skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 45

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 45 : L’aura du sabre s’élevant dans le ciel


 

Jiang Chen était sorti avec un beau paquet à la main après cette visite au palais.

Tout d’abord, bien que ce sabre ne paraisse pas resplendissant, il donnait à Jiang Chen le sentiment d’avoir rencontrer un vieil ami.

En plus, la princesse Gouyu avait pris la décision de lui prêter certains hommes afin de lui permettre de résoudre l’état critique dans lequel il était tombé.

Bien que sa force personnelle s’était grandement améliorée récemment, il n’était pas tout à fait prêt à gérer les grandes agitations qui frappaient la capitale et dont la situation pouvait s’aggraver à tout moment.

Si de bons hommes pouvaient être envoyés, Jiang Ying pourrait au moins se libérer et se permettre de rester dans le manoir et gérer les choses avec la tranquillité d’esprit.

Il faisait déjà nuit quand il était revenu au manoir.

Jiang Chen s’était assis les jambes croisées. Le sabre sans nom était posé en face de lui.

Un homme et un sabre assis face à face sous le clair de lune.

Circulant les vagues immenses du qi dans son corps, l’actuel Jiang Chen était devenu une baleine géante traversant le vaste océan.

Les vagues immenses de qi étaient constamment canalisé puis distribué autour de Jiang Chen comme les vagues de l’océan. Ces vagues ne faisaient que grandir couche après couche.

Sous le ciel étoilé, les vagues immenses de qi de Jiang Chen étaient baignées de rayons gris blanc splendide. En ajoutant l’éclat et l’opulence de ce croissant de lune, des couches de lumière argentée étincelaient, dégageant un sentiment mystique.

Actuellement, Jiang Chen était vraiment comme un dragon excité sur les vagues quand il faisait circuler son  qi sans retenue. Son âme était comme un dragon divin voyageant au neuvième ciel, sans inhibitions et sans soucis.

La splendeur brillante venant de la multitude d’étoiles dans le ciel formait un étrange flux, une circulation étrange était apparue avec les vagues immenses de qi que Jiang Chen guidait.

A ce moment là, les étoiles semblaient être les yeux de divinités antiques, envoyant des regards chauds à ce lieu commun à l’unisson.

Soudain, une étrange scène prît place!

Le sabre sans nom devant lui, comme une pierre précieuse du neuvième ciel qui était caché dans les ténèbres, dégagea brusquement un faisceau de lumière d’une splendeur étonnante.

Lorsque cette lumière avait jailli, elle se dirigea vers la voute du ciel comme un rayon faisant renverser toute la voie lactée!

Comme si le monde des anciens temps avait jeté un rapide coup d’œil.

Cette lumière splendide était comme un éclair dans le ciel – disparaissant après un moment.

L’instant suivant, ce sabre son nom émît de faibles ondes de résonances. L’ensemble du fourreau commença à vibrer.

Une poussée de puissance effrayante, comme si elle était incontrôlable, explosa du fourreau.

Comme si d’énormes démons des anciens temps avaient brisé leur sceau- comme si la lumière qui coupait la terre sortait également de la terre – comme si des dizaines de milliers de bêtes féroces étaient sur le point de sortir de leur cage …

A ce moment, Jiang Chen ouvrit brusquement ses yeux et utilisa sa main droite pour appuyer légèrement sur le fourreau. « Partenaire, cela signifie-t-il que tu t’es réveillé? »

La main de Jiang Chen faisait pression comme un joint fort et puissant, en appuyant à la fois sur toutes les impulsions – son aura et sa férocité.

Le fourreau dans la main de Jiang Chen bougea à quelques reprises, puis docilement s’arrêta.

Ensuite, un anneau de lumière étrange émana rapidement de la poignée du sabre en couvrant tout le corps de Jiang Chen.

A ce moment là, l’homme et le sabre ne faisant plus qu’un.

Comme si une cérémonie digne  et solennelle avait été achevée, une union parfaite avait été complétée.

L’instant suivant, une pensée traversa l’esprit de Jiang Chen. Ce sabre l’avait déjà reconnu comme son maître!

Lorsque cette pensée traversa son esprit, une sensation, de possession se propagea à travers tout le corps de Jiang Chen; comme si un talisman de protection était planté dans son corps. Un incroyable sentiment de sécurité surgît à travers tout son être.

Dans un endroit extrêmement secret dans le Royaume d’Eastern, un regard soudain et plein de surprise sortait des yeux d’un mystérieux Hermite. En regardant cette splendide lumière se propageant à travers le ciel comme un météore, ses yeux étaient remplis de choc, d’étonnement et même  de quelques traces de peur.

«Quelle splendeur effrayante; pourrait-il que se soit une personne incroyablement puissante qui passe par là? »

Si Eastern Lu était présent, il aurait reconnu ce vieil homme. C’était le praticien du dao spirituel qui  était en réclusion depuis des centaines d’années, la figure légendaire du Royaume d’Eastern!

