skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 92

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 92 : Démonstration de force


 

« Jetez vos armes et partez. Vous serez alors épargné. Les gens têtus qi veulent continuer périront! » Xuan la boulette cria haut et fort sur le dos de l’oiseau-à-lame doré.

Il savait aussi qu’il était une feuille verte – une feuille verte qui était là pour mettre en évidence la grande fleur rouge qui était Jiang Chen.

Sauf qu’à ce moment, cette scène avait permis à Xuan la boulette de savoir que même s’il était une feuille verte, il était sûr de devenir une légendaire feuille verte à partir de ce jour dans le Royaume d’Eastern.

Les soldats qui n’appartenaient pas directement au Duc du Dragon Montant avaient déjà perdu leur  combativité et avaient tous jeté leurs armes.

Les troupes directement sous le contrôle du Duc du Dragon Montant étaient également devenues des mouches sans tête. Long Yinye était mort et Long Yi était grièvement blessé. Ils se regardèrent tous, sans savoir quoi faire.

A ce moment, un capitaine possédant qu’un seul œil se précipita. «Le duc a nourri tous ses soldats pour la bataille d’aujourd’hui. Combien Jiang Chen peut tuer avec cet arc et ces flèches? Relevez-vous si vous êtes les bon fils de la famille Long! Allez-y  et tuez Jiang Feng! Eliminez toute la famille Jiang! »

«  Ah ! »

Une flèche aussi rapide que l’éclaire avait déjà percé sa gorge après qu’il eut fini de parler.

« Personne d’autre? » La voix de Jiang Chen était froide. Il y avait déjà une autre flèche sur son arc comme s’il avait fait un tour de magie.

Il avait pris cet arc de Xue Sha et il n’y avait pas vraiment beaucoup de flèches dans le carquois – seulement vingt ou trente. L’attaque sur Long Yi et Long Yinye avait déjà consommé trois.

Il y avait encore une vingtaine de flèches mais Jiang Chen n’était pas inquiet.

Il allait tuer celui qui s’avancerait.

Bien qu’il y eût quelques-uns qui n’avaient pas peur de la mort, tout le monde n’était pas disposé à mourir face à un pouvoir absolu, surtout quand ils savaient que la mort était certaine.

Tant qu’il tuait ceux qui redressaient leur tête et en faire un exemple, il était sûr de pouvoir détruire leur esprit combatif.

« Moi »

« Et moi aussi! »

Whoosh, whoosh.

Deux autres flèches se retrouvèrent une fois de plus dans la gorge de ces deux capitaines.

En voyant qu’il y avait des gens qui n’avaient pas encore renoncé à l’espoir, Xuan la boulette appela, «Long Yinye est déjà mort, et votre maître est parti – vaut-il vraiment la peine de gâcher votre vie comme ça? »

Ces mots avaient un impact dévastateur.

En effet, Long Yinye était mort. Pour qui allaient-ils se sacrifier?

La princesse Gouyu joua de sa longue épée et exhorta «On vous a envoyé sans juste cause et sans raison valable. La mort de Long Yinye et les graves blessures de Long Yi en sont la preuve. Pourquoi n’avez-vous pas battu encore en retraite? Quand l’armée Tiandu arrivera, vous serez tous morts et votre cadavre sera incomplet. »

La princesse Gouyu représentait la famille royale. Ses paroles étaient la goute d’eau qui fît déborder le vase, rendant finalement les soldats d’élite de la famille Long tremblant d’incertitude.

Quelqu’un déposa son épée. Là où il y en avait un, il y en aurait deux. Des rangs de soldats avaient jeté leurs armes après. Le courage des soldats disparut aussi vite que l’eau d’une vague qui reculait.

En l’espace d’un instant, la grande armée de trente mille soldats qui s’était rassemblée devant les portes du manoir de Jiang Han était complètement dispersée.

