skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 88

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 88 : Xue Shua déchiqueté


 

Jiang Chen était également un peu ému quand il vît la légère déception dans les yeux de Mang Qi. Il savait que s’il venait à partir comme cela ce ne serait pas gentil du tout.

« Je pense que je peux rester un peu plus, tout au plus deux jours. Durant ces deux jours, nous pouvons discuter de ton sceau et des questions concernant cette formation. » Dît Jiang Chen.

Mang Qi sourît. « Mm. Jiang Chen, je peux enfin être certain que tu es un homme fiable. Cependant, je ne sais rien du sceau dans mon corps, je suis dans l’incapacité de ne trouver aucune information. Mais cette formation … J’en ai seulement entendu parler vaguement par le seigneur du quatrième niveau. Je pense qu’elle est appelé «la grande formation de confinement des âmes céleste» ou quelque chose du genre! »

«La grande formation de confinement des âmes céleste? »

Le front de Jiang Chen plissa légèrement tandis que la banque de mémoire de sa vie passée s’ouvrait de nouveau. Il avait étudié les formations dans sa vie passée, il avait certainement entendu parler de cette « Grande Formation de confinement des âmes célestes » auparavant. Mais les souvenirs dans son esprit n’avaient pas encore été entièrement débloqués, il ne pouvait alors pas obtenir de pistes à cet instant.

Mais comment Mang Qi pouvait-il connaitre les secrets de Jiang Chen?

« Jiang Chen, tu n’as pas besoin de te déranger pour réfléchir sur cette question pour le moment. Tu n’as même pas besoin de tourner cela dans ta tête durant les cent ou cinq cents ans à venir, à moins que ton niveau soit suffisant pour te tenir au sommet de ce monde. » soupira légèrement Mang Qi.

Jiang Chen savait déjà tout ce que Mang Qi venait de dire.

« Jiang Chen, prends ça. » Mang Qi lui donna un objet dur comme le jade mais ce n’était pas du jade.

« Qu’est-ce que c’est? »

« Quelque chose de mon corps. Pour être plus précis, c’est une de mes dents. »

Bien qu’il s’agisse d’une dent, son rayonnement était identique au jade, elle semblait assez simple et peu sophistiqué. Ça semblait presque à un os de démon alors que des formes anciennes et étranges étaient sur elle.

« Ne pense à rien du tout, ce n’est pas une arme avec laquelle tu peux attaque ni te defendre. Sa seule utilisation est la marque au dessus qui me représente. »

Mang Qi se mît à rire. « Si tu as besoin de mon aide, infuse-la avec ton qi  et je recevrais ton message. »

«Et si j’ai besoin de toi? N’es-tu pas coincé dans les catacombes sans fin? »

«Je ne peux pas sortir, mais mes troupes le peuvent.» Mang Qi sourît. « Essaie d’imaginer des dizaines millions sous la direction des Oiseaux à lame doré. Qui pourrait résister à leur puissance dans ces royaumes mondains? »

Jiang Chen tremblait de choc.

Son scalpe s’était engourdi à la pensée de cette scène. Une fois ces oiseaux-à-lame verts dont le nombre pouvait effacer le ciel et couvrir la terre quitteraient les Catacombes sans fin, ce serait sans aucun doute un désastre absolu.

C’était tout à fait possible que les autres royaumes voisins puissent aussi être touchés!

Ce Mang Qi était tout à fait ce caractère merveilleux! Il avait offert un tel cadeau de toute évidence pour se lier à Jiang Chen avec ses gains et ses pertes.

C’était précisément un signe de bonne volonté, de s’accoutumer à lui et de jouer sur les émotions.

« Mang Qi, j’accepte ton cadeau. » Jiang Chen ne s’était pas mis sur ses airs. Il avait vraiment besoin de ce genre de cadeau à ce moment.

« Heh heh, cette dent a également une autre fonction. Si je pense à toi, je n’ai besoin que d’utiliser  ma force mentale pour que cet élément t’envoie de l’énergie afin de t’alerter. »

«Je devrai alors venir te voir, n’est-ce pas?» sourît Jiang Chen.

« Heh heh, je ne viendrai pas te chercher sans rime ni raison mais seulement en dernier recours. De cela tu peux en être assuré. » Le vieux visage de Mang Qi rougît quand il fît cette promesse.

Après avoir conclu un accord avec Mang Qi, Jiang Chen avait l’intention de partir. Bien qu’il ne reste encore cinq ou six jours, une chose pesait toujours sur l’esprit de Jiang Chen.

Les tueurs de la main secrète ce jour-là s’étaient déguisés en Xuan la boulette et Hubing Yue. Jiang Chen était préoccupé par ces deux meilleurs amis, il voulait aller voir la situation.

Il voulait les voir s’ils étaient vivants et leurs cadavres s’ils étaient morts.

«Jiang Chen, ce type qui veut te tuer t’attend toujours en dehors du quatrième niveau» rappela Mang Qi.

« Est-ce vrai? Ils sont tous là? J’avais peur qu’ils soient partis. » Le ton de Jiang Chen était sinistrement froid.

