skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 91

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 91 : Jiang Chen, le retour


 

La princesse Gouyu était anxieuse et furieuse, Elle était hors d’elle quand elle quitta la capitale.

Elle senti qu’elle avait laissé tomber Jiang Chen, ses pensées étaient remplies des interactions qu’elle avait eu avec Jiang Chen précédemment.

La première fois qu’ils s’étaient rencontrés, c’était dans le harem impérial où Jiang Chen lui avait donné une bonne leçon.

La deuxième fois, c’était au manoir du Dragon Montant, où Jiang Chen avait tenu tête au Jardin de la pilule royale et au Duc du Dragon Montant. C’était la première fois qu’elle voyait le côté mystérieux de Jiang Chen.

Ensuite, toutes les autres interactions avaient fait trembler la Princesse Gouyu – elle était surprise et ravie.

Jiang Chen lui avait même donné des conseils sur son problème du dao martial, il l’aida à rejoindre les rangs des maitres à onze méridiens de qi.

Sans mentionner les vingt pour cent de parts de la poudre de bouddha et cette gloire d’avoir dépassé les Long durant une des épreuves du dragon caché …

Du début jusqu’à la fin, la princesse Gouyu ne voulait pas croire qu’un tel génie à couper le souffle pouvait tomber comme ça.

Elle ne le croirait pas Jusqu’à ce qu’elle voit le cadavre de Jiang Chen, la princesse Gouyu ne le croirait jamais.

Puisque son frère n’allait pas protéger la famille de Jiang, ses actions pour les protéger ne seraient pas une affaire officielle, mais personnelle.

Aux portes du manoir de la famille Jiang, le commandant Tiandu avait dit «Long Yi, c’est un malentendu entre vous, les ducs. Sa Majesté peut s’en laver les mains. Cependant, il faut savoir quand s’arrêter. Ne dérangez pas les citoyens ni ne perturbez la capitale. Sinon, mon armée de Tiandu ne restera pas les bras croisés. »

Long Yi sourît d’un air sinistre «Soyez à l’aise commandant Tiandu, notre famille Long a toujours conduit ses affaires avec raison. Nous cherchons seulement à régler notre vieux score avec la famille Jiang et nous ne dérangerons ni mêlerons aucune personne, en particulier les citoyens. »

« Ce serait pour le mieux. » Le commandant Tiandu fit un signe de la main et partît avec les troupes  de l’armée Tiandu.

Long Yinye sourît. Que signifiait la retraite de l’armée Tiandu? Cela voulait dire qu’Eastern Lu avait  cédé! Cela signifiait aussi que le feu des projecteurs de la famille Long avait déjà dépassé celui de la famille royale!

« Écoutez bien, vieux et jeunes de la famille Jiang. Jiang Chen, votre batard de fils a tendu une embuscade aux héritiers du duché du Dragon Montant dans les Catacombes sans fin, il viola toutes les lois de la moralité et défia l’autorité du premier duc. Nous sommes ici aujourd’hui sur ordre du duc du Dragon Montant pour une expédition punitive. N’importe lequel des serviteurs de la famille, des compagnons et des gardes de la famille de Jiang qui sont prêts à tourner une nouvelle page, qu’ils ramènent avec eux la tête d’un membre de la famille Jiang. C’est votre chance de faire un acte de mérite. Sinon, quand cette grande armée se précipitera, personne ne sera laissé vivant. »

La voix de Long Yi retentit comme un gong de bronze, portant la puissance de onze méridiens de qi avec elle en se répandant dans tout le manoir de la famille Jiang.

Il cherchait à diviser les maîtres et les serviteurs de la famille Jiang – en essayant de provoquer la discorde interne sans même un combat!

Cependant, Long Yi avait sous-estimé le degré d’unité de la famille Jiang. Tous ceux qui se trouvaient dans la famille Jiang avaient des visages pleins de fureur tragique, la résolution de combattre jusqu’à la mort imprégnait leur corps.

