skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 1 – Chapitre 1 – Luo Feng

Traducteur Français : Hellteach
 Éditrice : Miss X
Checkeur : Lwienlin

Chapitre 1 - Luo Feng

Le ciel d’azur ressemblait à une gigantesque émeraude bleue, le soleil du milieu de l’été avait l’air d’une énorme boule de feu, suspendu au milieu de cette énorme émeraude. En utilisant la position du soleil, on pouvait estimer qu’il était environ 3 heures de l’après-midi.

Région Zhi-An, Lycée N°3.

DING DING DING

Alors que le son bruyant de la cloche s’entendait dans le campus tout entier, le campus devint soudainement agité et chahuteur. Chaque bâtiment déversait des étudiants qui riaient en groupes en direction du portail de l’école.

« Frère Luo Feng ! Frère Luo Feng ! » dit une voix tonitruante.

« Feng, il y a quelqu’un qui t’appelle. »

Au milieu du groupe d’étudiants, un adolescent qui tenait à la main un marque-pages marchait en compagnie des autres. Il portait l’uniforme de sport bleu standard et mesurait environ 1m75, et était un peu mince. À ce moment-là, il tourna sa tête avec hésitation. La personne qui l’appelait était un type d’environ 1m90 avec des épaules de tigre et une taille d’ours. Ces biceps étaient encore plus musclés et stupéfiants.

« Tu es ? » Luo Feng le regarda s’approcher avec hésitation, ne reconnaissant pas celui qui était en face de lui.

Ces deux personnes : l’un était robuste et avait l’air d’un ours brun, alors que l’autre, ‘Frère Luo Feng’, avait l’air d’une personne normale.

Et la taille…

La différence était immense. Cependant, ce gars aux épaules massives et à la taille large semblait montrer une certaine formalité. Il regarda attentivement le ‘Frère Luo Feng’ qu’il admirait.

« Il semble que les rumeurs soient vraies. Frère Luo Feng est quelqu’un de facilement abordable. Frère Luo Feng, je… Il y a quelque chose pour laquelle j’aimerai bien que Frère Luo Feng m’aide. »

« Quoi donc ? » rit Luo Feng.

« Pendant que j’entraînais mes poings, j’ai eu l’impression que quelque chose n’allait pas quand je frappais. Je me demandais si ce frère aurait un peu de temps pour me donner des conseils. » continua le type baraqué.
« D’après le professeur du dojo, avec ma force, je devrais être capable de relâcher un coup qui est au-dessus de 50% en puissance. Cependant, je n’arrive jamais à atteindre cette valeur. »

Le type baraqué regardait Luo Feng plein d’espoir.

« Oh… Je vois. » Luo Feng fit une pause pendant un instant, en hochant la tête. « Très bien, ce vendredi pendant la pause de midi, retrouve-moi au dojo. »

« Merci frère. Merci frère. » Le type baraqué répétait ses remerciements.

Luo Feng rit un peu puis partit avec ses amis.

En voyant que Luo Feng était parti, le type baraqué étala son excitation. Il serra son poing, et alors que les veines de ses biceps explosaient, il cria de manière excitée :
« SUCCÈS ! »

« Whaou ! Frère Luo Feng a accepté si facilement ?! » s’exclama un garçon qui portait un uniforme d’écolier.

« Les rumeurs sont effectivement vraies : frère Luo Feng est facilement abordable et est une bonne personne. » dit le type baraqué en souriant.

« Mais… ce n’est pas vrai. Dans notre Lycée N°3, sur les 5000 étudiants, seuls trois sont capables d’obtenir le titre ‘d’Étudiant Élite en Arts Martiaux’. Sur ces trois étudiants, les deux autres sont ‘Zhang Hao Bai’ et ‘Liu Ting’, mais ils sont trop orgueilleux et ne veulent pas utiliser leur temps pour nous guider. » dit dubitativement le garçon qui portait un uniforme d’écolier.
« Mais frère Luo Feng est si gentil ? »

À cette époque, dans le monde entier, dans chaque région de chaque pays, virtuellement chaque lycéen, tout en recevant une éducation basique, devait rejoindre un dojo d’arts martiaux pour relâcher le pouvoir qui sommeillait dans chaque être humain.

Dans le lycée N°3 de la région Zhi-An, il y avait trois niveaux et environ 5000 lycéens.