« Je crains que tu ne sois déçus. Deux d’entre eux sont déjà partis, tandis que le dernier est là. On dirait qu’il ne se reposera pas à moins qu’il ne meure. »

« Long Yinye et Long Juxue sont parti? » Jiang Chen comprît comment les choses se tenaient après avoir réfléchi brièvement. Ils ne s’attarderaient pas trop longtemps, pas avec le délai de la mission d’un mois.

Cela signifiait que la personne qui était resté était le tueur de la main secrète.

« Qu’en dis tu de cela, Jiang Chen. J’ai décidé d’envoyer une division d’oiseaux-à-lame. Ils écouteront tes ordres. Une division contient dix Oiseaux-à-lame dorés, Cent Oiseaux-à-lame argentés et dix mille Oiseaux-à-lame verts. Si ce n’est pas assez, tu peux utiliser cette dent pour me contacter à tout moment. »

Mang Qi voyait Jiang Chen comme un trésor maintenant, il ne souhaitait pas que des accidents lui arrivent. En outre, sur son territoire, il avait naturellement l’obligation d’assurer la sécurité de Jiang Chen.

La présence de Mang Qi s’élargît alors qu’il donnait des ordres dans la langue des bêtes. Dix oiseaux-à-lame dorés volèrent docilement vers Jiang Chen.

« Jiang Chen, sois à l’aise, ils obéiront aveuglement à tes ordres. » promît Mang Qi. « Je ne peux pas quitter le quatrième niveau, laisse alors mon armée donner une leçon à cet homme. »

Jiang Chen n’avait pas refusé ou observé les formalités. Il quitta tout simplement les lieux avec la division des oiseaux-à-lame.

Sur la frontière entre le troisième et le quatrième niveau, le chef des tueurs Xue Sha faisait le garde depuis déjà six ou sept jours.

« Les chances seront probablement mince contre ce Jiang Chen, s’il ne sort pas bientôt. » Xue Sha était également hésitant. «Dois-je entrer et jeter un coup d’œil ou pas? Et si ses blessures étaient assez graves et qu’il était mort dans les dernières franges du quatrième niveau? Si ce n’est que quelques kilomètres, je serais normalement indemne si j’entre et j’en ressorts rapidement, non? »

Xue Sha se réconfortait de cette façon, mais n’avait toujours pas trouvé le courage de faire le premier pas vers le quatrième niveau.

Après tout, les légendes étaient tout simplement effrayantes. Aucun des praticiens qui était entré au quatrième niveau n’était ressorti.

Même si ce n’était que quelques kilomètres ou ne pas pénétrer profondément, Xue Sha était incapable de garantir qu’il serait capable de s’en sortir indemne.

Mais la tentation du sabre de Jiang Chen était une démangeaison dans son cœur qui était impossible à gratter! Il savait très clairement que s’il pouvait obtenir ce sabre, alors, Xue sha, serait absolument invincible parmi ceux en dessous du dao spirituel. Il serait capable de faire régner la terreur sans peur de représailles dans ces royaumes mondains!

Cette tentation était difficile à supporter.

Entrer ou ne pas entrer?

« Ce maudit Jiang Chen. Si tu n’étais pas entré au quatrième niveau, ce sabre précieux serait certainement dans mes mains. » Xue Sha avait un poids sur le cœur chaque fois qu’il pensait au sabre.

Il avait également regretté de ne pas avoir tué Jiang Chen plus rapidement. S’il avait tué Jiang Chen au troisième niveau, comment les choses d’aujourd’hui se seraient-elles produites?

Mais il devait également admettre que la force de Jiang Chen dépassait ses attentes. Si ce n’était pas les attaques de Long Yinye et de long Juxue avec leur arme spirituelle qui avait attiré son attention, ses chances alors de tuer Jiang Chen seul serait encore plus basse.

«Ai, quand est-ce ce genre de monstre est-il apparue dans le Royaume d’Eastern?» Xue Sha le maudissait dans son cœur. « Oh oui, ce Jiang Chen est du duché de Jiang Han. Le duc de Jiang Han n’est qu’un duc de deuxième rang. Comment pourrait-il élever un tel génie? A moins que … qu’il y a une sorte de secret dans le manoir des Jiang Han? Hein! Si je ne peux pas obtenir ce sabre, je dois aller à la capitale du royaume d’Eastern et me saisir du duc de Jiang Han. Je vais en moins trouver quelque chose. »

Les oreilles de Xue Sha avaient bougé quand ses pensées voyagèrent dans ce chemin, son nez renifla légèrement. Il souleva inconsciemment l’arc dans ses mains.

Il faillit ne pas y croire quand il senti une faible présence. Cette présence était le parfum caché qu’il avait laissé sur le corps de Jiang Chen auparavant!

« Jiang Chen? » Demanda Xue Sha avec une certaine incrédulité.

« C’est moi. » La voix de Jiang Chen retentît de l’obscurité.

