skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 86

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 86 : La zone interdite


 

Jiang Chen vacilla puis trébucha, il utilisa toute la force restante dans son corps pour fuir dans les profondeurs du quatrième niveau. A ce moment, il ne se souciait plus de la zone dite interdite, il ne se souciait plus du point de non retour.

Il pouvait mourir mais certainement pas par la main des Long!

Il ne pouvait jamais accepter les longs exhibant sa tête quand ils retourneraient à la capitale pour choquer son père!

Il ne pouvait pas choisir sa naissance mais il avait au moins le choix sur comment mourir!

Par conséquent, Jiang Chen n’avait pas attendu. Ses pieds se précipitèrent de toutes leurs forces. Il ne savait pas combien de temps il avait marché non plus. Il savait seulement que son corps se sentait de plus en plus lourd, son esprit de plus en plus dans le néant, son rythme de plus en plus dispersé et sa conscience de plus en plus dans le brouillard.

Il tomba. Il tomba avec un corps plein de sang et de saleté.

………

Après qui sait combien de temps, une vague trace de lumière semblait apparaitre de l’obscurité totale dans la conscience de Jiang Chen.

Il semblait être réveillé, mais semblait aussi rêver.

Il rêvait qu’il était revenu à sa vie passée, revenant aux gloires du fils de l’Empereur Céleste, revenant à la résignation des milliers d’années de vacuité …

Le paysage de rêve avait tournait en un clin d’œil. Il semblait être retourné à la capitale et vît les hordes du Dragon Montant se précipitant dans le manoir de Jiang Han et faisant sortir son père de force.

Puis, l’épée du bourreau servant à décapiter des personnes condamnées à mort choppa la tête de son père.

« Non! » Jiang Chen sentit une douleur dans sa poitrine et ouvrit brusquement ses yeux.

« Awrk! »

Un oiseau-à-lame doré semblait être effrayé et sauta au loin avec un battement de ses ailes pour s’éloigner de Jiang Chen.

Jiang Chen baissa la tête et découvrit que ses vêtements avaient déjà été coupés par la pointe du bec de l’oiseau-à-lame d’or. C’était une bonne chose qu’il y avait l’armure protégeant son corps.

Sinon, ce bec l’aurait dépecé et éventré tout à l’heure.

«Un oiseau-à-lame doré?» Jiang Chen était incroyablement affaibli. Chaque fois qu’il faisait circuler le qi à travers ses méridiens, il sentait comme si ses méridiens étaient écorchés et que son corps tombait complètement en lambeaux.

Jiang Chen toussa légèrement à quelques reprises, crachant des traces de liquides de ses poumons. Il sentît que sa respiration était devenue un peu plus facile.

Prenant une pilule du Karma céleste, il allait la mettre dans sa bouche quand sa main s’arrêta brusquement.

Ses yeux étaient sorties presque de sa tête.

Les poils de son corps se dressèrent involontairement tandis qu’il regardait autour de lui.

Une foule épaisse d’oiseaux-à-lame se tenait sur toutes les surfaces possibles dans toutes les directions!

Sur les murs, sur les rochers, sur le marais, les arbustes, la saleté …

Tant qu’il y avait un endroit pour se tenir debout, c’était plein d’oiseaux-à-lame!

Le mot «dizaines de milliers» est utilisé pour décrire un grand nombre, mais comment le nombre d’oiseaux-à-lame devant ses yeux pouvait-il être de plusieurs dizaines de milliers?

Jiang Chen balaya du regard son entourage et ne pouvait voir la fin. Il ne vît qu’une masse d’oiseaux-à-lame aux plumes soigneusement affinées et nettes, aux perles spirituelles au front et aux becs bien aiguisé comparables aux sabres et aux épées.

«Est-ce que … Est-ce que je suis arrivé dans la tanière des oiseaux-à-lame? »

A l’origine, un ou deux oiseaux ne représenteraient pas une menace quelconque, mais la scène en vue était un océan d’oiseaux-à-lame!

Même s’il était indemne et en bonne forme et même si sa force devait être décuplée, il ne souffrirait probablement que d’être déchiqueté en petite viande devant cet océan d’oiseaux-à-lame, sans parler de son état actuel qui était couvert de blessures graves!

Vous pourriez tuer un ou deux.

Vous pourriez aussi tuer dix ou cent.

Vous ne pourriez pas tuer des milliers ou des dizaines de milliers, mais vous pourriez courir.

Cependant, on rencontrerait les Oiseaux-à-lame dans toutes les directions. Ils étaient présents  n’importe où on marchait. Comment pouvait-on s’échapper? Il n’y avait même pas la place pour s’échapper!

De plus, quelques Oiseaux-à-lame argentés étaient éparpillés parmi ces oiseaux, il y avait même une dizaine d’oiseaux-à-lame dorés!

Un oiseau-à-lame doré possédait la force de combat d’un maître du qi!

Jiang Chen rît ironiquement, il semblait même si il n’avait pas rencontré de bêtes féroces dans ce quatrième niveau, cet océan incalculable d’oiseaux-à-lame serait capable de le déchiqueter.