Et pour la plupart d’entre-eux, tous des débutants dans le dojo ! Seul un nombre extrêmement petit étaient des ‘membres intermédiaires’. Et seulement trois pouvaient obtenir le titre de ‘membre Élite’ !

« Le voir, c’est le croire. Héhé. Tu as vu ça ? Frère Luo Feng est différent des deux autres. » Le type baraqué incurva les lèvres.
« Zhang Hao Bai et Liu Ting, leurs familles sont toutes remplies de personnes riches. Dès leur plus jeune âge, leurs familles ont dépensé d’énormes sommes d’argent pour les élever et les entraîner, et c’est pourquoi ils sont si forts maintenant. Toutefois, Luo Feng est complètement différent d’eux ! »

Le garçon qui portait l’uniforme scolaire acquiesça en hochant la tête. « J’ai aussi entendu dire que frère Luo Feng vient d’un milieu ordinaire. Il vit même dans un HLM. »

« Oui, pour que frère Luo Feng en soit arrivé là où il en est aujourd’hui, c’était uniquement grâce à un entraînement acharné. Il s’est reposé sur ses poings et sur ses pieds pour s’entraîner. Totalement différent de Zhang Hao Bai et Liu Ting. »

Le type baraqué serra les poings et inspira profondément. « Mon but est d’être comme frère Luo Feng, et avant que je sois diplômé de l’université, en l’espace de ces quatre années, je réussirai le test du dojo et obtiendrai le rang de ‘membre Élite’ ! »

……

À cet instant, le frère Luo Feng dont il parlent était juste en train de suivre le flot de personnes qui se dirigeaient vers le troisième portail avec un autre garçon en tenue de sport.

« Feng, quand ce grand nigaud qui te demandait des conseils s’est éloigné, il faisait ton éloge. » Le garçon qui était en tenue de sport commença à rire. « Faire l’éloge disant à quel point tu es un grand personnage et comme il est facile de te parler. »

Luo Feng se mit à rire. « Quoi, tu es jaloux, Wei Wen ? »

« Jaloux de toi ? » Wei Wen se toucha le nez et se mit à rire.
« Dans tes rêves. Je soupirais car le nigaud ne connaît même pas le vrai ‘frère Luo Feng’. Mais je me souviens très précisément des détails… cette fois sur la plateforme de compétition du dojo, le ‘frère Luo Feng’ dont il fait l’éloge s’est battu contre trois personnes consécutivement. Et ces trois lycéens n’arrivaient même plus à se mettre debout. »

Luo Feng rit.

En effet, ce match avait été l’envol de sa célébrité.

Luo Feng tapa l’épaule de Wei Wen. « Rentrons à la maison maintenant. »

L’épaule de Wei Wen fit une secousse exagérée. « Feng, moins fort s’il te plaît. Rien qu’avec ce coup, mon épaule est sur le point de se disloquer ! »

« Encore ça ! »

Wei Wen est le grand ami de Luo Feng qui joue avec lui depuis qu’ils sont tout petits. Même s’ils n’étaient pas frères par le sang, le sentiment en était assez proche.

École Élémentaire, École Secondaire, Lycée.

Si l’on regardait en arrière, ces deux partageaient en effet un lien profond.

Hein ?

Wei Wen regarde soudainement au loin.

« Feng, regarde, c’est celle pour qui tu as craqué ! »

« Hmm ? » Luo Feng regarda aussi, et ne vit qu’une fille qui portait une queue de cheval, des jeans et un polo blanc parmi la foule.

Le cœur de Luo Feng eut un raté.

Un nom passa à travers son cœur — Xu Xin !

Le béguin de Luo Feng pour Xu Xin : ceux qui connaissaient ce secret sont en petit nombre, mais le bon frangin Wei Wen le savait naturellement depuis belle lurette.

Pendant sa première année de Lycée, Luo Feng et Xu Xin étaient dans la même classe. La première fois que Luo Feng avait vu Xu Xin, il eut le sentiment qu’il y avait quelque chose de brillant en face de lui.
Cela dit, pendant le temps de classe, Luo Feng qui était assis derrière, pour une quelconque raison, ne pouvait se contrôler : il regardait malgré lui le dos de Xu Xin. Il ne faisait que la regarder en silence.

Il était satisfait juste en regardant le dos de Xu Xin.

Puisque les classes avaient été à nouveau mélangées en deuxième année, Xu Xin et lui n’étaient plus dans la même classe. Cependant, à chaque fois que Luo Feng voyait Xu Xin, il ne pouvait pas détourner le regard d’elle.

