skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 37

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 37 : Changement drastique de la situation


 

Il fallait admettre que la mémoire de Jiang Chen était impressionnante. Il avait complètement rempli plusieurs rouleaux de parchemin en l’espace de deux heures.

Jiang Chen se leva, retroussa joliment les rouleaux de parchemin puis les présenta.

« Votre Majesté, s’il vous plaît consultez les puis transmettez les aux responsables de la correction des divers sujets.» Le ton de Jiang Chen était à l’aise et débordant de confiance.

Eastern Lu prît les rouleaux puis jeta un coup d’œil. Il découvrît les que réponses étaient bien différentes de celles d’avant. Il pensât profondément pendant un moment puis les transmît aux quatre responsables de la correction.

« Mes quatre ministres, lisez les attentivement. Ceci est une question importante et vous ne pouvez absolument pas être négligent. » Leur rappela Eastern Lu.

Les quatre officiels en charge de leurs sujets respectifs sentirent soudainement une montagne de pression les étouffants.

D’un côté, il y’avait le souverain du royaume et de l’autre il y’avait Du Ruhai qui tenait un regard rempli de menaces et d’avertissement flagrant.

Ils étaient après tout dans le Hall Impérial, c’était le territoire royal. Le renom digne d’un roi avait finalement surmonté la pression psychologique de Du Ruhai sur les correcteurs.

Les quatre personnes s’étaient calmées difficilement et avaient commencé à lire.

Dans un premier temps, l’expression des quatre étaient peu surprises car ils pensaient que ces réponses  étaient en effet complètement différentes des précédentes.

Mais quand ils avaient lu la partie créative de la seconde moitié de l’examen, les expressions des quatre correcteurs devinrent extrêmement graves. Ils révélaient parfois une profonde expression de la pensée puis un sourire après qu’ils aient compris. Ensuite une expression qu’ils avaient rencontré  un problème difficile mais tout à coup, une illumination soudaine se répandît sur leurs visages.

Beaucoup étaient extrêmement curieux en voyant la riche panoplie d’expressions qu’avaient les quatre correcteurs. Était-ce les réponses qui étaient si compliquées à obliger les quatre correcteurs à avoir de telles ridicules expressions?

Les quatre finalement roulèrent les rouleaux  de parchemin après un long moment, en dépit de vouloir continuer à les lire.

« Eh bien? » Demanda personnellement Eastern Lu.

« En réponse à Votre Majesté, si nous devions évaluer ces réponses, nous aurions certainement donné la totalité de la note. »

« Absolument. En effet, la partie créative affiche une telle profondeur dans la théorie, une opinion unique, et une vaste expérience que même votre humble sujet se sent très insignifiant et pas du tout à la hauteur. »

« Votre humble sujet est aussi d’accord. Ces réponses débordent de talent et inspire le sentiment de contempler une très grande montagne. »

« Votre humble sujet n’a qu’une seule phrase à dire. Ces réponses sont les premières du genre que votre humble sujet a lu sa vie, elles sont sans précédent! »

Les évaluations étaient encore plus élogieuses que leurs précédentes.

Tout le monde pouvait voir que les correcteurs des quatre sujets ne parlaient pas en l’air. Le fait que ces réponses contenaient beaucoup de choses où les correcteurs nécessitaient du temps pour les digérer. On pouvait le remarquer à leurs expressions excitées.

A en juger par leurs expressions satisfaites, il était très probablement vrai que le contenu des réponses avait suffi pour ouvrir leurs yeux et leur avait donné beaucoup de bénéfices.

Eastern Lu regarda Jiang Chen d’une manière significative puis soupira légèrement. «Mes ministres, nous sommes un peu confus. Comment les deux parchemins de réponse peuvent-ils être si radicalement différents en ce qui concerne les mêmes sujets de test ? L’un d’eux déborde de talent et a subjugué les correcteurs, tandis que l’autre est plein de déchets illisibles qui ne passent pas. »

« Votre Majesté, une nuit est passé depuis cet examen. Le manoir des Jiang Han aurait pu facilement embaucher une équipe d’experts pour élaborer des réponses satisfaisantes durant la nuit. Une telle chose serait très facile. »

Il était vrai que beaucoup de choses pouvaient changer facilement durant une nuit.

Du Ruhai commença également à réclamer. « Votre Majesté, cette famille Jiang s’est proclamée comme une famille intelligente et qu’on ne devait pas mépriser. Votre sujet voudrait dire quelque chose qui n’est pas la bienvenue. Ce Jiang Chen est célèbre dans la capitale pour être un bon à rien, ainsi qu’un ignorant et un incompétent. Même les colporteurs et les mendiants auraient du mal à croire qu’il avait donné des réponses qui avaient subjugué les examinateurs. »

La situation était encore une fois au désavantage de Jiang Chen.

Quand tous les regards du hall s’étaient concentré une fois de plus sur Jiang Chen, il rît de plein cœur puis s’avança fièrement «Il est raisonnable pour vous tous de penser que j’ai triché étant donné le même sujet d’examen. Si cela plaît aux examinateurs, s’il vous plaît proposer d’autres sujets et Jiang Chen sera prêt à répondre immédiatement aux examinateurs dans un but d’apprendre les uns des autres. »

Apprendre les uns des autres!

