skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 27

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 27 : Gronder l’élite


 

Le silence absolu! Un silence de mort avait envahi la salle!

Personne n’avait prévu que Jiang Feng allait soudainement exploser de cette manière. C’était complètement détruire  toute  relation avec les Dragon Montant et commencer une querelle avec le premier duc du royaume!

Juste à ce seul moment, même ceux alliés avec le duc du Jiang Han avaient eu des sueurs froides à sa place.

En ce qui concerne les parties neutres, ils n’avaient même pas osé regarder Jiang Feng. S’ils le faisaient, le duc du Dragon Montant pourrait se méprendre et penser qu’eux aussi avaient soutenu Jiang Feng.

L’atmosphère du banquet était encore plus bizarre.

Ce fut à ce moment qu’une ronde assourdissante d’applaudissements avait commencé.

Jiang Chen se leva lentement, « Très bonne réprimande, bien fait! Tu es bien mon père. Je suis curieux de savoir une chose cependant. N’y a-t-il aucun véritable homme se trouvant parmi vous les ducs –  soit-disant l’élite des nobles?

Devons-nous compter sur vous, faible de volonté, lèches-bottes, médiocres vauriens pour défendre les frontières de notre royaume d’Eastern?

Etes-vous seulement capables d’éliminer vos pairs, saisir la terre de vos pairs et de les voler de leurs profits?

Quant à vous, jardin de la pilule royale, n’est-ce pas? En tant que simple homme d’affaires, avez-vous eu des concrétisations à votre nom? Avez-vous rendu n’importe quel service au royaume? D’où trouvez-vous le courage de faire la leçon à un duc de second rang avec un tel  ton?

Qui vous a donné ce courage? Est-ce que le roi sait à quel point vous êtes arrogant? Celui qui possède la vue d’ensemble et prend des décisions en l’occurrence et celui qui est intelligent, n’est-il? Posséder une vue d’ensemble, n’est-il? D’accord, je voudrais voir quel genre de vue, Jardin de la pilule royale, faites allusion. Rompre le partenariat? Je crache dessus. Actuellement, Ce jeune duc vous dit clairement que le jardin de la pilule royale a été banni par ma famille Jiang! »

Le grand maitre ricana froidement. « Banni? Qui pensez-vous tromper? Votre famille Jiang n’est qu’un territoire abattu. Bannir mon jardin de la pilule royale? La parcelle de terre de ta famille avec la veine spirituelle ne peut être utilisée que pour élever les porcs sans le soutien de mon  jardin, pour ne pas dire autre chose. »

Jiang Chen sourît légèrement. « Est-ce vrai? Troisième responsable du manoir de la guérison, ce grand maitre dit que la terre de ma famille ne peut être utilisée que pour élever des porcs. Qu’en dite-vous? »

Le troisième responsable rît puis se frotta le nez. «Ce serait dommage d’élever du bétail sur un morceau de terrain avec une veine spirituelle. Notre temple de la guérison est disposé à offrir dix millions de taels d’argent et de signer un contrat de cinq ans avec la famille Jiang. Non, dix ans, vingt ans … à vous de déterminez la longueur du contrat! »

Quoi? Toutes les personnes présentes, y compris le duc du Dragon Montant, avaient pensé qu’ils avaient mal entendu. Le responsable numéro trois du manoir de la guérison avait offert dix millions de taels d’argent pour signer un contrat avec la famille Jiang dans ces circonstances?

Si c’était tout un autre moment et ils signaient un contrat par pure relation d’affaires, ce n’était pas quelque chose d’inhabituelle.

Mais avec ce qui venait de se passer, le manoir de la  guérison soutenait publiquement la famille Jiang et avait osé prendre le risque de mécontenter le duc du Dragon Montant.

C’était bizarre.

Qui ne savait pas à quel point le manoir de la guérison était dominant?

Qui ne savait pas à quel point le manoir de la guérison était rusé?

Ce ne serait pas une surprise que le manoir de la guérison ait une opinion sur cette affaire. Ce qui était bizarre c’était la prise de position en publique du responsable numéro 3.

Depuis quand la famille Jiang était connectée au manoir de la guérison et avait formé une relation aussi forte.

Personne n’avait sentit que la famille Jiang avait un tel prestige que le manoir de la guérison déclarerait publiquement son support de la famille.

L’expression du grand maitre changea, « maitre Qiao, ce n’est pas une chose à faire ? »

Sur les trois operateurs historiques du marché d’ingrédients spirituels dans la capitale, le manoir de la guérison était le leader et possédait cinquante pourcent des parts du marché.

