skip to Main Content
Menu

Chapitre 78 – À la Guerre, Tout est Permis (partie 1)

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 78 – À la Guerre, Tout est Permis (partie 1)

L’exclamation attira l’attention d’un bon nombre de personnes. La personne qui avait vu l’image ne put s’empêcher de soupirer : Seven Lights était vraiment un fauteur de troubles à répétition !

Les compétences en pilotage de Pride étaient drôlement impressionnantes. Il pouvait bien avoir perdu deux des trois rounds face à Knight pendant un combat à mains nues, et en terme d’offensive, Pride pourrait bien être juste un peu plus faible que Knight, mais s’il choisissait au lieu de cela de ne pas attaquer et mettait tous ses efforts dans l’évasion, alors même Knight lui-même se retrouverait durement mis sous pression pour trouver un défaut dans son schéma de vol.

La Quatrième Académie Militaire était très surprise par l’attaque de Seven Lights. Est-ce que Seven Lights était devenue folle en choisissant ce moment particulier pour envoyer tous leurs membres à l’assaut de leur forteresse ?

Cependant, Pride, dans son avion, était le seul qui se montrait dans le voisinage de la zone d’alarme de Sentinel, et on ne pouvait voir personne d’autre de Seven Lights. Cela dit, puisque Pride était là, alors les autres ne devaient pas être loin derrière également. Par conséquent, la Quatrième Académie Militaire commença à être sur ses gardes. Bien que Seven Lights ne provienne pas du Secteur C, il y avait là quelques personnes qui étaient très délicates à gérer. Donc, pour éviter de foirer au moment où ils s’y attendaient le moins, les participants de la Quatrième Académie Militaire décidèrent tout de même qu’il valait mieux prévenir que guérir.

La chose étrange était que Pride ne faisait que voler dans le voisinage. Le pouvoir offensif du  Sentinel de la Quatrième Académie Militaire ne pouvait pas être considéré puissant dans le bord du périmètre, et ils manquaient de puissance de feu air-sol également, par conséquent cela permettait Pride de tourner en rond tranquillement dans les environs ici et là.

« Ignorez-le. Laissez le faire ce qu’il veut. » dit le capitaine de la Quatrième Académie Militaire. Dans son esprit, Pride n’était pas quelqu’un qui ferait un coup comme ça juste parce qu’il s’ennuyait trop. Il devait y avoir une éminence grise derrière ça, et Seven Lights était certainement en train de mijoter une combine démoniaque. Par conséquent, son choix était de rester ferme et de voir ce qui pouvait se produire avant de réagir en conséquence. Après tout, là maintenant, leur adversaire était juste en train de voler dans les alentours.

Cependant, le vol nonchalant finit par prendre une tournure sinistre. La fumée marron-jaune épaisse se diffusa de l’avion avant de se déplacer lentement avec la brise vers la forteresse de la Quatrième Académie Militaire. Alors que Pride faisait voler son avion dans le sens du vent et épandait ici et là, la fumée marron-jaune devint de plus en plus épaisse. Aucun équipement optique ne pouvait voir à travers la fumée.

À l’intérieur de la salle d’observation de la station, ce que les étudiants virent était une scène remplie avec une fumée marron-jaune.

« Est-ce… qu’ils utilisent de la fumée contre nous ?! »

« Ce n’est pas le problème ; la question est de savoir comment diable ils se sont procurés ce genre de fumée ? La base n’a pas du tout distribué quelque chose comme une grenade fumigène ! »

À l’intérieur de l’aéronef de la Quatrième Académie Militaire, l’étudiant responsable du support technique ne s’alarma pas juste à cause de la diffusion de la fumée marron-jaune. Ce n’était pas parce que leur équipement optique ne fonctionnait pas que cela signifiait qu’ils n’avaient pas d’autres alternatives.

« La fumée est une tactique obsolète… » Avant qu’il n’ai terminé sa phrase, il réalisa immédiatement qu’il y avait une alerte missile.

C’était le même missile que celui que Seven Lights avait utilisé pour massacrer San Border, mais la Quatrième Académie Militaire était drôlement capable et réussit à intercepter deux des trois missiles avant qu’ils n’atterrissent. Un seul missile avait pénétré avec succès dans le sous-sol.

