skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 102 – Génotype de Rang A

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 102 - Génotype de Rang A

Les bio-puces menaient ‘l’expérimentation’ encore et encore à l’intérieur de son corps, testant l’endurance de Cillin, avec vague après vague de douleur qui devenaient de plus en plus terribles avec le temps. Cillin était très heureux de ce résultat, cependant. Il savait que ce phénomène n’était pas une mauvaise chose, et que c’était l’opportunité la plus importante qu’il ait eue depuis qu’on lui avait injecté les bio-puces il y a de cela plus d’un an ! Il ne savait pas combien de temps durerait la douleur, mais finalement, tout devint immédiatement clair, l’emplissant en un instant d’une montée de plaisir. En même temps, les couleurs rouge et noire sur son corps s’effacèrent petit à petit jusqu’à ce qu’elles aient complètement disparu. En surface, Cillin avait l’air exactement comme il l’était auparavant.

Cillin remua un peu les épaules. Il se sentait bien, très bien. Même sans crisper son corps, il croyait qu’il pouvait supporter de plus gros coups maintenant.

Il était très au fait de sa propre condition. Même si certaines des bio-puces à l’intérieur de son corps avaient été activées, tout comme auparavant, c’était une activation imparfaite. Toutefois, Cillin était satisfait de ce résultat. Après que plus d’une année soit passée, cette opportunité lui avait permis de faire à nouveau évoluer son génotype.

À présent, son génotype était de Rang A !

Oui, il s’agissait du génotype de Rang A dont d’innombrables personnes rêvaient ! Parvenir au génotype de Rang A n’était qu’un rêve lointain lorsqu’il était encore un Shadow Hunter importun dans cette pauvre ville d’une planète paumée. Mais dès l’instant où il avait rencontré Horay et avait été utilisé comme un sujet d’expérience pour injecter ces bio-puces cette fois-là, son génotype était depuis monté en flèche jusqu’au Rang B. Maintenant, il avait même évolué un pas plus loin et était devenu de Rang A.

Mais le succès ne montait pas encore complètement à la tête de Cillin. Cette situation n’était que temporaire, et il restait à voir si les bio-puces étaient finalement une bénédiction ou un fléau.

Cillin expira profondément avant de jeter un œil au chat gris, qui levait ses pattes avant et était assis là en fixant les alentours d’un air absent. Il sut immédiatement que le petit gars était encore en train de rêvasser.

« Wheeze ! »

Le chat, qui était dans la lune, bondit immédiatement en l’air, les poils du dos hérissés. Il avait complètement été pris au dépourvu par le cri de Cillin qui contenait quelques ondes sonores perturbatrices.

Cillin retint son rire. Le petit gars était complètement terrorisé.

Après que le chat eût atterrit lourdement sur ses pattes et inspiré profondément plusieurs fois, il tourna la tête et se colla contre un mur, mordant les minerais énergétiques comme s’il y passait sa colère, et exprimant clairement ses sentiments du moment : Je suis furax !
Il était plus probable que le chat soit ‘chambarrassé’ d’avoir sauté par réflexe sous le choc du cri de Cillin, spécialement alors qu’il savait que cela n’était arrivé que parce qu’il rêvassait. C’était la raison pour laquelle il était de mauvaise humeur là maintenant.

 

« C’est bon, Wheeze, ne sois plus en colère. Allez, allons trouver le lieutenant et les autres. » dit Cillin.

Le chat gris l’ignora et continua de creuser tout en se pressant contre le mur rouge et noir.

« Wheeze ? »

Ses oreilles remuèrent une fois, mais il continua à l’ignorer.

Cillin soupira. Même s’il était un cyborg, il n’était pas possible d’ignorer le fait qu’il n’était rien d’autre qu’un chat, et les chats avaient toujours eu la tête un peu dure. Il l’avait entendu, à l’évidence, mais il refusait simplement de le reconnaître et agissait comme un enfant gâté, et n’oublions pas que les chats étaient plus que capables d’éprouver du ressentiment.

Cillin s’avança et extirpa directement le chat gris des minerais énergétiques avant de sauter hors du trou tout en le tenant dans ses bras. Bien que le chat gris ait le mot ‘dégage’ inscrit sur toute son posture, en pointant sa queue vers Cillin et en ayant été sorti du trou comme un enfant borné qui était maintenu par le col. Il ne se débattit que pour la forme afin d’indiquer son mécontentement avant de se calmer. Wheeze n’était pas stupide : il savait que ce n’était pas le bon moment de manger les minerais énergétiques sans se préoccuper du monde. Si Cillin lui offrait l’opportunité de garder sa dignité, il n’allait pas refuser. C’est du moins ce que le chat croyait.

 

Lorsque Cillin et le chat gris retrouvèrent à nouveau Dias, celui-ci était en train de discuter avec le personnel technique sur la façon d’exploiter les minerais. Un arbre à moitié coupé gisait sur le côté, et personne ne s’ennuyait à vouloir terminer cette tâche à cet instant.

Dias et les hommes venaient juste de prendre une décision lorsque Cillin arriva près d’eux. Ils allaient forer une galerie minière à partir de la périphérie, où les arbres étaient encore épars, puis creuser sous le sol vers la position du minerai tout le long jusqu’au cœur du gisement que le chat gris avait mentionné précédemment. Lorsque cela serait fait, ils pourraient seulement alors commencer le projet d’exploitation à grande échelle. Autrement, ce serait une perte terrible de n’obtenir que les minerais ‘inférieurs’ après avoir passé autant d’efforts sur cette tâche.