Le Temple des fermiers et le jardin de la pilule royale partageaient la moitié restante du marché.

Bien que les trois parties fussent engagées dans une concurrence féroce, ils respectaient néanmoins une règle cachée qui était d’éviter de voler les affaires de chacun malicieusement.

C’était un principe que personne n’avait jamais parlé ouvertement mais plutôt une ligne de conduite que tout le monde montrait du doigt.

Le responsable numéro trois sourît légèrement. « Maitre Wang, j’ai clairement entendu que vous mettez fin à votre relation d’affaires avec la famille Jiang un instant. Si cela n’était pas le cas, comment mon manoir peut-il intervenir? Nous comprenons tous les règles du business. Vous ne souhaitez plus poursuivre cette affaire et donc nous avons ramassé le flambeau. Il n’y a rien de fâcheux à faire cela, n’est-il? »

Le manoir de la guérison n’était pas dans le faux si on venait à définir les règles ou les règles cachées.

Le grand maitre avait une expression qui amochait son visage. Il s‘était mis lui-même en avant publiquement et détruisît sa relation avec la famille Jiang car il voulait gagner les faveurs du duc du Dragon Montant.

Faire des affaires était partout la même chose, peu importe avec qui on traitait. Si la famille long contrôlait la parcelle de terrain avec la veine spirituelle, le jardin ferait alors des affaires avec le duc du Dragon Montant. Le jardin de la pilule royale était gagnant sur les deux tableaux et voulait paver le chemin pour le Dragon Montant. Il n’y avait que des choses à gagner et rien à perdre.

En plus, il avait calculé que même s’il disait que le jardin avait banni la famille Jiang, le manoir et le temple n’allaient pas se mettre en avant et prendre le business.

Après tout, un business de cinq millions de taels d’argent par un an ne valait pas le risque d’offusquer le duc du Dragon Montant.

Le grand maitre n’avait pas pensé que les choses allaient sortir de son contrôle.

Non seulement le manoir de la guérison s’était avancé,  il avait aussi fait monter les enchères et avait doublé le taux du partenariat. Leur attitude était claire, ils soutenaient la famille Jiang!

Le grand maitre n’avait rien compris, il n’avait vraiment rien compris. Le manoir de la guérison était très malin … en valait-il la peine d’offenser le duc du Dragon Montant pour un si petit profit ?

Le manoir de la guérison était-il incapable de comprendre que le moindre soupçon de cette vue d’ensemble?

Il était évidemment difficile pour le banquet de continuer maintenant que les choses avaient progressé de cette manière.

De nombreux invités étaient partis en voyant le visage du duc du Dragon Montant s’assombrir de colère. Le duc avait eu l’intention d’utiliser ce banquet pour faire étalage de sa richesse et de son pouvoir.

Mais maintenant, grâce au duo père fils des Jiang et la participation supplémentaire du manoir de la guérison, c’était la famille Jiang qui donnait une baffe au Dragon Montant et non l’inverse.

La situation était extrêmement bizarre.

Peu importe, la paix du royaume d’Eastern allait probablement être rompu car le duc du Dragon Montant était vraiment enragé.

Les conséquences de la colère du premier duc du royaume seraient très graves.

En tant que représentant de la famille royale, la princesse Gouyu ressentait des émotions complexes. Elle avait déjà fait face contre Jiang Chen, mais avait soudain réalisé que cette langue de vipère insupportablement arrogante possédait vraiment quelques traces d’une aura dominatrice et un soupçon de culot!

La leçon agressive de Jiang Chen, son aise face à toutes sortes élites de nobles, l’intervention mystérieuse du manoir de la guérison – tout cela força la princesse Gouyu à l’admettre en privé –

Alors qu’elle avait que des pensées négatives à propos de ce gamin Jiang Chen avant!

Lorsque le banquet était terminé, le grand maitre se tenait devant la porte et sourit froidement à Jiang Feng. « Jiang Feng, c’est la fin pour vous et votre fils. Offusquer le duc du Dragon Montant signifie que l’avenir de la famille Jiang sera si difficile qu’elle ne pourra plus faire un seul pas en avant. »

« Maitre Wang, je suis vraiment curieux. En tant qu’homme d’affaires, est-il si fascinant d’être le toutou des autres et d’être aussi impatient de leur lécher les bottes? »

Jiang Chen ricana pendant qu’il regardait le grand maitre de haut en bas avec un regard méprisant.

« Jiang Chen, sal morveux, continue à te pavaner ainsi. Le temps t’est compté. » Maitre Wang serra des dents.

