skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 84

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 84 : Cerné dans des conditions désespérées


 

« Jiang Chen, je dois admettre que tu es un génie! »

Dans l’obscurité, la voix roque et sanglante du boss retentît. Son ton était éloigné, sans aucune émotion, comme si ses trois compagnons morts étaient trois fourmis sur lesquelles on marchait dessus, cela ne suscita aucune émotion dans son cœur.

« Tuer trois maîtres du qi ! Bien que tu as utilisé un peu de ruse, je dois admettre que je t’ai sous-estimé. »

« Cependant, tu as été blessé par deux fois, tu es maintenant comme une flèche à la fin de sa course. Ces catacombes sont destinées à devenir ton lieu de sépulture. Je le jure au nom de la Main Secrète que je vais te tuer et te torturer lentement, te laissant goûter au vrai désespoir avant de mourir! »

« Me tuer? » La voix de Jiang Chen était également froide dans l’obscurité. «Il y avait quatre d’entre vous tout à l’heure et vous n’avez toujours pas réussi, qu’est ce qui te fait penser que tu peux me tuer à toi seul? »

« Quatre? Un? » Se moqua le boss. « Penses-tu que c’est un jeu de nombre quand les assassins tuent des gens? Parfois, le nombre est un fardeau. »

« Tu es un beau parleur? Pardonne-moi de ne pas être d’humeur! »

Jiang Chen avait une fois de plus levé son pied pendant qu’il parlait, en utilisant la forte intuition du cœur de roc, il pouvait déjà percevoir que l’arc de l’adversaire s’était encore une fois verrouillé sur la zone dans laquelle il était.

C’était une bonne chose qu’il y avait d’innombrables rochers, des murs de pierre qui coupaient la route et bloquaient le mouvement des flèches.

Cependant, le cœur de Jiang Chen n’osa pas ralentir.

La pression d’un maitre à onze méridiens de qi était comme un sabre tranchant qui pendait au-dessus de sa tête, capable de tomber à tout moment et de le tuer!

Il ne pouvait pas baisser la garde, d’autant plus que ses blessures n’étaient pas encore guéries complètement.

L’arc retentît.

Jiang Chen déplaça inconsciemment son pied, mais arrêta de suite son mouvement après.

L’instinct du cœur de roc n’avait capturé aucune trace d’un grand danger durant ce moment délicat.

« Pas de flèche? Il a seulement tiré la corde? » Cette notion traversa l’esprit de Jiang Chen.

L’arc retentît encore une fois.

Jiang Chen était resté aussi immuable qu’une montagne après avoir atteint le domaine du cœur de roc le plus profond. C’était comme si tous les changements minuscules étaient incapables d’échapper à la perception de son esprit.

Jiang Chen pensa à une histoire, l’histoire des oiseaux surpris par le plus petit bruit d’une corde d’arc.

«Est-ce que le patron me considère comme un oiseau effrayé? Il ne fait que tirer l’arc sans vraiment utiliser de flèche pour user mon esprit combatif et tester mes nerfs? »

Jiang Chen comprît soudainement quelque chose, des traces d’un sourire froid se tracèrent sur le coin de sa bouche. «Si je ne m’étais pas entrainé au cœur de roc et que ma force mentale n’était pas assez ferme, je serais affecté par sa ruse. »

Twang, twang!

Des tires consécutives de l’arc!

Jiang Chen bougea cette fois-ci!

Les vrais et les faux tirs se mêlaient, deux faux et un vrai. Celle du milieu était l’attaque d’une flèche!

Le vrai et le faux, Le vrai et le faux.

Il fallait admettre que le patron avait une compréhension approfondie dans l’harcèlement du cœur, il possédait une culture profonde dans la chasse.

Quel dommage qu’il ait rencontré Jiang Chen, un adversaire avec un cœur extrêmement fort.

Un mur de roche était complètement pulvérisé en poussière par cette flèche.

« Des courants de qi, une explosion de qi! Il est à onze méridiens de qi, ok! » Jiang Chen était également étonné par la puissance de cette flèche.

Il devait admettre que son adversaire était assez fort.

Même s’il n’était pas blessé, la seule issue serait de s’enfuir s’il était confronté à cette personne.

C’était une bonne chose que les Catacombes sans fin menaient vers toutes les directions et que c’était un monde souterrain sans limite sans fin.

«Avec ma force, il serait extrêmement difficile, sinon impossible, de tuer cette personne. En plus, C’est un tueur qui a plus que suffisamment de temps pour jouer avec moi. J’ai une mission à exécuter. Bien que je ne sois qu’à quelques perles spirituelles de mon objectif, presque la moitié du temps  s’est déjà écoulé. Si je reste occupé avec lui, ce sera très grave si je suis incapable d’accomplir la mission. »

Bien que Jiang Chen tienne une haine permanente envers cette personne, sa raison lui disait qu’il ne devait pas perdre son temps et son effort en continuant à être collé à lui. Il était encerclé de tous côtés par le danger et il serait difficile d’obtenir des résultats.