Il n’y avait que les cadavres de Long Yinye et quelques capitaines présents ainsi que Long Yi accroupi sur le sol, son statut encore inconnu.

Jiang Chen était une personne prudente. Il tira une autre flèche qui pénétra le crâne de Long Yi, le clouant fermement au sol. C’était seulement à ce moment qu’il était descendu des nuages.

À ce moment, un éclat de réjouissance retentît dans le manoir de Jiang Han.

C’était magnifique. Ce changement était inattendu.

Ils étaient déjà prêts à mourir au combat, ils étaient résolus face à une mort certaine. Qui aurait cru qu’un tel changement se produirait si soudainement?

Il n’en restait plus rien des trente mille soldats qui étaient comme une meute de loups ou de tigres.

Et eux, mille soldats, n’avaient même pas eu la chance de se salir les mains.

Ceux de la famille Jiang avaient tous regardé Jiang Chen comme leur héros. Ses huit gardes personnels ne croyaient vraiment pas leurs yeux.

C’était leur maître, celui qu’ils suivaient. La scène de tout à l’heure fît bouillir leur sang.

Admiration, culte. Ces mots étaient insuffisants pour exprimer la profondeur de leurs émotions actuelles.

Ils savaient seulement que même la position de premier duc dans ce royaume n’était probablement pas digne de devenir l’objectif de ce maître.

« Chen’er » Bien que Jiang Feng était expérimenté et calme, il avait lui aussi perdu légèrement son sang-froid à ce moment. Ses grandes mains saisirent Jiang Chen tandis que des larmes coulaient de ses yeux féroces.

Il était heureux, heureux que son fils soit revenu sain et sauf.

Il était fier, fier que son fils ait pu contrer ce raz de marée.

Xuan la boulette sauta de son oiseau-à-lame doré et fît un ou deux salto vers le cadavre de Long Yinye, lui donnant quelques coups vicieux. « N’es-tu pas génial? Ne marches-tu pas sur n’importe qui? Ne disais-tu pas que ceux qui te suivent triompheront et ceux qui te défient périront? Pourquoi ne me montres-tu pas combien fort tu l’es maintenant? »

Xuan la boulette avait reçu plus que sa part d’intimidation de la part de la haute sphère des nobles héritiers durant les temps ordinaires dans la capitale. Ce Long Yinye était la figure représentative de ces héritiers d’élite.

Cette personne était tyrannique. Ses nombreuses mauvaises actions étaient trop nombreuses pour s’inscrire sur toutes les bandes de bambou disponibles.

C’était pourquoi Xuan la boulette s’était oublié dans ses actions. Il avait dégagé un peu de sa frustration.

Après lui avoir donné quelques coups de pied, Xuan la boulette tira son couteau coupa la tête de Long Yinye. Il marcha ensuite vers Long Yi et imita sa précédente action.

Tenant les deux têtes, Xuan la boulette appela, « Frère Chen, je fais un voyage au manoir du Dragon Montant. »

On pouvait dire que la rancune de Xuan la boulette envers les Dragon Montant était inhabituellement profonde. C’était faire preuve de force à la première chance possible!

Jiang Chen appela un Oiseau-à-lame doré et lui murmura quelques mots en langue des bêtes. Il tapota l’épaule de Xuan la boulette «Tu peux y aller, mais ne t’attardes pas. De puissants praticiens abondent dans le manoir du Dragon Montant, ne te pièges pas dedans. »

Xuan la boulette sourît « Frère Chen, tu sais que j’ai très peur de la mort. Je promets que je ne descendrai jamais à portée de leurs arcs et de leurs flèches, ça marche? »

L’acte de tuer quelqu’un puis d’exhiber sa tête était déjà un peu présomptueux.

Mais comparé à ce que le Duc du Dragon Montant avait fait à la famille de Jiang, cela ne valait même pas la peine d’être mentionné.