Même les nouveaux compagnons que Jiang Chen avait recrutés avaient des visages plein de résolution. Leur détermination à vivre et à mourir avec la famille Jiang était évidente sans aucun besoin de leur parler.

L’expression de Jiang Feng était amèrement ironique. Il savait qu’avec le retrait de l’armée de Tiandu, la famille Jiang était devenue à la fin le pion abandonné par Eastern Lu, il les avait jetés comme une vulgaire chaussette.

«Tout le monde, si vous voulez partir maintenant, moi, Jiang Feng, ne tiendrai aucune rancœur » Déclara Jiang Feng en balayant tout le monde de son regard.

Les près de mille guerriers de la mort de toute la famille Jiang avaient secoué leur tête résolument.

« Votre Seigneurie, quel genre de personnes serions-nous si nous partons maintenant? » Les yeux féroces de Jiang Ying avaient des larmes. « Nous avons été redevables à Votre Seigneurie durant ces années pour tous vos soins, c’est là que nous allons vous rembourser avec notre mort. »

Jiang Ying soudainement tira son épée. « Un homme de la famille Jiang peut tomber dans la bataille, mais ne peut se rendre! »

« Mourir au combat, ne jamais se rendre! » Des voix chargées avec ardeur imprégnées de la volonté de mourir plutôt que d’être humilié.

« Votre Seigneurie, quand le combat commencera plus tard, nous bloquerons les adversaires. Fuyez lorsque vous trouverez une bonne occasion et retournez au territoire de Jiang Han. Tant qu’il y a de la vie, il y a toujours de l’espoir. » Conseilla à voix basse Jiang Ying.

Jiang Feng sourît légèrement « Comment puis-je, moi Jiang Feng, traîner une existence aussi ignoble? »

«Votre Seigneurie, la perspective en générale est plus importante. »

Jiang Feng secoua la tête, un regard profond vers le nord-est. Les Catacombes sans fin étaient situées là-bas   – les nouvelles de son fils étaient localisées là-bas.

Chen’er, es-tu seulement en vie?

Si tu es encore en vie, de quoi aurais-je peur si je meurs dans la bataille? Tant que ma lignée de sang de la famille Jiang restera, il n’y aura alors aucune crainte que les événements d’aujourd’hui resteront sans vengeance.

Si tu n’es pas en vie et que je vis une existence morne, quel sens y aura-il dans cela?

« La famille Jiang peut tomber au combat mais jamais se rendre ! » Le regard de Jiang Feng était soudainement devenu incomparablement résolu quand il hurla, sa longue épée à la main et son esprit héroïque montant au ciel. « Long Yi, entrez et combattez jusqu’à la mort! »

Jiang Feng n’était qu’un nouveau maître de qi. Mais depuis que Jiang Chen lui avait transmis le «Secret des neuf océans du rire», son entrainement avait progressé à un rythme effréné et sa connaissance du dao martial avait augmenté par plus d’un niveau.

Que ce soit en termes de dao martial ou d’expérience, à ce moment, Jiang Feng pouvait rivaliser parfaitement avec un maitre à onze méridiens de qi.

Long Yi poussa un cri, « Bien, Jiang Feng, je vais répandre ton sang d’abord et prendre ta tête ensuite! »

Long Yinye appela également à haute voix, « Soyez prêt! Celui qui capture le manoir de Jiang Han et obtient la tête de Jiang Feng sera récompensé de dix mille taels d’or! »

Une armée de trente mille soldats rugît à l’unisson tandis que leurs voix secouaient les nuages.

La bataille pouvait être déclenchée à tout moment.

«Arrêtez!» La figure de la princesse Gouyu se précipita brusquement à ce moment critique. «Long Yinye, je te commande, En tant qu’organisatrice des épreuves du Dragon Caché, de retirer immédiatement tes troupes. »

« Retirez mes troupes? » Long Yinye sourît. « Princesse Gouyu, ne vous trompez pas. Ce n’est pas les épreuves du Dragon Caché, mais juste un malentendu entre ducs. »

« Votre plainte que Jiang Chen t’a attaqué est arrivé pendant les épreuves. En tant qu’organisatrice des épreuves, j’ai naturellement le pouvoir d’intervenir. »

« Vous? » Long Yinye rît froidement. « C’est quelque chose que même Sa Majesté, le roi, ne fait pas attention. Ne pensez-vous pas que votre intervention est un peu inapproprié, Votre Altesse? »

La princesse Gouyu brandît son épée. Une personne et une épée se tenaient sur les marches en pierre devant le manoir de la famille Jiang.

