skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 98

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 98 : Jiang Chen passe à l’action


 

Malgré qu’ils soient tombés bravement, tragiquement et que chaque personne tuant avec elle au moins dix personnes, la grande armée du duc Long continua toujours à affluer comme les vagues de l’océan.

Cependant, Wei Tiandu avait finalement pu tailler un chemin grâce à son énorme pouvoir de destruction.

Sa longue lance ne cessait de bouger alors qu’il tirait sans cesse des anneaux de qi, balayant autant d’ennemis qu’il le pouvait dans un espace de vingt à trente mètres.

« Princesse, vite! »

Le moment tant attendu était enfin apparu.

Wei Tiandu avait déjà souffert de multiples contusions de sabres et d’épées. Le sang frais coulait sans cesse alors que de nombreuses entailles grandes ou petites l’avaient transformé en une figure sanglante.

Un sourire tragique mais joyeux à la fois était tracé sur le visage de Wei Tiandu à cet instant.« Venez, venez vers moi! » Wei Tiandu rugissait. «  Je veux que vous mouriez tous! »

La posture d’un maitre à onze méridiens de qi mettant sa vie en jeu était en effet étonnante. La brèche s’élargît encore plus.

La princesse Gouyu saisît un enfant dans chaque main et fit circuler son qi, en criant calmement, « Allons-y! »

Avec Eastern Lin et Eastern Zhiruo, elle sauta du sol et son corps s’envola dans l’air, sortant ainsi de l’entrefer de la bataille et se précipitant rapidement vers les rues extérieures.

Wei Tiandu et sa lance se tenaient sur la grande avenue, écrasant et poussant à sa droite puis à sa gauche, embrochant plus d’une dizaine de soldats d’élites du Dragon Montant qui cherchait après la mort.

A cet instant, une ombre trembla dans l’air comme une brise légère qui venait de souffler.

Un léger parfum s’échappa comme la danse d’un nuage d’encens. Une épée comme un serpent venimeux perça les côtes droites de Wei Tiandu d’un angle incliné.

La personne derrière l’attaque était Long Juxue.

«Wei Tiandu, meurs!» Le regard de Juxue était distant tandis que ses bras élancés se soulevèrent, la lumière de l’épée dessina un arc dans l’air. Elle coupa à travers la poitrine de Wei Tiandu, faisant sortir ses organes.

La bouche de Wei Tiandu était pleine de sang alors que ses deux yeux fixaient Long Juxue. Il se mît à rire horriblement, « Alors tu es ce fléau maléfique? Cette soi-disant constitution de phœnix bleu? Je vais te prendre avec moi! »

Wei Tiandu était très courageux et féroce. Ses organes traînaient dehors alors qu’il lançait sa lance obstinément avec les deux mains vers Long Juxue, essayant de la bloquer.

« Hein. Luttant en pleine agonie. » Le corps de Long Juxue bougea quand elle coupa à deux reprises avec son épée soulageant ainsi le corps de Wei Tiandu de ses bras.

Wei Tiandu rugît comme un tigre mais refusa toujours d’abandonner. Il bondît en avant comme un tigre, ouvrant largement sa bouche pour tenter de mordre Long Juxue.

Etant si gravement blessé, comment pouvait-il faire quelque chose à un jeune génie comme Long Juxue?

Une aura tranchante traversa le cou de Wei Tiandu quand sa tête se dirigeait vers le ciel.

Long Juxue dît froidement, « Mettez la tête de coté, exhibez la au public demain. »

Long Er et quelques autres maîtres du qi s’étaient lancés à la poursuite de la princesse Gouyu.

Si la princesse Gouyu n’avait pas eu deux personnes avec elle, elle pouvait absolument s’échapper  du champ de bataille avec son niveau à onze méridiens de qi.

Qu’il s’agisse de Long Er, de Long Juxue ou des autres maîtres qi, personne ne pouvait la retenir.