« C’est vraiment toi? » Xue Sha était agité. « Tu n’es pas mort? Très bien! Jiang Chen, nous pouvons discuter. Je ne peux pas te tuer ni te laisser partir. La condition pour cela, c’est que tu laisses ton sabre derrière. »

«Penses-tu vraiment que je croirais à tes conneries?» Jiang Chen éclata de rire.

« Tu n’as pas d’autre choix que de me croire. Sinon, tu peux juste essayer de repartir d’où tu viens, Personne n’a pu sortir du quatrième niveau en vie! Tu n’as pas dû aller trop loin et tu n’es resté que dans la périphérie, n’est-ce pas? » Demanda Xue Sha.

« C’est ce que j’ai fait? Pourquoi ne pas venir à l’intérieur pour le découvrir? » Ricana Jiang Chen.

Xue Sha rit d’un rire sinistre et froid. «Je n’ai pas besoin d’entrer, je n’ai besoin que de monter la garde ici. Tu seras alors incapable de partir. Veux-tu partir après avoir remis le sabre précieux, ou mourir dans la zone interdite du quatrième niveau? »

« Je dois en choisir un? » Jiang Chen sourit légèrement.

«  Il faut en choisir un! »

« Très bien! Je choisis que tu restes et que je pars! » Jiang Chen murmura quelques choses dans sa bouche dès qu’il finît de parler.

« Qu’est-ce que tu as dit? » Xue Sha était stupéfait.

Soudain, la respiration de Xue Sha s’arrêta, il voyait toutes sortes d’oiseaux-à-lame surgir de tous les coins et de toutes les directions – comme une ruée de sauterelles.

Cachant le ciel et couvrant la terre, partout dans l’horizon!

Le nombre d’oiseaux était si concentré que l’on n’avait même pas la possibilité de lever le pied.

D’innombrables oiseaux-à-lame se précipitèrent sans crainte de la mort. Leurs becs et leurs ailes en plumes étaient aussi aiguisés que des couteaux alors ils coupaient à travers l’air et les parois rocheuses, ils coupaient tout et n’importe quoi.

Le visage de Xue Sha changea, alors que ses onze méridiens de qi continuaient à surgir vers l’extérieur essayant de leur résister pendant un moment.

Cependant, dans de telles tranches étroites et sous la condition d’être encerclé, la zone dans laquelle il pouvait déployer son qi n’était vraiment pas immense.

Le pouvoir d’un maitre à onze méridiens de qi était puissant en effet. Oiseau après oiseau avaient été abattu par le qi et tombèrent comme une pluie de sang.

Cependant, il pouvait tuer dix ou cent des oiseaux-à-lame de cette façon, mais il était encore piégé par ce qu’il ne pouvait rien faire à la fin.

Une division d’oiseaux-à-lame avait des dizaines de milliers d’oiseaux. Y compris les oiseaux dans la périphérie, près de vingt mille oiseaux-à-lame avaient surgi cette fois-ci. Ils avaient rempli l’espace dans un rayon de cinq kilomètres.

Une ombre dorée soudainement plongea vers Xue Sha.

Après cela, il y avait une autre ombre dorée, et …

Dix ombres dorées commencèrent à attaquer Xue Sha avec l’aura intimidante du tonnerre et du grondement de la terre.

Les oiseaux-à-lame avaient finalement joué leur carte.

Chaque oiseau-à-lame doré était l’équivalent d’un maître du qi. Dix maîtres du qi et un nombre incalculable de praticien réguliers qui n’avaient pas peur de mourir.

Ceci confirma le dicton « les poings aléatoires battront le maître à la mort! »

N’importe quelle force tu possède, tu seras incapable de faire face à une marée d’humains si tu ne possèdes pas une puissance écrasante.

Ce n’était pas une marée humaine, mais une marée d’oiseaux.

Pfft !

Des ailes dorées coupèrent les bras, mains, dos, cuisses … de Xue Sha

Une autre série d’attaques était survenue.

Xue Sha gémissait comme des fantômes pleurant et des loups hurlant, « Jiang Chen, sauve-moi! Nous allons nous échapper ensemble! »

Il faut dire que les gens sortent toujours des mots tout à fait ridicules et très naïfs quand ils sont dans des circonstances désespérées.

Jiang Chen sourit « Xue Sha, je vais bientôt partir, mais je ne vais pas m’échapper. N’as-tu pas encore réalisé que les oiseaux-à-lame dorés semblent vraiment aimer ta chair et ton sang? »

Xue Sha cria et sanglota, puis sa voix était devenue de plus en plus mince jusqu’à disparaître.

Au bout d’un moment, il ne restait plus qu’un squelette, une pile de mèches de cheveux, de nombreux morceaux de tissu, un précieux arc et des flèches éparpillé et un carquois de flèches.

Même un puissant maitre à onze méridiens de qi ne serait capable que de faire des vagues devant la marée d’oiseaux-à-lame.

 


Cet article comporte 21 commentaires
  1. Merci !! Je suis fan de ce LN, j’ai commencé avec Tales of Demons and Gods que J’ADORE mais la c’est encore plus prenant ! Encore MERCI pour ces traductions ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top