skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 97

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 97 : Le clan Eastern dans une périlleuse situation


 

Les cheveux d’Eastern Lu étaient devenus blancs en une nuit. Tout le territoire du monde appartenait au roi, mais en tant que souverain d’une nation, il ne pouvait que s’accrocher aux murs de son palais et entamer les dernières luttes du désespoir comme celle d’une bête en cage.

On dit qu’une déroute est comme un glissement de terrain.

Si l’armée Tiandu et les gardes de la ville n’avaient pas été divisés et restèrent uni comme une épaisse plaque d’acier, Eastern Lu aurait certainement été à égalité en termes d’influence ou de puissance face à Long Zhaofeng dans la capitale.

Le problème était que Long Zhaofeng avait mis ses plans en marche depuis des années et finit par infiltrer même avec succès l’armée de Tiandu et la garde de la ville.

De cette façon, le statuquo originalement prévu par Eastern Lu était devenue une défaite unilatérale.

Eastern Lu se sentait amer dans son cœur. Il savait plus que quiconque qu’il était prisonnier dans le palais, qu’il ne pouvait rien faire que de lutter comme une bête en cage et que ça n’allait pas durer  longtemps. À moins que le grand-père aîné ne sorte de son entrainement à huit-clos plus tôt et retourne la situation.

« Gouyu. » Les yeux d’Eastern Lu étaient rouges. «J’avais tort, vraiment tort. Je regrette de ne pas t’avoir écouté. Je sais que je n’ai pas perdu face à Long Zhaofeng mais plutôt face à moi-même, perdant ainsi le cœur du peuple. »

Les hommes parlent sagement en présence de la mort.

A cet instant, en arrivant à sa fin, Eastern Lu avait soudainement compris que Gouyu avait toujours eut raison.

Sauf qu’il n’y avait pas de médicaments qu’il pouvait prendre pour guérir des regrets à present.

Gouyu avait combattu pendant trois à quatre jours d’affilés et elle était fatigué au-delà de la l’imaginaire. Même en tant que maitre à onze méridiens de qi, pour lutter durant tant de jours successifs, princesse Gouyou avait dû déployer toute son énergie.

La réaction de la princesse Gouyu était éloignée et distante en entendant les «mots sincères» d’Eastern Lu.

Il était trop tard pour en parler.

« Gouyu, je sais que tu me regardes aussi de haut dans ton cœur. Il est inutile de prononcer ces mots maintenant que la situation s’est développée ainsi. Peu importe, toi et moi sommes toujours frère et sœur. Le sang du clan Eastern coule dans nos veines. » Il était rare qu’Eastern  Lu révèle ouvertement ses émotions.

«Tu as raison, c’est pour cela que je me bats sans relâche pour le clan Eastern.» Le ton de la princesse Gouyu était froid.

« Ai! Gouyu tu peux me haïr, je le mérite. Qu’il en soit ainsi. Gouyu, puisque on est arrivé là, je ne te demande qu’une chose. Prends Ruo’er et Lin’er avec toi, fuyez le plus loin que vous pouvez. Tant que la lignée de mon clan Eastern existe, après que grand-père émerge de son entraînement à huis clos, il y aura un jour où ces terres seront de nouveau à nous. C’est ma dernière demande. Chère sœur, tu ne peux pas refuser cette demande. »

Eastern Zhiruo et Eastern Lin, c’étaient la fille et le fils les plus aimés d’Eastern Lu.

« S’échapper? Il y a un filet invisible empêchant toute fuite, comment pouvons-nous  nous échapper? » La bouche de la princesse Gouyu était pleine de goût amer. Jiang Chen avait étendu une branche d’olivier mais Eastern Lu l’avait rejeté lors d’une mauvaise décision supplémentaire.

Maintenant que la grande armée était déjà là et que le palais avait été étroitement encerclé de sorte que pas une mouche puisse s’enfuir, comment pourrait-elle entrer en contact avec Jiang Chen?