Le lendemain, la princesse Gouyu avait effectivement apporté quatre personnes. Plus exactement, quatre fortes personnes. Ils étaient tous des praticiens dans le domaine avancé du qi.

« Jiang Chen, ces quatre là font tous parti du bataillon Sheng du commandant Tiandu. Tu peux les appeler, respectivement, Sheng One, Sheng Deux, Sheng Trois et Sheng Quatre. »

Sheng One était de corpulence moyenne, d’environ trente ans. Ses yeux étaient expérimentés et ses mouvements pointus. C’était évident d’un seul regard qu’il était le chef parmi les quatre, il était en fait un praticien à neuf méridiens de qi.

Sheng Deux et Sheng Trois étaient une paire de frères jumeaux, tous forts comme des ours et aussi  souple que des tigres. Leurs corps étaient remplis d’une force sauvage et avaient atteint les huit méridiens de qi.

Sheng Quatre était un jeune homme, pas plus de deux ou trois ans plus vieux que Jiang Chen. Sa personnalité était la même que son apparence, froide et distante – donnant aux autres l’impression d’une personne inapprochable.

« Vous quatre, avez-vous connaissances de vos devoirs?» Demanda Gouyu.

« Obéir aux ordres du jeune duc Jiang, même si cela signifie de s’aventurer dans des montagnes de couteaux et des océans de feu ou la tanière d’un dragon. Protéger le jeune duc Jiang, avec nos vies. » Les réponses des quatre étaient claires, propres et nettes.

Ils étaient des praticiens et plus que cela, ils étaient des soldats. Obéir aux ordres était le devoir d’un soldat.

« Très bien. Le jeune duc Jiang est un sujet important à la famille royale. Vous accomplissez maintenant une mission pour le royaume. Rappelez-vous, ne faites pas perdre la face au bataillon Sheng; ne faites pas perdre la face à votre commandant Tiandu. »

« Nous préférons mourir que de perdre la face! »

Gouyu était très satisfaite par la performance des quatre. Elle sourcilla puis avec une trace d’un sourire, « Jiang Chen, que penses-tu de ces quatre? »

« Leur force est très bonne et ils obéissent aux ordres. Je pense que je peux en faire usage. » Jiang Chen aussi ne fît pas perdre la face à Gouyu.

Princesse Gouyu avait en fait peur que Jiang Chen dise des choses ridicules à nouveau. Les soucis dans son cœur étaient réglés en entendant ses paroles.

«Oh oui, Jiang Chen, j’ai reçu une invitation du manoir de la guérison, ce matin, m’invitant à voir une sorte d’exposition de pilule demain. Que se passe-t-il? N’était-ce pas le jardin de la pilule royale qui devait faire l’exposition des pilules? Qu’est-ce que cela a avoir avec le manoir de la guérison? »

Jiang Chen rît, « Les poids lourds de la médecine spirituelle dans la capitale ne sont pas limités seulement au jardin de la pilule royale. Après tout, depuis quand est-ce le tour du jardin de la pilule royale de prendre les devants dans la capitale? »

« Quelle est la situation? » Gouyu était extrêmement curieuse.

« Tu auras les réponses demain, n’est-ce pas? Tu dois y aller, peut-être qu’il y aura une grande enveloppe rouge. » Jiang Chen sourît et ne voulut dire plus un mot sur ce sujet.

« Quelle enveloppe rouge, je n’ai aucun intérêt à cela. Mais, il semble qu’il y’aura encore une fois un beau spectacle à voir. Je ne peux pas manquer cela. Y-vas-tu demain? »

Jiang Chen agita l’invitation dans sa main. « Comment pourrais-je être absent d’un tel bon moment? »

Quand ils parlaient, Jiang Fu conduît une personne avec un visage sombre. Jiang Fu savait comment se comporter dans une situation délicate et se prosterna quand il vît la princesse Gouyu parler à Jiang Chen.  « Jeune duc, cette personne dit qu’il est du jardin de la pilule royale. Il dit qu’ils auront une exposition de pilule demain, et qu’ils invitent notre manoir Jiang pour y assister. »

Le visage de la personne était exercé et il portait un sourire d’une personne réalisant son ambition. Sa voix était forte et porteuse, « Jeune duc Jiang, à la fin de la journée, votre famille Jiang était une fois en partenariat avec le jardin de la pilule royale. Nous organiserons un événement de grande envergure demain. Qu’en dites-vous, allez-vous nous faire cet honneur? »

Jiang Chen jeta un coup d’œil à l’invitation que l’autre avait apporté, mais ne l’avait pas accepté. Il hocha la tête, indiquant à Jiang Fu d’accepter l’invitation.

Jiang Fu était aussi une personne rapide à la détente. Quand il accepta l’invitation, il l’ouvrit respectueusement et la plaça devant Jiang Chen.

