skip to Main Content
Menu

Chapitre 112 – Pointeurs

Traducteur en Français : Arpakshaad
Checkeuse : Miss X

Chapitre 112 - Pointeurs

Hua Li tourna la tête rapidement pour fusiller Lan Jue du regard. « A-Jue, c’est toi qui leur as appris ?! »

Lan Jue toussa, gêné. « Arrête d’accuser les gens à tort ! Tu es le seul responsable de ta réputation. Allez viens, on va à l’arène d’entraînement. Ke’er devrait déjà y être avec le Maître des Vins. »

Il se retourna et se mit en route. Ce faisant, caché de la vue de son ami, un sourire imbécile couvrit son visage. Il n’arriva pas à le cacher plus longtemps.

Un lifting ! HAH !

En arrivant, ils virent le Maître des Vins qui les attendait. Il se tenait debout devant les portes de l’Arène du Faucheur, habillé méticuleusement, presque royal. À la surface, il gérait la Cave Gothique, mais ici, l’Arène du Faucheur était sous son contrôle. Ke’er se tenait derrière lui, puisqu’elle se sentait inconfortable à côté ou devant lui.

« Maître des Vins, » salua Lan Jue quand il fut proche.

« Nm. » L’homme plus âgé fit un signe de tête au Maître des Joyaux. « Que prévoyez-vous de faire dans mon arène ? »

« J’aimerais louer un ring, un sans surveillance. Il y a quelques pointeurs que je voudrais partager avec ces jeunes demoiselles. Oh, et laissez-moi vous présenter mon ami, Hua Li. »

Le Maître des Vins balaya Hua Li du regard, qui lui-même analysait le vieil homme. Pourtant, après quelques instants d’observation, ce fut Hua Li qui fut surpris, et une légère peur le saisit. L’utilisation de ses sens énergétiques n’avait rien révélé en face de lui, du vide, comme s’il n’y avait personne.

« Enchanté de vous connaître, Maître des Vins, » offrit-il avec un sourire.

Le Maître des Vins le regarda silencieusement pendant longtemps avant de réagir. « Bonjour, vous êtes Poséidon, n’est-ce pas ? De Gobi Entertainment. »

« Exact. » Le sourire de Hua Li s’agrandit. Il n’avait aucun moyen de réellement cacher son identité. Après tout, le Supersoldat d’An Lun n’était pas le Divin Monarque le plus connu, c’était en fait Poséidon. Un nom connu dans toutes les Alliances comme un artiste. L’artiste le plus connu de l’univers. Son nom transcendait les frontières, et avec l’aide de la publicité de Gobi Entertainment, aucune faction ne pouvait prétendre qu’il leur appartenait, il n’appartenait qu’à ses fans.

Le Maître des Vins refit un signe de tête. « Votre père et moi étions proches, jadis. J’ai été surpris d’apprendre sa retraite. »

Le sourire de Hua Li devint amer. « Alors vous connaissez certainement les habitudes de Gobi, essayant de prendre sa retraite le plus rapidement possible. Il n’y a rien de grand à être une figure hautement publique. »

Le Maître des Vins ne parla pas plus du sujet, se tournant à la place vers Lan Jue. « Je vais vous donner une arène. Sans système de surveillance. Elle va vous coûter, par contre. »

« Pas de rabais ? »

Le Maître des Vins se retourna et rentra dans l’Arène comme s’il n’avait rien entendu.

Les autres suivirent quelques pas en arrière, mais Lan Jue se dépêcha d’avancer de quelques pas pour rattraper son vieil ami.

« Maître des Vins, j’aimerais en fait m’entretenir sur un sujet avec vous. C’est à propos de la visite des représentants du Château Pontifical et de la Tour Noire. Ils devraient bientôt être là, si je ne me trompe pas. Malheureusement, je ne suis pas au meilleur de ma forme en ce moment, et j’ai peur de ne pas être très utile en participant à l’échange. Peut-être que Hua Li peut prendre ma place, si vous êtes d’accord. »

Le front du Maître des Vins se froissa en parlant. « Impossible. Il ne fait pas partie de l’Avenue, et ainsi, ne peut pas nous représenter. Mais vous n’avez rien à craindre, nous avons en fait reçu des nouvelles du Château Pontifical. Pour… des raisons inconnues, ils souhaitent retarder l’échange d’un mois en plus. Serez-vous prêt à ce moment-là ? » Il se retourna pour regarder son jeune homologue du conseil, quelque chose de curieux dans les yeux.

« Retardé ? » Son visage révéla un sourire sardonique. « Ce sera suffisant. J’espère qu’ils auront le courage de se montrer. »

À ce moment-là, ils étaient arrivés devant un gigantesque mur métallique. Le Maître des vins leva paresseusement une main, faisant un signe à la barrière devant eux. Un instant plus tard, le solide mur de métal se mit à onduler comme un mur d’eau.

« Alors. Cette arène a été protégée complètement, et il n’y a pas de surveillance. Entrez, voici la clef. » Le Maître des Vins tendit une orbe métallique incrustée d’une gemme bleue à Lan Jue. « Une gemme de rang C par mois. »

Lan Jue grimaça. « Et pourquoi ne pas juste me voler ? »

La réponse du Mâitre des Vins était glaciale. « Et combien pensez-vous que coûte une bouteille de Romanée-Conti ? Dépêchez-vous de vous remettre sur pied. N’oubliez pas votre promesse. » Il se retourna alors. Il fit un signe de tête à Hua Li, et subitement, disparut de leur vue, ne laissant qu’un vide exactement comme Hua Li l’avait perçu.