Sur les trente-six stratagèmes, s’enfuir pour se battre un autre jour était la meilleure solution.

« C’est aussi un peu difficile de semer cette personne. Le terrain à l’intérieur du troisième niveau est dangereusement précipité ou on peut facilement se cacher. Le terrain devient moins complexe dans le deuxième et le premier niveau. Ce serait alors encore plus difficile de le semer. »

Jiang Chen était dans un dilemme.

S’il restait comme cela en étant incapable de le tuer, il deviendrait alors sa proie.

Le laisser? Avec les capacités de poursuite de ce tueur, il serait difficile de le semer une fois qu’il avait mis le grappin. En plus, Jiang Chen avait encore besoin de recueillir quelques perles spirituelles, ce fut aussi difficile que d’escalader vers le ciel.

Deux jours plus tard, Jiang Chen se cachait derrière un mur caché, sa respiration un peu pressée. La folle chasse à l’oie sauvage et les combats au cours des deux jours précédents l’avaient largement épuisé.

Cet adversaire était assez fort au point où Jiang Chen sentait des fourmis dans son dos.

Durant ces deux jours, Jiang Chen utilisa de nombreuses ruses et pensa à de nombreux plans.

Cependant, cette personne était comme un fantôme du début à la fin, toujours capable de pendre le dessus sur Jiang Chen, le suivant à une distance ni trop lointaine ni trop près.

Jiang Chen avait également essayé de contre-attaquer, mais ses attaques étaient toujours à la traine. Les attaques d’arc et de flèche de l’adversaire étaient précises, rusées et pouvaient toujours résister fermement à ses contre-attaques.

S’il voulait combattre son adversaire sur la base de la force, la vitesse de ce dernier n’était pas plus rapide, mais elle n’était pas aussi plus lente.

Il était incapable de semer son adversaire en dissimulant son corps, en se précipitant ou en brouillant ses traces.

Jiang Chen soupçonna qu’il devait avoir une méthode spéciale pour suivre ses traces.

Il ne pouvait pas le semer et ne pouvait pas le battre dans un combat.

Après deux jours de cela, Jiang Chen se sentait un peu fatigué. C’était une bonne chose qu’il ait préparé beaucoup de pilules sortant de l’ordinaire.

La pilule du Karma céleste lui permettait de récupérer soixante-dix à quatre-vingt pour cent de ses blessures.

La pilule des vastes océans lui facilitait la récupération du qi qu’il avait dépensé.

Avec l’aide de ces pilules, bien que Jiang Chen vive en permanence face au danger, il n’était pas encore battu.

«Jiang Chen, n’est-il pas grandiose d’être dans un état constant d’anxiété et de peur?» La voix rauque ressemblant à celle d’un démon retentît.

« Qui aurait pensé que tu serais capable de résister pendant si longtemps. Je t’admire beaucoup et je m’amuse. Tu es le genre de proie qui rend la chasse et la torture plus significative. »

« Cependant, ça se termine ici et aujourd’hui. »

Le boss n’avait jamais oublié d’attaquer le cœur de sa proie à un moment donné. A ses yeux, une proie qui était constamment sous un état de peur n’était pas différente des oiseaux effrayés par le moindre bruit.

Attaquant le cœur, minant l’esprit combatif, jusqu’à ce que la proie craque mentalement et soit torturé à mort.

Le cœur de Jiang Chen était comme un rocher. Bien que les circonstances lui fussent excessivement désavantageuses et qu’il fût extrêmement malmené, ces conditions misérables augmentèrent son courage à mesure que le combat continuait.

«Tu es un tueur, mais tu possèdes la bouche battante d’une mégère. Viens me tuer si tu as vraiment les compétences de le faire. Si ce n’est pas le cas, nous continuerons à passer du temps dans les catacombes sans fin. Voyons celui qui tiendra le plus longtemps. »

Jiang Chen ne se souciait plus de cacher son corps. Il ne craignait pas d’être pris en embuscade par l’arc et la flèche de l’ennemie tant qu’il gardait la bonne distance.

Après tout, les deux étaient très familiers avec les manières de l’autre après plusieurs jours de chasse.

« Qui tiendra le plus longtemps? Quelle qualification as-tu pour passer du temps avec moi? Il ne reste pas beaucoup de temps avant la fin du délai accordé pour la mission. Peux-tu te permettre de perdre du temps? » Rît calmement le tueur.

« Un mois? N’as-tu pas dit que cela se termine aujourd’hui? Tu te contredis ? » Ricana Jiang Chen.

«Tu as la longue bien pendue!» Le rire rauque sortit d’une manière sinistre. « Cependant, tu ne sais probablement même pas que tu es déjà entré dans ton dernier lieu de repos? »

Jiang Chen réfléchît. Son instinct lui disait qu’il semblait y avoir une certaine vérité dans les mots du tueur.