La Quatrième Académie Militaire avait effectué les préparations adéquates pour contrecarrer cette tactique après avoir appris comment Seven Lights s’était emparé de San Border. Par conséquent, au moment où les missiles apparurent, ils avaient été capable de s’adapter à temps pour les intercepter, et bien qu’ils en aient laissé passer un, ils avaient été capables d’activer rapidement le programme anti-intrusion.

Cependant…

« Un Sentinel sur le périmètre a été détruit manuellement ! »

« Il y a des gens qui se sont faufilés dans la zone enfumée ! »

Bien que l’intrusion de Seven Lights n’ait pas fonctionné jusqu’à maintenant, cela avait causé quelques problèmes dans le système Sentinel, c’est-à-dire que ses réactions n’étaient pas aussi rapides que d’habitude, ce qui par conséquent donnait aux infiltrés une opportunité d’entrer en douce. À l’instant où ils le firent, en détruisant le Sentinel qui avait été interrompu par le piratage, entrer devint aussi facile qu’un jeu d’enfants.

Le point d’avancée de Seven Lights était exactement là où le missile avait pénétré dans le sol avec succès, puisque les scans radar ne fonctionneraient pas dans cette zone. Qui plus est, cette zone était aussi recouverte de la fumée marron-jaune. Seven Lights devait avoir préparé cette partie dans son plan également, et même si la Quatrième Académie Militaire envoyait quelqu’un là-bas, ils n’auraient pas le dessus. Au même moment, la fumée se déployait lentement dans leur direction, en donnant le choix à Seven Lights le choix de les assaillir derrière la couverture de fumée s’ils le voulaient. S’ils ne mettaient pas en œuvre des contre-mesures à temps, ils seraient dans les ennuis au moment où Seven Lights ferait sa percée.

« Capitaine, laisse-moi sortir et ‘Rougir’ ces gens ! »

« J’y vais aussi ! »

« Moi aussi… »

 

Chapitre 78 – A la guerre, tout est permis (partie 2)

 

 

« Attendez une minute ! » L’étudiant de la Quatrième Académie Militaire responsable des soins médicaux fronça les sourcils et dit : « J’ai un peu analysé les composants de la fumée, mais parce que les instruments qui nous ont été fournis manquent de certaines fonctions, je ne peux pas dire si cette fumée est dangereuse pour le corps humain, même avec le résultat de sa composition. »

D’après l’analyse des composants de la fumée, on pouvait statuer que la plupart de sa composition provenait de plantes de cette planète. Ils avaient tous été en contact avec ces plantes dans la forêt, et ils avaient même eu un résumé sur la flore et la faune de cette planète depuis déjà longtemps. Dans le résumé, il n’était nullement mentionné que des plantes soient particulièrement mortelles, et les plantes vénéneuses étaient suffisamment bénignes pour ne pas causer trop de dommages. Pourtant, le médecin ne pouvait se défaire du sentiment que quelque chose clochait. Même si les résultats montraient que chaque type de plante était sans danger à elle seule, on ne pouvait pas dire si elles pourraient être mortelles si elles étaient mélangées entre elles.

À cause de l’écran de fumée, ils ne savaient pas si les attaquants de Seven Lights portaient des masques. Ils n’avaient pas de machine avec des fonctionnalités plus complètes pour analyser la fumée plus en détail et déterminer son degré de dangerosité également.

De retour au camp, on avait distribué par habitude à chaque équipe une série de combinaisons de protection qui couvrait le corps tout entier des pieds à la tête, mais depuis très longtemps, il y avait eu très peu de participants au concours de guerre intégrée qui les avait réellement portées. C’était parce que la combinaison protectrice gênerait légèrement leurs mouvements, et dans un combat entre maîtres, ce tout petit effet était fatal. C’était pour cela que le plus souvent, les participants choisissaient de ne pas porter la combinaison protectrice plutôt que l’inverse.

Juste au cas où, deux des quatre personnes qui sortirent portèrent la combinaison protectrice. Les deux autres ne le firent pas, mais ils enfilèrent des masques à gaz. Cela ne leur prit pas longtemps pour découvrir que quelque chose clochait après que le quatuor soit entré dans la zone enfumée.

