skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 101 – Absorption, Les Bio-Puces Changent

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 101 - Absorption, Les Bio-Puces Changent

Dias se contorsionna pour retourner par le chemin qu’il avait emprunté et ordonna à ses hommes de commencer avec un air mécontent sur le visage. Ce n’allait pas être un endroit aisé pour réaliser l’exploitation du minerai. Lorsque Dias pensa qu’ils avaient tant de soi-disant techniciens professionnels, et que pourtant aucun d’entre-eux n’avait pu rivaliser avec un chat lent d’esprit, il ne put que soupirer intérieurement. Quant à Cillin, Dias et tous les autres avaient toujours pensé que le gars était né avec la capacité de déplacer ses os et son apparence physique comme il le voulait.

Cillin s’introduisit plus loin en suivant le chat gris, et Dias ne l’en empêcha pas. Il n’y avait pas de mal à ce que quelqu’un suive le chat et ait une vue d’ensemble de la situation.

Alors qu’un homme et qu’un chat avançaient plus profondément, ils atteignirent un point où même la plus petite personne normale ne pourrait pas nécessairement arriver à se contorsionner avec succès à travers les espaces. De nombreuses fois, Cillin avait dû se glisser dans les interstices en se disloquant les os avant de les replacer normalement. Si Dias et les autres savaient que Cillin pouvait ‘jouer’ avec les os à l’intérieur de son corps comme avec un puzzle, leur mâchoire en serait tombée sur le sol sous le choc.

« Aha, c’est à cet endroit ! » se mit à crier le chat pas très loin devant.

Cillin se déplaça de quelques pas supplémentaires en avant, et il découvrit abruptement qu’il n’y avait plus d’arbres à partir de là. Ici, le sol était couvert d’une couche de roche, et il avait l’air d’être fait des mêmes roches que dans les autres zones. Cillin sortit une lame et la frappa au sol, découvrant que la couche de roche était si dure qu’il pourrait creuser pendant une demi-journée et arriver nulle part. Il pourrait même briser la lame s’il essayer de forcer.

D’après le chat gris, il y avait une autre strate sous ces rochers, et le minerai énergétique rouge et noir était juste en-dessous d’eux. Même Cillin pouvait sentir que cet endroit était différent des autres, puisqu’un certain facteur à l’intérieur de son corps commençait à s’agiter.

Si cette zone était le cœur du gisement de minerai énergétique rouge et noir, alors il était difficile d’imaginer pourquoi la puissance du champ d’énergie dans cette vaste jungle et ses environs pourrait presque être identique les un les autres. Le fait que la puissance du champ d’énergie généré par le minerai était tel, même par-delà une zone aussi vaste, ne faisait que donner un exemple de son caractère unique.

Cette zone de rochers était cachée de ses environs. Au-dessus, il y avait des branches d’arbres en grand nombre qui camouflaient complètement l’endroit, ce qui était la raison pour laquelle les satellites en orbite et les sondes n’avaient pas réussi à capturer une image de ce lieu.

Il y avait un trou qui avait été creusé au centre de cette zone rocheuse. C’était l’ouvrage du chat gris. Cillin marcha jusqu’au bord et regarda à l’intérieur. La couche faisait environ 15 mètres de profondeur, et les minerais énergétiques rouges et noirs étaient supposés commencer après cette profondeur. Mais c’était juste ce que Cillin avait glané des murs de la grotte. Dans ce trou particulier, le chat gris avait désintégré les minerais énergétiques entre quinze et trente mètres sous le sol à lui tout seul.

Là maintenant, le chat avait sauté dans le trou et commençait son repas à nouveau, mâchant les minerais comme s’il s’agissait de crème glacée. Si Cary voyait cela, il tomberait probablement dans un autre état d’adoration. Même l’animal le plus intelligent au monde ne serait pas capable de manger des minerais énergétiques comme de la nourriture, et avec une telle aisance dans la mastication en plus, n’est-ce pas ?

Cillin sauta dans le trou et toucha les murs rouges et noirs avec ses doigts.

Lorsque le chat gris avait craché le petit morceau de cristal d’énergie rouge et noir dans sa paume un peu plus tôt, Cillin n’avait rien fait au cristal car il y avait beaucoup de regards attentifs autour de lui. En réalité, une série de changements internes s’étaient produits à l’intérieur de son corps dès l’instant où il était entré en contact avec le cristal d’énergie, semblant désirer complètement absorber l’énergie à l’intérieur du cristal dans son corps. Si Cillin n’avait pas réprimé de force le changement, le cristal de la taille d’un ongle aurait probablement rétrécit jusqu’à la taille d’un grain de riz le temps qu’il tombe dans les mains de Dias.