L’aura du maitre à onze méridiens de qi émanait sans réserve. Ses yeux en amande déchiraient la scène, tandis qu’elle balayait son regard sur les associés du Duc du Dragon Montant. «Avez-vous tous oublié que c’est la capitale? Long Yinye ne sait rien et vous ne savez pas mieux aussi? »

« Princesse Gouyu, je vous rappelle encore une fois que c’est un grief entre ducs. Puisque même Sa Majesté le Roi s’en est lavé les mains, vous n’avez pas  à intervenir dans cette affaire. »

Le ton de Long Yinye devenait de plus en plus dominateur et tyrannique.

« Je veux juste vouloir intervenir aujourd’hui. » Bien que la princesse Gouyu fût du sexe faible, elle était extrêmement têtue. Son ton était indifférent et déterminé «Vous devrez passer par-dessus mon cadavre d’abord, si vous souhaitez agir contre la famille Jiang. »

Long Yinye n’avait jamais pensé que même après qu’Eastern Lu eût renoncé à la famille Jiang, la princesse Gouyu les protégerait avec une attitude si résolue.

« Princesse Gouyu, est-ce que la famille Jiang vaut vraiment la peine de votre sacrifice? » Long Yinye n’était pas en colère et sourit à la place.

« Cela n’a rien à voir avec la famille Jiang, je le fais seulement pour assurer la paix de ma conscience. » Un sentiment de détermination ferme était imprégné dans ces mots difficiles.

« Puisque c’est le cas, alors pardonnez-moi pour mon offense. » Long Yinye n’était pas quelqu’un qui avait de la compassion pour les femmes. «Soyez prêts, peu importe qui est à travers votre chemin, tuez-le! »

« Tuer! »

L’armée rugit à l’unisson.

« Tuer. »

Au moment où la grande armée se prépara à bouger, une voix éloignée retentît soudainement dans les airs. C’était soudain, mais efficace, puisqu’elle pénétrait et perçait l’or, elle brisait les rochers et pénétrait les cieux.

Un hurlement d’oiseau aigu accompagnait ce mot «tuer», quand il transperça l’air avec le son de la déchirure de la soie. En même temps –

Une ombre dorée descendît soudainement des nuages ​​à la vitesse de l’éclaire.

Juste au moment où cette ombre dorée descendît, un autre son de déchirure de soie transperça l’air aussi, entraînant un jet de lumière aussi rapide qu’une étoile filante.

Une pointe de flèche – une flèche avec une force inégalée – se dirigea infailliblement vers Long Yinye.

Cette flèche était tirée avec précision vers Long Yinye, devant une armée forte de trente mille soldats.

«  Attention, jeune duc! »

L’arrivée inattendue de cette flèche n’avait aucun précurseur, comme si elle descendît du ciel  sans préavis pour lui prendre la vie.

Long Yi était le premier à réagir, mais trop tard pour utiliser ses armes pour bloquer la flèche. Il n’avait pas le temps de réfléchir et poussa désespérément Long Yinye.

La flèche était déjà arrivée et perça à travers l’épaule de Long Yi. Sa force n’avait pas diminué car elle continua derrière et toucha par coïncidence la poitrine de l’héritier de Yanmen, Yan Yiming, qui se tenait derrière lui.

Pfft. Pfft.

La puissance de cette flèche était telle qu’elle traversa les soldats comme une brochette de viande, s’arrêtant finalement après la cinquième personne.

Long Yinye était poussé par Long Yi, il était extrêmement surpris. Il était sur le point de se lever, quand deux autres grésillements venant des nuages découpèrent l’air.

La même flèche, la même puissance et le même angle.

