skip to Main Content
Menu

Chapitre 57 – Le Cristal Mundus


Source : Version anglaise

Traduit par : Arpakshaad
Checké par : Ptit Lu


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 57


« Hey l’ami, viens voir. On a les résultats de l’inspection de la pierre. »

« Excellent. »

Située dans les Sous-Sols de Skyfire, la bibliothèque était debout comme elle l’avait toujours été. Le Gardien était assis sur sa chaise de bureau en rotin, ses doigts jouant sur la théière en terre cuite dans sa main. Il semblait à l’aise.

Lan Jue était venu directement de sa joaillerie après avoir raccompagné Zhou Qianlin au pied de sa maison au sommet de la montagne. La journée avait été bien remplie, une journée qui le laissait avec un sentiment de contentement, et après ce qu’il avait appris du Gardien, il commençait à penser que c’était son jour de chance.

« Quels sont les résultats ? » Lan Jue fourra une main dans sa poche et se rapprocha du Gardien.

Le Gardien ferma les yeux un instant. « Je vais commencer par dire que si tu trouves la veine d’où vient ce joyau, tu vas faire fortune. »

« Oh ? » Les yeux de Lan Jue s’illuminèrent. « Qu’avez-vous découvert ? Pour que le Gardien commence avec ce genre d’évaluation, il a dû trouver quelque chose d’important. »

Le Gardien poursuivi. « Je ne vais pas passer en revue tout le processus analytique, tu ne le comprendrais pas de toute façon. »

Lan Jue sourit alors que son homologue plus âgé continuait. « Pour ce qui est des résultats, nous avons découvert que si ce minerai était raffiné, cela créerait un cristal particulièrement spécial. Les capacités du cristal seraient immenses, et plus que cela, il posséderait une étonnante particularité en transformation énergétique. »

« Dit simplement, les énergies injectées dans la pierre se verront dépourvues de leurs impuretés, ne relâchant d’énergie que sous sa forme la plus pure. Je l’appelle l’énergie Mundus. Si tu l’incorporais dans une sorte de structure procédurale, tu pourrais créer un étonnant système de purification d’énergie. Et l’énergie Mundus qu’il dégagerait pourrait être utilisée dans n’importe quelle recherche scientifique moderne. »

« Qu’en est-il de la vitesse de conversion et du niveau de puissance, » questionna Lan Jue.

« La conversion est exceptionnellement rapide, » répondit le vieil homme. « Tu pourrais recharger un mécha de classe dix de vide à plein en dix minutes. J’ai vérifié mes données, aucune gemme de pouvoir semblable n’a jamais été enregistrée. Elle a cinq fois plus de capacité que sa plus proche concurrente. Elle devait être enregistrée, alors je l’ai appelée le Cristal Mundus. Si l’on pouvait trouver un moyen correct de le développer, cela catapulterait la science et la technologie humaines dans une nouvelle ère. »

Le maintien traditionnel, la marque de fabrique de Lan Jue, fut ébranlé face aux explications du Gardien. Il lui fallut toute son énergie pour ne pas rester la bouche ouverte comme un demeuré.

« Cependant, » continua le Gardien malgré l’évidente stupéfaction de Lan Jue, « ne te méprends pas quant à ses dangers. Convertir l’énergie à sa vitesse la plus rapide entraîne peu à peu l’affaiblissement de la gemme. D’après mes expériences, j’ai conclu que si cette pierre était raffinée en un Cristal Mundus, elle pourrait vider un mécha de top niveau trois fois avant de subir des dégâts irréparables, et de devenir inutilisable. En conséquence, j’ai pensé qu’elle ne pouvait pas être classifiée au niveau A — un C tout au mieux, mais un C très spécial évidemment. L’analyse montre que son stockage d’énergie n’est pas très différent de celles de rang A. Mais elle n’a aucune faculté d’autoréparation, ou autre fonction – seulement cette capacité-là. »

Lan Jue n’était pas déçu par la désignation de rang C qu’avait fait le Gardien. Au contraire, la flamme qui brûlait dans ses yeux ne fit que s’intensifier alors que le Gardien continuait. Il n’était pas en manque de pierres qui compressaient l’énergie, fortifiaient les attaques, ou durcissaient les défenses. Mais cette pierre, avec sa capacité de recharger l’énergie aussi rapidement, était quelque chose de complètement différent, quelque chose dont il avait besoin.