En fait, où était Jiang Chen maintenant? La princesse Gouyu n’avait aucune idée.

« Gouyu, garde la tête haute. Bien que j’aie perdu face à Long Zhaofeng, comment notre clan Eastern pourrait-il être sans d’atouts? J’ai encore une dernière carte sous ma manche. Bien que cela ne suffise pas pour retourner la situation et sortir victorieux, il y a encore cinquante pour cent de chance de vous frayer un chemin et de couvrir votre fuite. »

Les mots d’Eastern Lu exprimaient le souhait d’un futur défunt.

Les yeux d’Eastern Lu s’étaient plutôt éclaircis après ces mots, ils étaient imprégnés d’une clarté signifiant qu’il avait compris plein de choses.

« Gouyu, tu n’as pas besoin de me persuader. Ce sont les péchés que j’ai commis et je vais donc utiliser ma vie pour expier mes erreurs. À l’avenir, dis à Ruo’er et à Lin’er que bien que leur père fût un dirigeant indulgent et inutile, il était au moins un homme qui avait pris ses responsabilités! »

La voix d’Eastern Lu était devenue un peu étouffée quand il parlait de cela.

«Grand frère …» la princesse Gouyu était vexée par l’obstination de son propre jugement, elle souhaitait vivement qu’il l’écoute pour que la situation d’aujourd’hui ne se réalise jamais, mais ils étaient des frères de sang après tout. Le cœur de la princesse Gouyu souffrait légèrement en voyant Eastern Lu comme ça.

« Rappelle-toi, fraye-toi une sortie dans le chaos qui s’en suivra! J’aurai aussi avec moi Wei Tiandu pour m’aider à vous dégager le chemin. Rappelle-toi, ne soies pas irrésolue et hésitante, saisis le bon moment, vous devez vous échapper! »

Eastern Lu frappa légèrement ses mains lorsqu’il finît de parler puis huit personnes vêtues de noir sortirent de l’obscurité.

« Votre Majesté. »

« Maintenant qu’on est arrivés à ce stade, je ne peux que vous demander de combattre à mes cotés !… »

« Nous sommes prêts à mourir pour Votre Majesté! »

Ces huit personnes étaient toutes des maîtres de qi, des maîtres de qi que même la princesse Gouyu n’avait pas vu auparavant!

« Gouyu, ces huit gardes de la mort sont à mes côtés depuis que j’ai huit ans. A part moi, personne d’autre ne sait qu’ils existent. »

Eastern Lu sortît une bouteille de jade et versa dix pilules. «C’est la grande pilule du dao de la furie. Après sa consommation, elle permettra à un maître de qi de doubler sa force durant un court laps de temps, ou même plus. »

Les huit gardes de la mort n’avaient rien dit alors qu’ils avancèrent et avalèrent la pilule.

Le regard d’Eastern Lu était profond alors qu’il regardait cette pilule pendant un certain temps, il jeta ensuite sa tête en arrière et l’avala.

« La dernière est pour Wei Tiandu. » Eastern Lu soupira légèrement. « Etes-vous tous prêts? »

« Nous sommes prêts à mourir pour le roi! »

Les huit gardes parlaient à l’unisson, leurs paroles étaient résolues.

« Bon, je vais personnellement rejoindre le champ de bataille dans un moment et attirer leur attention. Vous m’aiderez à les retarder aussi longtemps que possible et à attirer autant d’experts que possible. »

« Entre, Tiandu. »

Wei Tiandu était venu de l’extérieur et avala la dernière pilule sans hésitation.

« Tiandu, je prendrai moi-même le champ de bataille et attirerai sans aucun doute beaucoup d’experts du côté adverse. Tu seras responsable du front. Peu importe ce que tu fais, dégage un chemin et protège la princesse Gouyu et les autres pendant qu’ils se retirent! »

Wei Tiandu s’inclina en acceptant ses ordres, «Tant qu’il restera un souffle de vie dans Tiandu, Tiandu sera sûr de couvrir l’évasion de la lignée de Votre Majesté! »

Eastern Lu hocha la tête, « Faites vos préparatifs, que quelqu’un cherche Lin’er et Ruo’er! »

Après une heure, le ciel avait commencé à s’obscurcir lentement alors qu’une nuit allait arriver.