Cette fois, c’était deux flèches une à gauche et une à droite – deux flèches successives – rendant tout échappatoire impossible pour Long Yinye.

«Protégez le jeune duc!» Long Yi fut très agité et bondit vers Long Yinye. Sauf que son épaule était blessée et qu’il était encore un peu en arrière.

Il se jeta en avant et prit une autre flèche au dos.

La deuxième flèche atterrît sur le front de Long Yinye, la pointe de la flèche perça instantanément le casque puis le crane. Le fort qi imprégnant la flèche envoya Long Yinye voler vers la foule derrière, causant un grand trouble dans leur formation.

« Oh non, le jeune duc a été tué! »

« Le jeune duc a été tué! »

Cette scène effrayante avait complètement stupéfié l’armée de trente mille soldats, elle les amena à se dissoudre dans le chaos.

Ce développement inattendu avait provoqué des changements trop rapides pour qu’ils puissent réagir.

Au moment où ils avaient rassemblé leurs esprits, le front de Long Yinye avait pris une flèche et son statut était inconnu. L’épaule et le dos de Long Yi avaient été touchés, il était grièvement blessé.

«Regarde dans le ciel! Là-haut dans le ciel! »

Des cris de grive et des cris d’oiseaux dominateurs retentirent du ciel.

Deux ombres dorées surgirent à travers les nuages, planant dans l’air au-dessus du manoir.

«C’est des oiseaux-à-lame dorés! »

« Il semble y avoir quelqu’un sur eux, il ressemble à Jiang Chen! »

« Et un autre … Eh, il me semble familier, qui est-ce? »

« Il ressemble à l’héritier de Jinshan, Xuan la boulette! »

« Non, cette personne n’est pas grosse du tout, comment serait-elle Xuan la boulette? »

Sur le dos de l’oiseau, Xuan la boulette était extraordinairement satisfait de lui-même à ce moment. Il était animé d’un enthousiasme sans bornes et sentit que sa vie avait atteint son summum à cet instant. Il rassembla son  qi et cria «Vous les monstres, osez assaillir le manoir d’un duc en plein jour. N’avez-vous aucun respect des lois de la nation? »

« C’est vraiment Xuan la boulette. »

Certains des héritiers qui avaient afflué sous la bannière du Dragon Montant avaient finalement reconnu la voix de Xuan la boulette.

Jiang Chen tenait un arc à la main et pointait l’armée des trente mille soldats. Bien que ce ne fût qu’un arc et une flèche, quand il verrouilla sa cible sur l’armée, tous frissonnèrent de peur et eurent l’impression qu’Armageddon était arrivé.

Le chef d’une armée pouvait être changé, mais une personne ordinaire devait avoir son propre but inébranlable.

Ces trente mille hommes étaient devenus des gens ordinaires dont les buts avaient été pris.

Il n’y avait pas d’autres raisons. Même le puissant Long Yi avait pris deux flèches et l’arrogant Long Yinye avait pris un coup dans la tête.

Descendre du ciel avec une telle aura et occuper une hauteur dominatrice, c’était facile d’imaginer la force dissuasive qu’il émanait.

Le monde du dao martial était encore celui des forts. Admirer les forts et craindre les forts étaient une vérité éternellement immuable.

« Long Yinye est la tête du mal qui a attaqué mon manoir Jiang Han – et il a maintenant été exécuté. Vous avez été ensorcelé. Que vous choisissiez de combattre, ou de faire la paix – de vivre ou de mourir – c’est votre choix. »

La voix de Jiang Chen retentît enfin derrière l’oiseau-à-lame doré.

Cette scène fît trembler le cœur de la Princesse Gouyu au sol – elle était complètement stupéfaite. Mais elle savait dans son cœur qu’elle n’oubliera probablement jamais cette scène pour le reste de sa vie.

C’était la descente de l’arme divine qui contrait les forces du mal. C’était ce genre de légendes – de conte-. Pourtant, c’était bien réel et c’était dans les cieux de la capitale au-dessus du manoir de Jiang Han!


Cet article comporte 26 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top