Il y avait une chose supplémentaire qui avait poussé à prendre cette décision. Dias s’inquiétait que de couper les arbres environnants expose le fait qu’il y ait une ressource minière dans cette zone. Après tout, l’Escadron Six de la Vanguard n’était pas le seul régiment de Hunters qui avait pénétré dans le Secteur Z. Si par le plus grand des hasards un régiment de Hunter quelconque venait à découvrir accidentellement et sans effort cette ressource minière avant qu’ils aient eut la chance de faire un rapport à l’Escadron A, alors l’Escadron Six B pourrait tout aussi bien se taper la tête contre un mur.

Shawton fut d’accord avec le plan après que Dias lui en ait parlé. Ces minerais énergétiques étaient trop spéciaux, et il serait dans leur plus grand intérêt de les cacher du mieux qu’ils le pouvaient.

Cillin s’approcha pour avoir une discussion privée avec Dias, et lui dit que le chat gris pouvait manger des minerais énergétiques. Autrement, comment allait-il expliquer ce trou énorme et vide dans le sol ?

Ce n’était pas comme si Cillin n’y avait pas réfléchi avant de prendre la décision. Il croyait que Dias avait entendu parler du chat gris par Cary, et il savait qu’il était un cyborg. Puisqu’il le savait, naturellement, quelqu’un d’aussi intelligent que Shawton ou Dias devrait comprendre exactement quel genre de valeur et de potentiel représentait un cyborg. C’était le moment parfait pour que l’Escadron Six B travaille durement à son expansion. Si tel n’était pas le cas, ils n’auraient pas essayé d’absorber des talents variés de manière si urgente.

Toutefois, les secrets propres à Cillin ne pouvaient pas être révélés, donc il n’avait pu que seulement demander au chat gris de prendre la balle pour lui. Bien entendu, Cillin avait discuté de cela auparavant avec le chat gris avant de l’utiliser comme ‘bouc émissaire’, et le chat gris était resté tranquille et n’avait dit ni oui ni non car il était encore malheureux. Cillin comprit que c’était en fait un oui silencieux de la part du petit gars cependant, et il lui toucha la tête en disant : « Le moment venu, ils viendront te voir pour que tu recherches quelques autres ressources minières de plus. »

Les oreilles du chat gris s’étaient redressées. Bien entendu, il comprenait la signification cachée derrière les paroles de Cillin. Il pourrait manger encore une fois qu’il aurait trouvé les ressources !

L’équipe de Dias était incroyablement excitée par l’exploitation du minerai. Toute l’équipe était sortie de la dépression précédente et était devenue motivée. La découverte avait aussi amélioré l’attitude de tout le monde envers le chat gris, puisqu’ils savaient à quel point il était extraordinaire et que c’était grâce à lui que leur équipe était devenue la première des six équipes expédiées à avoir découvert une ressource minière et commencé à l’exploiter.

« Lieutenant, le commandant vous cherche ! » Un membre s’approcha sur un hoverboard et passa un communicateur à Dias.

Plus ils étaient près des minéraux, plus le signal d’interférence devenait fort. Par conséquent, il était gênant d’utiliser n’importe quel équipement de communication dans cette zone particulière. S’ils souhaitaient communiquer sans fil, alors ils ne pouvaient que voler dans l’air et rester loin du sol. C’était différent de la forêt lorsqu’ils recevaient des signaux par intermittence. Ici, aucun signal ne pouvait ni entrer ni sortir.

Dias accepta le communicateur et s’envola sur un hoverboard. Rapidement, il revint avec un sourire et dit à Cillin : « Wheeze et toi devrez aller rencontrer les autres équipes ; ils ne se débrouillent pas bien avec les scans également. Un vaisseau va venir vous récupérer un peu plus tard. Ça vous convient ? »

« C’est parfait ! » répondit le chat gris avec impatience, avant que Cillin n’ait pu dire quoi que ce soit. Il semblait que ça le démangeait d’y être déjà.

Dias se rapprocha et chuchota dans les oreilles du chat gris : « Lorsque tu manges, fais en sorte d’être un peu moins flagrant, et alterne entre chaque repas. Si quoi que ce soit arrive, va voir le Commandant Shawton. »

Les yeux ronds duc chat gris étaient brillants alors qu’il répondait sur un ton qui disait ‘non, sans blague ?’ : « Bien entendu ! »

Cinq minutes plus tard, un vaisseau arriva, et Cillin et le chat gris s’y rendirent sur un hoverboard.

Après que le vaisseau soit parti, Beaver dit, perplexe : « Cillin est un peu étrange, ne crois-tu pas ? Il a l’air… différent d’auparavant. »

« Bien sûr. » Dias eut un sourire radieux. « Il est d’un génotype de Rang A maintenant. »

Cillin n’avait pas intentionnellement caché sa force. Les gens de Rang A partageaient un genre de résonance miniature entre-eux, et cette résonance n’existait pas en-dessous du génotype de Rang A. Tant que la personne ne le cachait pas volontairement, et que l’autre partie soit très sensible à ce genre de résonance miniature, il était possible de le détecter.

« Ce sont de bonnes nouvelles ! Notre escadron va devenir célèbre. Ce gars était déjà l’égal de Cary auparavant alors qu’il était encore au Rang B, et maintenant il est au Rang A. Tsss Tsss. Tu sais lieutenant, je pense que Cillin est la bonne étoile de notre escadron. » dit Beaver.
Dias releva la tête bien droite. « Mais bien sûr. Qui crois-tu qui l’ait trouvé ? »

Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top