skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 85

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 85 : Foncer sans hésitation vers la zone interdite


 

Sa force n’était pas encore suffisante.

Confronté à des circonstances désespérées et armé d’une volonté de roc, il ne pouvait plus s’inquiéter des détails mineurs. Il concentra tout le qi de son corps sur son précieux sabre sans nom.

«Précieux sabre, je n’ai à peine perçu la beauté passagère qu’était ta splendeur cette nuit-là. Une force spirituelle qui passa aussi vite que l’ombre d’un poney blanc sur une crevasse, l’aura qui perça les étoiles, le secret qui palpita les cœurs … Vas-tu te réveiller ? »

Jiang Chen jeta ses différentes pensées à l’arrière de sa tète durant ce moment de vie et de mort.

Qu’il vive ou qu’il meurt serait décidé durant ce moment crucial.

Le qi au sein de son corps surgît comme un tsunami quand il circula les courants de qi du Secret des Neuf océans du Rires au maximum.

Fusionner neuf méridiens de qi en un seul.

Brandissant le sabre précieux à sa main.

« Deuxième forme de la coupure des Vastes Océan – la déchirure des vagues »

A ce moment, une scène étonnante s’était produite. Ce simple sabre anonyme, sans nom, se réveilla soudainement – comme une ancienne divinité qui se réveille de son sommeil, se libérant des entraves du ciel et de la terre et piétinant les fleuves et les montagnes du monde.

La splendeur sombre des étoiles et du sombre soleil et de la lune.

A ce moment, les vagues immenses de qi autour du sabre sans nom se concentrèrent sous une vague forme d’une divinité des temps immémoriaux, tenant le ciel et la terre.

L’aura de ce coup était la représentation d’une ancienne divinité – comme si elle avait le pouvoir terrifiant de détruire le ciel et la terre.

Un bruit de craquement résonna deux fois.

Il y avait eu contact entre les sabres. Sous la lame du sabre sans nom, les runes dorées du long sabre de Yinye s’éteignirent comme une bougie qu’on soufflait,  l’ombre des cinq griffes du dragon était comme dispersée par le vent.

Un son croustillant comme quand on déchire la soie résonna de l’épée azure de Long Juxue.

Du qi se volatilisa le moment suivant.

Le sabre de Long Yinye se fissura au milieu puis se brisa en deux morceaux.

L’épée courte de Long Juxue se brisa en plusieurs morceaux et se transforma en limaille de fer.

Quant au sabre sans nom, son prestige était infini. Les sons du sabre hurlant étaient émis en  continue avec des faisceaux de lumière brillante émanant de lui, complètement intact.

Long Yinye était stupéfait, Long Juxue l’était également.

Même Jiang Chen était assez étonné par cette scène. C’était évidemment hors de ses attentes. Il fallait savoir que ses adversaires utilisaient des armes spirituelles.

Même les maîtres du qi ne pouvaient rêver d’obtenir une arme spirituelle.

« Meurs! » La flèche tirée par le tueur était dirigée vers Jiang Chen au moment le plus opportun possible.

Un moment parfait, une flèche incomparable.

Elle s’était insérée dans ce délicat moment sans la moindre erreur.

L’attaque de Jiang Chen avait été déployée. Bien qu’il ait pu parer le coup des armes spirituelles des Long, il ne pouvait toujours pas éviter cette terrifiante flèche.

La pointe de la flèche s’écrasa violemment sur la poitrine de Jiang Chen. Bien que le puissant qi ne pouvait pas percer à travers son armure, il envoya Jiang Chen voler encore.

La flèche que Jiang Chen avait prise auparavant était sur son dos. Cette flèche avait solidement atteint une zone vitale sur sa poitrine.  Alors qu’il était envoyé voler, du sang frais coulait sauvagement. Chaque méridien était envahi par un fort qi, comme s’il était électrocuté, détruisant presque tous.

C’était une bonne chose que l’armure ait déjà bloqué plus de la moitié de la puissance.

Jiang Chen avait également dépensé beaucoup d’efforts durant les périodes normales d’entrainement pour renforcer ses méridiens. Il avait utilisé des méthodes uniques pour les forger et les nourrir avec les pilules spirituelles pendant de longues périodes de temps.

C’était la raison pour laquelle ses méridiens n’étaient pas mis en pièces.

Cependant, même s’ils n’étaient pas mis en pièces, ils étaient gravement blessés et ne pouvaient plus faire circuler le moindre qi.

Après s’être écrasé sur le sol, Jiang Chen ne pouvait presque plus reprendre son souffle. Il vomît trois bouchées de sang neuf puis décida finalement de ramper. Soutenu par son énergie vitale, son corps sursauta alors qu’il courut dans un tumulte vers l’obscurité sans limites.

