skip to Main Content
Menu

Chapitre 60 – Manipulation Gravitationnelle


Source : Version anglaise

Traduit par : Arpakshaad
Checké par : Ptit Lu


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 60


    
Les yeux de Gao Yong étaient pleins d’intentions maléfiques qui émanaient de tous ses pores, emplissant l’air même en étant invisibles.

L’endroit dans lequel ils se trouvaient, le monde blanc, était simple et austère, mais il n’affectait pas les facultés des Adeptes qui s’y trouvaient.

Gao Yong n’était pas bête, il savait qu’essayer de fuir de cet endroit avec ses sbires serait inutile. Les légendes de Skyfire Avenue étaient vraies, il le savait, et probablement plus grandes encore que prévu. Pour ce qui est du jeune homme en face de lui, il avait appris de l’échange avec l’Impératrice qu’il était Conseiller, un Talent de niveau neuf.

Mais il n’était pas le seul ! Qu’est-ce que ça changeait ? Comment avait-il gagné tant de faveurs auprès de l’Impératrice ? Gao Yong n’avait jamais entendu de mots aussi doux et légers de sa maîtresse, elle qui était si noble, belle et puissante. Cet homme-là, qu’avait-il de spécial ?

Il était énervé et indigné, certes, mais au fond de lui coulait un torrent de jalousie !

Son pied droit fit un pas en avant, et un grondement terrible émana de la position de Gao Yong. Autour d’eux, la couleur de la planète se mit à changer.

Lan Jue souleva un sourcil légèrement. « Manipulation gravitationnelle. »

Il sentit son corps devenir du plomb. La gravité l’agrippa, essayant de l’écraser au sol.

Manipulation gravitationnelle, une Discipline certainement puissante. Cultivée à ses plus hauts niveaux, elle pouvait affecter le plus petit cheveu. On pouvait se rendre aussi léger qu’une plume, et augmenter les effets de la gravité d’un facteur mille pour ses ennemis. C’était une faculté puissante, même seul face à un mécha.

Au mouvement de Gao Yong, les six hommes en argent derrière lui se mirent en mouvement.

Ils s’assirent en tailleur, un flux d’énergie puissant se répandant de leur corps.

Et comme les flux d’énergie des six hommes se mélangèrent à ceux de Gao Yong, ils se fondirent en un seul.

La peau de l’homme en or se noircit. Elle était sombre comparée à l’arrière-plan blanc du monde qui les entourait, et donna l’impression qu’il était imprégné d’encre.

Face à cela, même Lan Jue ne put empêcher ses pensées de se lire sur son visage.

« Superposition gravitationnelle… ton pouvoir croissant tant que tu es proche de tes hommes. » Observa Lan Jue avec surprise.

« C’est exact. » L’orgueil de Gao Yong était audible. « Même si aucun d’entre eux n’excède le niveau six, ils ont été à mes côtés pendant des années. Leurs facultés similaires à la mienne la complémentent, faisant progresser mon talent de niveau neuf du degré trois au degré cinq ou plus. Pour me battre au milieu de frère, il faut au moins trois Talents de top niveau. »

« Pas étonnant que tu sois entré dans Skyfire Avenue aussi ouvertement, » affirma Lan Jue.

Gao Yong continua de sa voix métallique. « Quel que soit ton Talent de niveau neuf, sous mes pouvoirs gravitationnels, même bouger sera difficile, encore plus endurer sous la force gravitationnelle. Tu serais broyé et brisé par mes pouvoirs de gravité avant même que tu ne saches d’où ça vient »

Lan Jue soupira à nouveau. « Ouais, c’est bel et bien le pouvoir que tu possèdes. »

« Alors, laisse-moi voir les pouvoirs que tu possèdes, » déclara Gao Yong cruellement, « avant que je ne te réduise en poussière. »

« Je sais que tu te demandes, au plus profond de toi, comment ta Grande Impératrice peut parler ainsi à un homme tel que moi aussi poliment, » dit Lan Jue. « Ai-je raison ? »

Gao Yong s’arrêta, modifiant la manipulation gravitationnelle qui les entourait. Pas plus faiblement, mais encore plus forte.

Le monde autour de Lan Jue commença à se déformer sensiblement.

« Alors je vais te dire. » Lan Jue eut un sourire suffisant, comme si le champ gravitationnel autour de lui n’avait aucun effet. « C’est parce qu’elle a peur de moi ! »

Ses allégations furent ponctuées d’une forte lumière bleue émanant de son corps.

Le pâle monde blanc était comme du papier et le champ gravitationnel comme de l’encre. Lan Jue était le pinceau, balayant à travers l’encre y ajoutant un reflet azur.

Un violent grondement de tonnerre s’éleva, et la lumière entourant Lan Jue devint un grand globe d’éclairs bouillonnants.

Le champ noir de gravité augmentée se fracassa sur la soudaine démonstration de pouvoir, et fuit des alentours du Maître des Joyaux. Puis, en un instant, il apparut devant Gao Yong, comme s’il y avait été depuis le début.

Il s’est libéré de mon contrôle ? Il était un maître du contrôle du champ de bataille, un adepte de domination. Ce genre de situation était précisément ce qu’il craignait le plus. Cela voulait dire que non seulement cet homme était plus fort, mais qu’il avait en plus la capacité d’oblitérer son pouvoir de manipulation.

Le monde s’éclaircit, et encore une fois Lan Jue disparu sans un bruit. Il réapparut, mais pas à côté de Gao Yong. À la place, il se tenait derrière les compatriotes argentés de Gao Yong.

Six éclairs entortillés se tendirent comme des serpents, frappant les six silhouettes encapuchonnées. Les Talents de niveau six grognèrent à l’unisson, puis tombèrent au sol.

Gao Yong sentit sa manipulation gravitationnelle s’affaiblir considérablement à la perte de leurs amplifications. À ce moment-là, il n’osait pas se retourner pour voir ce qui s’était passé.

En un éclair, le monde était empli de lumière bleue, puis Lan Jue apparut une nouvelle fois. Le Fantôme de l’Éclair était recourbé au-dessus des sbires.

« Gao Yong, si tu avais choisi d’accepter depuis le début je n’aurais plus rien eu à te dire. À cause de mes paroles, ton Impératrice a offert un bon conseil. J’ai grandi les quelques dernières années, et mon cœur n’est plus comme il était. » Alors qu’il parlait, Lan Jue souleva la main droite d’un des sbires. Il coupa adroitement un doigt.

« Tu… ! » Gao Yong sentit sa poitrine se serrer. La gravité changea autour de lui, et en l’espace d’un instant, il était à côté de Lan Jue. Il lança un poing au fantôme de l’éclair, l’entourant de sept fois la gravité normale. Il savait que s’il pouvait mettre un poing, il éclaterait ce bâtard en morceaux.

Mais son poing ne rencontra que de l’air. Lan Jue était déjà à côté du second subordonné, exécutant la sentence due.

Depuis qu’il avait atteint le neuvième niveau de son talent, Gao Yong n’avait jamais été autant humilié. Il hurla à sa honte, à Lan Jue, et s’élança.

Mais Lan Jue ne fit que se tenir debout. Ses yeux se fixèrent sur l’homme en or, et éclatèrent d’un bleu fantomatique.

Deux rayons de lumière sortirent de ces troublants yeux bleus.

Le monde blanc devint bleu. Un bleu profond, royal des cieux à la terre. Ce n’était pas une forêt d’éclairs, mais une mer. Un océan d’électricité dévorante.

 

 

 

<< Précédent << >> Suivant >>

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top