skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 78

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 78 : La troisième mission


 

« Tiandu, exécute mon décret royal. Envoie plus d’hommes pour garder le manoir de Jiang Han pendant les épreuves du dragon caché. Tu dois y assister personnellement et assure toi de la sécurité de Jiang Chen en cachette. Ne laisse aucune menace s’approcher de lui. »

« Bien reçu. »

Eastern Lu n’avait jamais pensé que ce jeune homme qui, une fois, le fît sentir extrêmement vexé et bouleversé, deviendrait son arme la plus puissante pour se protéger, lui le chef d’une nation.

« Jiang Chen … juste quel genre de personne es-tu? » Eastern Lu sombra dans des pensées profondes pendant un certain temps.

Des réactions sévères abondaient dans la capitale à ce moment.

Le manoir de la guérison était naturellement très joyeux. Après tout, plus fort était Jiang Chen, plus ils sentaient que leur partenariat avec Jiang Chen était encore plus stable avec un avenir encore plus brillant.

Cependant, il n’y avait personne plus heureux que Jiang Feng. Il avait tenu le fort seul dans la capitale pendant cette période et avait aussi été soumis à beaucoup de pression.

En raison de l’ingérence de la famille royale, bien que l’harcèlement du Duc du Dragon Montant ne fût pas encore flagrant, Jiang Feng sentait une certaine pression assez oppressive.

Jiang Chen avait été en mesure de battre à plate couture Long Yinye et Long Juxue au cours de cette mission. Même si ce n’était qu’une victoire mineure, cela rendait encore Jiang Feng très heureux.

« Chen’er, bien joué! » Jiang Feng n’avait pas été aussi optimiste quant à la deuxième mission de Jiang Chen et ne savait pas particulièrement comment les choses se tenaient quand Jiang Chen avait fait son retour du territoire de Jiang Han.

Jiang Feng était très conscient de ce qu’il représentait dans le territoire de Jiang Han et personne n’osait créer des problèmes quand il était là. Mais quand Jiang Chen était retourné seul, c’était l’inconnu de savoir si oui ou non les ainés du clan écouterait ses arrangements et encore moins les grands chefs.

Cependant, la réalité avait prouvé que les inquiétudes de Jiang Feng étaient fausses.

Non seulement Jiang Chen avait réussi à contrôler la situation mais il s’était aussi débarrassé convenablement de Jing Man, qui était une grosse épine au pied de Jiang Feng. Il faut ne rien faire ou dans le cas contraire il faudra entreprendre une action forte et décisive.

Jiang Feng devait admettre, avec tant d’audace et de méthodes, son fils était même un peu plus fort que lui quand il avait le même âge.

Jiang Feng était très heureux de voir son fils le surpasser.

Jiang Feng avait découvert que depuis cette rencontre aux Rites du culte sacré, tout l’être de Jiang Chen avait subi un changement radical qui pouvait faire tourner le monde à l’envers.

Les épreuves du Dragon Caché avaient continué leurs cours comme un feu rageant.

Le temps était enfin arrivé pour la troisième mission. Cette mission était celle à laquelle participaient tous les héritiers.

La troisième mission: les épreuves dans les catacombes sans fin.

Les Catacombes sans fin étaient un monde souterrain incroyable dans le nord-est du Royaume d’Eastern.

Durant toute l’histoire du royaume d’Eastern, ces catacombes sans fin n’avaient jamais été entièrement explorées.

Même les praticiens les plus distingués du royaume d’Eastern n’avaient jamais pu explorer complètement les Catacombes sans fin complètement.

Personne ne savait où la fin des Catacombes était.

Personne ne savait si les Catacombes sans fin avaient même une fin.

C’était un monde souterrain et un paradis pour des créatures souterraines.

Ce qui était un paradis pour les créatures souterraines pourrait très bien se transformer en un voyage à sens unique en enfer pour les praticiens.

Jiang Chen tentait une mission de premier rang et donc la difficulté de cette mission était la plus élevée.

« Recueillir soit une centaine de perles spirituelles vertes, dix perles spirituelles argentées, ou une perle spirituelle dorée! » Jiang Chen était complètement confus par les exigences de la mission.

C’était une bonne chose qu’il y ait eu une introduction aux Catacombes sans fin au bas du rouleau de la mission.

Toutes sortes de créatures souterraines vivaient dans les catacombes sans fin, dont l’une était un oiseau-à-lame vert, qui avait une perle spirituelle flamboyante d’un feu vert au front.

Puisque les Catacombes sans fin étaient un monde souterrain, elles étaient sombres et humides avec une vision extrêmement pauvre. La perle spirituelle verte sur le front de l’oiseau-à-lame lui donnait un grand avantage dans cet environnement.

