skip to Main Content
Menu

Chapitre 85 – Asura


Source : Version anglaise

Traduit par : Arpakshaad
Checké par : Miss X


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 85


L’arrivée d’Asura ébranla Uriel. À un moment durant sa fuite, il produisit une croix dorée avec une gemme jaune qu’il serra dans sa main.

Une lumière dorée prit vie autour de lui, craquant de pouvoir. Elle servit à repousser les coups soudains et vicieux des lames duales d’Asura.

Les Talents de plus hauts niveaux avaient certainement la capacité de se mesurer à des méchas seuls – mais cela ne comptait que contre un pilote moyen. Si l’ennemi avait un pouvoir comparable au vôtre, c’était une histoire complètement différente.

Et bien sûr, un adepte était le plus fort quand il était dans son mécha. Le mécha blanc qui lui faisait actuellement face, Asura, était piloté par celle qu’il savait être la Demoiselle des Lames. Xiuxiu, l’une des Amazones de Zeus. Une adepte forte, dans son propre mécha.

L’armure était large, construite pour ressembler parfaitement au physique humain. Elle n’avait aucune partie superflue, aucun arme inutile – uniquement cette paire d’épées monstrueuses. Alors qu’il appréciait la vue, les dites épées étaient déjà empoignées dans les mains du mécha. Avec une poussée de vitesse, il se précipita en avant, directement vers ce bouclier doré – la seule chose qui protégeait Uriel de ses lames meurtrières. Elles fendirent l’air en de sauvages coups tranchants. Là où elles passaient, de grands arcs d’énergie blancs en forme de croix chargèrent.

La coque craqua, de grandes fissures apparaissant là où l’attaque atterrissait. De grands rayons de lumière dorés en sortirent, et alors que la coque tombait en morceaux, une deuxième figure géante apparut.

Jaune, aérodynamique, avec six ailes étendues. Ces dernières indiquaient clairement ce que c’était – un mécha angélique du Château Pontifical – un Séraphin, avec Uriel à la barre.1

Le mécha Chérubin2, dix-huit mètres, avec de brillants minéraux incrustés dans le torse. Le cœur du minerai vibrait comme si une tempête s’y trouvait. Un bouclier se posa devant, empêchant les lames d’Asura de trouver leur marque.

Crack ! Il y eut une onde de choc ainsi que des étincelles d’énergie alors que les deux pouvoirs indomptables s’entrechoquaient, tournoyant autour d’eux comme une tempête.

Asura pivota sans effort autour des défenses, aussi souple et mobile que n’importe quel humain. Il bougea comme une ombre blanche, se retournant et déchirant l’air avec ses lames. Les armes firent pleuvoir les coups sur le Chérubin, s’entremêlant jusqu’à donner l’impression qu’il faisait face à une douzaine de lames.

Depuis le cockpit du Chérubin, le visage d’Uriel était crispé. Ses doigts dansèrent sur les panneaux de contrôle comme des gouttes de pluie. De la lumière dorée brûlait toujours dans ses yeux. Le bouclier du mécha semblait bouger lentement, mais toujours là où il avait besoin d’être pour bloquer les attaques incessantes d’Asura.

Chaque impact illuminait le monde d’une dure lumière, et assourdissait les oreilles de puissants cracks.

ζ

Le décollage subite de Zeus-1 avait confondu les vaisseaux de guerre. Ils étaient dix fois plus lourds que la canonnière saphir. Même s’ils avaient une puissance de feu supérieure, ils n’avaient simplement pas la manœuvrabilité de leur proie.

Théoriquement, huit vaisseaux de guerre étaient suffisants pour prendre une canonnière en filet. Mais il y avait toujours des exceptions.

Zeus-1 s’était élevé, avait pivoté et était parti plus rapidement qu’ils n’avaient pu réagir. Au final, il se précipita directement vers les cieux comme une fusée.

Les vaisseaux de guerre déjà en vol n’avaient pas perdu de temps pour utiliser leurs systèmes de détection afin de verrouiller le vaisseau en fuite. Cependant, alors qu’ils se bousculaient à l’action, leur proie fit quelque chose qu’elle n’aurait pas dû pouvoir faire ; elle tomba en trois tonneaux parfaitement horizontaux3, coupa ses moteurs, et chuta vers le sol en chute libre.

Le résultat fut identique sur tous les vaisseaux – le verrouillage fut perdu.

Alors que le vaisseau s’agitait, criant vers la terre pour impact, le moteur de l’aile gauche reprit vie. Zeus-1 vira vers l’avant, se retournant sur lui-même.

