skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 22

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 22 : Tu penses que tu es formidable ? Battu d’un seul coup


 

L’ambiance au banquet était en effervescence. Même le visage de la princesse Gouyu portait une expression extrêmement solennelle. Bien qu’elle semble indifférente à la surface, elle était en réalité très choquée à l’intérieur.

Après tout, ce n’était pas une bonne chose pour la famille royale que le duc du Dragon Montant devenait de plus en plus puissant.

Surtout cette Long Juxue. Si elle entrait vraiment dans la secte du soleil pourpre, son développement futur serait illimité. Bien que la princesse Gouyu fût reconnue comme un génie du dao martial dans le royaume, elle n’avait jamais attiré l’attention de l’une des sectes cachées ou des maîtres isolés.

Jiang Chen était extrêmement attentif  et avec juste un regard discret, il avait déduit la plupart des luttes internes de la princesse Gouyu.

« Heh heh, c’est juste une personne avec un peu plus de talent, voilà tout. Le chemin du dao martial est comme une échelle. Ceux qui possèdent un meilleur potentiel arrivent à grimper un peu plus vite que les autres. Si la moindre erreur est faite en glissant, ils tomberont et se fracasseront sur le sol en morceaux. Le talent seul n’est pas tout, il faut avoir aussi les bonnes dispositions sinon tout sera en vain»

Sa voix n’était pas forte. Il semblait qu’il se murmurait à lui-même et qu’il expliquait quelque chose à Eastern Zhiruo.

Mais un auditeur qui écoute avec son cœur comprendrait ce sentiment. Une étrange lumière jaillit des yeux de la princesse Gouyu quand elle  entendît ces mots. Son regard ratissa le visage de Jiang Chen et elle pensa tout à coup que cette langue de vipère n’était pas si désagréable après tout.

« Non ! Comment pourrais-je pardonner à ce gamin comme ça? » Princesse Guoyu supprima immédiatement ce peu de bonne volonté.

Jiang Chen s’étira paresseusement puis bouda, « Ainsi, les vantardises ont été vantés et la magnificence a été démontrée, cela devrait être suffisant non? Quand est-ce que la nourriture sera servie? J’ai tellement faim que j’ai l’estomac dans les talons! »

Il n’avait pas supprimé sa voix en prononçant ces mots. Ces mots sonnaient comme des grondements mécontents d’un jeune bellâtre.

Mais prononcés en cette occasion,  c’était assez irritant.

Long Zhaofeng avait initialement voulu encore étaler le beurre mais se sentît pressé, quand il fut interrompu par une voix perçante et inattendue.

Que pouvait-il faire ? Il ne pouvait pas ordonner un passage à tabac sur Jiang Chen.

Ce Jiang n’a jamais connu le bon timing. Pour quelqu’un qui avait même osé peter aux rites du culte célestes, prononcer ce genre de bêtises était son style.

Le duc du Dragon Montant était un peu soulagé en pensant cela. « Cet enfant est né avec des lésions cérébrales. C’est une bonne chose car le duc de Jiang Han trouvera cela encore plus difficile à construire un avenir pour son territoire avec un tel fils inutile. Cela devrait être plus facile à le convaincre de céder cette parcelle de terrain plus tard. »

Long Zhaofeng s’était facilement réconforté avec cette idée. Il rît: «Oui, d’accord. Mes excuses pour garder tout le monde en attente, nous allons commencer le banquet! Soyez à l’aise. S’il vous plait mangez et buvez à votre guise ! »

Cependant, le regard de Long Juxue ratissa Jiang Chen. Une trace cachée d’un sourire conspiratif apparu sur son beau visage quand elle pensa aux événements du manoir de la guérison.

« Attendez! La maison est rarement aussi pleine, en particulier avec la présence des principaux organisateurs des épreuves du dragon caché. Il y a tellement d’héritiers présents aujourd’hui, pourquoi ne pas s’amuser un peu? Laissons-les exhiber tout ce qu’ils ont appris jusqu’à présent comme  divertissement pour le banquet! »

Il était apparent du ton de Long Juxue qu’elle avait déjà pris l’identité de disciple direct de la secte du soleil pourpre et elle s’était déjà mise à un niveau égal à celui des principaux organisateurs des épreuves du dragon cachés.

« Quelle merveilleuse idée ! »

« Haha, très bien. Si nous exposons notre talent en face du futur disciple direct de la secte du soleil pourpre, peut-être miss Juxue écrira une introduction pour nous à la secte si elle est de bonne humeur. »

« Cela a du sens! Haha, il semble que nous devons afficher pleinement nos talents devant miss Juxue aujourd’hui. »

« Cela justifierait les efforts de toute une vie si nous sommes honorés d’un sourire venant d’une belle demoiselle. »

Armé de ses souvenirs de la vie passée, Jiang Chen eut un fort pressentiment. Quand il sentît le regard de Long Juxue passer sur son visage, il savait que cette femme le visait.