L’oiseau-à-lame argenté était une variante du vert, la perle sur le front brillait d’une lumière argentée. L’oiseau-à-lame argenté était la forme évoluée de l’oiseau-à-lame vert et on n’en trouvait qu’un seul sur cent oiseaux-à-lame verts.

L’oiseau-à-lame doré était la forme évoluée de l’oiseau-à-lame argenté, le roi des oiseaux-à-lame. N’importe lequel d’entre eux possédait une force qui serait égale avec un maître du qi.

Après avoir lu les informations sur les Catacombes sans fin, Jiang Chen avait une idée assez claire de ce qui se passait.

Sauf que les informations avaient également mentionné une variété de créatures dans les Catacombes sans fin. Les oiseaux-à-lame verts n’étaient qu’une des créatures spirituelles les plus communes.

« Que tous les héritiers participant aux épreuves du Dragon Caché écoutent attentivement. Rendez-vous ici demain matin pour vous diriger vers les catacombes sans fin. La troisième mission débutera officiellement dans trois jours. »

Princess Gouyu parlait haut et fort, « Rappelez-vous le quota pour vos missions respectives. Le temps alloué est d’un mois. La mission sera considérée comme un échec après un mois. Si vous atteignez votre quota plus tôt, vous pourrez sortir. Vos vies sont à la merci et à la volonté des cieux dans cette mission. Si vous avez peur ou que vous êtes lâche, vous pouvez abandonner. »

Les épreuves du dragon caché étaient en relation avec le duché, il était impossible pour quiconque d’abandonner.

La question de la vie ou de la mort ne pouvait jamais être évitée dans le monde du dao martial. Ce n’était qu’en expérimentant ces épreuves de vie et de mort que l’on pouvait évoluer.

« Bon, j’ai dit tout ce qu’il fallait dire. Retournez à vos manoirs ce soir et revenez ici le matin. Rappelez-vous le temps du rassemblement, nous n’attendrons personne s’il y a des retardataires! »

Jiang Chen s’était enfermé dans la salle d’entraînement secrète dés son retour au manoir.

Cette mission était relativement plus complexe et il devait faire plusieurs préparatifs.

Jiang Chen était actuellement au sommet des huit méridiens de qi. Il serait capable d’atteindre les neuf méridiens de qi en trois jours au moins et en quinze jour au plus.

La deuxième forme de la « déchirure des vastes océans » était devenue de plus en plus familière. Pleine de qualités, ses capacités de combat étaient étonnantes lors son déploiement.

La pratique du « poing infini », par rapport à « la déchirure des vastes océans », progressait à un rythme légèrement plus rapide. Il avait déjà formé quatre cycles de floraison et de flétrissement, les mystères de quatre cycles de réincarnation.

Jiang Chen avait également habilement saisi les mouvements fondamentaux du « fracassement de la lune ».

L’entrainement de Jiang Chen dans les quatre capacités d’accompagnement avait déjà progressé un peu, mais il était encore loin d’employer les mystères du « fracassement de la lune »  dans une attaque.

Ce soi-disant utilisant les mystères de cette méthode était la véritable grande attaque de cette méthode.

« L’œil de l’aigle » était la capacité la plus importante que Jiang Chen entraina le plus rapidement.  Il avait déjà atteint le cinquième niveau.

« L’oreille du Zéphyr » était au même niveau que « L’œil de l’aigle ». Jiang Chen s’était également entrainé au cinquième niveau.

Au cours du mois où il s’était entraîné dans le territoire de Jiang Han, « le cœur de roc » avait finalement atteint avec succès le troisième niveau.

Il n’y avait aucun moyen que Jiang Chen puisse même tenter « la tête psychique » avant d’entrer dans le domaine du dao spirituel.

Jiang Chen avait fait le bilan de ses diverses méthodes et techniques, convaincu que même s’il rencontrait un maître du qi, il serait en mesure de le confronter directement.

Un maître du qi existait-t-il vraiment parmi les héritiers?

Jiang Chen ne voulait pas être trop optimiste mais il n’était aussi pas trop pessimiste. Même si Long Yinye et Long Juxue faisaient partie des rangs des maîtres du qi, Jiang Chen serait toujours en mesure d’échanger un coup ou deux avec eux.

