skip to Main Content
Menu

Chapitre 73 – Saut PRL


Source : Version anglaise

Traduit par : Arpakshaad
Checké par : Ptit Lu


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 73


Le Bastion du Lac de l’Est n’était pas si différent d’un Big Mac, flottant silencieusement dans la noirceur expansive de l’univers. Des vaisseaux militaires allaient et venaient fréquemment de son port d’arrimage.

Les bastions spatiaux étaient devenus des maillons des armées modernes, allant jusqu’à être un bon indicateur de la puissance d’une organisation.

L’Alliance du Nord en possédait le plus, en en dénombrant douze, avec les bastions de l’Ouest et l’Est en en dénombrant cinq chacun.

L’avant-poste du Lac de l’Est était le vaisseau le plus faible de l’Alliance, et était principalement chargé de policer l’entrée au trou de ver des Champs d’Étoiles Brisées. Il facilitait les patrouilles longue durée dans la zone en offrant des renforts et des quartiers pour les soldats. Cependant, il ne logeait que deux bataillons, et n’était donc pas le bastion le plus puissant que possédait l’Est. Sa fonction principale était d’endiguer la vague de piraterie des Champs d’Étoiles Brisées.

La composition des champs était compliquée, à tel point que les plus grands vaisseaux ne pouvaient pas y naviguer en sécurité. Ajouter la menace de pirates familiers avec le terrain, faisait que peu de gens ne s’aventuraient dans le trou de ver de toute façon. Les trois alliances avaient déjà essayé d’éliminer la menace pirate dans un effort commun, mais n’avaient réussi qu’à frapper leurs forces extérieures. Leurs forces principales n’avaient même pas été touchées. Mais l’existence de pirates dans les Champs d’Étoiles Brisées avait aussi une composante politique, rendant les pirates utiles en eux-mêmes.

« Trois minutes avant point de saut PRL. Préparation au saut. » La voix séduisante de Lin Guoguo résonna sur le pont.

L’univers en dehors de la coque du vaisseau avait déjà commencé à passer du noir à la lumière. En plus du manteau de protection de clé de voûte indigo, des brouilleurs avaient été installés sur Zeus-1 pour le protéger des radars, le rendant complètement invisible à tout sauf l’œil nu.

« Vitesse actuelle à vingt VDS 1, initialisation de vitesse lumière, » dit Ke’er.

Xiuxiu était la suivante. « Moteur principal en route. Boucliers de saut parés. »

« Système d’armement paré, » ajouta Mika.

« Cent soixante secondes avant point de saut. Suivi de cent secondes en subluminique. »

Lan Jue était assis dans son fauteuil, surveillant le pont. Ses mains tenaient deux sphères de métal qui étaient sorties des accoudoirs. L’expression léthargique qui couvrait habituellement son visage avait disparu, remplacée par de la concentration.

C’était un moment tendu, d’où sa concentration. En cet âge d’exploration spatiale, il était impossible pour n’importe quelle personne seule de faire face aux forces armées. Le barrage principal d’un de ces bastions était capable de détruire une planète.

Bien sûr, leur but n’était pas d’être désintégré. Même la plus petite erreur pouvait amener au désastre. Tous les vaisseaux militaires étaient capables de VDL, donc s’ils étaient découverts, ce serait une course au trou de ver.

La masse de Zeus-1 rendait déjà le voyage subluminique de l’ordre du miracle. VDL nécessitait plus que les seules capacités du vaisseau.

« Début du saut dans : dix, neuf, huit, sept… »

« … six, cinq, quatre… »

« … trois, deux, un. Saut ! »

La pâle lumière entourant Zeus-1 devint soudainement intenable, un cocon étincelant. Les cinq moteurs brûlèrent à pleine puissance, rendant le vaisseau comme un oiseau géant en feu. La lumière devint encore plus brillante alors que Zeus-1 atteignait sa vitesse maximale.

La soudaine accélération fit trembler la totalité du vaisseau violemment. Les boucliers extérieurs étaient passés du rouge pâle au vermillon foncé alors qu’ils empêchaient le vaisseau de se déchirer.