« Un autre aspect intéressant qu’on a découvert, cependant, est que l’énergie qu’elle produit est assez pure pour être absorbée et assimilée par nos Disciplines. Cela fit monter mon évaluation du rang C au rang B. Malheureusement, l’énormité de la sortie d’énergie implique que seuls des Talents de degré sept ou plus seraient capables de l’utiliser. Sinon, ce serait probablement un rang A. »

« J’ai déjà soumis les résultats et le nom à l’association de recherche des Gemmes de Pouvoir. J’espère que tu n’y vois pas d’inconvénient ? » Le Gardien regarda Lan Jue.

« Aucun, » répondit Lan Jue. Une gemme de pouvoir capable de refaire l’histoire avec un nom dont ils tenaient le brevet, cela lui serait certainement bénéfique. Une fois qu’elle sera révélée au public, tout le monde voudra la miner pour eux. Ils seraient contraints par les règles du brevet, et auraient besoin de son autorisation. C’était une politique adoptée par chacune des grandes alliances pour promouvoir l’exploration et le bénéfice public. Et avec l’aide du Gardien, tout le processus était assuré de se dérouler sans accrocs.

« Tu ferais bien de te dépêcher de trouver la veine alors. Quand ce sera fait, tu seras un homme riche. Je me contenterai de trente pour cent des ventes finales. » Le Gardien s’était alors redressé, une lueur dans les yeux.

Eeeeeee- ! À ce moment-là, le cri perçant d’une alarme explosa à travers les Sous-Sols de Skyfire.

« Hm ? » Lan Jue et le Gardien partagèrent une expression étonnée.

Cette alarme était rarement entendue, un code rouge indiquant un conflit que l’Équipe de Police de Skyfire n’arrivait pas à gérer. Cela voulait dire que le Conseil de Skyfire lui-même devait intervenir, requérant au minimum la présence d’un membre.

Il était de la responsabilité du membre du Conseil d’arrêter ce qu’il faisait pour immédiatement s’occuper du problème.

« Je vais voir, » grogna Lan Jue. Il y eut un flash d’électricité, et le Gardien était soudainement tout seul.

ζ

Le halo brûlant d’un feu cramoisi rageait autour de Mika, mais c’était un feu dépourvu de chaleur. La Joaillerie de Zeus du Sous-Sol de Skyfire était debout derrière elle.

Autour d’elle se tenait une douzaine d’officiers de l’Équipe de Police. D’autres en uniforme étaient éparpillés par terre.

Il y avait six silhouettes en face d’eux. Cinq étaient habillés de cuir argenté, leur visage caché dans des capuches. Ils semblaient être dirigés par un homme en uniforme semblable, même si le sien était doré.

« Donnez-nous le minerai. Nous paierons dix fois le prix demandé. Nous ne souhaitons pas causer de problèmes dans l’Avenue Skyfire, mais si vous refusez, je ne peux pas garantir que nous resterons polis. » La voix grondante d’un assaillant argenté flotta vers les autres.

On pouvait clairement lire sur le visage de Mika, à quel point elle les trouvait ridicules. « L’audace ! Vous osez causer le trouble sur Skyfire, dans notre magasin. Si vous voulez la pierre, vous allez devoir me passer sur le corps. »

Une voix glaciale siffla de la capuche dorée. « Si c’est le cas, alors cet établissement n’a aucun intérêt pour nous. »

« L’haleine de ce crapaud me met la larme à l’œil. » La voix nonchalante de Lan Jue était en accord avec sa posture, il était apparu sans que quiconque ne s’en rende compte. Il plaça une main sur l’épaule de Mika, et ses feux s’éteignirent immédiatement.

« Boss. » Un regard agréablement surpris naquit sur le visage de Mika. Elle lui sourit. « Que fais-tu là ? Ce n’est pas quelque chose que je ne peux pas gérer. »

Lan Jue soupira. « Comment ne pourrais-je pas ! Quand un tigre dort trop longtemps, les autres oublient qu’il a des griffes. »

<< Précédent <<    >> Suivant >>

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top