« Il ne reste qu’un mois avant les examens. » Luo Feng murmurait pour lui-même. « Je n’ai pas eu le courage ni le temps pour la romance par le passé. Pendant le dernier mois, tout le monde révise avec frénésie, et Xu Xin veut s’améliorer. Comment pourrait-elle se distraire avec une romance ? C’est la même chose pour moi, je ne peux pas perdre ma concentration, ou je le regretterai le reste de ma vie. »

Peu importe, cet amour… J’en ferai juste un souvenir

La romance…

C’est amer. La fleur n’a même pas encore éclot qu’elle est déjà fanée.

Luo Feng veut seulement mettre tout ça silencieusement tout au fond de son cœur.

« Tu as eu ta chance pour la courtiser. Maintenant, il ne reste plus qu’un mois. » Wei Wen secoua la tête. « J’ai bien peur que tu ne la voies plus jamais. Dans le futur, il sera trop tard pour même avoir des regrets. »

« Wei Wen » Luo Feng secoua la tête. « Stop. Sans obtenir le titre de ‘Fighter’, je ne me laisserai pas distraire par la romance. »

« Frangin, t’es vraiment cruel ! »

Wei Wen leva le pouce. « ‘Fighter’ ? Dans toute notre école qui comprend 5 000 personnes, personne n’a été capable d’obtenir ce rang. Tu oses dire que si tu ne réussis pas à arriver au rang de ‘Fighter’, ‘tu ne te laisseras pas distraire par la romance’ ? Mule, tête de mule ! »

« Hmm ? » Luo Feng jeta un regard à un groupe de cinq personnes dans la foule à l’extérieur du portail. « Zhang Hao Bai ? »

Dans le groupe d’étudiants de l’autre côté du portail, il y avait cinq personnes qui attiraient vraiment les regards, dont le chef mesurait au moins 1m80, qui portait un T-shirt blanc, des pantalons longs et blancs, et qui avait d’énormes pectoraux. Les quatre personnes qui l’entouraient, que ce soit leur musculature ou les cicatrices sur leur visage, étaient toutes aussi effrayantes. Et cet adolescent au T-shirt blanc dans le Lycée N° 3 du secteur de Zhi-An était en effet l’un des trois portant le titre ‘d’Élite’ — Zhang Hao Bai.

« Luo Feng » renifla Zhang Hao Bai.

Si vous demandiez à Zhang Hao Bai qui il déteste le plus dans tout le lycée, la réponse serait clairement Luo Feng !

Puisque sur les trois qui avaient gagné le titre ‘d’Elite’ il y avait une fille, donc seuls ces deux garçons étaient les tenants du titre ‘d’Elite’ !

Egalement, Zhang Hao Bai venait d’un milieu riche alors que Luo Feng n’était qu’une personne ordinaire, qui vivait dans une maison bon marché, un HLM.

Concernant les notes — Luo Feng est loin devant Zhang Hao Bai !
Concernant la force — Luo Feng et Zhang Hao Bai avaient tous les deux gagné le titre ‘d’Elite’, mais Luo Feng avait défié trois lycéens consécutivement et les avait battus jusqu’à ce qu’ils n’arrivent plus à se relever. Et parmi ces trois, l’un d’entre-eux était Zhang Hao Bai. Il avait même craché une dent cette fois-là !

Quant aux conditions de vie à la maison, clairement, Zhang Hao Bai avait de l’argent !

Un bon milieu, mais si l’on comparait les notes et la force, Luo Feng est de loin supérieur. À l’école, lorsque quelqu’un complimentait Zhang Hao Bai, quelqu’un habituellement ramenait Luo Feng sur le tapis pour faire la comparaison !

Rancœur !

La rancœur que Zhang Hao Bai ressentait envers Luo Feng était grande.

« Allons-y. » Zhang Hao Bai passa sa langue sur sa dent, qui lui faisait un peu mal. Cette fois-là, il avait été battu jusqu’à ce que sa bouche fut pleine de sang et qu’il perde une dent.

« Ce Zhang Hao Bai, depuis cette fois-là au dojo, il se comporte bien mieux après avoir reçu une correction. Il ne t’embêtera plus à nouveau. » dit Wei Wen à Luo Feng en regardant le groupe de cinq qui s’éloignait de plus en plus.

Zhang Hao Bai ?

Luo Feng ne s’était jamais inquiété d’une telle personne.

