skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 21

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 21 : La fierté de la famille Long


 

Jiang Chen n’avait pas anticipé que les quelques phrases inconsciemment prononcées auraient un tel impact. Toutes les conversations à pleine voix qui avaient eu lieu étaient toutes devenues silencieuses.

Tous les regards s’étaient fixés sur Jiang Chen dans  un mouvement synchronisé.

Tous les gens présents étaient des poids lourd du royaume et tout le monde savait que le duc du Dragon Montant convoitait la parcelle de terrain avec la veine spirituelle. Il complotait et usait de stratagèmes pour pouvoir prendre cette terre au duc de Jiang Han.

Jugeant de sa posture, est ce que Jiang Chen planifiait pour déclarer la guerre ? Allait-il s’engager dans une dispute publique avec le duc du Dragon Montant ?

Jiang Chen, le sujet de toutes les spéculations, était totalement insensible. Il prît la chaise puis s’était assis d’un air généreux en jetant un coup d’œil sur le  corps d’Eastern Zhiruo. « On dirait que tu étais occupé ces derniers jours. Avec cette cadence, tu n’auras plus de problème pour dépasser les seize ans. »

Clink, Kalunk…

Au moins trois ou quatre personnes avaient laissé tomber leurs verres en entendant ces mots. Ils étaient tellement choqués par Jiang Chen que même leurs verres étaient tombés par terre.

La minorité qui ne connaissait pas encore Jiang Chen ne pouvait se contenir et commença à questionner ses voisins. A quelle famille appartient ce jeune duc ? C’était simplement très brave.

Apres tout, c’était la fille préférée du roi.

A coté de la princesse il y avait la princesse Gouyu dont le visage avait déjà sombré dans la désapprobation.

Voyant le visage de la princesse ayant sombré tellement bas, ceux qui voulaient voir le spectacle n’osaient pas changer la direction de leur regard.

Tout le monde savait que la princesse Gouyu était un génie du dao martial dans le royaume. C’était une personne très influente dans le royaume et  possédait un certain pouvoir.

D’autant plus, son statut d’organisateur principal des épreuves du dragon caché était suffisant pour qu’aucun duc n’ose l’insulter.

Pourtant, Jiang Chen semblait être complètement inconscient et il n’avait pas remarqué qu’il était assis dans la zone la plus proéminente et il ne donna aucune indication qu’il avait réalisé qu’il était devenu le centre d’attention.

Jiang Chen avait basiquement observé tout le monde du coin de l’œil quand il s’assît. La présence de quelques visages familiers l’avait surpris.

Le responsable n°3 du manoir de la guérison par exemple; Le duc de Tianshui qui s’était giflé lui-même.

Il était apparent que le duc de Tianshui s’était gardé de toute remarque. Si c’était bien avant, il aurait commandé la contre attaque pour rendre la vie difficile à la famille Jiang.

Cependant, que se soit le duc de Tianshui ou son fils, ils étaient bizarrement calme tous les deux.

Le duc de Tianshui était évidemment encore hanté par ce qui s’était passé au manoir des Jiang Han. Bien qu’il n’ait entrepris aucune action, il s’était réjoui de voir d’autres gens les offenser.

Ces gens n’avaient aucune idée de l’arrangement entre Jiang Chen et le roi Eastern Lu. Par conséquent ils n’hésitaient pas à ennuyer les Jiang père et fils.

En effet, quelques héritiers du duc étaient venus en tandem quand Jiang Chen était venu demander à Eastern Zhiruo à propos de son état de santé.

Le leader de la bande était l’héritier du Tigre Blanc Ban Zhanyun.

« Jiang Chen, sais-tu quel jour nous sommes ? » le visage de Bai Zhanyun était indigné. « Aujourd’hui c’est l’anniversaire de miss Long Juxue, elle fête ses seize ans. Comment oses-tu traiter cet endroit de crasseux ! Je t’ordonne de t’excuser ! »

« Et moi, Hong Tiantong, t’ordonne de t’excuser au prés de l’hôte et de ses invités au nom du territoire du vermillon ! » Hong Tiantong était du genre à inciter les autre à se battre, mais cette fois-ci il prît l’initiative.

Il était apparent que Hong Taintong n’avait aucun désire de laisser Bai Zhanyun récolter toute la gloire et gagner les faveurs de Long Juxue tout seul.

Les deux viennent de territoires impressionnants.

La force des 108 territoires dans le royaume variait, mais les quatre premiers du classement n’avaient jamais changé. Peu importe ce qui s’était passé dans le royaume, leurs positions n’avaient jamais changées.

Le dragon montant était premier, le tigre blanc était second, le Vermillion troisième, et la tortue noire quatrième !

Deux héritiers de quatre duchés majeurs s’étaient avancés et avaient ramené avec eux certains héritiers aussi bien classés. Ils encerclèrent Jiang Chen avec un ton agressif.

Jiang Chen garda son calme et jeta un coup d’œil vers Hong Tiantong. Puis lui demanda « «tu me l’ordonnes ? »

« Tu peux le voir de cette manière. » Répondît Hong Tiantong d’une manière arrogante.

