skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 28

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 28 : Agitation à la capitale


 

Ce que Jiang Chen ne savait pas, c’était que cette prise de tête avec le manoir du Dragon Montant pourrait créer des agitations sous la surface calme de la capitale.

Le duc du Dragon Montant, long Zhaofeng, sentait naturellement le meilleur parti de toutes sortes. Il aurait pu se contenir pour préserver son image, si seulement Jiang Feng avait refusé.

Mais ce voir refuser d’une manière si hautaine, il sentit qu’il avait perdu la face.

Bien que le duc Long n’avait pas immédiatement explosé de colère lors du banquet, ce n’était pas parce qu’il possédait une nature réconciliente  mais plutôt il comprenait qu’il occupait une position de pouvoir ou il devait garder son sang froid devant un tel rassemblement.

Lorsque tous les invités étaient partis et que seulement ses confidents étaient restés, sa première phrase fut: «Ceux qui adhèrent à mes idées qu’ils prospèrent, ceux qui me défient qu’ils meurent. Je m’en fiche de ce que vous allez faire, la famille Jiang doit échouer aux épreuves du dragon caché!

Voyons comment sera présomptueux ce duo de père fils quand ils perdront leur territoire, y compris cette parcelle de terrain avec la veine spirituelle!

Et que quelqu’un mène une enquête sur ce qui se passe avec le manoir de la guérison! « Il était vraiment furieux que le manoir de la guérison s’était ouvertement distingué en cette occasion pour soutenir la famille Jiang. Personne ne l’avait anticipé plutôt.

Tous ses confidents et amis avaient hoché de leur tête.

« Ce duo de Jiang père et fils sont vraiment ridicules! Le prestige du duc Long est destiné à être endommagé si on ne les supprime pas cette fois-ci!

Il doit y avoir quelque chose entre le manoir de la guérison et ce Jiang Chen. Quand je me trouvais au manoir de la guérison l’autre jour … »Long Juxue décrit les événements survenus au manoir ce jour-là; comment le responsable numéro trois avait refusé de faire des affaires avec tous les autres héritiers de duché proéminent et avait vendu l’herbe solaire du dragon à Jiang Chen. Il avait même honoré Jiang Chen en tant qu’invité estimé.

Même  long Juxue sentît que ces événements étaient plutôt étranges quand elle se les rappela.

Long Zhaofeng ne savait pas s’il devait rire ou pleurer quand il entendît l’histoire à leur sujet. « Xue’er, pourquoi ne m’as-tu pas parlé d’un sujet aussi important ? »

Long Juxue était aussi désolé. « Xue’er pensait qu’un simple vaurien ne valait pas la peine que je dérange père à ce sujet. Qui aurait su que le manoir de la guérison … »

 

Pour être honnête, les paroles de Long Juxue avaient un sens. A la fin de la journée, le jour où ils avaient tous combattu pour l’herbe solaire du dragon était simplement une petite affaire – un interlude dans la vie de tous les héritiers. Bien que long Juxue déteste vraiment Jiang Chen à cause de cela, elle avait estimé qu’il n’y avait nul besoin de rapporter un tel petit problème à son père.

Mais, dans la capitale, de nombreuses subtilités pourraient être tirées à partir d’une si petite affaire et chaque petite ondulation englobait une grande signification.

Si le duc Long avait eu vent de cette affaire à l’avance, il se serait préparé quand il invita le manoir de la guérison au banquet et aurait évité une telle perte.

L’intervention inattendue du manoir de la guérison dissipa immédiatement l’avantage qu’avaient les Dragons Montants en prenant l’initiative.

« Ok! Duc Long, avez-vous découvert qu’une autre chose était plutôt étrange? » La personne qui parlait était le duc de Yanmen, Yan Jiuzhuang.

Mis à part le duc de Yanmen, il y avait des dizaines d’autres ducs encore présents. Tout le monde restant  était les gens de confiance du duc long.

Il fallait dire que sur les 108 ducs dans le royaume d’Eastern, plus de dix d’entre eux avaient secrètement lié leur sort avec celui du duc long.

C’était déjà une puissance incroyablement effrayante.

Le duc de Yanmen était classé dans le top dix des 108 ducs. Il avait donc parlé avec plus d’autorité que les autres ducs qui avaient pris parti avec duc long.

« Duc Yan, qu’avez-vous découvert?» Demanda long Zhaofeng.

« Il y avait deux choses étranges dans le banquet de ce soir. Un, pourquoi la princesse Gouyu et la princesse Eastern Zhiruo étaient si familières avec Jiang Chen? Deux, pourquoi le comportement du duc Tianshui était si anormal? Tout le monde s’il vous plaît, rappelez-vous que le duc de Tianshui et Jiang Feng sont d’éternels rivaux qui se haïssent. Il aurait été le premier à attaquer le duc de Jiang Han normalement, mais n’a t-il prononcé qu’un mot aujourd’hui?

