces quelques jours, ce n’est pas un problème. Contacte le Dojo des Limites et demande-leur de témoigner pour moi et prouver que j’ai réussi l’examen de Fighter Potentiel. Après ça, je pourrai quitter le commissariat immédiatement. » dit Luo Feng. « Toutefois, s’il n’y a pas de problème, alors ce n’est pas la peine de t’embêter avec ça. C’est juste quelques jours au commissariat. Après ça, je ne pourrai pas y rester, même si je le voulais. »

Luo Hong Guo hocha la tête.

« Luo Feng ! » Les deux policiers s’avancèrent et l’un deux le tança. « Vous osez pénétrer dans la propriété d’un autre citoyen et blesser ses hommes ! Avancez, vous venez avec nous au commissariat. »

« Mes amis policiers, je vais coopérer. » Luo Feng souriait alors qu’il s’avançait. « Allons-y. Cependant, je ne suis pas sûr que votre voiture puisse nous faire tous entrer. »

Les deux policiers commencèrent à paniquer.

« Ne vous inquiétez pas, j’ai une voiture. » Zhang Hao Bai tourna la tête et regarda les quatre policiers. « Oncle Liu, il nous a attaqué et blessé, moi et mes trois gardes du corps, nous sommes tous témoins de ça. »

« Emmenez-les tous. » ordonna le policier nommé oncle Liu.

« Luo Feng ! » Zhang Hao Bai regarda Luo Feng avec des yeux plein de malice. La rage dans son cœur était énorme. Sa rage s’était déjà accumulée pendant les trois années de lycée. La raclée que Luo Feng avait donné aujourd’hui lui rappelait l’époque où une situation similaire était survenue au dojo. « Cette fois, même la mort ne te tirera pas de ce pétrin. Tu as osé nous blesser si sérieusement, moi et mes gardes du corps. Nous pourrions même transformer ça en affaire et faire en sorte de te mettre quelques années en prison. Voyons si tu seras toujours aussi arrogant alors ! »

Luo Feng souriait alors qu’il se dirigeait vers la voiture de police avec le policier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top