skip to Main Content
Menu

Chapitre 91 – Tout le monde est là, tout va bien


Source : Version anglaise

Traduit par : Arpakshaad
Checké par : Miss X


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 91


Même s’ils avaient du mal à croire ce qu’ils voyaient, ni Gabriel ni Raphaël n’était prêt à miser sa vie pour connaître la vérité.

« Avez-vous oublié le Code des Chevaliers ? » Demanda Ke’er à Gabriel, un sourire narquois aux lèvres.

Le visage du Messager de la Mort rougit. « C’était vous trois qui vous apprêtiez à interrompre le duel. On a entendu tout ce que vous avez dit. »

« Et alors, » répondit Lin Guoguo. « Nous ne sommes pas chevaliers. Nous sommes des dames. »

Les deux anges faillirent s’étouffer à la phrase.

Mika les regarda tous deux avec des yeux démoniaques. « Si vous êtes suicidaires, essayez de nous passer. »

Bang ! L’étrange son attira les cinq paires d’yeux vers sa source.

Les deux méchas, serrés fort l’un contre l’autre, se séparèrent enfin. L’un deux se fondit en un rayon de lumière bleue et courut vers eux. Le second, chuta peu élégamment vers le sol.

« Go ! » Gabriel et Raphaël battirent en retraite, se dirigeant vers le sol. Ils savaient que c’était Thor qui leur fonçait dessus.

Thor flottait cabossé mais triomphant dans le ciel. Sa gloire éclatante passée avait pâli face aux dommages visibles sur sa surface. Toute la moitié supérieure était méconnaissable. Ses composants internes grinçaient et résonnaient, ils étaient visibles par de profondes ouvertures dans l’armure de Thor. Quelques arcs électriques irréguliers ajoutaient un courant dramatique à la vision pitoyable qu’il donnait.

Cependant, les marques de bataille ne faisaient qu’accroître sa présence imposante. Maintenant plus que jamais, il avait l’air d’un vétéran. Une entaille de foudre blanche vibrait sur sa poitrine, une autre dans son dos. Ses deux yeux mécaniques étaient aussi brillants que lors de son apparition.

Au loin, le son de l’Ange de la Guerre s’écrasant au sol leur parvint. Le mécha angélique paraissait encore pire, ayant souffert d’au moins deux fois les dégâts de son adversaire ; la moitié de ses ailes était manquante, et ses deux bras étaient irrémédiablement cassés. Il lui manquait même les moignons. La seule chose qui avait sauvé le mécha de la désintégration était la faible lumière dorée qui luisait encore difficilement autour de lui. Il avait réussi à se stabiliser juste assez avant de toucher le sol afin d’éviter d’être réduit en miettes.

« Zeus… Merci. » La voix grondante de Michel résonna dans les airs. À en juger uniquement par le ton, il était impossible de savoir si l’Archange avait souffert de plus de blessures.

« Ce n’est pas nécessaire, » répondit Lan Jue indifféremment. « Mais sois prévenu, cette affaire sera réglée tôt ou tard avec ma visite au Château Pontifical. »

Michel resta silencieux un instant, mais finit par appeler ses camarades. « Gabriel, transmets mes ordres ; tous les vaisseaux impliqués dans le blocus doivent cesser. Cette fois, j’ai perdu – et je garde ma parole. »

«À vos ordres. » Gabriel hocha respectueusement de la tête.

Un scintillement capta leur attention, alors qu’une lumière bleue arrivait de l’horizon. Un splendide vaisseau azur arriva sur le champ de bataille, fonçant droit sur Lan Jue et ses trois protégées. Raphaël et Gabriel le regardèrent s’approcher à la fois honteux et pleins de rage. Uriel aussi avait été battu.

Les quatre silhouettes se fondirent en une seule. Un instant plus tard, l’unique point de lumière fondit aussi dans l’obscurité.

Tsss ! Le sifflement de la dépressurisation s’éleva à l’ouverture de la plaque d’armure de l’Ange de la Guerre. Les dégâts au cockpit apparurent.

Michel était assis, harnaché à son fauteuil, plus qu’une ombre de sa gloire passée. Sa façade sombre et résolue avait disparu, remplacée par un masque noir. Une masse carbonisée d’ange.