Mais les deux enfants pesaient deux cents pounds. Cela les avait considérablement ralentis. Long Er et les autres les avaient rattrapées avant même qu’elle n’arrive au bas de la rue. Il y avait moins de deux cents mètres entre les deux parties.

« Gouyu, je te respecte comme une personne digne. Arrêtes-toi et je te laisserai un corps complet à la mort. » Appela Long Er.

« Blasphème. » Long Juxue les avait rattrapés par derrière et cria « Long Er, qui t’a donné l’autorité de faire de telles promesses à la légère? Mon seigneur père veut cette femme, comment pourrait-on la laisser mourir aussi facilement et rapidement? »

« Gouyu, tu t’es considérée comme un monde au-dessus des autres lorsque tu étais responsable des Epreuve du Dragon Caché. N’as-tu jamais pensé qu’il y aurait un jour comme celui là? » Long Juxue riait froidement. «Je vais te prendre toi et ta nièce, arracher tous les vêtements sur vos corps et laisser tous les hommes dans le royaume les regarder. Je trouverai ensuite une centaine d’hommes les plus sales du royaume et je vous jetterais en pâture. »

Les mots de Long Juxue étaient imprégnés d’une cruauté et d’une impitoyable contradiction avec son âge.

« Tata, laisse-nous ici, dépêche-toi et fuis. Venge-nous dans le futur! » Eastern Lin appela.

« Tata, dépêche-toi et cours. Va chercher Jiang Chen! » Eastern Zhiruo n’avait toujours pas oublié Jiang Chen durant ce moment. Elle sentît que dans ce monde, seul Jiang Chen pouvait la sauver elle et sa tante.

« S’échapper? Pour aller où? »

Long Juxue fit un geste de la main. Long Er et les autres six ou sept maîtres de qi augmentèrent leur vitesse et se précipitèrent vers l’avant.

Cent mètres … cinquante mètres … trente mètres.

Ils étaient de plus en plus proches de leur rayon d’attaque.

A cet instant, ce cri perçant et familier de l’oiseau avait de nouveau rompu le firmament des cieux.

Une fois deux fois…

Il semblait se fondre dans une multitude de sons après un moment, se concentrant en une mer de cris d’oiseaux.

Une lumière d’or rayonnait des cieux, apportant avec elle une présence impressionnante.

Whoosh.

Whoosh, whoosh.

Les flèches qui traversaient le ciel étaient comme la fauche de la mort alors qu’elles se dirigeaient vers les poursuivants.

Bam, bam.

Deux maîtres de qi avaient été pris au dépourvu et tombèrent lorsque ces flèches les avaient touchés à plaine puissance.

La princesse Gouyu avait déjà fermé les yeux, elle était prête à mourir, son cœur était complètement désespéré.

Quand elle entendît le cri familier des oiseaux, une chaleur s’éleva dans son cœur. C’était comme une personne se noyant ayant trouvé une bouée de sauvetage. Elle savait qu’elle était en sécurité.

Leur sauveur était là.

« Jette-les par ici. » Jiang Chen appela Gouyu de son point de vue élevé.

Princesse Gouyu jeta précipitamment Eastern Lin et Eastern Zhiruo l’un après l’autre dans l’air. Jiang Chen fit un geste et deux oiseaux-à-lame dorés se lancèrent pour les attraper fermement.

Un autre se précipita vers la princesse Gouyu. Gouyu leva les pieds et monta aussi.

Quand elle monta sur le dos de l’Oiseau-à-lame doré, une pierre lourdement accroché sur son cœur s’était finalement envolée.

« Jiang Chen! » Long Juxue courait avec son épée, des faisceaux violents de haine jaillirent de ses yeux quand elle vît l’apparition soudaine de Jiang Chen.

« C’est moi. » Jiang Chen leva son arc et sa flèche et tira une autre flèche vers Long Juxue.

Cette femme était encore plus impitoyable que Long Yinye, elle devait être éliminée.

