skip to Main Content
Menu

Chapitre 108 – Professeur Lan est rentré !

Traducteur en Français : Arpakshaad
Checkeuse : Miss X

Chapitre 108 - Professeur Lan est rentré !

« Professeur, vous êtes là ! »

Lan Jue s’arrêta aux portes de l’UNE, à nouveau coincé là où Jin Tao lui avait barré la route.

Curieusement, Jin Tao portait aussi un masque anti-pollution aujourd’hui, même s’il était légèrement plus dramatique que celui de Hua Li. Celui du jeune homme lui remontait presque jusqu’aux yeux, lui couvrant la quasi-totalité du visage. Son iroquoise rose restait, cependant, toujours aussi impressionnante.

« Qu’est-ce que tu fais là ? » Lan Jue leva un sourcil inquisiteur vers Jin Tao.

« Je vous attendais ! » Répondit-il.

« Moi ? Qu’est-ce que tu veux ? »

Jin Tao s’expliqua. « Vous avez prévu d’enseigner quoi aujourd’hui ? Écoutez, Gros Tang est bien plus puissant que moi, alors j’ai besoin de quelque chose de spécial, non ? Sinon, comment suis-je supposé le rattraper ? »

Lan Jue se retourna pour regarder Hua Li descendre du vélo. Un sourire sinistre lui montait au visage. Hua Li voyant le sourire, comprit immédiatement ce que Lan Jue voulait. Il connaissait bien son ami et, à chaque fois que ce regard brillait dans ses yeux, cela annonçait que quelque chose de mal allait se passer. Heureusement, cette fois, il n’en était pas la cible.

« Très bien. Mais je dois encore vous entraîner ensemble. Cet après-midi, même endroit. J’ai cours par contre, alors assurez-vous de venir écouter, et ramène Gros Tang avec toi. Maintenant que tu m’appelles professeur, tu dois t’assurer de te comporter de manière digne et noble. Tu vas devoir devenir un expert en étiquette aussi. »

« Oui, absolument Professeur ! » Peut-être était-ce dû à l’occasion, ou à l’excitation, mais Jin Tao s’inclina profondément devant son professeur avant de courir vers l’université.

« C’est ça ton disciple ? » Le ton de Hua Li était décidément désapprobateur.

Lan Jue lui lança un regard. « Quoi, il y a un problème ? »

Les lèvres de Hua Li se tordirent de dégoût. « Il n’a pas l’air de grand chose. L’énergie qu’il émet est minimale, il doit à peine avoir de Discipline. Pas plus haut que le troisième rang. Pourquoi entraînerais-tu quelqu’un comme ça ? »

Le sourire sur les lèvres de Lan Jue était quelque peu moins démoniaque. « Dans ce monde, il y a ce qu’on appelle la chance, tu comprends ? » Dans un sens du spectacle à deux ronds, il poussa le vélo vers l’école.

Hua Li ne bougea pas. En regardant le dos de son ami, un sourire avait gagné son visage. « La chance ? Comment pourrais-je ne pas comprendre ? »

« A-Jue, envoie-moi un message plus tard et dis-moi où tu as cours. Je vais faire un tour. » Appela Hua Li au dos de son ami.

La réponse de son ami était désagréable. « Et pourquoi pas un peu de professionnalisme, hein, garde du corps ? »

« Pfft. » Hua Li n’était pas convaincu. Il se retourna, et commença sa balade.

Un sourire se glissa sur le visage de Lan Jue. Après tout, qui ne pouvait pas apprécier la nostalgie de cet homme ?

Le bâtiment des électifs n’avait pas drastiquement changé depuis sa dernière visite. Comme avant, quand Lan Jue entra dans son beau costume et ses chaussures en cuir, tous les yeux se tournèrent vers lui.

Jin Yan leva la tête au bruit, et le vit entrer. Elle se leva de son bureau. « Oh, professeur Lan, vous êtes de retour. »

« Encore bonjour, Professeur Yan, » répondit-il poliment.

« J’ai beaucoup aimé votre dernière leçon, elle m’a profondément marquée. Je me demandais, quand j’aurais la joie de pouvoir en écouter une autre, » dit-elle.

Lan Jue répondit avec un sourire. « Cet après-midi. »

« Pour la plupart des gens, quand ils donnent un cours, puis partent aussi longtemps, ils se demandent comment cela va impacter l’image de la responsabilité qu’ils donnent à leurs élèves. » Le ton mordant de Wang Hongyan venait d’un bureau proche.

