skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 39 – La Grosse Souris Noire

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 39 - La Grosse Souris Noire

Après avoir écouté les paroles de Cillin, Shute composa un numéro sur son communicateur et parla un peu avant de le passer à Cillin. « Tiens, décris au grand patron Neil la situation toi-même. »

Cillin accepta le communicateur et commença à expliquer ce qu’il fallait savoir à propos de la situation actuelle. Il transmit aussi les séries de données analysées par l’instrument, elles étaient assez convaincantes en tant que preuve.

« Gardez ces échantillons de sang et tout ce que vous avez collecté en sécurité. Je vais envoyer des hommes pour les récupérer. Je vais aussi donner l’ordre aux autres escadrons de collecter des échantillons supplémentaires également. » Huo Neil réalisait aussi la gravité de la situation après avoir écouté le rapport de Cillin. Il dit à Cillin quelques choses auxquelles il était nécessaire de prêter attention.

« Très bien, c’est compris, je garderai un œil sur… »

Soudain, Cillin fit une pause pendant qu’il était encore au téléphone avant de se retourner rapidement en levant son fusil et en tirant deux fois successivement. Il n’y avait aucune hésitation ni laps de temps dans son but ; chacun de ses mouvements avaient été réalisés d’un coup.

Bang ! Bang !

De l’autre côté, Shute était encore en train de discuter de quelque chose avec les membres de son escadron. Lorsque Cillin leva son fusil, Shute avait déjà remarqué le danger, mais avant qu’il ne puisse réagir à temps, les balles de Cillin étaient déjà passées comme un éclair dans sa direction. Les deux balles avaient frôlé le bord de ses oreilles ; il pouvait même sentir la chaleur des projectiles et l’odeur persistante de cheveux brûlés causée par la rapidité des balles dans l’air.

C’était une souris noire d’environ deux mètres de long, sans compter sa queue. Lorsque la première balle l’avait touchée, cela ne causa qu’une petite explosion et les drogues ne pénétrèrent pas rapidement dans chaque partie de son corps. Par conséquent, elle aurait encore été capable de griffer le dos de Shute pour le couper en deux si la deuxième balle n’avait pas suivit juste derrière.

La souris noire qui avait reçu deux coups de feu se convulsa violemment sur le sol, ses griffes aussi aiguisées que des couteaux dessinant des griffures profondes sur le sol. Il était évident que sa résistance aux drogues était bien plus puissante que celle des souris noires qu’ils avaient rencontré auparavant.

Avant que les traces de sang sur le sol ne soient complètement atomisées, Cillin prit rapidement une aiguille, aspira un peu de sang et le mit dans un petit flacon contenant des agents neutralisants et anticoagulants. Sous les regards alarmés du groupe, il découpa même un peu de chair de la grosse souris et l’enfouit dans un sac rempli d’agents neutralisants.

Ses camarades de l’escadron eurent des frissons dans le dos, et ils n’étaient pas sûr de savoir si c’était à cause de la souris noire ou de Cillin. Est-ce que ce gamin ne pourrait pas se retenir de faire des choses qui les terrifiait à mort ?! La souris noire était encore en train de tortiller, et elle n’avait pas encore poussé son dernier soupir, mais le gamin était déjà accouru pour prendre son sang et couper sa viande. Et si la souris noire s’était vengée avec un grand coup avant de mourir ?

Les yeux de la souris noire, tellement rouges qu’ils avaient l’air d’être injectés de sang, s’effacèrent lentement en devenant noirs avant de finalement expirer et d’être atomisée en poudre. Cependant, ces griffes froides, aiguisées, étaient parfaitement intactes.

« Merci. » dit Shute en reprenant ses esprits. Il était sur ses gardes même s’il parlait avec ses hommes un peu plus tôt. Toutefois, personne n’avait détecté l’approche de la grosse souris noire, et lui-même n’avait remarqué le danger seulement après que Cillin ait levé son arme. Bien que Shute ait eu son dos contre la souris noire, il pouvait sentir que sa vitesse était plusieurs fois plus grande que les souris noires qu’ils avaient rencontré précédemment, et elle était complètement silencieuse. Lorsque vous réaliseriez sa présence, il serait déjà trop tard.

Comme le canal de communication avec Huo Neil n’avait jamais été fermé, Huo Neil avait vu ce qui venait juste de se produire via la fonction de capture de vidéo du communicateur. Plus aucune preuve n’était nécessaire pour prouver le point de vue de Cillin ; Huo Neil l’avait vu de ses propres yeux, la puissante souris noire dont Cillin parlait. Si toutes les souris noires en-dessous de la station étaient comme celle-ci, alors les conséquences seraient vraiment inimaginables.

Si ce n’avait été grâce à l’avertissement de Cillin, la souris noire élite qui se cachait aurait saisi l’opportunité de massacrer tous les chercheurs au centre de la station et les deux bataillons qui avaient été envoyés pour les secourir pendant qu’ils étaient en train d’exterminer son ‘repaire’ à l’usine de traitements des déchets.