Eastern Lu déplaça lentement son regard sur les visages de tous ceux qui s’étaient rassemblés.

« Etes-vous prêt à mourir au combat avec moi? »

«Nous sommes prêts à mourir pour Votre Majesté!» Les huit gardes de la mort, l’armée Tiandu et un millier d’experts royaux avaient tous répondu à l’unisson.

« Bon, alors permettez-moi d’échanger personnellement quelques coups avec Long Zhaofeng! »

Le corps d’Eastern Lu s’avança en prenant la tête de sa petite armée dès qu’il avait fini de parler.

« Long Zhaofeng, tu as commis un acte de haute trahison et monté une rébellion pour usurper le trône. Oses-tu nous confronter durant la bataille? » Eastern Lu était le chef d’une nation et vivait dans le luxe. Très peu de gens savaient qu’il était à un onze méridiens de qi !

L’armée de Long Zhaofeng avait déjà cerné le palais de sorte que même pas une goutte d’eau ne puisse sortir. On pourrait dire que la victoire était déjà à sa portée.

Les subalternes de Long Zhaofeng planifiaient déjà comment ils allaient couronner Long Zhaofeng, comment ils allaient célébrer et le draperaient en robes jaunes royales.

« Mm? Eastern Lu? » Une aura meurtrière et vicieuse traversa les yeux de Long Zhaofeng.

«Duc Long, cet Eastern Lu est à la fin de ses jours. Il joue sa dernière carte en vous invitant au combat. Maintenant que nous tenons la victoire entre nos mains, pourquoi s’embêter avec un simple combat avec lui? »

Long Zhaofeng hocha légèrement de la tête. Son être était maintenant inestimable. Bien qu’il n’ait pas peur d’un combat à mort avec Eastern Lu, il estima que ce n’était pas nécessaire avec la situation actuelle.

Ça ne valait vraiment pas la peine si quelque chose lui arrivait.

« Eastern Lu, ne sois pas si naïf. Reconnais la situation et rends-toi avec dignité. Tu es le souverain de la nation après tout. Moi, Long Zhaofeng, peux te donner une mort digne. Si tu persistes à t’obstiner, quand la grande armée arrivera, n’importe qui pourra te piétiner à mort! »

Long Zhaofeng était de bonne humeur alors qu’il tentait de saper le moral et l’esprit combatif d’Eastern Lu.

« Hahaha, Long Zhaofeng, es-tu un lâche qui évite le combat? Si tu n’as même pas le courage de combattre, comment vas-tu gagner l’obéissance des ducs? Comment le peuple se soumettra-il à tes ordres? »

Eastern Lu essaya d’inciter Long Zhaofeng à agir.

« Eastern Lu, tu n’es qu’un chien errant sans-abri. Avec le noble et précieux corps du duc Long, penses-tu avoir les qualités nécessaires pour combattre le Duc Long en combat singulier? »

Le duc de Yanmen, Yan Jizhuang, était l’un des partisans loyaux de Long Zhaofeng. Il était le premier à sauter sur l’occasion et à crier.

«Sales traîtres d’usurpateurs!» Eastern Lu prît un arc et une flèche et envoya une flèche sifflant vers Yan Jizhuang.

« Qui est prêt à tuer nos ennemis? »

L’aura des onze méridiens d’Eastern Lu jaillît de façon impressionnante alors que d’innombrables flèches survolèrent le ciel vers le Duc Long.

Il sortît ensuite un grand sabre d’un geste de sa main, le bondissant dans l’air et éblouissant les yeux avec la lumière de sa lame. C’était comme si un dragon bondissant sur une abîme. Il était venu s’écraser sur le Duc Long avec un geste énorme.