« Michel ! » Gabriel se pressa à ses côtés, luttant pour l’extraire du mécha. Raphaël se déplaça à côté de lui. Ses mains émirent une pâle lumière, sa lueur guérisseuse s’étendit pour couvrir le corps brisé de Michel.

Sous les pouvoirs de l’Ange du Soin, Michel trouva la force de se sortir de l’épave. Le mouvement fit bouger le tas de ferraille qui lui avait servi de mécha, grinçant douloureusement en s’effondrant sur le sol.

Le visage de Michel avait été brûlé, c’était maintenant un masque noir de peau et de cartilage carbonisés. S’il était capable d’expression, il était impossible de savoir ce que c’était. Mais on pouvait imaginer que ce n’était pas un sourire.

« Michel, est-ce que ça va ? »1 Gabriel soutint son commandant par le bras. Il ressentait fortement la chaleur qui émanait de lui. Ses propres mains étaient engourdies rien que de le tenir.

Michel secoua la tête. « Nous avions tort. Nos suppositions étaient fausses. Zeus est bien plus puissant qu’il ne l’a laissé paraître. Ou bien, il est devenu bien plus puissant durant les trois ans de sa disparition. Cependant, il n’est pas parti de notre combat indemne. Il est probablement aussi blessé que je le suis. Le fait qu’il s’en soit sorti… Notre futur est bien sombre. »

Les yeux de Gabriel brillèrent de rage et de violence. « Alors on- »

Le sourire de Michel était amer. Il secoua la tête, interrompant Gabriel. « On ne peut rien y faire. Crois-tu qu’il nous laissera une autre chance comme celle-là ? Son surnom ne lui a pas été donné qu’à cause de son pouvoir. Il a le cœur comploteur du dieu aussi. Je tiens pour sûr qu’il ne connaissait pas nos plans avant l’Impératrice Moonfiend. Cependant, le moment où il a su que c’était nous, il a fait ses plans – d’utiliser son Ascension, nous perturber et nous diviser pour se créer une ouverture. L’Ascension est le plus puissant pouvoir qu’il a laissé s’échapper, durant son temps sous les projecteurs il y a trois ans, alors l’utiliser dès le début nous ferait baisser la garde – nous leurrer dans un faux sentiment de supériorité. Et me faire l’égaler avec Adventus. »

« Il était inattendu qu’il possède une seconde Discipline. Une vitesse qui dépassait même Adventus. Le temps que je comprenne ce qui se passait, j’avais déjà utilisé trop de pouvoir. Il savait que je me replierais sur l’Ange de la Guerre. Compterais dessus. Je n’ai pas le temps de réaction et le contrôle d’un jeune homme. La nova de gravité devait l’empêcher de me surclasser en terme de mouvement … Mais la force de Thor était supérieure. Ma supposition, Thor a une gemme de cœur de rang S. C’est la seule solution pour qu’il puisse commander un tel pouvoir. Enfer, il pourrait oblitérer un vaisseau de guerre sans battre un cil. »

Raphaël intervint. « Commençons par rentrer au Château, et faisons notre rapport à Sa Sainteté2. Zeus est attaché à l’Avenue. Cela nous mettra probablement sous la pression de Skyfire. Notre chasse à la Succube devra être secondaire. »

ζ

« Boss ! » S’exclama Lin Guoguo, en supportant Lan Jue. Son visage était extrêmement pâle.

Lan Jue releva la tête. Il regarda Guoguo, puis les trois autres. Un sourire tendu s’étira sur son visage. « Tout le monde est là … Tout va bien. »

<< Précédent <<    >> Suivant >>

  1. Sérieusement ? Pas étonnant que vous ayez perdu, avec ce genre de pouvoir de perception.
  2. NdTFR :La traduction littérale est « Sa majesté » mais je trouve cela tellement peu approprié à un pape qu’on appelle ajd « Sa Sainteté » que j’ai changé
Cet article comporte 6 commentaires
    1. Haha, je vois tellement ce que tu veux dire.
      Quand je l’ai commencé, il y avait 300 chaps env sortis en anglais et j’ai tout dévoré en qqes jours 😉
      Et on n’en est qu’au début là …! La suite arrive lundi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top