« Le classement des ducs commencera après avoir terminé la troisième mission. Peu importe si c’est Long Yinye ou Long Juxue, ils sont sûrs d’avoir beaucoup d’atouts, car ils sont les héritiers du Duc du  Dragon Montant. Comment vais-je les combattre pour le classement si je n’améliore pas mon entraînement au mieux de mes capacités? »

Jiang Chen découvrît que même si la vitesse des progrès dans son entrainement depuis sa réincarnation pouvait être décrite comme miraculeuse, il devait encore faire beaucoup d’efforts pour rattraper les retards qu’il y’avait auparavant.

«Il reste encore un mois et tout est possible. Les catacombes sans fin sont les premières véritables épreuves de ma vie. Peut-être que mon potentiel sera stimulé vers le prochain niveau au milieu d’un véritable combat? »

Jiang Chen était bien motivé alors qu’il faisait ses préparatifs.

En dehors des avantages des techniques du dao martiales, Jiang Chen fît également l’inventaire de son équipement.

Les poignards volants en or de cristal et l’armure que la princesse Gouyu lui avait donnés étaient des objets nécessaires à prendre  et aussi le sabre sans nom confisqué de la maison de Du Ruhai. C’était l’arme personnelle de Jiang Chen et naturellement  il ne l’avait jamais quitté.

En plus, Jiang Chen ne renoncerait pas au dao du poison. Jusqu’à ce que son dao martial eût atteint la perfection, c’était un de ses avantages.

Certains de ses poisons spécialement concoctés pourraient lui sauver la vie dans les moments critiques.

Après avoir terminé son inventaire, Jiang Chen s’était assis jambes croisées et recommença à faire circuler son qi, forger ses méridiens et à entrainer son qi.

Le pic de huit méridiens de qi. Jiang Chen essaya continuellement d’assaillir et de trouver ce moment d’inspiration pour une percée.

Durant l’entrainement en dao martial, une percée n’était pas aussi facile que de manger ou de dormir. Même ceux qui avaient un potentiel extraordinaire avaient besoin d’une compréhension et d’un catalyseur pour franchir ce seuil.

Les percées ne viendraient jamais frapper au hasard.

Il passa la première moitié de la nuit à forger son qi et la seconde moitié de la nuit à méditer avec les yeux fermés. Une nuit passa rapidement.

Jiang Chen sortit de la pièce secrète tôt le matin suivant, prenant congé de son père et arrangeant tout ses gardes personnels dans le manoir.

La troisième mission ne permettait pas la présence des gardes personnels.

Il arriva au point de rassemblement. Escorté par l’armée royale, tout le monde se dirigea vers la partie nord-est du royaume, l’emplacement des Catacombes sans fin!

Dans le manoir du Dragon Montant.

«Votre Seigneurie, votre subordonné a déjà conclu un accord secret avec la main secrète. Ils enverront quatre maîtres de qi et nous paierons le double. »

« Quatre maîtres de qi? Bien! »Long Zhaofeng hocha de la tête et sourit. « La main secrète n’est pas une organisation d’assassin du Royaume d’Eastern. Même si Eastern Lu veut poursuivre l’affaire  après, il ne sera pas capable de nous tracer. »

« Heh heh, le duc est sage et brillant. »

« Long Yi, mes excuses dans cette affaire. Long San était ton frère et tu devais être celui qui se venge. Ne le prend pas mal que tu es incapable de prendre personnellement ta revanche. »

«Les grands plans du duc ont la priorité sur tout.» Long Yi était un homme mince avec un regard aiguisé comme des couteaux, mais extrêmement humble devant Long Zhaofeng.

«Je te promets que lorsque mes affaires réussiront à l’avenir, la famille Jiang te sera remise pour que tes frères puissent s’en débarrasser. Ils seront à court de Jiang Chen, mais le reste du clan de la famille Jiang sera incapable de s’échapper. »

« Famille Jiang! » Une intention meurtrière et froide jaillit des yeux de Long Yi.

« Ah !, oui, Long Yi, As-tu fini de sélectionner les candidats ? Cette affaire doit être maintenue secrète, les gens doivent avoir aucune preuve même s’ils spéculent. »

« Je les ai sélectionnés, quatre héritiers peu remarquables. La main secrète conduit toujours ses affaires d’une manière propre et sans bavure, sans laisser aucune trace. Le résultat sera que les quatre héritiers ont échoué dans leurs épreuves et ont été mangés par des bêtes féroces. »

La voix de Long Yi était froide, comme si la vie des autres était inférieure à celle des fourmis à ses yeux.

Long Zhaofeng rît de bon cœur. « Jiang Chen, voyons comment tu seras en mesure d’éviter les filets étendus au dessus et les pièges en dessous! Eastern Lu, tu considères la famille Jiang comme une pièce maitresse, il semble que tu seras à court de cartes ! »

 

 


Cet article comporte 13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top