Premièrement : personne de Seven Lights ne portait de combinaison protectrice, ce qui fut la raison pour laquelle les deux étudiants de la Quatrième Académie Militaire qui en portaient une furent emportés par Cillin et Knight respectivement.

Deuxièmement : les deux étudiants de la Quatrième Académie Militaire qui ne portaient pas de combinaison protectrice découvrirent de nombreuses éruptions cutanées rouges apparaître sur leur peau exposée. C’était engourdi et urticant, et même s’ils étaient entraînés pour ce genre de choses, ils trouvèrent ça tout de même incroyablement difficile à supporter, sans mentionner qu’ils devaient surveiller les attaques de tous les côtés en même temps. Ils ne durèrent pas très longtemps avant d’être également marqués en rouge.

Le duo qui était marqué en rouge sans combinaison protectrice et qui étaient étendus sur le sol, aussi rigides qu’un corps, eurent envie de pleurer alors qu’ils regardaient les larges zones de boutons qui couvraient leur corps.

« Yo les gars. On dirait que vous passez un bon moment. » Lung s’avança vers eux avec un sourire exaspérant.

« Putain, vous êtes tous méprisables, je n’arrive pas à croire que vous ayez fait une telle chose. » dit l’une des personnes couchées sur le sol.

« À la guerre, tout est permis. Ça s’appelle des compétences, vous comprenez ? »

À l’évidence, le duo savait cela ; c’est juste qu’ils faisaient l’expérience de sentiments difficiles et avaient parlé juste comme ça.

Lung fixa le duo du regard et sortit une bouteille tout en arborant un air de ‘Oh-pauvre-petite-chose-ce-gentilhomme-va-vous-accorder-de-la-mansuétude’. Il versa le liquide dans la bouteille sur les endroits où il y avait des boutons, et lorsqu’il vit les éruptions rouges disparaître petit à petit, il tourna le dos au duo suavement tout en arborant un sourire de merde. « Je savais que j’avais le potentiel pour devenir un sauveur ! »

Le duo étendu au sol considérait sérieusement d’enfreindre les règles et de tirer sur cet enfoiré pour le marquer en rouge. N’importe qui pouvait voir que cette chose n’avait pas été fabriquée par le jeune maître Lung, donc pourquoi t’en arrogeais-tu le crédit et te pavanais !

Les étudiants dans la station d’observation ne pouvaient pas voir ce qu’il y avait à l’intérieur de la fumée. Tout ce qu’ils savaient, c’est que les quatre personnes qui étaient sorties avaient été marquées en rouge.

« Que se passe-t-il ? »

« La Quatrième Académie Militaire s’est fait baiser cette fois. »

« La performance de Seven Lights est réellement époustouflante. Je ne pensais pas qu’ils seraient véritablement capables d’éliminer une équipe d’une académie militaire. »

Puisque Sird avait été marqué en rouge par un étudiant de la Quatrième Académie Militaire auparavant, il était réellement heureux du résultat actuel. Maintenant que la Quatrième Académie Militaire avait été acculée dans un tel état, à ce taux-là, ils ne pourraient pas tenir longtemps à l’évidence. Sird ressentit une bouffée de bonheur d’avoir eu sa revanche totale pour avoir été marqué en rouge, bien qu’il se sentit plein de regrets de ne pas avoir pu participer à ce combat de ‘marquage en rouge’ extrêmement significatif.

En premier lieu, la Deuxième Académie Militaire pensait qu’ils siégeraient avec certitude au bas du tableau à cause de l’évincement inattendu de Ryan et de Boen. Leur baisse de puissance actuelle était aussi la raison pour laquelle la Première Académie Militaire avait posé les yeux sur eux. Mais contrairement aux attentes, ils avaient déjà reçu d’autres nouvelles disant que la Quatrième Académie Militaire avait été entièrement annihilée encore plus tôt qu’eux. Cela eut pour effet que leur cœur à l’origine lourd se mit à s’envoler instantanément comme un ballon.

Cet article comporte 14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top