Pas seulement lui, mais son fils Shui Qingshu ennuyait Jiang Chen à chaque fois que les deux se rencontrent dans la capitale. N’a t-il exprimé aucune opinion ce soir? »

Ses paroles avaient rappelé tout le monde à l’évidence.

Cela était vrai, le duo père fils de Tianshui avait agi assez bizarrement ce soir.

Le duc du Dragon Montant oppressa Jiang Feng à cause de la terre avec la veine spirituelle, ce dernier n’avait effectivement aucune rancune préalable avec Jiang Feng.

Mais le duc de Tianshui  et le duc de Jiang Han étaient des ennemis de longue date. Les deux territoires étaient voisins et s’étaient battus ouvertement et secrètement pour des terres, des ressources, un classement et des réalisations. Ils étaient des ennemis jurés jusqu’à la mort.

Mais, le duc de Tianshui n’avait pas levé le petit doigt en quoi que ce soit ce soir et il n’avait pas fait usage de cette occasion pour oppresser Jiang Feng!

Quelque chose n’allait pas!

«Je me souviens que le duc de Tianshui accompagna le roi pour payer leurs respect quand Jiang Chen était lynché à mort pour ce qui s’était passé aux rites. Pourquoi Jiang Chen est-il revenu d’entre les morts? Que diable s’est-il passé cette nuit? Ce mystère n’a jamais été en mesure d’être élucidé complètement. Ces vieux cons qui sont allés ce jour-là ont gardé un joint extrêmement serré sur leurs lèvres. »

Toutes sortes de choses bizarres avaient été déterrées.

Long Zhaofeng sombra dans ses pensées les plus profondes. Il trouva aussi que c’était bizarre. Le roi Eastern Lu avait des hommes très capables et d’autres exceptionnels; il n’y avait aucune raison pour qu’ils soient incapable de battre à mort un bon à rien.

Mais Jiang Chen avait survécu à l’épreuve et selon l’apparence des choses, non seulement les relations entre la famille Jiang et la famille royale ne s’étaient tendu, mais bien au contraire elles s’étaient rapprochées.

« Les informations dont dispose chacun sont très utiles. Il semblerait en définitif que j’ai sous-estimé Jiang Feng. Cette personne a obtenu les bonnes grâces du roi Eastern Lu ? »

Bien que le duc du Dragon montant prononce le titre d’Eastern Lu, il y avait un certain manque de respect sur le ton.

« Mettez le duc de Tianshui dans mon agenda; il semble que des indices doivent être tirés de cette personne. » Ordonna Long Zhaofeng.

«En plus, dite à Du Ruhai d’utiliser tous les moyens nécessaires possibles, afin de bloquer Jiang Chen dans les examens. Peu importe le soutien qu’ils ont, la famille Jiang ne sera rien du tout quand elle  perdra son territoire.»

C’était attaquer un problème à la racine. Peu importe la force de leur soutien, ou combien de plans astucieux ils avaient, perdre le duché signifiait qu’ils avaient perdu le droit de contrôler leur territoire.

Sur quelle base pourrait parler la famille Jiang, une fois qu’elle aura perdu le contrôle?

Cette méthode était simple et brute mais directe et efficace!

Planifie et saisie, planifie et saisie. Puisque la planification n’avait pas fonctionné, alors ce serait la saisie.

Le duc du Dragon Montant n’était pas un saint. Ses méthodes pour atteindre ses objectifs étaient diaboliques et sans moral.

 

A ses yeux, traiter quelqu’un courtoisement avant de recourir à la force n’était pas faite parce qu’il craignait la puissance de la famille Jiang. Mais plutôt, il voulait construire une réputation de vaincre les autres par la morale et l’éthique. Mais puisque la famille Jiang était si ignorante et têtue, cela rendait ces méthodes hypocrites inefficaces, alors tous les paris étaient clos et la violence était de mise!

Juste comme le duc du Dragon Montant qui tenait une réunion tard dans la nuit, les cadres supérieurs du manoir de la guérison le faisaient aussi.

Les quatre responsables et les dix anciens, Le plus haut commandement du manoir, étaient tous présents.

Le troisième responsable, Qiao Baishi, transmît entièrement tous les événements qui avaient eu lieu au banquet.

Dans le manoir de la guérison, le seigneur et maitre Song Tianxing avait le droit absolu de parler. Il ne serait pas mentir de dire qu’il était le principal pilier du manoir.

Lorsque le troisième responsable avait fini de décrire la situation, tous les yeux se tournèrent en douceur vers le seigneur maitre Song. Il était évident que personne n’était téméraire à s’aventurer et donner une opinion avant de comprendre les pensées du seigneur maitre.

Song Tianxing rît: «Je vais m’empêcher de parler en premier. Que tout le monde partage son opinion. »

« Même maitre Shun a cautionné la pilule du Karma céleste avec 90% de certitude, il doit être fiable. Je pense que le troisième responsable a pris la bonne décision. »Un des anciens prît la parole en premier.