« Après lui. »

Long Yinye fut le premier à se précipiter, avec Long Juxue derrière lui. Les émotions des deux étaient à la fois étonnées et furieuses. Ils s’étaient préparés si longtemps pour ce moment, ils avaient même apporté leurs armes spirituelles. Ils avaient pensé qu’ils pouvaient facilement écraser Jiang Chen.

Qui aurait cru que les deux armes spirituelles deviendraient sans valeur par le sabre sans prétention de Jiang Chen.

Le tueur de la Main Secrète était ni paniqué ni précipité, gardant toujours son calme tandis qu’il fermait l’arrière, le poursuivant à une vitesse appropriée.

Depuis que Jiang Chen était entré dans la zone d’embuscade, il avait eu la manière unique d’implanter une sorte de marque ou de mouchard sur le corps de Jiang Chen, de sorte que peu importe où Jiang Chen se dirigeait, il serait incapable de semer le tueur.

Il se moquait de perdre la piste de Jiang Chen précédemment, il était naturellement encore moins pressé maintenant que Jiang Chen était gravement blessé et qu’il pouvait tomber à n’importe quel moment.

« Penser que le sabre de Jiang Chen est si puissant, brisant deux armes spirituelles. Je dois me l’accaparer. Ces Long  … » Une aura meurtrière traversa le cœur du tueur. Même si les Long devaient faire quelque chose d’impétueux dans les Catacombes sans fin, il ne se soucierait pas de se débarrasser d’eux.

Le désir de tous les praticiens dans le monde pour les armes divines était assez fort pour les rendre  fou.

Même les armes spirituelles étaient incapables de lutter contre le sabre de Jiang Chen. C’était assez pour le tueur de prendre le risque et de tuer le frère et la sœur Long.

« Jiang Chen, tu ne peux pas t’échapper! »

Bien que l’arme spirituelle de Long Yinye soit détruite, il n’avait pas perdu pied.

«Nous avons déjà encerclé la sortie. Si tu continues plus loin, ce sera la zone interdite. Tu n’as plus aucun chemin où aller ni moyen de t’échapper. »

Jiang Chen était également en train de verser ses griefs pendant qu’il courrait. Il dansait déjà sur le bord entre le troisième et le quatrième niveau à ce moment.

Avec chaque centaines de mètres qu’il parcourait, il pouvait sentir profondément qu’il était entré dans un abîme terrifiant.

L’aura effrayante exsudée par les franges du quatrième niveau, cette présence subtile  et terrifiante, était déjà suffisante pour hérisser involontairement les poils de Jiang Chen.

« Vous ne devez pas mettre les pieds au-delà du quatrième niveau à tout prix. C’est une zone interdite. Un nombre incalculable de génies se sont déjà ardemment aventurés et personne n’en est jamais sorti. Les chances seraient minimes contre même un praticien du dao spirituel. Rappelez-vous bien, rappelez-vous bien! »

Les paroles de la princesse Gouyu de ce jour semblaient résonner à l’intérieur des oreilles de Jiang Chen.

Continuer encore d’avancer signifiait entrer dans le quatrième niveau, la zone interdite.

Même lorsque les praticiens du dao spirituel étaient entrés, leur chemin était rempli de sombres possibilités. Personne au-dessous du domaine du dao spirituel ne s’en était sorti.

Mais, pour revenir en arrière?

Le chemin du retour menait vers les Long qui le pourchassaient comme des tigres pourchassant une proie.

Il y avait aussi un effrayant tueur à sang froid qui l’attendait.

N’importe lequel de ces trois pouvait tuer le gravement blessé Jiang Chen aussi facilement que de tuer une fourmi.

Continuer en avant était la zone interdite du quatrième niveau. C’était naturellement un billet sans retour. Pourtant, se retourner et trouver le chemin du retour était déjà interdit. Ces trois ne le laisseraient jamais partir.

Il ne restait plus que ces deux choix à Jiang Chen. L’un ou l’autre semblait conduire à la mort et au désespoir.

« Haha, Jiang Chen, pourquoi tu ne cours plus? Continue. » La vision de Long Yinye pouvait déjà voir  Jiang Chen tourner autour des franges du quatrième niveau.

« Jiang Chen, j’avait déjà dit que tu devais mourir pour avoir défié les Dragon Montant. »

Le regard de Jiang Chen bougea. Le tueur était également arrivé à moins de cinq cents mètres selon sa vision.

« Les Long frère et sœur, je tiens d’abord à dire  que le sabre de Jiang Chen est à moi. » Un sens tyrannique qui était au-delà de l’entendement imprégnait le ton du tueur.

« T’appartient? Sur quelle base? Tu cherches à profiter de la situation avec déjà quatre fois ton prix habituel ? » Long Yinye était indigné.

« Heh heh, jeune duc Long. Si tu n’es pas d’accord, j’ai encore une centaine de manière pour obtenir ce sabre, je peux aussi nuire à votre plan de chasse. » Le ton du tueur était tranquille.

«Toi!» Une violente lumière surgît des yeux de Long Yinye.

