skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 11

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 11 : Frénésie au manoir de la guérison


 

Quand Jiang Chen ouvrit les yeux le jour d’après, il y avait des signes de vitalité qui n’étaient pas présents auparavant.

Il se leva puis s’étira, son corps tout entier était plein de force et de vitalité.

30 à 40 pourcent des effets de la pilule du karma céleste étaient suffisant pour guérir 90% des blessures de Jiang Chen. En plus, ses quatre méridiens avaient passé la nuit à réparer et renforcer son corps. Ses fonctions corporelles s’étaient même améliorées de plusieurs niveaux durant son sommeil.

Jiang Zheng était déjà présent depuis le levé du jour, il était en très bonne forme lui aussi. Il jubilait rien qu’en pensant à la manière dont il avait donné une  leçon à sa femme hier en rentrant chez lui. Il avait regagné sa fierté d’homme de la maison après que sa femme se soit excusée devant lui  et des prouesses qu’il avait effectuées au lit.

Mais il était totalement sidéré à la vue de son jeune maitre qui sortait de sa chambre.

« Jeune duc, vous…vous… »Jiang Zheng  ne savait quoi dire sur le changement radical qu’avait subit Jiang Chen.

Le Jiang Chen du passé était un bon à rien anxieux et parfois déprimé.

Aujourd’hui, le jeune duc avait un nouveau look. Sa présence était comme une nouvelle épée forgée, sortie droit du four avec une lame acéré et brillante.

« Jiang Zheng prépare mon cheval, je sors »

« Oui maitre » Jiang Zheng était prêt à endurer toute les difficultés. Il pensait auparavant que travailler pour son maitre était pénible. Mais depuis hier il était en feu.

Une fois qu’ils avaient quitté le manoir, Jiang Zheng demanda «  Jeune duc, ou allons-nous ? »

« Au manoir de la guérison bien sûre » répondît Jiang Chen. Il donna un coup de fouet au cheval et galopa. Il était de très bonne humeur, un homme va très  vite à cheval quand il est fière.

« Eh ? Jeune duc attendez votre serviteur s’il vous plait » Jiang Chen avait déjà disparu avant que même Jiang Zheng ne réagisse.

Apres un moment, les édifices majestueux du manoir de la guérison apparurent devant Jiang Chen.

Arrivé à la porte d’entrée, les clients sortant ou entrant du manoir réagirent comme s’ils avaient tous vue un fantôme.

Après tout, Jiang Chen était le fils d’un duc qui était un peu connu à la capitale. Cette pet qu’il avait laissé sortir au temple sacré était suffisante pour le propulser comme sujet de discussion numéro un dans  la capitale durant les deux derniers jours.

Jiang Chen avait pété durant les rites du culte céleste. Le roi avait ordonné de le lyncher à mort. C’était la nouvelle qui s’était propagé dans tout le royaume.

Mais vraiment peu de personne savaient qu’il avait survécu au lynchage.

Son apparition serait destinée à entretenir encore plus les rumeurs à son sujet.

« N’est-ce pas ce bon à rien de jeune duc du Jiang Han ? »

«  Et alors que se soit lui ? Il y a actuellement tellement de nobles dans la capitale, tu veux lui lécher les bottes ?»

« Lécher ton c**, je dis seulement que c’est Jiang Chen ! N’était-t-il pas battu à mort après avoir pèté aux rites du culte sacré »

« Quoi ? Tu parles de Jiang Chen ? Du mec bizarre qui pète ? Où ? »

Des conversations de ce genre se répondirent au manoir tout entier. Les gens s’étaient rassemblés en petit groupe pour discuter de ce sujet.

Quant à la personne en question, elle n’avait pas du tout fait attention à ces radoteurs. Ce qui lui importait c’était le marché avec le manoir.

Il lui restait encore deux jours avant d’aller soigner la princesse. Il devait faire certaines préparations. Ça ne serait pas judicieux d’aller au palais les mains vides. Cela lui serait difficile de s’expliquer.

Jiang Zheng avait préparé un plan pour soigner la princesse, il était venu au manoir de la guérison pour mettre en marche ce plan.

L’attitude des vendeurs avait changé après les événements de la veille. Il était apparent que certaines restructurations avaient été faites.

Jiang Chen posa une liste sur le comptoir « bonjour, je voudrais les ingrédients sur cette liste »

Le vendeur pris la liste et hocha de la tête puis fronça un peu ses sourcils en arrivant au dernier ingrédient mentionné. « Ingrédient spirituel de niveau six ? Monsieur êtes-vous sure de vouloir cet ingrédient ? »

« Préparer moi tous les ingrédients de la liste » répliqua Jiang Chen en souriant.

« Mais cet ingrédient… » Hésitât le vendeur.

« Quoi ? Niveau trop bas ? Vous n’avez pas cet ingrédient ? Je veux alors à la place le fruit des neuf flammes de l’aurore »

C’était comme si la foudre s’abattait sur le vendeur. Il avait aussi du mal à sourire «  monsieur, c’est quoi ce fruit des neuf flammes de l’aurore ? Le manoir ne le possède pas. L’herbe solaire du dragon est un article très précieux avec une extrême qualité de yang. Le manoir n’en possède qu’un en stock. Son prix… »

« Quoi, vous pensez que je ne peux pas me l’offrir ? » répondit Jiang Chen d’un air énervé.