Les deux parties étaient à présent des ennemies qu’on ne pouvait réconcilier, ils  ne se reposeraient pas jusqu’à ce qu’un côté soit mort. Jiang Chen n’avait naturellement pas d’autres réserves. Il contre-attaquerait le Duc du Dragon Montant en utilisant les moyens nécessaires.

Jiang Chen croyait fermement que s’il n’était pas revenu à temps, la chute de ses membres du clan serait encore pire. Long Yinye était sûr d’être dix fois plus cruel que lui.

Avec la personnalité brutale et sanglante de Long Yinye, il était sûr d’inventer des trucs encore plus impitoyables pour terroriser les autres ducs.

Née dans une maison royale, la princesse Gouyu était habituée à ce genre d’événements. Elle sentait qu’il n’y avait rien de mal à ce que la tête de Long Yinye soit coupée.

«Jiang Chen, je savais que tu reviendrais.» S’avança la princesse Gouyu.

Jiang Chen regarda la princesse Gouyu et soupira légèrement: «Votre Altesse, moi, Jiang Chen, je vous dois la grâce d’aujourd’hui de m’avoir donné un coup de main. Je vous rendrais cette faveur. »

« N’ajoute rien de plus Jiang Chen. Je suis venu pour ma propre tranquillité d’esprit et je ne comptais pas sur ton retour. En plus, je … »

Jiang Chen étala ses mains, « C’est un principe personnel. »

La princesse Gouyu n’était pas heureuse de voir Jiang Chen comme ça. Son cœur avait par contre sombré. Elle savait que la relation entre Jiang Chen et son frère avait fini par s’effondrer.

Jiang Chen n’avait fait aucune mention du roi, il avait seulement dit qu’il lui devait une faveur à elle, la princesse Gouyu.

Qu’est-ce que cela voulait dire? Cela signifiait que Jiang Chen n’avait plus d’illusions envers son frère royal, Eastern Lu.

« Ai. » La princesse Gouyu soupira de résignation, ses émotions étaient extrêmement complexes.

L’apparition miraculeuse de Jiang Chen aujourd’hui et sa performance inégalée, avait complètement bouleversé sa compréhension. Même Long Yi, maitre à onze méridiens de qi, avait été incapable de lutter contre le coup céleste de Jiang Chen.

Quelle était au juste la puissance de Jiang Chen?

Pour être honnête, après que Jiang Chen ait mangé le Rare fruit de Jade dans les Catacombes sans fin, il avait réussi à atteindre les dix méridiens de qi et avait rejoint les rangs des maîtres de qi. Même dans une confrontation directe, il aurait la capacité de battre un maitre à onze méridiens de qi.

Sans parler du fait qu’il utilisait l’arc précieux de Xue Sha et ses flèches célestes augmentant encore sa puissance. Ajoutez à cela sa position avantageuse d’en haut, son doigté avec l’arc et la flèche et qu’il avait pris les autres par surprise.

En plus, la force de l’Oiseau-à-lame doré avait aussi inconsciemment rendu les choses plus faciles pour Jiang Chen. Cela avait conduit à une augmentation de la puissance de soutien, perfectionnant alors  la force de sa flèche.

Long Yi avait plus ou moins eu l’idée de se sacrifier en sauvant Long Yinye. S’il n’avait pas prêté attention à Long Yinye et s’était seulement préoccupé pour sa propre évasion, il aurait été tout à fait en mesure de s’échapper, puisque la première flèche de Jiang Chen n’était pas dirigée contre lui.

Le problème est qu’il était Long Yi, un fidèle serviteur du Dragon Montant. Il avait payé lui-même le prix en essayant de sauver son maître.

Une armée de trente mille hommes s’était dispersée comme des oiseaux et des animaux. Tous fuyaient frénétiquement de nouveau au manoir du Dragon Montant. Cependant, aussi vite que leurs pieds les entrainaient, ils étaient incapables de se mesurer à l’oiseau-à-lame doré de Xuan la boulette

Tandis que ces déserteurs étaient à mi-chemin, Xuan la boulette était déjà arrivé au-dessus du manoir du Dragon Montant.