Cependant, Long Juxue était évidemment préparé pour la flèche quand son corps se mît immédiatement derrière un grand arbre. Elle grinça des dents, « Jiang Chen, essayes-tu de repousser l’heur fatidique et de résister obstinément à ma famille Long jusqu’à la fin? »

«Long Juxue, le moment où ta famille Long envoya des assassins pour tuer mon père, c’était le moment ou nos familles avaient été destinées de ne pas se reposer jusqu’à ce que l’un de nous meurt. Dans les catacombes sans fins, même les membres de la main secrète que vous avez engagée ne pouvaient me tuer. Vous avez raté votre seule chance. A partir d’aujourd’hui, ta famille Long ne peut qu’attendre l’arrivée de mon impitoyable vengeance! »

Jiang Chen siffla brusquement après avoir fini de parler et appela les oiseaux-à-lame dorés pour se préparer à partir.

Eastern Zhiruo sanglota et supplia, « frère Jiang Chen, s’il vous plaît, sauvez mon père. »

Le regard de Jiang Chen était distant alors qu’il regardait dans la direction du palais. Il soupira légèrement « Il est trop tard. »

Il était en effet trop tard, parce que le Duc du Dragon Montant se précipitait déjà dans cette direction avec l’armée. Il était évident que le résultat de la prise du palais était définitif.

En regardant la grande armée qui avançait dans un désordre noir, Jiang Chen dît, « Gouyu, allons-y. »

C’était comme si des couteaux agitaient le cœur de la princesse Gouyu, elle savait aussi que son frère  devait être tombé. Elle sombra sous le drame tragique de son cœur et conduisît Eastern Zhiruo et Eastern Lin.

«Jiang Chen.» L’armée de Long Zhaofeng était finalement arrivée.

« C’est le grief entre ma famille Long et celle du clan Eastern. N’as-tu pas annoncé que vous aviez rompu toutes relations avec le clan Eastern? Pourquoi interviens-tu maintenant? »

Long Zhaofeng était le personnage représentatif de son temps. Il pouvait réellement supprimer sa haine de perdre un fils et parler encore à Jiang Chen à ce moment.

« Ai-je besoin de ton approbation quand moi, Jiang Chen, choisis de faire quelque chose? » Jiang Chen riait froidement.

Bien que la grande armée forme une mer sombre de soldats en bas, de quoi Jiang Chen devait-il avoir peur?

« Hein. Et moi qui pensais que tu avais ton orgueil, mais tu n’es toujours finalement qu’un des laquais du clan Eastern. Est-ce que le clan Eastern est digne de ta loyauté? »

Long Zhaofeng se leva agrippant une tête avec sa main. Il paraissait extrêmement sinistre dans l’obscurité de la nuit. « C’est la tête d’Eastern Lu. C’est le destin qui a frappé celui que vous servez. »

« Tu as pris sa tête aujourd’hui, il y aura naturellement quelqu’un qui prendra la tienne comme pour ton fils. » Ricana Jiang Chen.

Long corps Zhaofeng trembla, il avait presque craché une bouchée de sang. Ce Jiang Chen était immuable et impossible à provoquer.

« Grand Frère! »

« Père! »

Princesse Gouyu et Zhiruo étaient submergés par la douleur quand ils virent cette scène.

Jiang Chen cria froidement. « Dépêchez-vous et partez. Si vous ne le faites pas, vous aussi vous serez incapable de partir. »

Long Zhaofeng cria: «Archers, celui qui abat Jiang Chen sera également fait seigneur de dix mille ménages! » Les profondeurs de la haine de Long Zhaofeng envers Jiang Chen n’étaient pas quelque chose qu’on pouvait résumer en quelques mots.

Seulement, comment Jiang Chen pouvait-il lui donner cette opportunité? L’Oiseau-à-lame doré esquiva facilement les flèches et se dirigea vers le ciel pour disparaitre ensuite au loin.

« Après eux! » Long Zhaofeng était incapable de contenir sa colère.