Les manœuvres ondulantes donnèrent à la canonnière assez de stabilité pour démarrer son moteur principal et disparaître au loin. D’ici là, les grands coups tirés des vaisseaux de guerre étaient déjà très loin de leur cible désignée, et s’écrasèrent au sol sans faire de mal.

« C’était quoi comme genre de vaisseau, ça ? » Un des capitaines de vaisseau de guerre, un homme dans la quarantaine, regardait la mâchoire pendante et les yeux grands ouverts alors que Zeus-1 disparaissait au loin.

« WOO ! Alors ça c’était satisfaisant ! » Le Comptable était presque dévoré par son siège, bien accroché par le harnais de sécurité. Cela n’empêchait pas ses doigts de marteler le clavier devant lui. D’étranges traces de données serpentèrent le long de ses yeux, yeux qui avaient une étrange expression maniaque. Le moteur de queue continua d’accélérer, et Zeus-1 fonça en avant comme un éclair.

ζ

Xiuxiu regarda la retraite de Zeus-1, ses lèvres rouges serrées l’une contre l’autre. L’instant d’après, elle était à nouveau sur l’offensive, se déchaînant sur Uriel à travers Asura, ne faisant qu’un avec le cerveau électronique du mécha pour le faire danser autour du champ de bataille comme du mercure.

Le visage d’Uriel était déformé par la rage. Seul contre Xiuxiu, son pouvoir était suffisant pour la submerger. Mais maintenant, avec Asura, le danger pour lui grandissait considérablement. Il reconnaissait plusieurs avenues pour prendre la main dans leur combat, mais il devait prendre conscience qu’Asura utiliserait tous les moyens nécessaires pour le lui rendre. Elle avait la volonté, et il n’avait pas l’intention de détruire son propre mécha pour obtenir la victoire.

Il avait laissé Zeus-1 s’échapper ! Même s’ils avaient bloqué presque tous les signaux électroniques de Moonfiend, Zeus-1 semblait en bonne voie de passer l’atmosphère. Avec la vitesse et le contrôle qu’il venait de voir, il n’était pas sûr que les sécurités qu’ils avaient mises en place suffiraient. Il ne faudrait pas longtemps pour que le mot ne parvienne à Skyfire, et alors, le Château risquerait certainement les représailles de l’Avenue. Ils avaient déjà appris que Zeus faisait partie du conseil interne – l’ignorance n’aurait pas été une bonne excuse.

Ça ne peut pas se passer comme ça. Il faut que j’atteigne ce vaisseau et que je l’arrête. Uriel était résolu – il aurait ce vaisseau, et pourchasserait cette canonnière jusqu’au bout.

Le Chérubin descendit jusqu’à ce qu’un pied touche le sol. Il s’accroupit, et avec ses six ailes déployées comme des lames de couteau, il se précipita sur Asura.

Le mécha de Xiuxiu glissa sur le côté et para, l’acier sur sa gauche rebondit sur les ailes ennemies. La souple figure recula rapidement. Alors que le poids de la parade le pivotait, Asura pointa son épée vers l’avant et fonça. Le mécha et l’arme se fondirent en une seule entité, un cône tournoyant qui ciblait le cœur du Chérubin.

Derrière les contrôles du mécha, Xiuxiu n’était pas moins douée que l’ange qui lui faisait face.

Mais avant que le coup de grâce ne trouve sa cible, Le Chérubin d’Uriel se redressa. Ses six grandes ailes se déployèrent encore plus – jusqu’à ce qu’elles explosent de son dos. Ce qui était précédemment six solides ailes était devenues une poignée de flèches dorées, se dirigeant droit sur Asura.

<< Précédent <<    >> Suivant >>

  1. NdT : La traduction dit que le titre du Chérubin Uriel est synonyme du titre du mécha – Séraphin. Je crois que c’est une erreur de l’auteur puisque ce sont deux classes d’anges différentes. Les Chérubins sont la deuxième classe d’ange, alors que les Séraphins sont ceux qui s’occupent directement de Dieu d’après le canon catholique. Si c’est le cas alors Uriel, un archange (l’ordre le plus élevé des séraphins), est mal nommé. Mais bon, c’est écrit comme ça, je le traduirai comme ça – soyez juste conscient que le Chérubin est le titre d’Uriel, pas son statut.
  2. NDT : Encore une fois, il utilise les noms de Séraphins et de Chérubins de manière interchangeables.
  3. NdT2 : Haha, do a barrel roll
Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top