« Je préfèrerais avoir moins souvent à faire à lui que plus. » dit Luo Feng alors qu’il rentrait à la maison avec Wei Wen.


※※※※※※

Sur le chemin de la maison.

Tuut Tuuut dans la rue. Le son d’un klaxon de voiture résonna. À l’heure actuelle, toutes les voitures fonctionnaient à l’énergie électrique, donc au moins il n’y avait pas d’odeurs de carburants dans les rues.

« Wei Wen, il reste un mois avant les examens. Pendant ce mois, mettons-y tous nos efforts. » Luo Feng et Wei Wen marchaient dans la rue. « Dans ce dojo là-bas, nous pourrons nous relaxer temporairement. Fais un peu d’entraînement fortifiant chaque jour, tout en te concentrant principalement sur les études. Nous avons travaillé douze ans pour cet examen. »

« Ouais, douze ans d’études. Cet examen va déterminer notre destin. » Wei Wen soupira également. « Les examens, les examens. C’est vraiment une sacrée galère. »

« Ouais. » Luo Feng hocha la tête.

Les conditions de vie chez lui n’étaient pas très bonnes, même s’il avait le titre ‘d’Élite’. Peu importait à quel point ses notes académiques étaient mauvaises, il pourrait toujours trouver un boulot de ‘Garde du corps d’élite’ et pourrait facilement obtenir un salaire annuel de 20 ou 30 mille dollars. Cependant, est-ce que Luo Feng se satisferait de seulement un boulot de garde du corps ?

……

À ce moment-là, à environ mille mètres au-dessus de la région Zhi-An.

Un énorme aigle royal à couronne noire volait au-dessus de la ville. Son corps faisait environ vingt mètres de long, comme celui d’un gros avion de chasse, les plumes sur son corps avaient un éclat froid et métallique. Les plumes sur sa tête étaient d’un noir d’encre, comme une couronne noire. Ses énormes serres étaient aussi dorées.

Une paire d’yeux aiguisés, bleus, brillants, regardèrent en bas la ville humaine, cachant une touche d’intention meurtrière.

« BOUM ! »

L’ aigle royal à couronne noire, qui était déjà en train de voler super vite, augmenta soudainement sa vitesse de manière exponentielle, brisant la barrière du son en un instant, atteignant une vitesse épouvantable. En même temps, un son extrêmement aigu jaillit du bec de l’aigle. L’onde de choc terrifiante, qui pouvait être vue à l’œil nu, se diffusa rapidement en bas.

※※※※※※

Dans la région Zhi-An, à l’intersection de la route Zi-Tian, Luo Feng attendait que le feu passe au rouge avec Wei Wen.

Soudain —

Hiiiiiiiiiiiiiiii

Un hurlement à percer les oreilles surgit soudainement, mais ce n’était pas vraiment comme le bruit du tonnerre. Le bruit du tonnerre est énorme et assourdissant. Mais ce son était aigu à en percer les oreilles, Luo Feng ressentit une légère douleur aux tympans, et quelques rides d’inconfort se dessinèrent sur son front. Beaucoup de personnes dans la rue se couvraient les oreilles.

« C’est le cri d’un oiseau. » dit Luo Feng alors qu’il regardait vers le ciel.

« Hmm ? » Luo Feng était surpris.

Sous le choc du hurlement à percer les oreilles, un énorme morceau de verre dans un gratte-ciel de la rue avoisinante laissa échapper un son de profond craquement. Beaucoup de verre se brisa, et des douzaines de morceaux tombèrent d’en haut du gratte-ciel. Certains s’écrasèrent sur le chemin des piétons, ou touchèrent des personnes, ou même s’écrasèrent contre les lampadaires dans les rues.

PAN ! BING ! CRAC !

Il y avait des sons d’éclatements pendant un moment.

Et l’un des morceaux de verre tomba sur un lampadaire qui était juste à côté de Luo Feng.

« Waouh ! » Wei Wen recula rapidement de deux pas, évitant un morceau de verre brisé.

Et l’un des morceaux de verre s’écrasa contre le sol et un morceau était en train de voler directement vers Luo Feng comme un couteau.

« Hmm ? » Luo Feng le vit du coin de l’œil.

Cependant, il ne l’esquiva pas. Il se contenta de rester là calmement. En un instant, sa main droite, vive comme l’éclair, attrapa le morceau de verre qui volait vers lui.