Princesse Gouyu était aussi sensible que Jiang Chen. Bien qu’elle ignore pourquoi Jiang Chen et Long Juxue étaient en désaccord, avec son esprit et son intelligence, comment ne pourrait-elle pas  comprendre la situation? Long Juxue n’avait pas vraiment pris la peine de cacher ses intentions.

Princesse Gouyu donna un coup de pied à Jiang Chen sous la table et marmonna sous son nez, «gamin, soit prudent! Long Juxue essaie de te piéger »

Jiang Chen était un peu surpris. Depuis quand  la princesse Gouyu se préoccupait-elle de ses affaires? Ne cherchait-elle pas à lui donner la raclée de sa vie?

Il mît un fruit dans sa bouche sans se soucier et rît indifféremment. «Pourquoi me viser moi? Comment un bon à rien comme moi, qui ne fait même pas mal à une mouche, menacerait-il une personne qui est née avec une constitution supérieure? »

Gouyu se sentît extrêmement frustré en voyant la paresse de Jiang Chen. Tu connaitras la puissance de Long Juxue quand elle te rendra fou.

En effet, Long Juxue rît et parla à Bai Zhanyun et aux gens assis à sa table, « Amis de la famille, Frère Bai et frère Hong, vous semblez avoir eu un conflit avec l’héritier de Jiang Han, frère Jiang, plus tôt. Pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour apprendre quelque chose sur l’autre? Nous, pratiquons le dao martial, éliminons l’animosité avec un sourire. Toutes nos relations sont construites avec nos poings. N’êtes-vous pas d’accord? »

Bai Zhanyun était ravi d’entendre ces mots et sauta immédiatement sur l’occasion. « Oui, ce qu’a dit miss Juxue possède beaucoup de sens. Une bonne amitié n’est formée qu’après un combat. Jiang Chen, qu’en dis-tu qu’on gagne une meilleure compréhension l’un de l’autre aujourd’hui? »

«Frère Bai, moi de la famille Hong aimerais également bien connaître Jiang Chen. Pourquoi ne puis-je pas commencer d’abord? »

« Vous, deux frères aînés, vous êtes les héritiers des quatre grands territoires; vous ne voudriez pas faire nos devoirs à notre place? Moi, Yan Yiming, je suis fasciné par le frère Jiang Chen depuis longtemps. »

Ces gens-là étaient surexcités et fous de joie d’entendre long Juxue dire que toutes les amitiés se formait principalement par le combat. Ils avaient finalement eu une excuse parfaite et justifiable pour battre Jiang Chen et l’humilier sévèrement. C’était une chance qui ne se répéterait pas de nouveau.

A ce moment là, les autres éminents ducs avaient reçu des indices de la part du duc du Dragon Montant et rejoignirent la mascarade.

« Oui, oui, le temps passe très vite pour nous le vieux. Un jour,  ce sera au tour de la jeune génération de prendre nos places. Quelle occasion rare pour nos héritiers d’apprendre les uns des autres et de renforcer leurs amitiés! Cela améliorera aussi l’atmosphère du dao martial dans le Royaume d’Eastern. Quelle bonne initiative »

« En effet, en effet. Les jeunes sont l’avenir du royaume. S’ils sont forts, le royaume sera fort! »

Une dizaine de ducs avaient rejoint la foule en l’espace d’un instant. Ils avaient tous exprimé des opinions positives avec encore plus d’enthousiasme.

Yan Yiming était extraordinairement fier et fît semblant de joindre ses mains « Jiang Chen, nous avons eu un malentendu auparavant. Pourquoi ne pas se battre un peu pour se connaître un peu mieux. Peut-être que nous pouvons même devenir de bons amis après ce combat? »

Il avait finalement apporté sa provocation directement à Jiang Chen.

Jiang Chen soupira de résignation et jeta les noix qu’il tenait à la main. Il répondît d’une manière insouciante, « Yan Yiming, n’est ce pas? Si j’étais à ta place, je ne me mêlerais pas de cette manière. Avec ta position et ton potentiel, tu n’es pas censé être la star de ce soir. Pourquoi prends-tu la peine de t’incriminer à la place des autres? Si tu te rates, tu subiras une très grande humiliation. »

« Humiliation? » Yan Yiming rît avec impudence. « Jiang Chen, parle franchement si tu as peur. Si tu es prêt à incliner ta tête par terre en demandant le pardon, je considérerais à te pardonner. »

« Pardon? » Jiang Chen se leva avec paresse. «Moi, Jiang Chen, ne sait même pas comment écrire le mot« pardon ». Mais tu vas bientôt découvrir que tu avais tort. Que viens-tu juste de dire? Faire un combat? Allons-y. »

Jiang Chen choisît un endroit aléatoirement dans une zone vide à côté du hall principal.

