skip to Main Content
Menu

Chapitre 90 – Rafale de Foudre, la Chute Cosmique de Thor


Source : Version anglaise

Traduit par : Arpakshaad
Checké par : Miss X


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 90


Les flammes abyssales brûlaient, consommant les boucliers de Thor à chaque instant où elles en léchaient la surface. La chaleur écrasante du feu avait commencé à changer l’extérieur bleu saphir du mécha en un rouge pâle.

Le visage de Michel était sinistre. Ces flammes le dévoraient de la même manière qu’il espérait qu’elles dévoreraient Zeus. Il pouvait déjà entendre la structure de son Ange de la Guerre grincer, s’affaiblissant alors que les alliages se ramollissaient. Mais là où il fondait rapidement, la situation se dégradait pour Thor.

Le rouge à sa surface s’était assombri pour un bordeaux profond, et ses boucliers commençaient à faiblir. Cependant, malgré la chaleur, Thor n’avait pas encore montré un quelconque signe de fonte. Quel que soit l’alliage dont il était fait, il résistait vaillamment à la destruction. Le cockpit du mécha était pareillement protégé par la grâce d’un fin bouclier pâle.

La zone autour d’eux était devenue indistincte. L’air ondulait comme des vagues, rendant quiconque hors de la zone d’effet incapable de distinguer ce qui se passait à l’intérieur. Ils ne pouvaient que sentir le feu qui brûlait.

Lin Guoguo regarda Ke’er qui la regarda à son tour. Elles n’échangèrent aucun mot, mais n’en eurent pas besoin. Leur inquiétude était claire comme de l’eau de roche.

Guoguo serra les dents, l’or dans ses yeux brillant dangereusement. Mika se mit à bouger, elle revenait à elle.

Mika secoua sa tête embourbée par la confusion. Une fois l’esprit clair, elle bondit sur ses pieds. Le mouvement rapide surprit Lin Guoguo, et en tirant Mika, elle tomba presque des airs. Au huitième niveau, un adepte pouvait s’appuyer sur sa propre Discipline pour voler. La vitesse et le contrôle dépendaient des capacités particulières de chacun.

« Mika … » Lui chuchota Lin Guoguo.

« Que fait-on ? » Ke’er regarda les deux autres d’un œil interrogateur.

Mika avait le regard dur. « On attend, et on regarde. La discipline du boss ne peut peut-être pas faire face à Michel, mais on sait toutes combien Thor est fort. Si c’en est trop pour lui, on engagera les chevaliers nous-mêmes. Même si on doit mourir. »

Ke’er hocha la tête résolument. Elle se pencha vers elle, chuchotant à l’oreille de Mika.

Le corps de Mika trembla violemment à ces mots. « Non ! Tu… »

Ke’er lui sourit malicieusement. « Tu l’as dit toi-même – tu donnerais tout pour sauver le boss, rends-lui ce qu’il t’a fait. Si tu es prête à aller aussi loin, pourquoi ne le pourrions-nous pas aussi ? Sans oublier que dans cette situation, ma discipline serait le bon choix. Dans cette situation, je suis plus efficace que toi. »

Contrairement à ce qu’on aurait pu attendre, Mika n’était pas en colère face aux estimations de Ke’er. À la place, elle ouvrit grand les bras pour embrasser sa sœur dans un très gros câlin. « Tu es merveilleuse. J’essaierai de ne pas me chamailler autant avec toi dorénavant. »

Lin Guoguo mordit sa lèvre inférieure. « Le boss va gagner, il le doit ! Parce que c’est le nôtre ! »

Les mots n’avaient quitté sa bouche que depuis quelques secondes quand les deux méchas émirent une forte lumière blanche. Alors que les vagues de chaleur qui tordaient la lumière se dissipaient, et que le feu s’éteignait, il n’en restait aucune trace.

« C’est… » Le Messager de la Mort et l’ange du Soin regardèrent dans le vide. La lumière était semblable à celle qu’ils avaient vue avant, venant de Lan Jue. Seulement cette fois, elle entourait Thor et Zeus avec elle.

