skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 111 – Rançon

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 111 - Rançon

Shawton était assis dans la salle de réunion, avec sa main collée sur sa tête et ses sourcils profondément froncés. Il avait l’air incroyablement fatigué. Le seul des dix lieutenants commandants qui était relativement sain et sauf, Lalo, était assis près de lui. Dias et Lu Suo étaient sévèrement blessés, et Asiya était restée auprès de Dias pendant tout ce temps. Avec Akayi et Wa Qing capturés par l’ennemi, Lalo était le seul qui restait dans le groupe.

Shawton et Lalo étaient restés silencieux depuis le moment où ils étaient entrés dans la salle de réunion. Ils n’étaient pas sûrs de savoir quoi dire. Devraient-ils dire quelque chose comme faire reposer leurs espoirs sur l’Escadron A ?Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Shawton se frotta le visage. Il n’avait pas dormi une seconde depuis ces derniers jours.

Au final, les membres de l’Escadron Six étaient juste trop peu nombreux. L’ancien commandant de l’Escadron Six B était une personne extrêmement capable, mais il était aussi très solitaire. En réalité, malgré leur faible nombre, la raison pour laquelle l’Escadron Six B n’était pas complètement resté à la traîne par rapport aux neuf autres Escadrons B de la Vanguard, c’était grâce à l’ancien commandant de l’Escadron Six, Seru. Seru était si doué individuellement et si polyvalent que de nombreuses tâches dans l’Escadron Six B étaient menées par lui personnellement. Puisque personne ne pouvait travailler aussi efficacement que Seru, et que Seru était une personne qui faisait tout son possible pour être efficace à l’extrême, c’était devenu une habitude pour de nombreuses personnes à l’intérieur de l’Escadron Six B de se reposer sur lui.

Lorsque Seru fut transféré à l’Escadron A, et que Shawton lui eut succédé à la place de commandant, les défauts de l’Escadron Six B furent finalement révélés petit à petit. Heureusement, ils avaient encore Dias, et Dias avait toujours eu l’œil pour repérer les gens. Pendant cette période, Shawton remplit rapidement les lacunes que Seru avait laissé à l’intérieur de l’escadron après sa promotion. Dès l’instant ou le groupe de nouveaux talents de Cillin était arrivé, Shawton était plein de confiance à la fois pour le présent et pour le futur. Cependant, les événements récents avaient rendu Shawton hésitant. Si un ‘Poison Fang’ était tout ce qu’il fallait pour les mettre dans un état aussi désastreux, alors Shawton ne savait sérieusement pas comment il pourrait réparer la situation. Là maintenant, il n’avait même pas quelqu’un qui pourrait trouver des idées et partager le fardeau avec lui.

La sonnette de la salle de conférence retentit, et Shawton sortit un écran holographique. Lorsqu’il vit Cillin se tenant de l’autre côté de la porte, il fit une pause pendant un instant, puis laissa échapper un long soupir. Puis il appuya sur un bouton et ouvrit la porte.

Shawton lui montra une chaise et dit : « Assied-toi. »

Cillin tira une chaise et fit ce qu’il lui disait. Après avoir observé le lieutenant commandant Lalo et l’air épuisé de Shawton, il demanda : « Pouvez-vous me dire exactement ce qu’il s’est passé ? »

Shawton ôta sa main de son front et sortit un écran d’affichage, le déplaçant devant Cillin. « C’est la prise de vue de ce moment-là. » Après ça, Shawton retomba dans le silence et ne dit plus rien.

Cillin regarda la vidéo depuis l’apparition des vaisseaux de guerre, jusqu’à la confrontation entre les vaisseaux et les chasseurs des deux parties, et finalement du retour en urgence des équipes d’exploration sous la couverture des chasseurs. Le point le plus évident à retenir de la vidéo, c’était la poussée suicidaire de Poison Fang. Les chasseurs percutés étaient comme des feux d’artifices qui fleurissaient soudainement dans le ciel nocturne, et c’était à la fois une situation impuissante et tragique. Cillin pouvait sentir ce que les autres ressentaient à ce moment. Personne ne passerait un bon moment en allant contre un tas de dingues. Leurs tactiques habituelles et leurs techniques n’étaient rien d’autre qu’inefficaces contre eux.Ce chapitre a été honteusement copié-collé chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Les membres de Poison Fang étaient expérimentés, compétents, et complètement tarés. La vidéo elle-même était suffisante pour qu’on n’en croie pas ses propres yeux. Pas étonnant que les militaires et les Régiments de Hunters hésitaient à affronter Poison Fang. Alors que Poison Feng pouvait se permettre de devenir fou, ils ne le pouvaient pas.

Pour éviter de répéter l’erreur de Heaven’s Birth, les chasseurs de l’Escadron Six se tinrent à bonne distance les uns des autres pour qu’il soit plus facile de manœuvrer hors de la trajectoire dans le cas où quelque chose d’inattendu se produise, tout comme la formation serrée de Heaven’s Birth qui s’était fait bombarder à mort par les bombes sismiques de Poison Fang. Toutefois, il apparaissait que Poison Fang n’avait pas l’intention de faire une chose semblable pendant tout ce temps, et leurs hommes avaient simplement attaqué au hasard et s’étaient projetés de façon suicidaire sur les autres chasseurs. C’était une attaque incroyablement étouffante.