« Oublie ça. Quand j’entrerai dans la secte à l’avenir, une arme spirituelle ne sera rien du tout. » Long Juxue avait compris l’importance d’observer le temps et de juger les occasions.

« Haha, Miss Juxue est très instruite et raisonnable. Alors c’est décidé. Jiang Chen est un rat cerné maintenant, il ne peut s’enfuir. »

Le visage de Jiang Chen était inexpressif alors qu’il regardait les trois. « Je me suis souvenu de vous. Entrez si vous voulez me tuer. N’oubliez pas que le jour où moi, Jiang Chen, réapparaîtrai, ce sera le moment où vous me le payerez au centuple. »

Cela dit, les pieds de Jiang Chen se précipitèrent du sol lorsqu’il se précipita dans l’obscurité. Il n’avait même pas tourné la tête en arrière alors qu’il se dirigeait vers la zone interdite du quatrième niveau.

« Ce … Jiang Chen, tu seras sans nul doute mort si tu entres! » appela Long Yinye.

« Jiang Chen, si tu sorts, nous promettons de ne pas impliquer ton clan. Seule la mort t’attend si tu insistes toujours pour entrer. Nous serons certains de baigner le manoir des Jiang Han dans le sang par la suite. » Long Juxue connaissait aussi la stratégie d’attaquer le cœur.

Un bain de sang au manoir de Jiang Han?

Le cœur de Jiang Chen frissonna vaguement mais resta solide comme un roc. Il se précipita résolument vers les profondeurs de la zone interdite.

Laisseraient-ils le manoir des Jiang Han tranquille s’il se rendait?

Tout comme la promesse d’un tigre à un agneau, il n’y avait aucune crédibilité.

« Père, excusez-moi. Penser qu’après ma réincarnation, je serais encore incapable d’aider les Jiang Han à sortir d’une situation difficile? » Quelques traces d’amertume était trouvées dans le sourire de Jiang Chen.

« Ai, ce gamin est tout à fait têtu. » Soupira également le tueur.

Long Yinye était en colère, « Et n’est-ce pas tout à cause de toi? Si tu n’as pas mentionné le fait de le tuer et de prendre son sabre, cela n’aurait peut-être pas été suffisant pour qu’il prenne ce chemin. »

« Heh heh, jeune duc Long, tes mots démontrent que tu n’as pas du tout compris ton adversaire. Pardonne ma candeur, si ce n’était pas la situation d’aujourd’hui, la position du Duc du Dragon Montant de premier duché sera sûrement perdue si tu combats Jiang Chen d’une manière ouverte et directe. »

Le ton du tueur était franc.

« Toi … » Explosa Long Yinye de colère.

«Oublie ça, à quoi bon se disputer avec la bouche et la langue? Devrions-nous nous unir et continuer à le poursuivre, ou surveiller cet endroit? » Long Juxue essayait de médiatiser.

« Si vous ne voulez plus vivre, vous pouvez le poursuivre à l’intérieur. Mais je ne vous assisterai pas. » Le tueur n’avait pas perdu son sang-froid, même quand ses compagnons avaient été tués. Cependant, quand il regarda cette obscurité sans fin qui était le quatrième niveau, il révéla le soupçon d’un regard méfiant et choqué.

« Alors devrons nous l’attendre comme ça? » demanda Long Yinye. « Nous n’avons plus beaucoup de temps à attendre. »

« Je peux attendre. » Le tueur sourît légèrement. « Le paiement de quatre fois le prix habituel est inchangé. Je vais attendre ici quelques mois »

« Comment saurons-nous que tu ne vas pas aller mollo avec lui? » Long Yinye rît froidement.

« Aller mollo? Un, je ne vais jamais mollo une fois que j’ai accepté le paiement. Deux, est-ce que je l’attends pour qu’il grandisse et obtienne sa revanche si je vais mollo? Trois, je veux son sabre. »

Seulement une des ces trois raisons suffisait.

Finalement, les deux parties avaient convenu que le tueur resterait là pour empêcher Jiang Chen de s’échapper.

Long Juxue ne soupçonnait pas vraiment que le tueur ne tienne pas sa parole. Elle savait bien que cette personne était égoïste. Tant qu’il ne perdrait pas de l’intérêt pour le sabre de Jiang Chen, il ne partirait certainement pas.

Bien sûr, il n’y avait aucun intérêt à attendre longtemps. Personne ne pourrait rester trois jours dans la zone interdite du quatrième niveau.

Leur accord était d’attendre un mois. C’était assez.

« Les Long, j’espère que le paiement de quatre fois le prix habituel sera déjà arrivé quand je pars d’ici. Vous devez être conscient de ce que je ferais si ce n’est pas le cas. » Le tueur leur rappela légèrement.

Long Yinye inspira froidement mais il fut tiré par Long Juxue alors que les deux s’éloignaient.

 


Cet article comporte 17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top