« Jiang Chen, pensez-vous que ceci est votre manoir des Jiang Han? Votre jeu d’enfant ne sera pas toléré dans ce grand hall! Une fois, s’est déjà assez outrageux, comment pourriez-vous être autorisé à le refaire de nouveau? »

« En effet, le roi était déjà assez magnanime pour vous permettre de répondre à nouveau aux questions. Comment votre atroce comportement pourrait être autorisé à nouveau? »

Eastern Lu orientale rît de bon cœur puis freina les ardeurs des officiels et des courtisans voulant prendre des mesures. «Dans ce grand hall, on s’assis et on admire. C’est une chose merveilleuse que notre royaume d’Eastern possède un jeune homme avec un tel courage. Cela devrait être félicité et non réprimandé. Nous allons adhérer à la volonté de Jiang Chen. Malheureusement, cela exercera une pression supplémentaire sur les responsables des quatre sujets et les amènera à fournir plus d’efforts. »

Les responsables des quatre sujets ne se souciaient vraiment pas, ils étaient déjà d’accord. C’était aussi l’occasion de s’exprimer devant le roi et ce ne fut pas trop mal non plus.

D’ailleurs, ils étaient vraiment curieux. Jiang Chen avait-il vraiment répondu tous seul aux quatre tests? Si tel était le cas, ils voulaient vraiment tester Jiang Chen et voir ce qu’ils pourraient gagner.

Les quatre principaux sujets de « Les articles des arts martiaux », « Les articles de la médecine spirituelle », « Les Papiers du pouvoir et de l’influence », et « Les documents de la stratégie militaire ».

Parmi ceux-ci, « Les Papiers du pouvoir et de l’influence », et « Les documents de stratégie militaire » étaient des sujets d’accompagnent. Il n’y avait pas grand-chose à tester, et leur coefficient n’était pas élevé. Par conséquent, ces deux sujets avaient été testés en premier.

Les deux examinateurs avaient donné chacun deux sujets. Jiang Chen pensât brièvement et  commença à répondre d’une façon éloquente.

Des idées claires, des perspectives innovantes, un point de vue plein d’inspirations, c’était sans fin.

Lorsque Jiang Chen avait répondu aux quatre questions, non seulement les deux examinateurs, mais aussi quelques-uns des courtisans et des officiels donnèrent un tonnerre d’applaudissements.

Parce que les réponses de Jiang Chen étaient simplement trop merveilleuses. Chaque réponse n’avait pas dans l’idée de faire quelque chose de nouveau et original.

Mais chaque réponse faisait la lumière d’un autre angle de vue et avait abouti à des réponses inattendues qui avaient également du sens. Les auditeurs avaient pu réfléchir aux réponses et avaient gagné quelque chose.

« Votre Majesté. Ces deux sujets englobent déjà la connaissance de toute une vie de votre humble sujet. Peu importe de quel angle on regarde, les réponses du jeune duc Jiang ont dépassé le niveau de connaissance de votre humble sujet. Votre humble sujet acquiesce.»

« Votre humble sujet acquiesce aussi. Votre humble sujet croit qu’avec le niveau du jeune duc Jiang dans « les Papiers de la stratégie Militaire « , il n’y a aucune chance pour qu’il soit l’auteur des parchemins originaux. »

Ces mots créèrent des vagues quand ils avaient été prononcés.

« Examinateur Hua, que voulez-vous dire par cela? »

Examinateur Hua des « Papiers de la stratégie militaire » parlait faiblement, «Je suis un vieux minutieux, mais aussi un érudit avec l’intégrité d’un érudit. Les standards du jeune duc Jiang me laissent dans l’admiration. Par conséquent, je vais dire un mot supplémentaire. En tant qu’organisateur des épreuves du dragon caché, Votre Excellence Du est large d’esprit, tolérant de la diversité, et devrait être en mesure de s’accommoder à une variété de sons? »

Le visage de Du Ruhai s’assombrît, « Mais vos mots ne sont-ils pas une diffamation publique que quelqu’un dans les épreuves du dragon caché aurait triché? »

« Quant à savoir si oui ou non quelqu’un a triché, nous laissons à Sa Majesté d’en juger. Cet humble sujet n’ose pas parler effrontément.» Au moment de conclure, examinateur Hua se mît en arrière, ferma les yeux et entra automatiquement un état méditation.

« Heh heh, cet humble sujet va maintenant tester le jeune duc Jiang dans Les articles de la médecine spirituelle. »

« S’il vous plaît quels sont vos instructions ? » Jiang Chen joignît ses mains.