« Quelle pitié, pourquoi les Long n’avaient pas pris la décision de me poursuivre ici? » Jiang Chen n’avait même pas l’idée de s’échapper maintenant. Il ruminait seulement  le fait qu’il ne pouvait pas mourir avec les Long.

Il jeta la pilule du Karma céleste dans sa bouche, en décidant simplement de ne penser à rien.

Cependant, il sentait que c’était un peu bizarre. Ces oiseaux-à-lame le regardaient comme une proie, mais pourquoi aucun d’entre eux n’avait entrepris aucune action jusqu’à présent?

Avec sa force de combat actuelle, un oiseau-à-lame vert normal était capable de le trancher en petit morceaux de viande.

Un Oiseau-à-lame doré volait au dessus de la tête de Jiang Chen.

Un autre Oiseau-à-lame doré dans la direction opposée laissa derrière lui une ombre dorée.

Les oiseaux-à-lame dorés au plumage doré étaient comparables à l’existence des maîtres de qi. Ces ailes parfaites avec des lignes splendides émanaient une aura effrayante. Ils n’étaient en aucun cas inférieurs aux maîtres du qi humains.

Leur degré de sauvagerie et de férocité avait même légèrement dépassé les maîtres du qi.

De nombreux Oiseaux-à-lame dorés volaient au dessus de la tête de Jiang Chen en tournoyant.

Jiang Chen se sentait déconcerté. Ces Oiseaux-à-lame dorés lui tournaient autour continuellement en spirale comme une danse dans le ciel. Bien que Jiang Chen sente leur hostilité, il pouvait aussi clairement sentir qu’ils empêchaient leur intention meurtrière de prendre le dessus.

« Pourquoi ces Oiseaux-à-lame dorés hésitent-ils? » Jiang Chen était perplexe. Ce genre de situation était le plus insupportable. C’était comme sentir les émotions de quelqu’un condamné à mort et attaché sur la place d’exécution, en attendant la lame du bourreau.

Sauf que cette lame ne s’était jamais matérialisée. C’était suffisant pour que quelqu’un fasse une dépression nerveuse.

« Vous démons sous la forme d’oiseaux, dépêchez-vous si vous voulez faire quelque chose. Quelle est votre intention en volant continuellement sur la tête de ce jeune seigneur? »

« Hey, pouvez-vous être plus hygiénique là ou vous mettez vos excréments? Vous avez presque éclaboussé le pantalon de ce jeune seigneur »

Jiang Chen était sérieusement perdu. Il les maudît durant un moment puis remarqua que ces Oiseaux- à-lame doré ne pouvaient résister à faire un spectacle de force ou de le provoquer, ils n’avaient aucune intention de lui faire quelque chose. Il était devenu trop fatigué pour leur prêter attention.

A ce moment, les effets médicinaux de la Pilule du Karma Céleste s’étaient lentement propagés dans les méridiens et commencèrent à guérir ses blessures.

« Peu importe. Tant qu’ils ne font aucun geste, j’ai une chance de guérir de mes blessures. »

Il fallait dire que la pilule du karma céleste méritait vraiment son nom car ses effets étaient divins. Tant que le praticien n’était pas mort, toutes les blessures internes pouvaient être complètement guéries en une journée à trois jours.

Bien sûr, avec la constitution du corps de Jiang Chen et la ténacité de ses méridiens, dès que la pilule du Karma céleste commença à prendre effet, son taux de récupération serait plus rapide que les praticiens ordinaires.

Après tout, la ténacité et la force de ses méridiens avaient été forgées par des méthodes uniques. On pourrait dire qu’ils avaient été forgés des centaines, non, des milliers de fois, et qu’il n’y avait pas équivalent.

« Awrk! »

Un Oiseau-à-lame doré circulant au dessus de la tête de Jiang Chen laissa soudainement échapper un long cri. Tous les autres Oiseau-à-lame dorés avaient commencé à faire pareil à l’unisson aussi.

Les Oiseaux-à-lame argentés suivirent l’appel par la suite avec les innombrables Oiseau-à-lame verts. A cet instant, Ces cris d’oiseaux se concentrèrent dans un océan de son. C’était comme un raz de marée se déversant sur la scène alors que les murs de roche s’effondraient, se brisaient et se fracassaient ici et là.

«Cela …» Le visage de Jiang Chen changea, sachant que quelque chose s’était passé. Même avec son entrainement au cœur de roc, il éprouvait aussi un sentiment de palpitation déconcertant à cet instant.

Ce n’était pas à cause de cet océan de sons, ni à cause de l’impact profond de toutes les présences. C’était parce qu’une aura vague et indistincte devenait plus claire dans l’obscurité, rayonnant à une certaine distance de l’endroit où ils se trouvaient.

« Qu’est-ce qui se passe? Est-ce qu’un énorme monstre vient d’apparaître? » Jiang Chen avait seulement senti que son battement de cœur était incontrôlablement fort. Même l’effet de suppression du cœur de roc était incapable de contrôler ce sentiment de choc et de peur.

Thud thud!

Thud thud thud thud!