« Heh heh, continue de te la peter Jiang Chen! Une mauviette du niveau trois de qi qui ose se mettre en avant, je suis impressionné par ton courage. » Yan Yiming sourît avec ironie puis s’avança. Ses six méridiens de qi avaient surgi au moment qu’il concentra une impressionnante aura. Il essaya d’écraser son adversaire grâce à son aura seulement.

« Arrête de te la jouer! Si tu veux attaquer alors attaque, je veux manger après ce combat. Tu Penses que c’est facile de rester le ventre vide pendant si longtemps? »Jiang Chen ne prêta aucune attention à la posture de Yan Yiming.

« Jiang Chen, Tu prétends avoir un joker sous ta manche alors que tu es à peine au niveau trois du qi. Tu cherches à mourir. Goute à mon poing! »

Comme c’était un combat amical et que la princesse Gouyu était présente, Yan Yiming n’avait pas utilisé les arts martiaux traditionnels de sa famille, mais il avait plutôt opté pour la technique de la palme nuageuse d’améthyste de la méthode du qi améthyste oriental.

Six méridiens de qi était le niveau le plus élevé dans le domaine intermédiaire du qi. Quand il activa ses six méridiens de qi avec une magnifique vague de sa paume, son aura était capable d’agiter la poussière et les petits cailloux.

Yan Yiming bondit vers le haut, son corps était aussi léger qu’une plume. De la lumière pourpre émanait entre le mouvement de ses mains et de multiples images rémanentes de ses mains apparurent. Ils étaient comme la floraison du prunier, flottant au sol en grande célébration. La vue submergea les spectateurs.

« Les ombres de la paume remplissent l’espace comme les oiseaux qui volent dans le ciel. Les fleurs de prunier tombent de leurs envols. Qui aurait pu penser que Yan Yiming aurait pratiqué la palme nuageuse d’améthyste jusqu’ au sommet de la perfection! C’est incroyablement rare. »

« L’héritier du Yanmen ne va pas à l’encontre de sa réputation. Pas étonnant qu’il est classé parmi les dix premiers! »

Des éloges sonnaient de partout à ce moment. Même Bai ZhanYun et Hong Tiantong regardaient Yan Yiming d’un regard sérieux, profond de pensées.

Leur niveau de combat était pareil, simplement à en juger par sa performance de la palme nuageuse d’améthyste. Ce Yan Yiming était en fait quelque chose!

« Huh. Comment ce Jiang Chen puisse-t-il s’avancer juste avec trois méridiens de qi. » Bai Zhanyun brûlait de voir Jiang Chen battu immédiatement au point de cracher du sang.

Encerclé par les ombres de la paume qui avaient rempli l’air, Jiang Chen était comme un canoë solitaire à la dérive sur un courant d’une rivière. Il ne semblait pas être en mesure d’éviter d’être avalé par l’ombre de la paume.

Le sourire de la victoire était devenu de plus en plus apparent sur le visage de Yan Yiming.

A ce moment là, Jiang Chen entra en action.

Pour le décrire simplement, Jiang Chen avança légèrement. La princesse Gouyu observait le combat d’un œil solennel. Ce geste causa un regard étrange de sa part.

Jiang Chen avait avancé avec une précision infaillible et atterrît dans un endroit singulier où l’aura de Yan Yiming était la plus faible. C’était la zone dans laquelle ces attaques avaient le plus de mal à couvrir.

Ce fut une ouverture minuscule et pourtant ce fut comme si Jiang Chen l’avait prévu et avança lorsque Yan Yiming était venu dévaler sur lui.

Au même moment, le bras de Jiang Chen se leva légèrement et un doigt se pointa avec le mouvement de sa main.

Un son assourdissant coupa à travers l’air comme un météore à travers les cieux.

Les gens ne savaient pas d’où il provenait ni même où il se rendait.

Un cri agonisant retentit l’instant suivant et les nombreuses ombres de paumes soudainement disparurent comme des branches endommagées et des feuilles fanées. Le corps légers de Yan Yiming se précipita soudainement vers le sol, comme un poids mort.

C’était une sévère chute.

Ce fut une chute si dure que même le sol vibra subtilement!

Même les spectateurs ressentirent une douleur dans leurs os à la vue de cet impact. Le principal intéressé avait probablement chuté encore plus durement.

L’autre protagoniste, Jiang Chen, dépoussiéra légèrement ses mains puis soupira. «Pour quelqu’un qui sous-estimait le niveau trois du qi,  je pensais que tu étais quelque chose. Mais qui l’aurait cru que tu t’écroulerais après un seul coup ! Bah, si mauvais. Décevant, très décevant.  »

Silence, le silence régna.

A ce moment là, être silencieux était mieux que de parler.


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top