La joie douce qu’il avait eu en tuant Eastern Lu avait disparu en grande partie après le spectacle de Jiang Chen.

S’il ne pouvait pas tuer Jiang Chen et alors qu’il porte la couronne royale? Et alors qu’il occupe le poste de roi?

Tant qu’il ne s’était pas vengé de la mort de son fils, il n’aura jamais complètement évacué sa colère.

« Long Zhaofeng, lave bien ta tête. Je viendrai pour elle tôt ou tard. »Dans la grande étendue du ciel, la voix éloignée de Jiang Chen semblait tombé du ciel. Intangible et éthéré, mystérieuse et difficile à localiser.

Qu’est-ce que cela signifiait de se sentir contrarié? Long Zhaofeng avait ce sentiment actuellement.

Lui, Long Zhaofeng, était dominateur et tyrannique toute sa vie, il était le héros de sa génération. Et maintenant, le territoire du clan Eastern était entre ses mains.

Mais, il ne pouvait concevoir ne serait-ce qu’un plan approprié contre un simple gamin.

La honte. C’était pratiquement l’apogée de la honte.

« Transmettez mon ordre! Réunissez les troupes des différents ducs, je veux personnellement conquérir le territoire de Jiang Han. Je veux que la famille Jiang disparaisse du paysage et que leur lignée disparaisse aussi de ce monde! »

Long Zhaofeng était complètement furieux.

« Votre Majesté. »

Toutes les personnes autour de lui s’agenouillèrent.

Le duc de Yanmen fut le premier à parler. « Votre Majesté, le traître de Jiang Chen doit être tué et le clan de la famille Jiang doit être exterminé. Mais votre Majesté vient juste de consolider sa prise sur la nation et doit d’abord monter sur le trône puis consolider le ciel et la terre. Ce n’est que de cette manière que le cœur du peuple sera assouvi et que les terres seront unies en une seule patrie. Par la suite, ces questions de conquête d’un territoire viendront tous seuls. »

«Veuillez monter sur le trône du dragon d’abord, Votre Majesté. »

«Veuillez monter sur le trône du dragon d’abord, Votre Majesté. »

Les voix résonnaient à l’unisson et remplissaient tous les coins de la capitale.

Long Zhaofeng était monté sur le trône et changea le nom du royaume, c’était à présent le grand royaume de Zhao.

Cette nouvelle avait fait son chemin dans chaque coin de la capitale au cours d’une nuit, en voyageant de ménage en ménage.

Certains se réjouissaient et d’autres pleuraient à cet instant.

Ceux qui soutenaient le clan Eastern étaient tous déçus en privé et extrêmement pessimistes.

Ceux qui soutenaient Long Zhaofeng avaient proclamé la nouvelle de leur toit et s’étaient félicités sur la perspective d’un bel avenir.

Au sein du manoir de la guérison, ils avaient également reçu la nouvelle, tous les exécutifs s’étaient réunis à la vitesse grand V.

« Je l’ai dit il y a longtemps que ce n’était pas une bonne chose de marcher avec la famille Jiang. » Elder Blue était la première à avancer et se moquer.

« Votre stratégie était évidemment fausse, numéro trois. » Le deuxième responsable Yue Qun l’avait également souligné.

« Absolument faux, notre manoir de la guérison est en grande difficulté cette fois-ci. Nous avons profondément offensé le duc du Dragon Montant dans cette lutte avec le Jardin de la pilule royale. Non, il n’est plus le Duc du Dragon Montant maintenant, il est à présent Sa Majesté. » Un autre aîné avait parlé.

En l’espace d’un moment, la moitié des cadres supérieurs du manoir avaient commencé à réprimander Qiao Baishi.

Même le seigneur maitre Song Tianxing n’avait prévu de telles répercussions. Il fallait savoir que lorsque le manoir de la guérison faisait du bénéfice auparavant, ces gens avaient loué Qiao Baishi et fait de lui leur grand sauveur.


Cet article comporte 17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top