« Je soutiens également le troisième responsable. Le manoir de la guérison est en place dans la capitale depuis des centaines d’années; il serait impossible de plaire à tous et de n’offenser aucun. Offusquer quelques-uns pour les bénéfices du manoir est inévitable. »

« En effet, puisque la pilule du Karma céleste a un avenir si brillant et un tel potentiel de marché, on n’a pas le choix si nous avons à offenser encore plus ducs et pas seulement le duc du Dragon Montant. »

Il était évident qu’il y avait plus de cadres supérieurs qui avaient soutenu Qiao Baishi. Tout le monde pensait sur la question du point de vue des bénéfices futurs du manoir et ils avaient estimé qu’il n’y avait pas de problème avec la décision de Qiao Baishi.

« Numéro deux, dite quelque chose. » Song Tianxing regarda le second responsable avec un sourire sympathique.

«Je suis d’accord avec les opinions de chacun. Tout ce qui profite au manoir est louable. »Ces mots étaient assez glissants et ne disaient pas grand-chose.

Elder Blue prît la parole soudainement: «Seigneur maitre, je veux prononcer quelques mots. »

 

« Très bien, tout le monde est le bienvenu pour parler de ce qu’il pense. Elder Blue, allez-y. » Song Tianxing l’encouragea.

«Je pense que le duo des Jiang père fils ne sont pas trop fiable. Est-ce que tout le monde a pensé aux conséquences si Elder Shun s’est trompé? Le manoir ne deviendrait-il pas la risée? Si les rumeurs venaient à sortir, que deviendrait de notre crédibilité? Si la pilule du Karma céleste est une pure arnaque  et nous avons offensé le Dragon Montant pour rien? J’ai entendu dire que Long Juxue, la fille bien-aimée du duc Long, possède une constitution du phœnix bleu et a attiré l’attention de l’une des sectes cachées. Son avenir en dao martial est incroyablement prometteur. De cette façon, le Dragon Montant ne suivra-t-il pas son sillage aussi? Un changement dans le paysage politique ne pourrait-il pas se produire dans l’avenir? »

Le manoir de la guérison n’était pas une agence gouvernementale. Il était donc moins réservé et plus audacieux au sujet des questions de pouvoir. Les gens n’avaient même pas sourcillé sur la question des changements potentiels dans le pouvoir du royaume.

« Elder Blue, vous vous inquiétez trop. Tout d’abord, il est impossible pour maitre Shun de se tromper. Et autre chose, le changement des familles au pouvoir suit les lois de la nature et ne sera pas soudainement bouleversé par l’émergence d’une ou deux personnes. Le duc du Dragon Montant est en train de déployer ses ailes mais la famille royale ne restera pas les bras croisés. »

Qiao Baishi réfuta immédiatement les mots d’Elder Blue. «D’ailleurs, même si le duc du Dragon Montant est capable, il ne déclarera pas ouvertement la guerre contre notre manoir à cause d’un accord commercial. Notre manoir a été mis en place depuis des centaines d’années et ne vacillera pas si facilement. Ignorer les profits à portée de main pour examiner des détails qui ne se produiront pas, n’a jamais été la façon de faire de notre manoir dans  ses affaires. »

Personne ne pouvait nier que les futurs bénéfices qu’ils pourraient tirer de la pilule du Karma céleste étaient tout simplement trop tentants. Si la pilule était produite en grandes quantités, alors aucun des autres médicaments actuellement sur le marché pour soigner les blessures corporels seraient compétitifs.

On dit ce qui apporte le moins sera négligé. La pilule du Karma céleste était un bien d’une qualité supérieure  qui balaierait tous ses pairs.

Ce marché était pratiquement un coffre au trésor. Si exploité d’une manière appropriée, les bénéfices de ce médicament unique en son genre seraient suffisants pour soutenir les opérations de l’ensemble du manoir de la guérison.

Après tous ces débats, les regards de tout le monde avaient finalement atterri sur le seigneur maitre Song Tianxing de nouveau.

« Il semble que la plupart soit toujours d’accord avec la décision du numéro trois. Je suis sûr que vous pouvez déduire mon attitude aussi bien. J’ai confié avec sérénité les choses aux mains de numéro trois quand je me suis aventuré à l’extérieur. Cela signifie également que je fais confiance à son jugement et à ses capacités ».

 

L’attitude de Song Tianxing était tout à fait évidente en ce point.

« Je dois aussi rappeler à tout le monde que le manoir de la guérison poursuit les plus grands bénéfices. Bien que nous évitions les batailles  politiciennes, nous ne devons pas craindre à y participer. Il est impossible de garder un pied sur les deux côtés de la clôture pour toujours. Quand un côté doit être pris, il y a un seul côté pour nous, c’est le profit. La pilule du Karma céleste va nous apporter des bénéfices, donc on la choisit! Quant à savoir qui va gagner ou perdre, notre manoir a survécu pendant si longtemps, manquons-nous même un peu de capacité à s’adapter? »


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top