Le morceau de verre reflétait l’apparence de Luo Feng. Il tapa deux fois de suite dessus puis le jeta négligemment. Comme une arme cachée, le morceau de verre vola directement vers une poubelle au loin, et tomba précisément dans son ouverture.

Dans la rue, les voitures qui avaient été affectées en premier revinrent rapidement à la normale. Et les gens dans la rue étaient en train de discuter. Certains malchanceux avaient été blessés, mais la plupart d’entre-eux n’avaient pas la moindre blessure.

« Quelle puissance. » Luo Feng regarda vers le ciel.
« Autant de puissance dans un seul hurlement. Ce devait être une bête puissante. Wei Wen, n’es-tu pas bon en matière de bêtes ? Sais-tu quel genre de bête c’est ? »

Wei Wen plissa les yeux : une lumière d’excitation émanait de la fente de ses paupières. « Feng, il y a un système défensif à 500 mètres au-dessus de cette ville. Cette bête volait définitivement au-dessus des 500 mètres. Même à une telle distance, ce hurlement pouvait encore avoir autant de puissance. Et les bêtes ordinaires n’oseraient pas hurler au-dessus d’une ville humaine ! »

« Avec autant de puissance et d’arrogance, et en fonction du son… Si je ne me trompe pas, ce devrait être l’un de ces terrifiants ‘Aigles noirs couronnés’ ! » dit Wei Wen solennellement.

« Un aigle noir couronné ? » Les yeux de Luo Feng étincelèrent.

Bien évidemment, il avait entendu parler du tristement célèbre aigle noir couronné.

« L’aigle noir couronné est classé troisième dans le classement des espèces de monstres Diao. » Les yeux de Wei Wen brillaient.
« Un aigle noir couronné adulte a le corps qui mesure environ 21 mètres de long. Son envergure est d’environ 36 mètres et sa vitesse de vol peut atteindre mach 3.9, ce qui est 3,9 fois la vitesse du son. En utilisant 340 m/s pour la vitesse du son, cela signifie que sa vitesse est de 1326 mètres par seconde, ce qui revient à 4774 kilomètres par heure. »

Luo Feng savait que l’aigle noir couronné était puissant, mais une fois qu’il entendit la vitesse extrême de 1326 m/s, il retint sa respiration.

Une seconde, ce qui n’est qu’un clignement de paupière, et il était déjà mille mètres plus loin.

« Les plumes de l’aigle noir couronné sont encore plus dures que le diamant. Elles sont probablement aussi résistantes qu’un alliage Ke Lei de grade trois. » ajouta Wei Wen avec excitation. « Il y a des vidéos en ligne. L’aigle noir couronné a suivi des hordes et a rencontré des armées. Il a reçu les tirs d’un canon Dieu du Feu de 20 mm. Un canon Dieu du Feu peut tirer 7000 balles à la seconde. 7000 balles par seconde, c’est un flot de balles ! Et chaque balle peut percer une plaque de métal épaisse de 50 mm. Toutefois, même sous le tir de barrage du canon Dieu du Feu, les tirs n’avaient même pas pu toucher une seule des plumes de l’aigle noir couronné. »

« Après ça, un artiste martial mystérieux, qui portait un couteau de combat en alliage Ke Lei, émit un flux de lumière et découpa l’aigle noir couronné en deux ! » dit Wei Wen avec passion.

Le cœur de Luo Feng battait également plus vite.

Cette vidéo avait été diffusée partout, donc lui aussi l’avait vue.

Le titre de Fighter, je l’obtiendrai définitivement un jour… Je veux devenir comme ce sénior, être capable de me servir d’un couteau de combat et découper des monstres comme l’aigle noir couronné et le puissant démon gorille, pensa Luo Feng par devers lui. Chaque adolescent avait ce rêve, donc bien entendu, c’était le rêve de Luo Feng aussi !

Toutefois, d’après internet, ce mystérieux et puissant combattant qui avait coupé en deux l’aigle noir couronné, est classé internationalement dans le top 100 : un super Fighter !

« Feng, Feng, qu’est-ce que tu fais ?  Nous sommes déjà à la maison. » cria Wei Wen.

Après cela, Luo Feng émergea de ses pensées profondes, regardant le secteur qui était constitué de nombreux bâtiments de forme cylindrique. — Le Petit Secteur de la Côte Sud — Le gouvernement avait construit cette petite zone de HLM. Et Luo Feng y vivait depuis 18 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top