«Nous suivrons Votre Majesté dans l’extermination des traîtres! »

Les huit gardes de la mort s’étaient séparés sur deux côtés et commencèrent à charger avec Eastern Lu comme des loups et des tigres.

Ensuite, un grand nombre d’experts royaux se précipitèrent aussi dans la mêlée sans peur de la mort.

Bien que le nombre de personnes se précipitant vers l’armée du dragon Montant soit comme une pierre dans l’océan, l’explosion instantanée de puissance et le massacre qu’elle engendra était tout à fait inspirant par ces maîtres de qi.

Les lumières flashaient  et les ombres des lames dansaient. Le sang et la chair volaient de partout.

En un instant, des dizaines de gardes personnels du duc Long avaient été taillés en morceau.

«Tuez-les!» Les yeux du duc Long étaient froids et donna l’ordre à voix haute. « Celui qui tue Eastern Lu sera fait seigneur de dix mille ménages! »

A cet instant, une scène tragique était décrite.

Du côté de la famille royale, les experts royaux et les gardes royaux avaient tous l’apparence d’hommes sans crainte et résolus à suivre leur rois jusqu’au bout. Ils s’étaient écrasés sans cesse sur le camp du Duc du Dragon Montant comme les vagues d’un océan.

A ce moment, des cris sanglants secouèrent le ciel.

Wei Tiandu avait apporté avec lui trois cents troupes d’élite alors qu’il criait «tuez les traîtres, tuez les! »

Sa grande lance dansait alors qu’il chargeait vers l’extérieur du palais.

Wei Tiandu était à onze méridiens de qi pour commencer. Après avoir pris la grande pilule du dao de la furie, sa force de combat augmenta rapidement.

Une grande lance jaillît comme un dragon qui surgît des mers et un tigre féroce descendant des montagnes.

Des faisceaux de lumière jaillissaient de la lance et envoyaient un grand nombre d’ennemis s’envoler.

Princesse Gouyu brandissait une épée alors qu’elle guidait Eastern Lin et Eastern Zhiruo derrière les trois cents troupes d’élites de Tiandu.

Elle n’avait qu’une pensée à ce moment, prendre les enfants de son frère royal dans un lieu sûr!

Elle ne pensa pas aux conséquences et se jeta dans la mêlée.

Une fois que ces trois cents troupes élites de Tiandu avaient fait tout leur possible, la force de combat qui en résultat avait permis à chaque personne de retenir dix autres du camp ennemie.

Sans parler de la furie du maitre à  onze méridiens de qi, Wei Tiandu. Cela rendit leurs pouvoirs de destruction encore plus effrayants.

Une petite brèche avait été créée peu de temps après.

« Princesse, dépêchez-vous, prenez leurs Altesses et partez! » Wei Tiandu l’appela alors que sa grande lance dansait comme un démon en furie, balayant les ennemis qui surgissaient comme une marée devant de lui essayant de le poignarder à mort.

« Oh non, quelqu’un veut s’échapper! »

Du côté de Long Zhaofeng, quelqu’un avait immédiatement détecté l’intention de la Princesse Gouyu de percer à travers le siège.

Long Zheofeng cria, « Long Er, Xue’er, prenez un groupe d’experts avec vous et arrêtez les. Pas un seul ne peut en échapper! »

« Compris! » Long Er et Long Juxue avaient accepté leurs ordres.

Wei Tiandu avait vraiment mis sa vie en jeu. Aucun de ses mouvements n’était de nature défensive. Tous étaient des attaques violentes et brutales qui apportaient avec eux une incroyable destructivité.

Chaque attaque et chaque mouvement cherchaient à créer une ouverture.

Ils avaient seulement besoin de créer une brèche pour permettre à la Princesse Gouyu et les autres de s’échapper dans le chaos!

Les rues du monde extérieur étaient à seulement dix mètres de là.

 


Cet article comporte 14 commentaires
  1. C’est bien connu ont ne regrette que quand les évènements se sont déroulées.

    Une leçon important tu a appris jeune pas axant.

    PS:merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top