« Tu as raison, le temps est compté. Jardin de la pilule royale, heh heh … le royaume peut être vaste, mais il ne semble pas nécessiter trois opérateurs de la médecine spirituelle ».

Jiang Chen était parti au galop une fois qu’il prononça ces paroles.

Souffrir une telle humiliation de l’attitude arrogante de Jiang Chen, maitre Wang était si furieux qu’il voulait vomir du sang. Ce fut une journée déprimante.

Son accord commercial avec la famille Jiang était rompu pour rien et il avait endossé en plus le rôle du méchant gratuitement. Aucun bénéfice n’avait été gagné à la fin de la journée, seulement une bonne leçon.

Même si maitre Wang était un peu fâché, il n’avait pas osé le montrer au duc du Dragon Montant, Bien que ce duc Long fût le principal responsable de la perte du partenariat du jardin de la pilule royale.

«Ah, oublions tout ça. Ce business n’est qu’une petite affaire. Perdre cela ne portera pas atteinte aux fondations de mon jardin de la pilule royale. Quant au manoir de la guérison, on peut tirer quelque chose de bon de cette situation si le jardin profite de leurs offenses envers le duc long. Nous pouvons utiliser cette opportunité pour les oppresser».

Les pensées de maitre Wang étaient extrêmement flexibles quand il pensait au duc long et à son envergure. En plus, certains faisaient circuler des rumeurs au sein de plusieurs cercles.

Plus l’influence du Dragon Montant grandissait, plus sa menace envers le royaume d’Eastern deviendrait grande. En plus, miss Juxue avait attiré l’attention d’une secte cachée.

Dans le temps, la possibilité que la famille de long remplace la famille Eastern et devienne la famille souveraine n’était plus inconcevable.

« Duc long possède de grandes ambitions. J’espère que ce jour pourra bientôt se concrétiser. A ce moment, le jardin pourra profiter du changement de fortune pour abattre le manoir de la guérison et de prendre la première place dans le commerce des plantes spirituelles dans le royaume. Cela est inévitable … » l’humeur de maitre Wang s’allégea soudainement en pensant à cela.

Les émotions de Jiang Feng s’étaient lentement calmées après qu’il soit revenu au manoir des Jiang Han. Bien qu’il se sentît très bien après avoir tout extériorisé aujourd’hui, il s’attendait tout de même à faire face aux graves conséquences.

Si on parlait de leurs territoires respectifs, la terre des Jiang Han et celle des Dragon Montant étaient très distantes l’une de l’autre, il n’y avait donc pas lieu de les craindre.

Apres tout, sans décret royal, on ne pouvait pas déclarer la guerre entre ducs.

Maintenant que tout le monde soit réuni dans la capitale, tout le monde savait que les yeux et les mains du duc long étaient placés partout. Il avait aussi des relations avec les différents pouvoirs dans la capitale.

Bon nombre d’officiels de la cour également appelaient le duc du Dragon Montant par le terme de « frère ».

Jiang Feng sourît en voyant l’air sérieux de Jiang Chen. « Gamin, tu as les tripes. Tu as apporté une grande fierté à ton vieil homme aujourd’hui. »

« On dit qu’un papa tigre ne donne pas naissance à un chien de fils. Père, ta performance d’aujourd’hui était aussi magnifique. »

Jiang Feng regarda Jiang Chen avec un sourire assez significatif. « Gamin, cesse de prétendre et de parler franchement. Pourquoi le manoir de la guérison s’était avancé et nous a soutenus sous ces circonstances? »

« Tout le monde sous ces cieux ne pense qu’aux profit. Tout le monde sous ces cieux n’agit que dans un but lucratif. Le manoir de la guérison a naturellement ses raisons pour le faire. » Sourît Jiang Chen. «Père, je n’ai qu’une chose à dire. Les jours où notre famille des Jiang était raillée et moquée par d’autres, où on était déguisé en mouton prêt pour l’abattage sont révolus à jamais! »

Les yeux de Jiang Feng s’étaient illuminés en entendant ces mots. « Chen’er, de nombreux ducs ont dit aujourd’hui que nous avions caché notre vraie force et que nous étions des loups déguisés en agneaux. As-tu vraiment caché ta force, et même dupé ton père ? »

« Loup déguisé en agneau? » Ricana Jiang Chen. « Je pense qu’ils réfléchissent trop. Notre famille Jiang n’a pas besoin de vêtements d’agneaux et ils ne sont pas des tigres aussi! »

Un sentiment de fierté incontestable pouvait être glané des paroles de Jiang Chen. Son sourire confiant fît sentir à Jiang Feng soudainement qu’il ne pouvait plus lire les pensées de son fils.


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top