« Oh… » Jiang Chen tapa son front légèrement, souriant sans vraiment sourire à la princesse Gouyu. « Princesse Gouyu, est-ce qu’il fait partie de la famille royale ? Ou je me rappelle très mal ? Est-ce que les ducs ont le pouvoir de commander d’autres ducs ? Si je me souviens bien, seulement la famille royale possède le pouvoir de commander les ducs !»

Il regarda Hong Tiantong avec une paresse tout en riant, « héritier du Vermillion n’est-ce pas ? Depuis quand as-tu changé ton nom à Eastern ? Pourquoi ne t’étais-tu pas proclamé durant ce grand événement ? Tu aurais dû nous prévenir plus tôt pour qu’on puisse se préparer mentalement »

Hong TianTong, qui menait la conversation depuis un moment, avait soudainement perdu ses mots. Il était devenu aussi figé qu’une statue.

« Quant à toi, Bai Zhanyun n’est-ce pas ? Si je me souviens bien, c’est la troisième fois que tu me provoques. Je ne voulais pas m’abaisser à ton niveau, mais aujourd’hui, que veux tu prétendre en restant debout ainsi et à crier que ce n’est pas un endroit crasseux ? Es-tu aveugle ? Ne vois-tu pas sa majesté assise ici ? Ne connais-tu aucune étique de noble ? Criant et sautant de cette manière en face de la princesse, ne possèdes-tu aucune notion de bienséance ? »

« Et les autres que voulez-vous ? Accompagnant ces deux idiots pour vous mettre en spectacle, voulez-vous insinuer devant tous le monde présent ici que vous ne cachez plus votre envie de vous mutiner ? »

La rafale de mots de Jiang Chen avait fait taire tous les jeunes, ils avaient le visage rouge et leur cerveau avait fait tilt. Ils voulaient trouver les mots mais ils n’avaient aucune idée de quoi répondre.

Bai Zhanyun tremblait de rage, « Toi…Jiang Chen…ta mère…tu craches du sang de ta bouche(1) »

« Est-ce que ta mère crache du sang de sa bouche ? Si ta mère n’avait pas craché du sang, d’où viens-tu alors ? Ou tu n’es qu’un gamin des rues que le duc du Tigre blanc avait pris pour fils ? » Quand il s’agit de combat verbal, Jiang Chen avait une carrière de milliers d’années en insultes. Une fois même, sa langue avait maudit tous ce qui se trouvait sous les cieux.

Ces bouffons ne pouvaient le rivaliser.

Mais Eastern Zhiruo n’avait pas compris le sens de la dernière phrase. Elle tira sur sa manche avec un visage plein d’innocence et de naïveté. « Frère Jiang Chen, qu’est ce que sa mère crachant du sang à avoir avec lui qui était ramassé d’une rue ? »

« Eh… » C’était au tour de Jiang Chen d’être stoppé dans son élan puis il rétorqua « cette question n’est pas souhaitable pour les enfants. Tu comprendras quand tu te marieras. »

A côté, Princesse Gouyu était aussi perplexe, elle pensait que Jiang Chen disait n’importe quoi et n’avait aucune idée de ce qu’il insinuait. Apres son explication, elle pensa soudainement à la scène de la naissance des bébés…

Ce n’était pas littéralement cracher du sang ?

Le regard de Gouyu possédait de plus en plus une aura meurtrière au fur et à mesure qu’elle y pensait. Ce maudit Jiang Chen ! C’est sure qu’il polluera l’esprit de Ruo’er si elle passe plus de temps avec lui.

Elle décida d’évacuer sa rage sur Bai Zhanyun et Hong Tiantong. Ces deux là demeuraient encore comme des statues. Elle frappa la table de sa main, « Vous deux, qu’avez-vous à dire ? N’avez-vous aucune noble décence ? »

L’atmosphère s’était rapidement aggravée quand la princesse Gouyu perdît son sang-froid.

Ce n’était pas une personne ordinaire. A plusieurs reprises, l’attitude de la princesse Gouyu représentait l’attitude du roi !

Un grand rire venant du duc du Dragon Montant avait traversé le hall principal à ce moment là. « Mesdames et messieurs, s’il vous plait, calmez vous. C’est une occasion si rare d’avoir tant de gens présents  et ça coïncide avec les seize ans de ma plus jeune fille. J’ai invité tous le monde ici pour célébrer son anniversaire et partager une merveilleuse nouvelle avec tout le monde. »

« Oh ? Votre grâce, quel genre de merveilleux événement ? »

« Votre grâce, on ne peut plus attendre ? »

« Haha, ne soyons pas pressés. Il apparait que j’ai trop bien caché la nouvelle. Je ne vais plus le cacher plus longtemps. Pour être honnête, cet événement est aussi une bonne nouvelle pour le royaume d’Eastern, c’est aussi une occasion mémorable pour le royaume. Ma fille Juxue, est née avec une constitution de phénix bleu, elle a attiré l’attention d’un maitre caché et a été choisit comme son disciple. Le maitre viendra personnellement accueillir ma fille dans la secte du soleil pourpre après les épreuves du dragon caché. »