« Très bien, la première question traite sur la culture des ingrédients spirituelles. Comment est-ce que le degré de neuvième rang spirituelle de l’herbe au trois immortelles apparaît souvent dans un brin ou deux de l’herbe quand elle est cultivée, par opposition à trois brins d’herbe comme son nom devrait l’indiquait, l’herbe au trois immortelles? »

Ceux qui avaient compris comment cultiver les ingrédients spirituels avaient tous maudits en privé cet examinateur. Cette question était trop difficile? Même l’examinateur lui-même ne connaissait pas probablement la réponse?

Jiang Chen sourît légèrement. « La raison est simple. L’herbe aux trois Immortels est un ingrédient spirituel dans lequel trois brins poussent sur la même tige. S’il y a le moindre écart lors de la fertilisation, cela rendra un brin plus fort, il avalera les deux autres brins. Par conséquent, dans la culture de l’herbe aux trois immortels, il ne peut y avoir absolument aucune indélicatesse dans le travail du sol et l’application d’engrais spirituels. Le moindre écart provoquera les erreurs les plus graves. »

« Quoi? Pour penser que c’est si difficile? »L’examinateur réfléchît soigneusement puis soudain il se tapa la tête. « C’est vrai, pourquoi n’ai je pas pensé à cela? J’ai toujours pensé que le problème venait des graines. Selon les rapports, l’herbe aux trois immortels est comme les aigles et les faucons dans la nature, capables de manger de leur propre espèce. Il se trouve donc que ce n’est pas l’herbe aux trois Immortels qui ne peut pas faire pousser trois brins, mais plutôt il a été avalé par ses frères sur la tige! »

L’examinateur sourît largement et quelques traces supplémentaires d’admiration apparurent sur son regard envers Jiang Chen.

« Alors je vais vous tester avec une autre question sur le raffinage des pilules. Si vous pouvez aussi répondre à cette question, alors moi aussi je vais me porter garant pour vous comme le vieux Hua l’a fait! »

« S’il vous plaît allez-y. » Jiang Chen était ni humble, ni dominateur et ne s’oublia pas dans la joie excessive en raison de la promesse de ce dernier.

«Quand j’raffine la « pilule du retour divin du Qi », j’utilise parfois les œufs de la punaise d’eau, et parfois les ailes de cigales de glace. Pourquoi est-ce que l’utilisation des œufs de la punaise d’eau peut parfois engendrer une pilule de rang supérieur et que parfois aussi les ailes de cigales de glace donnent une pilule de rang supérieur? Je voudrais demander lequel de ces deux ingrédients est le plus adaptés pour raffiner la « pilule du retour divin du Qi « ? »

Cette question avait aussi un dilemme pour l’examinateur pendant un certain temps. Dans toutes ces années de raffinage de la pilule du retour divin du Qi, il finissait avec un rang intermédiaire neuf fois sur dix, et rarement produisît un rang supérieur de la pilule.

Cela ne lui permettait pas de gagner beaucoup, et même parfois de perdre.

Jiang Chen rechercha à travers ses souvenirs puis donna sa réponse. « Bien que les œufs de la punaise  d’eau et les ailes des cigales de glace sont tous les deux des ingrédients utilisés dans le raffinage de la pilule du retour divin du Qi, ils ne sont pas en fait le choix le idéal. Si vous utilisez le fruit des pluies glacé, il augmentera les chances de votre raffinage de pilule un rang supérieur de soixante-dix à quatre-vingts pour cent. »

«Mais pourquoi cela? » demanda humblement l’examinateur.

« C’est tout à fait simple. Que ce soit les œufs de la punaise d’eau ou les ailes des cigales de glace, ce sont tous des êtres de chair et de sang. Les principaux ingrédients de pilule du retour divin du Qi seront annulés par la vigueur de ces deux êtres. Lorsque tel est le cas, vous auriez du mal à raffiner un rang supérieur de pilule. Être en mesure de produire une après un certain temps est tout simplement par hasard. Le fruit des pluies glacées est une plante qui n’a pas de vigueur. Ses caractéristiques correspondent également au mieux avec les principaux ingrédients. C’est le meilleur choix. »

« Ah … » l’examinateur était bouche bée et ne pouvait pas parler pendant un long moment. Il s’inclina finalement devant Jiang Chen après un peu de temps. « Maintenant que je l’ai entendu cela aujourd’hui, je peux mourir sans regret. Moi, vieux Zhao, acquiesce aussi. »

Il se tenu ensuite devant Eastern Lu, « Votre Majesté, la connaissance de ce jeune homme en ingrédients spirituel est très large et profonde, dépassant de loin ce vieil homme. Votre humble sujet  sent aussi que le jeune duc Jiang n’était pas l’auteur de ces réponses. »

Examinateur Zhao fit une pause, puis ajouta «Complètement incomparable. L’un est dans les cieux, et l’autre sur la terre. »

Les mots d’une personne ne peuvent pas avoir beaucoup de poids. Les paroles de deux personnes pourraient également être une coïncidence.

Mais si trois personnes parlent, alors ce n’est plus une coïncidence.

Les trois examinateurs qui avaient testé Jiang Chen avaient déjà parlé en son nom et les éloges étaient sans fin. Cette situation avait largement dépassé les attentes de tout le monde.

La situation commençait lentement à changer.

 


Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top