Le vendeur pensa «  au moins tu peux lire entre les lignes. Je suis sûre que tu ne peux te l’offrir. Mais la raclée  qu’a subit notre collègue hier nous a appris à ne pas juger un livre à sa couverture seulement. »

« Le problème est que cet article est trop précieux même les administrateurs ne sont pas autorisés de le vendre. Il faut que l’un de nos anciens nous donne la permission pour qu’on puisse le vendre » le vendeur expliqua patiemment le problème mais dans son subconscient « ce jeune homme ne doit surement pas posséder le médaillon royale et me le lancer à la figure avec des gifles ? »

« Trop de problèmes pour une simple herbe ? Ou sont vos anciens ? Dis leur de se montrer, je n’ai pas de temps à perdre » Jiang Chen ne voulait  pas tarder au manoir de la guérison.

Il n’y avait pas grand chose que le vendeur ne puisse faire à part envoyer un message à l’intérieur. Jiang Chen tapait des doigts sur le comptoir quand un boucan se fit entendre à l’entrée. Une foule de personne était entrée.

Le leader du groupe avait entre seize et dix-sept ans, richement habillé en soie et fourrure. Il marchait avec orgueil et arriva au comptoir en trois pas. Il frappa le comptoir avec sa main « dite à votre superviseur de sortir. Je veux l’herbe solaire du dragon et je suis pressé. Faites  vite ! Faites vite ! Personne d’entre vous ne pourra supporter les conséquences si vous retardez mon business. »

Le ton de la personne était présomptueux et il n’avait de respects pour personne. Il n’avait même pas daigné regarder les autres clients qui faisaient la chaine.

Les autres vendeurs étaient abasourdis.

Normalement, la demande de cette herbe était très rare, on en vendait qu’une seul tous les trois à cinq ans. Aujourd’hui, deux clients avaient demandé cette herbe dés l’ouverture du magasin.

Est-ce que la valeur  de cette herbe avait augmenté ?

Trois personnes sont sorties de l’arrière boutique. Il y avait le vendeur, l’administrateur He et une femme.

La femme était une ancienne du manoir, elle avait la quarantaine  et des sourcils exagérés. Elle portait beaucoup de bijoux et projetait une atmosphère particulière avec son choix de mode.

« Qui veux acheter l’herbe solaire du dragon ? » demanda la femme.

« Moi, moi ! Tente Blue, vous vous rappelez de moi ? Je suis le fils du duc du Tigre Blanc, Bai Zhanyun. Bai Xianling est mon père ! Vous m’avez bercé quand j’étais enfant » ce jeune présomptueux commençait à gagner les faveurs de la dame.

« Ah, c’est le jeune duc du Tigre Blanc. Cette herbe est-elle destinée à vous ou à votre père ? »

Le territoire du Tigre Blanc faisait partie des cinq grandes puissances du royaume d’Eastern. Par conséquent, même un ancien du manoir de la guérison devait montrer son respect.

« Tente Blue, plus d’autres questions. Sachez seulement que votre neveu a besoin de cette herbe dans les plus brefs délais. Donnez moi votre prix, je reviendrais plus tard et vous remercierais »

Elder Blue sourît « vous êtes très pressé. Est ce que cette herbe n’est elle pas destinée à une jeune demoiselle par hasard ? »

« Je vois que tente Blue me connait très bien ».

« Pas de problème, je ne vais plus vous taquiner, l’herbe solaire du dragon coute deux million de tael d’argent. Avez-vous ramené assez d’argent ? »

« Bien sûre, tous le monde sait que la maison ne fait pas crédit » Ban ZhanYun semblait inquiet.

Jiang Chen avait partagé leurs discussions et leurs rires pendant un bon moment. Il frappa le comptoir «  n’oubliez-vous pas quelque chose ? La règle ici est : le premier arrivé, le premier servi. »

Elder Blue et Bai Zhanyun venaient juste de remarquer Jiang Chen, Ils le regardèrent bizarrement.

L’expression de Bai Zhenyun était particulière, elle semblait dire « mais qui est tu ??? bor*** ? »

« Peu importe. Je te pose la question : ne suis-je pas le premier à avoir demandé l’herbe solaire du dragon ? » Répliqua Jiang Chen.

Le vendeur n’aurait jamais pensé qu’il y aurait un autre acheteur après un laps de temps si court. Mais les commandements du manoir étaient bien clairs et accrochés au mur. Le vendeur n’osait pas mentir.

Il ouvrait et fermait sa bouche sans qu’aucun son ne puisse en sortir. Bai Zhanyun comprit la situation «  Vous. Voulez-vous l’acheter aussi ? »

La raison de l’arrivée pressante de Bai Zhanyun  pour acheter l’herbe solaire du dragon était pour aider la fille du duc Long Teng qui était le plus puissant du royaume d’Eastern. Sa fille long Juxue avait attrapé un coup de froid  en s’entrainant. Elle avait besoin d’un médicament à forte concentration de yang pour se rétablir. Bai Zhanyun voulait être le premier de la compétition à acheter cette herbe et de l’offrir à Long Juxue par geste de galanterie.