Jiang Chen la regarda brièvement puis sourît légèrement. «Je suis quelqu’un qui ne fait pas honneur aux gens mais plutôt le contraire. Etes-vous sûr que je sois le bienvenu? »

« Bienvenu? Vous êtes certainement le bienvenu. Heh heh, mais demain, c’est notre jardin de la pilule royale qui ridiculisera quelqu’un d’autre. Si le jeune duc veut prendre du bon temps, qu’il prenne soin de ne pas manquer cette occasion. »

Cette personne sourit fièrement et partît d’un seul tour. Il ne semblait pas reconnaître la princesse Gouyu. Naturellement, il n’avait pas observé les salutations appropriées à une princesse.

« Jardin de la pilule royale, en effet une personne qui réalise son ambition. » Jiang Chen remarqua que cette personne ne possédait même pas la courtoisie de base, après avoir ignoré une princesse de toutes les personnes.

Il fallait dire que le jardin de la pilule royale était devenu un peu trop prétentieux et un peu trop arrogant.

***

Dans le jardin de la pilule royale.

Maitre Wang et plusieurs autres hauts dirigeants du jardin de la pilule royale étaient présents.

Parmi eux, Maître Violet était assis au milieu, entouré par la foule.

«Maître Violet, tout a été préparé. Tout ce que nous attendons est d’étonner le monde avec un seul coup d’éclat à l’exposition de la pilule de demain. » Maitre Wang paraissait comme un chat ayant mangé un canari et une extrême excitation marquait ses traits. « Cette pilule du Sang de Dragon et du Tigre a une telle puissance que, dès qu’elle sera déposée dans les étalages, elle sera sûre d’occuper la moitié du marché, il ne serait pas même difficile d’ouvrir les marchés des seize pays voisins. Ajoutez à cela notre approche à trois volets avec notre pilule régénératrice de qi et notre Pilule du cœur de la Grue, avec assez de temps notre jardin des pilules tueuses  est sûr de remplacer le manoir de la guérison ».

« Oui, demain, nous devons d’abord frapper durement le visage du manoir de la guérison.» Un autre cadre du jardin dît en riant. « Le manoir de la guérison a toujours maintenu son emprise sur le marché des pilule de la guérison. Lorsque notre pilule du Sang de Dragon et du Tigre sera disponible, nous verrons quels autres médicaments  mettront-ils en évidence pour rivaliser avec nous dans le futur? »

L’impact qu’aura le manoir de la guérison quand le jardin les battrait dans les trois arènes serait sans doute énorme.

Les cadres supérieurs du jardin de la pilule royale pouvaient presque voir le jour où jardin de la pilule royale remplacerait le manoir de la guérison. Même la pensée d’une telle scène était suffisante pour agiter leurs émotions.

Maître Violet dit calmement, « déshonorer le manoir de la guérison n’est que la première étape. D’ailleurs, le manoir de la guérison est une figure gigantesque, et leur Seigneur maitre n’est pas d’un caractère facile. Ne pensez pas que tout est aussi simple. Nous devons travailler en tandem avec le duc du Dragon Montant, sinon il sera impossible de remplacer le manoir de la guérison à court terme. »

Le regard de Maître Violet était diabolique. Il savait clairement que si le duc du Dragon Montant ne pouvait remplacer le clan d’Eastern, alors le jardin de la pilule royale serait absolument incapable de remplacer le manoir de la guérison à court terme.

Ce fut la vue d’ensemble.

Cependant, Maître Violet croyait aussi fermement que ce type de vue d’ensemble se réaliserait avec son arrivée à lui, Maître Violet. Et ça commencera certainement par l’exposition de la pilule de demain!

Tout était préparé, le jour que le jardin de la pilule royale avait tant attendu était arrivé.

Le temps était splendide, le soleil était lumineux avec aucun nuage dans le ciel. Cela semblait représenter l’avenir du jardin de la pilule royale qui serait vraiment brillant et sans encombre.

Jiang Chen était sorti de la salle d’entraînement secrète tôt le matin puis se dirigea vers le plus grand marché, le Palais des Myriades de trésors de la capitale, après avoir apprécié un petit déjeuner. Il était escorté par les quatre praticiens du Bataillon Sheng.

Le jardin de la pilule royale avait depuis longtemps mis en place des hôtes d’accueil à l’entrée du palais des Myriades de Trésors. Quand ils virent l’arrivée de Jiang Chen, les hôtes du Jardin affichaient tous quelques surprises.

Aux yeux du jardin de la pilule royale, aussi longtemps que la tête de la famille Jiang était toujours cloué au lit, il n’y avait aucun moyen qu’ils assistent à l’occasion d’aujourd’hui.

S’ils venaient, ça seraient, sans aucun doute, quelque chose d’insupportable pour eux-mêmes. Après tout, le jardin de la pilule royale était venu pour élever leur prestige et déshonorer le visage des autres aujourd’hui. Si la famille Jiang était venue, ne serait-ce –t-il pas entrer dans la gueule du loup?

 

 

 


Cet article comporte 19 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top