Dans le silence qui suivit, sept points lumineux apparurent. Ils brillèrent comme des diamants, rayonnant de lumière blanche. Ils descendirent sous la forme de la Grande Ours. Sept brillantes étoiles tombant des cieux.

« La Grande Ours ? C’est… ! » Gabriel et Raphaël reflétaient presque la mine renfrognée de l’autre. La constellation n’était pas native des Champs d’Étoiles Brisées. Quoi que ces lumières soient, elles n’étaient pas ce qu’elles prétendaient être. »

« La Chute Cosmique de Thor ! C’est le boss ! » Cria Lin Guoguo.

Boom, boom, boom. Boom boom, boom boom ! Sept foudroyantes explosions, l’une par-dessus l’autre. Elles sonnaient presque comme une seule explosion continue, mais au loin, sept champignons nuageux roulèrent vers l’atmosphère. Leur forme distinctive se conserva dans le spectacle.

Les lumières se mirent à bouger à nouveau, s’entremêlant en courant dans le ciel. Les explosions continuèrent comme si le monde se déchirait.

« Rafale de Foudre, la Chute Cosmique de Thor ! » Mika, Ke’er et Lin Guoguo crièrent vers les lumières. De la fierté et de la surprise illuminaient leurs yeux.

De la lumière incandescente, pas moins brillante que le soleil, illumina la moitié de Moonfiend.

ζ

L’impératrice était debout à son balcon, plissant les yeux au loin alors que les lumières aveuglantes se levaient. Des larmes lui piquèrent les yeux, rendus flous par la puissante lumière. Elle couvrit sa bouche devant la scène, essayant de contrôler ses sanglots.

ζ

D’aveuglants rayons de lumière le croisèrent, filtrant à travers le hublot. Xiuxiu se leva de son siège, poussant un cri de triomphe.

Le Comptable regarda aussi, la bouche ouverte. « Par le… on dirait le canon à positron de grand-père ! Ah Maître des Joyaux – tant de secrets. »

ζ

L’incroyable spectacle continua pendant une demi-minute avant de s’évanouir doucement. Loin au-dessus un contour blanc d’éclairs refusait de partir, mais finalement lui aussi mourut révélant les deux silhouettes massives à l’intérieur.

« Michel ! » Gabriel et Raphaël coururent vers les silhouettes flottantes. Mais avant qu’ils ne puissent aller bien loin, leur route fut barrée.

Mika se tenait devant eux, ses yeux rouges brûlant férocement. Derrière elle flottait une figure indistincte émettant une férocité suffocante.

Lin Guoguo flottait paisiblement les mains pressées contre sa poitrine. Ses yeux étaient clos, et son corps était entouré d’une aura dorée. Elle ressemblait presque à une statue en or.

Ke’er vola devant les deux autres, les bras écartés. Des vents féroces l’entouraient. Avec ses courts cheveux bleus flottant dans toutes les directions, elle ressemblait beaucoup à un lutin. Une lumière bleue sortit de sa poitrine. Elle se fortifia et se répandit, couvrant même l’aura meurtrière de Mika.

Les vagues d’énergie émanant des trois femmes menaçaient d’engloutir les deux anges par la simple vertu de leurs colères.

Trente minutes auparavant, ni Gabriel ni Raphaël n’auraient pensé qu’une seule de ces femmes aurait pu se mesurer à eux, même ensemble. Mais maintenant, voyant les capacités destructrices pures de Thor, ils n’osaient plus faire de supposition. Qui sait quel genre de disciples un fou tel que Zeus pouvait créer.

Et maintenant, avec l’aura de cette fille aux cheveux bleus les coupant du monde extérieur, leurs peurs et incertitudes grandirent. Encore plus fort même que l’aura vicieuse de la Succube Stygienne – ils avaient véritablement peur pour leurs vies.

<< Précédent <<    >> Suivant >>

Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top