« C’était une urgence temporaire, » certifia Lan Jue. « Je devais partir quelque temps. Cela n’arrivera plus. En fait, je vais avoir deux cours par semaine dorénavant. »

Cela amena un sourire sur le visage de Jin Yan. « Cela vous posera-t-il un problème si je viens à nouveau écouter votre cours, Professeur Lan ? »

« Bien sûr que non, » dit-il. « J’en serais ravi. » Il lui sourit poliment, et se dirigea vers son bureau près de la fenêtre. Même s’il savait ce qu’il voulait enseigner, il devait encore organiser son cours et déterminer comment il allait le présenter.

Pendant ce temps, le système d’annonce de l’école prit vie : « Élèves de la faculté, cet après-midi les cours électifs d’Étiquette recommenceront. Plus tard, les cours auront lieu deux fois par semaine, les mardis et jeudis à quatorze heure. Nous vous encourageons à y aller. »

« Une annonce aussi tôt ? On dirait que Directeur Wu aussi a été impressionné par votre cours, » dit Jin Yan à travers un sourire.

Lan Jue sourit en guise de réponse. Jin Yan, sentant qu’il ne souhaitait plus parler, retourna à son propre bureau.

ζ

Etudiants Nationaux de deuxième année, Salle Quatre.

Zhou Qianlin releva la tête en entendant l’annonce rebondir sur les murs de la salle. Un éclair passa derrière ses yeux. Il est donc revenu donner ses cours… Il est enfin de retour pour tenir ses promesses, pensa-t-elle. Un sentiment de soulagement passa sur son visage, cependant l’instant d’après, il se transforma en quelque chose de plus compliqué. Elle supporta son menton avec ses mains, les coudes sur la table, et laissa ses yeux se perdre dans sa réflexion.

Beep ! Beep ! Son communicateur la tira de sa rêverie.

« Qu’est-ce qu’il y a, Tang Mi ? » Dit-elle en répondant à son appel.

« T’as entendu l’annonce ? Le cours d’étiquette est de retour. La dernière fois, le prof était pas mal, alors, tu veux y retourner cet après-midi ? » Tang Mi semblait excitée, ses questions arrivant en rafales.

« Je n’y vais pas. J’ai un projet de recherche, » répondit Zhou Qianlin.

« Hein ? Tu n’avais pas dit la dernière fois que tu reviendrais ? Pourquoi changer tout d’un coup ? »

« Je révise, on parlera plus tard. » Zhou Qianlin raccrocha sans laisser à Tang Mi la possibilité de répondre. Ses jolis yeux brillèrent, alors qu’une pensée traversait son esprit. Mais elle passa, et son attention retomba sur ses livres.

ζ

« Hey, le professeur va donner un cours cet aprem ? » Tang Xiao regardait le Jin Tao masqué devant lui.

Il n’avait pas l’air en meilleur état que son adversaire. Leur échauffourée d’hier n’avait pas utilisé de discipline, alors leurs blessures étaient superficielles. Mais cela ne convainquait pas la douleur de quitter leurs corps. Et pourtant, malgré la sensation désagréable, ils étaient en cours, parce que Professeur Lan était de retour. Tang Xiao, aussi masqué pour cacher son visage battu, regarda Jin Tao, une lueur prophétique dans les yeux.

« Tu n’es pas obligé d’y aller, » dit Jin Tao hautainement. Depuis qu’il avait frappé Tang Xiao hier, sa confiance en lui avait crevé le plafond.

« Tu rêves ! » Tang Xiao fit un doigt d’honneur à Jin Tao. « J’irai TE voir cet après-midi. J’espère que le Professeur nous fera recommencer le cours d’hier. »

« Hier ? Tu veux parler de la fois où je t’ai tellement défoncé que tu ne pouvais plus t’essuyer les fesses ? »

Une demi-journée passa rapidement.

Wu Junyi, le Directeur de l’Enseignement, se promenait sur le campus après manger. C’était une habitude qu’il avait développée en vieillissant. Manger, et faire un peu d’exercice, pour amorcer la digestion. Se contenter de se reposer n’était pas bien. À son âge, il s’était mis à apprécier de prendre soin de lui.

Ses pensées se tournèrent vers l’après-midi, et le retour du cours d’Étiquette de Professeur Lan. Il ne savait pas ce que le sujet du jour serait.