Soudain, le cœur de Jiang Chen sombra. L’oreille du zéphyr se tordit légèrement. Il y avait deux séries de pas qui s’approchaient rapidement de l’est et de l’ouest.

Et une puissance effrayante était aussi contenue derrière ces pas, une force qui ne pâlissait pas par rapport aux maîtres du qi!

Un sentiment qui devint de plus en plus familier.

« C’est eux! » Jiang Chen était surpris.

Jiang Chen n’avait pas vu les deux depuis son entrée dans les Catacombes sans fin. Allaient-ils enfin se montrer à ce moment?

Long Yinye, Long Juxue!

Les deux héritiers du Duc du Dragon Montant!

« Jiang Chen, tu as l’air un peu dégueulasse. » La voix de Long Yinye retentît à une centaine de mètres à l’est.

« Jiang Chen, je t’ai donné une chance ce jour-là dans la capitale. » Le ton de Long Juxue appartenait à celle qui était au-dessus de tout le monde. « Tu ne l’as pas saisie et tu as décidé d’être mon ennemi. »

« Nous ne pouvons que t’écraser si tu te tiens contre notre duché du Dragon Montant. Jiang Chen ! Fais face à ta mort! »

Le frère et la sœur Long se faisaient écho lorsqu’ils faisaient circuler leur qi. Ils étaient tous les deux des maîtres du qi!

« Les Long, mes trois subordonnés ont tous été tués par Jiang Chen. J’ai décidé de doubler le prix de cette transaction. » Le boss parlait avec une voix tranquille.

Le ton de Long Yinye était froid. « Xue Sha, ne demande pas ce qu’on t’a déjà accordé. Le prix que nous vous avons donné est déjà le double. »

« Oui, vous nous avez donné le double, mais mes frères ont perdu la vie. Une certaine compensation n’est-elle pas appropriée? »Le patron continua à parler d’une voix aussi calme que le vent fugace et les nuages.

«Tu veux rompre le contrat?» La voix de Long Yinye répliqua.

« C’est ta décision. Vous pouvez choisir de ne pas accepter. Je peux abandonner ce travail. Non pas que je suis pour Jiang Chen, mais dès que je le laisse partir, il est sûr de s’échapper comme une anguille. Vous n’avez aucune idée de l’énergie que j’ai dépensée durant les trois derniers jours juste pour l’épingler! »

Long Yinye et Long Juxue se regardèrent, avec Long Juxue hochant de la tête « Très bien, ce sera alors  comme tu le dis. Nous allons doubler le prix à nouveau, mais tu ne pourras pas trainer les talons pour terminer le travail! »

« Trainer mes talons? Est-ce que moi, Xue Sha, ressemble à quelqu’un qui prend de l’argent sans faire le travail? »

Pendant qu’il parlait, il mît une flèche sur son arc et l’envoya voler comme une étoile filante directement où Jiang Chen se cachait.

« Jiang Chen, meurs! »

« Tue-le! »

Long Yinye et Long Juxue coopéraient ensemble et vinrent sur lui des deux côtés.

Les profondeurs des compétences d’un expert étaient révélées quand il faisait un mouvement.

Des runes subtiles flamboyaient sur le sabre de Long Yinye, émanant des rayons de lumière d’or sombre, apparaissant extrêmement sinistres.

Longue Juxue avait une courte épée qui étincelait d’un remarquable feu vert. La surface de l’épée courte était englobée par un courant d’air vert, formant vaguement la forme d’un phénix bleu.

Quand le patron vît cela, il répliqua, « Des armes spirituelles! Vous, vous avez deux armes spirituelles! »

Jiang Chen était également abruptement surpris quand il entendît les mots «armes spirituelles», son visage avait légèrement changé. Ces Long avaient en fait des armes spirituelles sur eux!

En l’espace d’un moment, le sabre de Long Yinye avait déjà commencé à distordre l’air. Les runes d’or sur l’extérieur du sabre avaient commencé à s’étendre sans cesse, tourbillonnant une splendeur dorée et formant une force effrayante. C’était comme si un dragon d’or à cinq griffes était imbibé sur la lame quand elle descendît brutalement.

L’épée courte de Long Juxue était imprégnée de lumière verte, tournant le qi sous la forme d’un dragon azur. Elle forma un faisceau de lumière et poignarda directement les parties vitales de l’estomac et de la poitrine de Jiang Chen.

Encerclé sur trois côtés.

À l’avant, il y avait une flèche tirée de pleine force par un maitre de qi à onze méridiens!

A gauche et à droite se trouvaient deux nouveaux maîtres de qi avec des attaques terrifiantes venant de leurs armes spirituelles!

Des circonstances désespérées. Jiang Chen était coincé dans une circonstance désespérée en un clin d’œil!

 


Cet article comporte 17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top