Xuan La boulette était une personne un peu bête sur les bords. Il ne réfléchît aucunement à la position de son père, tandis qu’il planait dans l’air, criant haut et fort. « Long Zhaofeng, sorts! »

Ce hurlement provoqua soudainement un tumulte autour du manoir du Duc du Dragon Montant dans un rayon de plusieurs kilomètres.

Qui était-ce? Il était trop impétueux et osait prononcer directement le nom du Duc du Dragon Montant? Courtisait-il la mort?

La paupière droite du Duke Long continua à trembler. C’était comme si le tonnerre avait frappé de nulle part quand il entendît ce cri brusque, et tout son être tremblait.

« Qu’est-ce? »

Certains des praticiens fidèles au duc Long s’étaient précipités sur le toit.

«Qui diable es-tu pour oser venir et agir sauvagement au manoir du Dragon Montant? » Ces praticiens du Dragon Montant avaient seulement senti que c’était assez étrange de voir quelqu’un monter un oiseau dans les nuages. Ils sentaient qu’un expert était venu d’une des sectes cachées, il était arrivé avec bonté, tous inclinaient la tête, comme devant un formidable ennemi.

«Agir sauvagement? Je suis ici pour vous donner un cadeau! Dites à Long Zhaofeng de sortir! »

Xuan la boulette se sentait vraiment bien à l’intérieur. Qu’est-ce que c’était? C’était devenir une nouvelle personne!

Penser que lui, Xuan la boulette, quelqu’un qui était toujours la cible d’intimidations et de moquerie dans la capitale, pouvait directement prononcer le nom du Duc Long aujourd’hui … comment était-ce d’être debout avec la tête haute? Quel était le summum d’une vie? Rien ne dépasserait ce moment aujourd’hui.

Long Zhaofeng l’entendit clairement et monta aussi sur le toit, il jeta la tête en arrière pour demander «Qui pouvez-vous bien être, et quel cadeau apportiez-vous? »

Xuan la boulette était astucieux alors qu’il se cachait au loin ne montrant pas son visage. Sa tête était accroupie sur le dos de l’oiseau-à-lame doré, présentant une apparence extrêmement bizarre.

« Quel cadeau? Je te demande, où est ton fils Long Yinye? Où est Long Yi? »

Long Zhaofeng commença à  ne pas comprendre mais répondît «Long Yi a accompagné mon fils Yinye  pour résoudre certaines affaires personnelles. Je prévois qu’ils reviendront sous peu. Qui peux-tu bien être, es-tu l’ami de mon fils Yinye? »

Voyant que cette personne montait un Oiseau-à-lame doré, il était certainement très fort ou possédait un soutien assez puissant. Compte tenu de cela, Long Zhaofeng contenait son ton et  injectait même quelques traces de jovialité.

« Haha, résoudre une affaire personnelle? Ils reviendront bientôt? »Xuan la boulette sourît en parlant.

« Oui. »

« Vous avez tort, ils sont déjà de retour. Prends ça.»

Xuan la boulette jeta le paquet qui tomba de très haut. L’élan derrière un jet de si haut était assez fort, et le duc Long n’osait pas le sous-estimer. Il se mît en une ferme position de cheval et l’enlaça avec ses bras, le saisissant fermement après avoir fait quelques cercles.

Long Zhaofeng était complètement confus. Il était perplexe par les paroles de ce dernier «Ils sont déjà de retour. Prends ça » et avait le sentiment que ses poils commençaient à s’hérisser.

 

 


Cet article comporte 16 commentaires
  1. Jiang Chen est un dieu est Xuan la boulette est génial !
    Quel gentil cadeau! ^^’
    HaHaHa

    PS: Merciiiii pour le chapitre
    J’ai hâte de lire la suite <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top