Qu’est-ce que la noblesse… Cela n’avait pas juste motivé Jin Yan et les autres élèves, cela avait aussi résonné en lui. Si rien ne venait le déranger cet après-midi, il irait écouter le cours. Souvent, les professeurs d’électifs travaillaient dur pour leur premier cours pour avoir des élèves, puis se laissaient aller au fil du temps, quel que soit le sujet.

Si ce n’avait été pour la scène d’hier, où Lan Jue avait été traîné dans son bureau par la ‘Déesse Sauvage’ Tan Lingyun, il n’aurait peut-être pas douté. En vérité, d’après les estimations de nombreux instructeurs, la qualité d’un professeur était directement liée à son pouvoir. Du moins approximativement.

Après avoir parlé avec Tan Lingyun spécifiquement sur ce qui s’était passé. Elle avait expliqué qu’il n’avait même pas essayé de se défendre. Elle l’avait traité de faible pathétique. Ainsi était né le doute dans le cœur du Directeur sur son tout nouvel instructeur. Il se souvenait clairement de la première fois où il avait rencontré l’homme, il était modeste, et gardait ses capacités bien cachées, mais il ne paraissait pas faible.

Ses pieds l’amenèrent tranquillement vers le bâtiment des électifs alors que son esprit ruminait les événements.

ζ

Les saveurs ambrosiaques du Ma La Tang d’hier soir dansaient encore sur la langue de Lan Jue. Ce matin, le petit-déjeuner de Lan Jue avait été fade en comparaison. Quant au déjeuner, la seule saveur que connaissaient les cuisiniers de l’école était le fade. Il avait un palais difficile, quoique pas autant que celui du Gourmet, mais il restait pointilleux. Pourtant, même si ce n’était pas le meilleur repas de la terre, il mangerait bien quelque chose, juste pas beaucoup.

Un bol de riz, une assiette de légumes, un léger potage. Tel fut le repas de Lan Jue, assez pour satisfaire sa faim.

À ce moment-là, il avait déjà passé la matinée sur son cours, et tout était prêt. En sortant des bureaux, avec du temps libre, il envoya un message à Hua Li puis se dirigea vers la ‘zone d’entraînement’ spéciale où il entraînait Tang Xiao et Jin Tao.

Là, seul, il se tint debout sur la pelouse, les bras écartés. Il prit une profonde inspiration, ses narines s’ouvrant à l’arrivée d’air. Il avait de la chance que personne ne soit là, parce que s’ils y avaient été, ils auraient été surpris de la longueur de cette inspiration. Une série de petits craquements sortirent de son corps.

Un instant plus tard, un léger sourire aux lèvres, il se mit à expirer lentement. Cela dura plusieurs minutes.

La maîtrise de l’eau de Li est profonde. Après le traitement d’hier, mes capacités de soin se sont considérablement améliorées. Les membranes aqueuses protègent mes organes, les aident à se nourrir. On dirait que je ne vais même pas avoir besoin d’un mois pour m’en remettre. Une fois que j’irai mieux, il faudra vraiment que je me concentre sur le fait de devenir plus fort. Sinon, Hua Li serait bien capable de me dépasser.

Hier soir, après le repas, Hua Li et Lan Jue étaient rentrés au magasin. Hua Li l’avait ensuite aidé à aller mieux. Sa manipulation de l’eau, et les pouvoirs de soin de l’eau avaient énormément aidé. Déjà, le sang coagulé qui s’était agglutiné en lui avait été extrait. L’eau avait été manipulée pour servir d’écran protecteur à ses organes, et le résultat avait été une nette amélioration de son état précédemment affaibli. Il pouvait même utiliser sa discipline, si ce n’était que faiblement.

Ding, dong ! La cloche de l’après-midi résonna dans le campus. C’était la première cloche, alertant les professeurs et les élèves que les cours allaient bientôt reprendre, et qu’il fallait se diriger vers les salles.

Lan Jue se dirigea vers la salle qu’on lui avait fixée. En entrant, il ne put s’empêcher de s’arrêter, et de regarder sa classe, surpris. Les étudiants venus suivre son cours avaient doublé depuis la dernière fois, et même si la salle n’était pas pleine, deux bons tiers des sièges étaient occupés. Il aperçut rapidement Directeur Wu et Jin Yan dans la foule. Bien évidemment, Jin Tao et Tang Xiao étaient aussi là. Ils étaient assis au premier rang, bizarres avec leurs masques. Le pire était Jin Tao, dont le masque était si grand qu’il ressemblait à un caleçon placé sur son visage.

Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top