Plus tard, les chanceux avaient pu retourner sur le vaisseau, et les malchanceux étaient laissés sur la planète pour toujours. Il y avait aussi un groupe de personnes qui avait été intercepté et capturé par Poison Fang.

Dias, Eudy et quelques autres étaient les chanceux, même si leur chance leur avait coûté cher.

Shawton et Lalo avaient observé l’expression de Cillin dès l’instant où il avait commencé à regarder la vidéo. Mais à leur surprise, l’expression de Cillin n’avait pas beaucoup changé du début à la fin. Il n’y avait même pas du tout d’intention meurtrière…

Lorsque Shawton avait envoyé la vidéo à Barthes, ils avaient pu ressentir l’intention meurtrière de Songba Leruo et de Barthes même au travers de la réponse enregistrée. Toutefois, le jeune homme devant lui était tellement calme que c’en était effrayant.

Après avoir regardé la vidéo, Cillin tourna la tête et demanda à Shawton : « Pourquoi ont-ils fait des prisonniers ? »

Ceux qui connaissaient bien Poison Fang savait que l’organisation ne faisait simplement jamais de ‘prisonniers’, et même s’ils le faisaient, c’était purement dans le but de les torturer et de les exécuter. Mais ce qui était étrange, c’est qu’ils n’avaient reçu aucune nouvelle que leurs membres aient été torturés et exécutés jusqu’à maintenant.

Shawton tapota des doigts sur la table par habitude et réfléchit un instant, semblant considérer quelle était la meilleure manière de parler de ce sujet.

« Poison Fang était sur le point de les torturer et de les exécuter, mais ils ont appris la nouvelle au sujet des minerais énergétiques, et ont demandé une rançon. Quant à savoir comment tout ça va se dérouler, nous attendons encore leur réponse. »

Ils étaient la Vanguard, l’un des fameux quatre grands Régiments de Hunters de l’univers. Mettant de côté l’armée et les politiques, n’importe quel autre Régiment de Hunter leur aurait au moins montré du respect. Depuis quand un escadron des quatre grands Régiments de Hunter avait-il été mis dans un état aussi terrible, et encore moins avoir été extorqué par leur tourmenteurs ? Shawton se sentait profondément honteux de lui-même pour avoir laissé tomber ses membres d’escadron sacrifiés, Dias et les autres qui étaient encore sur leur lit de douleur, et la Vanguard en entier elle-même.Lisez votre novel directement à la source chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Cillin comprit ce que cela signifiait. Le fait que Poison Fang ait été mis au courant pour les minerais énergétiques ne signifiait pas nécessairement qu’il y avait un traître dans leur escadron. Il y avait de nombreux moyens pour forcer quelqu’un qui n’avait jamais reçu d’entraînement spécial à révéler toutes sortes de secrets, sans mentionner le fait qu’ils avaient été emmenés par un groupe de tarés bien équipés. Ils n’auraient que des méthodes plus cruelles qui pouvaient forcer les prisonniers à révéler tout ce qu’ils savaient sans le réaliser le moins du monde.

« Où sont-ils partis ? »

« Nous ne savons pas. » Shawton secoua la tête. Après cette bataille incohérente, il y avait simplement trop de choses à faire, et les otages étaient sous le contrôle de Poison Fang également. Puisque Poison Fang interdisait l’Escadron Six de les suivre, Shawton n’envoya personne faire cela. Il savait qu’à la seconde où Poison Fang découvrirait qu’ils étaient en train de les suivre, on ne pourrait pas dire combien sur les environ trente âmes resteraient vivantes.

« Quel est votre plan, commandant ? » demanda encore Cillin.

« Barthes a été notifié du problème, et il se trouve que l’Escadron A va recevoir des renforts qui arrivent pour se stationner sur la planète verte. Il nous a dit d’attendre pour l’instant, et une fois que les renforts seraient arrivés, il enverra des hommes pour nous aider. »

Tout le monde dans les quatre grands Régiments de Hunters savait que la différence entre un Escadron A et un Escadron B était comme la différence entre le ciel et la terre. Les Escadrons B étaient l’endroit où les membres étaient testés, et seulement quelques uns étaient sélectionnés et capable d’entrer dans un Escadron A. Aucun Escadron B ne voudrait appeler à l’aide l’Escadron A, puisque cela envoyait le message que leur Escadron B était incompétent. Ils auraient l’air d’un enfant qui a besoin de l’aide de ses parents lorsqu’il se trouvaient face à un problème qu’il ne pouvait pas résoudre. Mais pour le bien de l’Escadron Six B, Shawton avait quand même décidé d’informer Barthes de leur situation. Cela n’empêcha pas Shawton de se sentir affligé et étouffé cependant, même avec la consolation de Barthes disant que Poison Fang était une organisation spéciale qu’aucun Escadron B ordinaire n’aurait pu gérer. Au moment où il avait vu les épaves flottant à l’extérieur du vaisseau, et les membres de l’escadron toujours sur leur lit de douleur, Shawton ne put s’empêcher de ressentir un fort sentiment de lassitude.

« S’il vous plaît, prévenez-moi si vous recevez n’importe quelle information à propos de l’extorsion, commandant. »

Cillin se leva et se prépara à partir. Soudain, le communicateur d’urgence près de Shawton se mit à sonner. « Commandant, un transport sans nom se dirige dans notre direction ! Nous avons aussi reçu un signal inconnu ! »

Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top