« Ooooee, » sortit un Hua Li surpris. « C’est flippant comment il est fort. Je suppose que c’est le Cosmagus ? »

Lan Jue hocha son affirmation. « Un vieil homme cérémonieux, mais adorable. Allez viens, entrons. Le coût est trois fois plus élevé que la normale, ce manque d’empathie. Un jour, je passerai une semaine dans sa cave, on verra bien quelle tête il tirera alors. »

Hua Li eut un petit rire. « Tu ne verras aucune tête. Il te coupera immédiatement en morceaux. Il paraît que son vrai pouvoir est de plier l’espace. Je me demande combien de fissures interspatiales tu peux supporter. »

Ils passèrent la barrière ondulante et, comme promis, tout était caché. Ils étaient entourés de noir, mais un instant plus tard, le monde derrière le rideau se dévoila. Soudain, ils se trouvèrent dans une énorme arène ouverte.

« Eh bien ! » La surprise dans la voix de Lan Jue égalait celle dans ses yeux.

L’arène était circulaire, le plafond à deux cent mètres de hauteur. Elle faisait environ cinq cent mètres de diamètre. Ils se sentaient insignifiants face à cette vaste étendue. Cela avait peut-être coûté trois fois le prix normal à Lan Jue, mais en comparaison de ces espaces loués, celui-là était monstrueusement grand.

« Extravagant, » murmura Hua Li. Un endroit comme ça était assez grand pour s’entraîner avec un mécha. Lui aussi savait qu’une gemme de rang C par mois était cher, mais ils auraient du mal à trouver meilleure arène d’entraînement. Pilotage de mécha, entraînement de Discipline… tout ce qu’ils voulaient, sans crainte de dommages collatéraux. Les autorités s’étaient raidies ces derniers temps dans ce domaine, et trouver un endroit privé pour s’entraîner, quelle que soit la durée de temps, était devenu difficile.

Si vous voulez vraiment vous améliorer au combat, le meilleur moyen est de donner tout ce que vous avez, et de ne pas se retenir. Ce genre d’espace était donc cher.

Lan Jue s’avança de quelques pas, puis se retourna pour faire face aux quatre femmes.

« Notre dernier voyage aux Champs d’Étoiles Brisées nous a laissé avec une forte impression, il me semble. Je ferai toujours ce que je peux pour vous protéger, mais je ne suis pas la personne la plus forte de l’univers. Chacune de vous possède un incroyable talent, et avec suffisamment d’entraînement, peut devenir très puissante. Ces trois dernières années, j’ai été bien trop paresseux, bien trop indifférent, et cela vous a pesé. À partir d’aujourd’hui, on va tous se sortir de ce merdier, et nous concentrer sur devenir plus fort. »

« Xiuxiu, » dit Lan Jue en la regardant.

« Boss. » Elle s’avança d’un pas.

« Ton talent est au sommet du huitième rang, » lui dit-il. « Le neuvième rang est à portée de main. Ta Discipline, le Tranchant, est suffisant pour surpasser la plupart au combat. Même si la dernière fois, Uriel a réussi à endommager ton Asura. C’est dans mes espérances que tu passes le neuvième rang dans l’année, nous verrons alors une croissance substantielle dans tes capacités. »

« Pour vous quatre, la coopération est la clef de votre cultivation. Si vous travaillez ensemble, couvrant les faiblesses les unes des autres, même un Paragon ne pourra pas vous faire face. »

« Ke’er, » Lan Jue tourna sa tête vers la jeune femme aux cheveux bleus.

Elle faillit bondir en avant. « Boss. » Sa précipitation fit bondir sa forte poitrine.1

« Le focus de ta Discipline est l’attaque physique pure et la puissance explosive. Contrairement à Xiuxiu. Elle excelle au combat rapproché, et toi à distance. Je sais qu’à cause de ton histoire, tu as évité de cultiver davantage, mais… »

« Boss ! » L’interrompit soudain Ke’er. Le coin de ses yeux s’était légèrement rougi. « Boss, ne t’inquiètes pas. Il n’y aura plus de problèmes dans ma cultivation. Je travaillerai dur pour m’améliorer. Moi aussi, je suis bientôt au neuvième rang, et je passerai. Je veux te protéger. »

« Eh… » Pendant un moment, Lan Jue avait perdu sa lancée, mais se rattrapa vite. « Excellent ! Notre Ke’er sait ce qu’il faut faire. Continue comme ça ! »

« Oui ! » Elle le souligna en hochant de la tête.

« Guoguo. »

Lin Guoguo s’avança, un sourire sur son joli visage.

« Le contrôle de la pensée… Ton potentiel est immense. Mais tu manques de persévérance. Face à tes ennemis, tu deviens timide et trop prudente. Cela bloque tes pouvoirs mentaux, les empêchant d’atteindre leur pic. Tes capacités, et la volonté des autres sont très rapprochés. C’est dans cette voie que tu dois t’améliorer. Pour toi, ta spécialisation est le contrôle de la pensée. Ensemble avec Ke’er et Xiuxiu, tu es une terreur. Tu es déjà au neuvième rang, mais au premier niveau. On doit te faire passer au deuxième niveau. »

« Oui, boss ! » Elle tira la langue. La timidité avait toujours été sa faiblesse.

Enfin, ses yeux se posèrent sur Mika, et de l’hésitation y apparut.

Les yeux de Mika, quant à eux, étaient durs. Elle prit l’initiative, et s’avança. « Boss. Qu’est-ce que je dois faire ? »

  1. NdTEN : Je vous jure que c’est la traduction littérale
Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top