Sa première pensée, en entendant Jiang Chen vouloir acheter cette herbe, était qu’il s’agissait d’un rival.

Jiang Chen regarda indifféremment Bai Zhenyun et n’avait pas le temps de discuter avec un idiot. Il ne parlait qu’à Elder Blue « Madame, je vous pose une question. Est-ce que le hall respecte l’ordre de priorité ?»

Blue répondit en souriant « Effectivement on respecte l’ordre de priorité. Mais certaines choses sont plus importantes que d’autres. Frère Bai veut acheter cette herbe dans le but de sauver une vie. Il est dit que sauver une vie est plus noble que de bâtir le plus grand temple sacré. Il est aussi le fils du duc du Tigre Blanc. Pourquoi ne pas lui montrer un peu de respect ? Lui montrer du respect est équivalent… »

Bai Zhanyun bomba son torse «  effectivement, vous me semblez familier. Quel est ton nom ? Si tu me cèdes l’herbe du dragon solaire, alors moi, Bai Zhanyun, je vais  prendre soin de toi dans la capitale »

Jiang Chen ne savait pas s’il devait rire ou pleurer. Il était apparent que Blue était du coté de Bai Zhanyun.

« Et si je refusais ? » riposta Jiang Chen en souriant.

« Comment ? » Bai Zhanyun était surpris. « Qu’est ce qu’il ne va pas chez toi ? Je suis l’héritier du Tigre Blanc. Futur duc du Tigre Blanc. Tu ne montre aucun respect aux quatre grandes puissances du royaume?  Tu es si insolent. Donne-moi ton nom. Laisse-moi juger si tu es aussi grand qu’tu ne le prétends et oses me manquer de respect. »

A ce moment là une personne osa parler «  C’est Jiang Chen »

« L’héritier de Jiang Han, Je pense »

« yeah, c’est lui, n’est-il pas supposé être battu à mort ? »

Bai Zhanyun et Blue étaient étonnés par les réponses. L’héritier du territoire de Jiang Han ?

Bai Zhanyun regarda attentivement Jiang Chen et semblât finalement le reconnaitre. Il le montra du doigt et commença à rire très fort. «  Toi. C’est vraiment toi. N’es tu pas sensé être mort ? Tu prétendais ta mort et tu as trompé le roi. C’est une trahison ! »

Jiang Chen avait subit un changement significatif après son entrainement. En plus Bai Zhanyun n’était pas vraiment proche de Jiang Chen. C’était pour cette raison qu’il avait du mal à le reconnaitre.

Il se sentait plus à l’aise après qu’il ait identifié Jiang Chen. « Jiang Chen, tu es vraiment culoté. C’est une chose de jouer les morts, mais oser marcher en publique de cette manière. C’est une provocation contre l’autorité de sa majesté et une insulte publique envers la famille royale. Je pense que tu devrais rentrer à la maison et régler tes problèmes. Même si tu es capable de l’acheter, auras tu le temps de vivre assez longtemps et l’utiliser ? »

Le visage de Jiang Chen était plein de résignation et se tourna vers Elder Blue en souriant  « Le manoir de la guérison préfère-t-il faire des affaires avec des idiots que de vendre des ingrédients spirituels à des gens normaux ? »

Bai Zhanyun était enragé « Jiang Chen qui traites-tu d’idiot »

Jiang Chen répondit « évidement, un idiot ne peut répondre à cette simple question ?  Qui est-ce ?si ce n’est que vous »

Les gens aux alentours étaient tous excités du spectacle. Est-ce qu’ils avaient mangé du lion aujourd’hui ? Chacun était plus effronté que l’autre.

Est-ce qu’un combat allait prendre place ?

 

 


Cet article comporte 4 commentaires
  1. Merci pour le chapitre !

    Ha ! Un nouveau idiot se met sur le chemin de Jiang Chen, j’ai hâte de voir sa déception au prochain chapitre
    et comment il va l’humilier :p

  2. Hey j’adore cette histoire mais il y a un petit détail qui m’énerve étant donné que j’ai l’habitude de lire des fics sur wattpad et que cette erreur est très fréquente donc voila je tenais a vous prévenir que le verbe ouvrir au passé simple ne se conjugue pas ouvra mais ouvrit
    http://conjugaison.lemonde.fr/conjugaison/troisieme-groupe/ouvrir/

    sinon les chapitres sont très bien écrient et je vous remercie fortement de les traduire

    1. Effectivement c’est assez moche « ouvra »… Je vais corriger ça sur cette page, mais à moins que tu ne me ré-écrive un com’ sur chacun des chapitres où tu vois la faute, je ne vais pas aller chercher sur les autres, il y en a trop… désolé…
      Mais merci pour la remarque en tout cas ! ^^
      PS : les chapitres sont très bien « écrits » :p
      PPS : désolé, je ne pouvais pas m’en empêcher… 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top