Cillin ramassa la griffe de la souris noire parfaitement intacte et griffa la surface de la paillasse du labo sur le côté. Une rainure fut facilement ouverte sur la surface de la plaque renforcée.

« Bon sang, cette chose est mortelle ! » s’écria de surprise un membre de l’escadron. Ce résultat avait complètement dépassé leurs prédictions initiales.

« Cette souris noire est probablement venue pour patrouiller et vérifier si notre escadron d’opération était parti. Après tout, par rapport au timing, le reste des escadrons devraient avoir quitté la station et se préparer à se diriger vers l’usine de traitements des déchets maintenant. Toutefois, nous sommes encore ici. » Cillin formula son hypothèse à voix haute. De plus, le fait que la souris noire pouvait arriver ici saine et sauve signifiait qu’elle n’avait pas du tout peur du raticide vaporisé dans les tunnels du sous-sol.

« J’ai ordonné aux six bataillons de revenir et d’en laisser deux plus l’aéronef armé à l’usine de traitement des déchets. S’ils ne peuvent pas s’en occuper plus tard, alors nous nous contenterons de balayer cet endroit avec un canon à énergie dirigée et nous le quitterons. » Huo Neil ne pouvait plus s’embêter avec la situation à l’usine de traitement des déchets maintenant. Il se sentait agité à chaque fois qu’il pensait aux paroles de Cillin.

De l’autre côté, le dixième bataillon qui était en train de réaliser un travail de secours et se préparait à ouvrir la barrière défensive du centre de la station, fut mit d’urgence à l’arrêt par Huo Neil. En même temps, les ingénieurs qui accéléraient les réparations des alimentations électriques et d’autres installations furent protégés et retournèrent rapidement dans l’aéronef puisque la station était trop dangereuse.

Les échantillons et les données que Cillin avait soumis furent traitées immédiatement. Par la suite, Huo Neil avait donné à chaque commandant de bataillon de nouveaux ordres tout en envoyant les robots pour élargir la taille des tunnels en sous-sol. Autrement, leurs soldats ne seraient même pas capables de bouger après qu’ils soient envoyés là- dedans et ne seraient rien d’autre que de la nourriture.

Cependant, la chose étrange, c’était que plus ils allaient profondément, plus les trous de souris devenaient gros. Il n’était pas du tout nécessaire que les robots élargissent les tunnels. Après que les machines soient arrivées à un certain niveau de profondeur, elles furent détruites par les souris noires en-dessous.  Mais avant qu’elles soient détruites, l’appareil de balayage installé sur la machine indiquait qu’il y avait un grand nombre de formes de vies anormales en-dessous de la station, ce qui par conséquent prouvait les hypothèses de Cillin.

Mais maintenant, une autre question faisait surface. Pourquoi les trous des souris en-dessous étaient-ils si gros ? Est-ce que cela signifiait qu’il y avait une souris noire encore plus grosse qui rôdait quelque part ? Aucune conclusion ne pouvait être encore tirée au sujet de cette question.

Peut-être était-ce parce qu’elles avaient remarqué quelque chose, mais les souris noires qui se cachaient profondément en-dessous de la station avaient commencé à agir plus tôt que prévu.

Une partie des huit bataillons se rendit dans le sous-sol, et le reste resta à l’arrière et garda chaque coin de la station.

Puisque Huo Neil les avait informés au préalable, chaque agent tirait au moins deux fois sur chaque souris noire qui rampait hors des trous. Outre celles qui étaient déjà là, un groupe de grosses souris noires avait foré encore plus de trous qui s’éloignaient de la puissance de feu des escadrons d’opération lorsqu’elles chargeaient vers la surface. Elles étaient comme un groupe de vengeurs fous qui ne savaient que charger follement vers la zone centrale sans se soucier le moins du monde de leurs propres vies. Il ne faisait aucun doute que la précision des agents avait baissé, parce que ces souris noire étaient rapides et leurs sens étaient précis. Qui plus est, l’équipe d’opération devait changer de place de temps à autres également, parce qu’on ne pouvait pas dire si un énorme groupe de souris noires apparaîtrait soudainement par le sous-sol s’ils restaient au même endroit. Il y avait déjà quelques personnes qui avaient été tirées vers les trous par des souris noires qui émergeaient soudainement. Ils n’avaient même pas eu le temps de pousser un hurlement de mort.

L’escadron dont Cillin faisait partie était entrée dans le sous-sol. Les tunnels étaient très sombres, mais leurs casques étaient équipés d’un système de vision nocturne. Il y avait moins d’interférences dans le sous-sol qu’à l’intérieur de la station après tout. Le travail d’équipe parmi les membres de l’escadron avait été excellent jusqu’à maintenant, et aucune perte n’était encore survenue. La puissance de feu était aussi plus concentrée à l’intérieur des tunnels.

Alors qu’ils s’avançaient plus profondément, les tunnels devinrent plus large au point que trois membres pouvaient marcher de front. À un embranchement sur le chemin, le groupe vit une mare de sang. Ce sang n’appartenait pas aux souris noires, c’était du sang humain. Au même moment, il y avait un faible cri d’appel à l’aide qui provenait de cette direction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top