Cillin pouvait ressentir le désir pour cette énergie des facteurs agités dans son corps. Il ne savait pas ce qui arriverait après les avoir absorbés, mais il savait que cela ne pouvait que lui être bénéfique. Lorsqu’il toucha les minerais énergétiques rouges et noirs dans la grotte, la sensation froide au toucher sur ses doigt ne dura pas longtemps avant d’être remplacée par une montée de chaleur brûlante.

Cillin eut l’impression que son corps se transformait en un tourbillon qui suçait frénétiquement l’énergie contenue à l’intérieur des minerais énergétiques rouges et noirs.

L’énergie fit se réveiller les bio-puces à l’intérieur de son corps et stimuler le cycle métabolique dans ses cellules. Cillin pouvait sentir avec précision que les informations transcrites par son ADN étaient différentes à chaque fois, même si ses informations génétiques originales demeuraient inchangées. Cela signifiait que ses informations génétiques se recompileraient automatiquement de manière à ce que les informations finales transcrites soient différentes pendant chaque transcription. Tout le processus avait l’air d’une première en la matière, alimentée par l’énergie qu’il venait juste d’absorber. En même temps, les bio-puces utilisaient l’énergie comme un point de contraste de manière à ce que chaque résultat d’expérience se rapproche de plus en plus du ratio d’or de l’énergie. Ensuite, elles compilaient dans les bio-puces de manière à ce que certaines zones récessives à l’intérieur de ses gènes puissent être stimulées pour commencer également leur expression.

Là en ce moment, Cillin avait le sentiment d’être ‘peint’ encore et encore, alors que la peinture s’infiltrait dans son corps. Mais ce n’était pas seulement sa peau qui était ‘peinte’, mais aussi ses organes internes, ses tissus et ses cellules. L’expérience de renforcement était menée à travers son corps encore et encore jusqu’à ce que ce point optimal puisse finalement être atteint.

Le chat gris, qui était collé contre un mur et mâchait des cristaux d’énergie, sentit soudain que quelque chose clochait et tourna la tête.

Sainte mère des chats !

À cet instant, le chat gris était tellement choqué par l’état de Cillin qu’il en arriva au point de glisser et de tomber du mur de la grotte. Heureusement, il était un chat, donc il se contorsionna simplement dans l’air et atterrit fermement sur ses quatre pattes. Ensuite, le chat gris fonça près de Cillin, mais ne l’approcha pas. C’était parce que le corps tout entier de Cillin était devenu rouge et noir, et il y avait une aura étrange qui l’entourait. Qui plus est, la couleur s’intensifiait au point qu’il était quasiment indiscernable des minerais énergétiques.

Le chat gris tourna deux fois autour de Cillin avant de s’allonger, impuissant. Tout en se tenant bien droit, le chat gris fixa sans ciller le Cillin rouge et noir, qui touchait le mur d’une main et qui fermait ses yeux avec un froncement de sourcils.

À l’endroit où les doigts de Cillin touchaient le mur, une dépression se mit à se dessiner. Ensuite, le trou devint lentement de plus en plus gros tandis qu’il s’élargissait alentours. Le chat gris savait que le phénomène était dû à l’absorption de Cillin de toute l’énergie à l’intérieur des minerais énergétiques. Mais même le chat gris lui-même ne pouvait que manger les minerais avant de les digérer et de les absorber dans son corps. Son propre taux d’absorption était drôlement rapide aussi, mais même lui n’était pas aussi rapide et efficace que ce gars, n’est-ce pas ? Que lui arrivait-il ? Pourquoi utilisait-il autant d’énergie ?

Après avoir fixé Cillin du regard pendant un moment, le chat gris tomba peu à peu dans une contemplation profonde. Ou du moins, c’est ce qu’il pensait qu’il faisait. Selon les standards de Cillin, ce n’était pas différent de rêvasser.

Douleur. Douleur intense. Cillin avait l’impression que chaque cellule de son corps était déchirée et reconstruite à nouveau.

Cillin avait toujours pensé qu’il pourrait avoir besoin d’améliorer ses capacités physiques ou son génotype au rang A pour pouvoir activer les bio-puces restantes dans son corps, mais il y avait une chose qu’il avait négligé pendant tout ce temps. Il ne s’agissait pas juste d’une question d’augmentation de sa force de manière à activer les dernières et les plus importantes parties des bio-puces ; il avait aussi besoin d’une énorme quantité d’énergie.

Mais le genre d’énergie qui pourrait stimuler les bio-puces activées pour commencer leur ‘expérience’ d’elles-mêmes et mettre à niveau leur hôte au point le plus optimal ne pouvait pas être quelque chose d’ordinaire. Au minimum, tous les minerais énergétiques avec lesquels Cillin était entré en contact jusqu’à ce point, à l’exception des minerais énergétiques rouges et noirs, qu’ils soient de qualité excellente ou inférieure, étaient tous non qualifiés pour ce genre d’expérience.

Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top