« Niveaux d’énergies normaux, accélération normale. »

Zeus-1 décrivit un arc gracieux derrière le Bastion Militaire du Lac de l’Est.

Mais alors qu’il atteint sa puissance maximale, le vaisseau n’était plus caché des scanners de l’avant-poste. Une alarme retentit, criant durement à travers l’espace.

« Attention : vaisseau non identifié. Vous avez pénétré l’espace aérien du Bastion du Lac de l’Est. Arrêtez-vous immédiatement, où nous serons contraints d’ouvrir le feu. » Le message électronique était clair, mais Lan Jue et les quatre femmes continuèrent comme s’ils n’avaient rien entendu.

Trois vaisseaux de patrouille proches avaient déjà réagi à la menace. Ils s’étaient placés de telles sortes à couper la trajectoire de Zeus -1.

« Trente secondes avant subluminique. Distance calculée, jugée sans danger, » assura Ke’er.

« Initialisation de l’armement d’un croiseur de combat de l’Alliance de l’Est de classe tigre blanc. » Xiuxiu vérifiait ses instruments.

Les mots tendirent l’atmosphère sur le pont.

« Dix secondes avant que les armes ne fassent feu, et vingt-trois secondes avant que le premier Tigre Blanc n’intercepte notre vaisseau. On peut manœuvrer, mais on ne pourra pas empêcher le verrouillage de leurs armes. »

Le visage de Lan Jue était aussi solennel qu’avant, mais il y restait un certain calme.

Depuis le hublot de bâbord, on pouvait voir un petit rayon blanc.

Tout vaisseau refusant d’être vérifié était traité comme pirate par les militaires en patrouille. Ce qui expliquait la vitesse de réaction du croiseur de combat.

« Impact dans vingt secondes ! »

« Quinze secondes avant impact ! »

« Dix secondes ! »

« Mise à feu des boosters auxiliaires ! » La voix de Lan Jue tonna sur le pont. Au même moment, ses yeux devinrent un sinistre bleu azur. Et l’instant d’après, tout son corps suivit.

Son corps disparu dans une mer d’éclairs, le souffle tonitruant contenu seulement par le bouclier protecteur qui avait été abaissé pour protéger les passagers des dangers extérieurs. Il servait à contenir les effrayants reflux de pouvoir.

Le dessus de Zeus-1 révéla soudain une étrange lueur électrique. Du centre de la turbine principale ressortait une turbine plus petite – dans lequel se trouvait une gemme de pouvoir violette coupée au diamant. Soudain, un faisceau de lumière bleue étincelant en jaillit, englobant le feu du moteur principal.

Zeus-1 trembla violemment, et à cet instant c’était comme si tout s’était simplement arrêté. Les flammes du réacteur principal devinrent bleu cristal, suivi par les quatre autres.

Les boucliers rougis entourant le vaisseau s’assombrirent avant de prendre une déconcertante teinte bordeaux. L’illusion d’immobilité se dissout, et le vaisseau s’élança en avant. Ils se déplacèrent instantanément à des vitesses subluminiques, mais ça ne serait pas long avant qu’ils ne le poussent encore plus loin.

Un rayon de lumière blanche rugit derrière eux, fonçant au travers du vaste vide de l’univers. Le Tigre Blanc les regarda alors que Zeus-1 devint une lumière bleue fantomatique, et disparue. Ils n’avaient pas d’autre option que de retourner à leur avant-poste, choqués et vaincus.

« Woo, allez le boss ! » Ke’er, Guoguo et Mika acclamèrent presque simultanément. Même la bien plus modeste Xiuxiu restait assise avec un sourire sur le visage.

Ke’er soupira. « C’est bien d’avoir le boss dans le coin. Pas besoin d’armes, ça rend les choses plus faciles pour eux. Dix secondes avant le trou de ver. »

« Les croiseurs de combat ont abandonné la poursuite, » ajouta Lin Guoguo.

Les déchirants éclairs de pouvoirs parcourant le corps de Lan Jue s’estompèrent peu à peu, et en conséquence, le vaisseau ralentit du subluminique. Un sourire recourba les coins de son visage.

« Saut accompli. »

<< Précédent <<    >> Suivant >>

  1. Vitesse du Son
Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top