Des sons comme des battements de tambour vibraient dans l’oreille de Jiang Chen.

Une scène incroyable se produisit ensuite. Tous les Oiseaux-à-lame étaient devenus comme une armée hautement qualifiée, bien ordonnée et aligné parfaitement en faisant face à l’ouest, étendant leurs ailes comme deux lames collées latéralement.

A ce moment, une rangée, deux rangées, des rangées interminables d’oiseaux-à-lame faisaient tous le même mouvement, formant un carré!

Cette scène était impressionnante. C’était une scène que Jiang Chen n’allait pas oublier pour le reste de sa vie!

Soudain, Jiang Chen vît deux lumières ressemblant à des lanternes brusquement apparaitre dans l’obscurité à l’ouest.

Un sentiment extrêmement fort de présence se propagea dans les groupes d’oiseaux et se précipita vers l’avant par la suite.

C’était une force qui n’avait jamais été ressentie auparavant, une aura que même les maîtres du qi  pâlissait et de loin en comparaison. Même des dizaines, des centaines de maîtres de qi réunis seraient incapables de créer une aura pareille!

« Une bête au niveau spirituel? » Jiang Chen se souvenu soudainement de quelque chose!

Il était immédiatement éclairé. Comment étaient-ce deux lanternes? C’étaient les yeux de la bête!

C’était le roi de ce territoire, le dictateur de ce territoire!

Jiang Chen avait soudainement tout compris. Il comprît maintenant pourquoi ces oiseaux-à-lame avaient une posture agressive et féroce mais ne lui avaient toujours rien fait.

Ce n’était pas qu’ils ne le voulaient pas, mais qu’ils avaient peur!

Parce que même les oiseaux-à-lame dorés abaissaient leurs têtes arrogantes et se prosternaient comme des esclaves devant cette bête immensément forte.

C’était la posture pour soumettre leur allégeance à cette bête!

En augmentant continuellement son cœur de roc jusqu’à son maximum, Jiang Chen s’efforça de contenir sa nervosité et sa peur.

Il n’avait pas peur de la mort mais ne voulait pas mourir d’une manière trop laide et être méprisé par ces races étrangères.

Il pouvait enfin voir qu’il s’agissait d’une énorme bête qui était grande et épaisse en taille. Sa tête était extrêmement semblable à un dragon mais son corps manquait les écailles d’un dragon.

Elle avait des jambes mais pas des griffes de dragon.

Le sol tremblait à chaque pas.

Un bruit sourd. Thud thud!

Ce rythme, cette présence, tout vibrait de sorte que les organes internes de Jiang Chen soient dans un malaise anormal!

L’aura de cette bête avait rendu la respiration de Jiang Chen plus rapide. S’il n’était pas la réincarnation du fils de l’Empereur Céleste, il aurait probablement été écrasé depuis longtemps par cette aura.

«Un humain?» Cette grosse bête s’était finalement arrêtée et imita même le langage humain!

Jiang Chen était encore quelqu’un qui avait vu de grandes choses après tout, il reprît immédiatement son aspect normale après avoir enduré cette vague d’aura. Il allait ouvrir la bouche quand une idée lui traversa la tête. Il ondula sa langue et commença à parler dans l’ancienne langue des bêtes: «Grand gars, êtes-vous le roi des Catacombes sans fin? »

« Mm ? » Les yeux qui étaient comme des lanternes de la grosse bête ne pouvaient s’empêcher de cligner. Il se doutait presque, comme si ses oreilles avaient mal entendu. Cet homme pouvait parler la langue des bêtes?

Et le noble langage des bêtes en plus?

«Je vous ai demandé, êtes-vous le roi des Catacombes sans fin?» Demanda Jiang Chen dans le langage des bêtes.

« Tu connais le langage des bêtes? » demanda la bête au niveau spirituel avec surprise.

« Je sais beaucoup de chose, mais vous n’avez toujours pas répondu à ma question. » Jiang Chen continua dans l’ancien langage des bêtes.

« Intéressant, c’est intéressant! Penser qu’il y a encore des êtres humains qui comprennent l’ancienne langue des bêtes! » Comment cette bête de niveau spirituel saurait-elle que depuis des milliers d’années durant la vie passée de Jiang Chen, qui avaient été longues et ennuyeuses, Il avait  largement lu sur toutes les questions, il n’y avait aucune chose qu’il ne comprenait pas si ce n’était pas intéressant.

« Roi? » La bête au niveau spirituel secoua la tête. «Je suis juste le seigneur en charge des franges les plus extérieures de ce quatrième niveau. Je ne suis même pas l’un des grands seigneurs du quatrième niveau. Roi? HEH heh. Je n’ai même pas le droit de le connaitre! »

« Même pas le droit de le connaitre? » Jiang Chen était choqué.

« Effectivement! Cependant, comment se fait-il que toi, un humain, connaisse l’ancienne langue des bêtes? » Cette bête au niveau spirituel connaissait aussi un peu de l’ancienne langue, mais elle ne la maitrisait pas complètement, elle était donc incroyablement curieuse.

 


Cet article comporte 17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top