« Quoi ! La secte du soleil pourpre ? C’est la secte numero1 des quatre grandes sectes dans les seize royaumes ! »

« Tous les maitres cachés sont équivalent aux poids lourd proéminent dans une secte. Qui l’aurait cru que Long Juxue aurait un tel destin. Mes félicitations ! »

« Une constitution de phénix bleu, c’est extraordinaire »

« Cette joyeuse occasion devrait se fêter dans tout le pays ! Félicitation à votre grâce, le futur du territoire du Dragon Montant possède vraiment une richesse illimitée et un potentiel sans fin. »

« Félicitations ! »

A ce moment là, toutes sortes de flatteries affluaient comme les eaux d’une rivière sans fin.

Longue Zhaofeng était en pleine forme. Il avait prévu cela depuis fort longtemps. Il n’était pas du tout surpris par la situation.

« Pour être honnête, Ce poids lourd de la secte du soleil pourpre avait décidé de cette relation, maître et disciple, le moment quand ma fille était née. Mais, je suis une personne discrète et j’ai pensé à préserver l’enfance de Juxue. Je ne voulais pas trop attirer l’attention sur elle. Mais maintenant que ma fille est âgée de seize ans, cette nouvelle n’a plus besoin d’être dissimulée « .

Les mots de longs Zhaofeng étaient à l’apogée de son orgueil.

En réalité, comment cela pourrait-il être appelé discret. Si cela était appelé discret, alors rien sous les cieux ne serait étiqueté comme extravagant.

Et ce n’était pas parce que Long Zhaofeng voulait éviter de révéler la réalité, c’était plus tôt qu’il n’osait pas.

Lorsque longue Juxue était née, un phénomène étrange était apparu dans le ciel. Un grand arc en ciel apparut dans le ciel immense, avec des vagues de la légendaire danse du phénix dans ses lueurs. Tous les oiseaux de la terre avaient rendu leurs hommages et s’attardèrent longtemps par la suite.

C’était vrai qu’un ancien de la secte du soleil pourpre avait entendu parler de ce phénomène et a supposé que le territoire du Dragon Montant dans le Royaume d’Eastern avait donné naissance à une Constitution de phénix bleu. Il n’avait pas mis les pieds en dehors du territoire de la secte depuis plusieurs centaines d’années, mais il se précipita vers le territoire du Dragon Montant pour établir la relation maître et disciple.

Cependant, la perfection absolue n’existe pas dans le monde. Qu’est-ce que cela signifiait d’avoir une constitution de phénix bleu qui possédait une extrême concentration yin. Si cela n’était pas résolu, alors cette personne ne dépasserait pas les 30 ans  et ce que tout le monde parlait du potentiel de génie serait aussi tangible que les nuages.

Longue Zhaofeng avait creusé ses méninges et essaya toutes les méthodes possibles au cours des deux derniers jours pour finalement dissipé cette concentration de Yin en long Juxue. De cette manière, il n’y avait plus aucune restriction sur la constitution du phénix bleu.

Au même moment, l’ancien de la secte du soleil pourpre avait annoncé que l’admission officielle de Long Juxue dans la secte serait dans six mois.

Apres avoir reçu cette confirmation, la première idée de Long Zhaofeng était de l’annoncer haut et fort.

Il n’y avait aucune raison que Long Zhaofeng aurait laissé passer une telle occasion privilégiée pour faire étalage de sa famille. À cet égard, presque tous les grands ducs, les ministres et les officiels, avaient reçu une invitation du manoir des Long.

Même la grande et la puissante princesse Gouyu n’avait fait exception.

A ce moment, Long Juxue se tenait à côté de son père comme un fier phénix. Elle étincelait de telle sorte que personne n’osait la regarder directement. Modestie et fierté remplissaient ses yeux.

Même une puissance cachée comme la secte du soleil pourpre considérait la constitution du phénix bleu comme un talent très rare. Elle avait de quoi être fière.

Les regards de Bai Zhanyun et Hong Tiantong étaient plein de désir et d’adoration envers Long Juxue.

Jiang Chen avait finalement compris ce que le duc du Dragon Montant signifiait par un joyeux événement dans son invitation.

« Constitution du phénix bleu ? » Jiang Chen recherchait dans ses souvenirs et se souvenu que toutes sortes de constitutions du corps existaient dans le monde du dao martial.

Mais sur le chemin du dao martial, peu importe que le potentiel soit grand, le praticien ne pouvait aller loin si des dispositions appropriées qui vont de paire avec le potentiel n’étaient pas pris. Il y avait de nombreux exemples à citer.

Finalement, même quelque chose comme la constitution du phénix bleu ne remplissait pas beaucoup les yeux de Jiang Chen.

Son passé était témoin de trop de talents de haut niveau. Combien d’entre eux s’étaient effectivement développé avec succès?

  • Dicton chinois : que ceci est une attaque malveillante, une calomnie.

 


Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top