skip to Main Content
Menu

Chapitre 49 – Bizutage


Source : Version anglaise

Traduit par : Arpakshaad
Checké par : Ptit Lu


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 49


    

Comme dans le monde réel, on pouvait utiliser les communicateurs dans DreamNet. C’était pour trouver Zhou Qianlin que Lan Jue était entré dans l’arène de combat, pas pour s’entraîner aux méchas. Mais Qianlin devait être à l’entraînement dans les environs, et même s’il était entré dans DreamNet par erreur, la chercher ici revenait à la chercher dehors.

« Où es-tu ? Je suis dans le secteur UNE de DreamNet, » dit Lan Jue.

« Tu es entré ? » Quelque peu surprise, Qianlin continua. « Je suis dans la zone intermédiaire. Manœuvres défensives aujourd’hui. Attends que je finisse, puis ramène-moi chez moi, ce sera tout. Souviens-toi juste, ne laisse pas les autres savoir qu’on se connaît. Je t’appellerai quand j’aurai fini. »

Le Nooblet de DreamNet se frotta le nez. Suis-je infréquentable à ce point ? Elle continue avec sa requête de faire semblant de ne pas se connaître.

Zone intermédiaire ?

Heh.

Nooblet se secoua la tête et entra dans la zone débutante. Dix victoires pour passer au niveau intermédiaire. Ce sera fait en un rien de temps.

La version DreamNet avait été simplifiée pour l’UNE, de sorte qu’il fut instantanément transporté dans un grand espace vide en entrant dans la zone.

L’espace était rond, comme une arène sportive géante de trois cents mètres de diamètre pour cinquante de haut. C’était une construction standard pour une arène de combat, et largement la plus utilisée.

Il y eut un éclair et soudain un mécha noir apparut devant lui – un autre Sabre-Mech. Mais contrairement à celui de Nooblet, celui-là avait des pièces d’armure argentées sur sa tête et ses jambes.

Dans DreamNet, les élèves pouvaient améliorer leurs méchas en payant des DreamBits ou en gagnant des points de victoire. En théorie, cela voulait dire qu’on pouvait améliorer les méchas de plus bas niveau en des machines de combat avancées, mais cela prendrait un temps considérable. En réalité, la plupart des bons pilotes échangeaient simplement leurs vieux méchas pour des modèles des plus hauts niveaux, puis amélioraient ceux-là. Ils économisaient ainsi beaucoup de temps et d’effort.

Le Sabre-Mech d’en face avait clairement été amélioré. De ce qu’il pouvait en voir, sa défense et sa vitesse avaient dû être augmentées.

« Nooblet ? Haha, quelle chance ! On dirait que je vais enfin avoir ma dixième victoire. » La voix qui sortit du mécha était suprêmement arrogante. Sans prévenir, les réacteurs dans le dos du mécha crachèrent et il s’avança rapidement.

ζ

Jin Tao était très excité. Il avait été touché par les histoires du cours d’Étiquette de Lan Jue, au point d’avoir fait complètement fondre sa paresse habituelle. Il était allé directement à l’espace d’entraînement pour travailler. Même s’il était étudiant en combat mécanisé, il n’avait toujours pas réussi à passer le niveau débutant. Il venait tout juste de maîtriser les bases.

Peut-être était-ce à cause de l’inspiration qu’il avait gagnée de la classe de Lan Jue, mais aujourd’hui il avait l’impression que son contrôle sur la machine n’avait jamais été aussi bon. Il venait de gagner un combat, amenant son total de victoires à neuf. Il ne lui en fallait plus qu’une et il serait enfin considéré comme Intermédiaire.

Ainsi, il n’aurait pas besoin de se soucier des examens de fin de semestre. S’il parvenait au niveau intermédiaire, rester inscrit un an de plus serait donné.

Celui d’en face venait visiblement de s’être tout juste inscrit à DreamNet. Son Sabre-Mech n’avait pas été modifié du tout. Il n’avait jamais eu autant de chance ! Il se souvenait de ses propres débuts, et se rappelait clairement les coups qu’avait pris sa confiance en lui quand il s’était fait terrasser par ceux des classes du dessus. Il n’avait même pas réussi à les toucher.

Ahh, le bizutage, voilà quelque chose qu’il pouvait apprécier.

En un éclair, Le Sabre-Mech de Jin Tao était debout devant celui de Nooblet, et son épée en alliage de titane dessinait un arc meurtrier vers la gorge de son ennemi.

Nooblet, apparemment figé par la peur, ne bougea pas. La lame fonça vers sa tête.

Jin Tao était très satisfait, et pourtant un sentiment de pitié commença à le gagner. Si ce noob avait travaillé ne serait-ce qu’un tout petit peu, ses propres compétences se verraient plus !

Pendant cet instant de réflexion, Nooblet bougea. C’était si simple… il s’accroupit !

L’épée de Jin Tao rasa la tête de Nooblet. Et son bras droit qui retenait l’épée continua sa course, volant dans les airs. Tout devint noir, et une voix digitale et monocorde lui parla à l’oreille.

« Défaite. Les dégâts du mécha excèdent quarante pour cent. Veuillez réparer votre armure avant de continuer. »

Défaite ?! Comment c’est possible ? Jin Tao ne pouvait pas comprendre comment cela avait pu se produire, et il appuya rapidement sur le bouton replay.

Le combat avait été bref, et Jin Tao ne prit qu’un moment à comprendre ce qui s’était passé. Il resta assis dans le cockpit d’entraînement, de l’incrédulité plein les yeux.

Au beau milieu de son coup de grâce, Nooblet s’était accroupi, comme il avait pu le voir – mais ce qu’il avait raté, ce fut le pied droit du mécha basique clouant le sien avant que l’épée de Nooblet ne détache expertement son bras de son épaule.

Son pied cloué empêchait l’armure de reculer et ajoutait de la puissance au coup, ce qui finalement amena le bras à s’envoler au loin. Nooblet avait profité du coup pour se glisser derrière lui, arme parée. Le coup du nouveau avait oblitéré le générateur dans sa tête et le combat fut terminé.

Le tout ne dura pas plus de trois secondes. Les mouvements de Nooblet n’étaient ni rapides ni tape-à-l’œil. Ils étaient juste très, très précis.

Jin Tao jura doucement, et partit réparer son mécha.

Tous les élèves de combat mécanisés étaient tenus d’apprendre à maintenir un mécha, de manière à perfectionner leur efficacité au combat. On attendait des élèves qu’ils soient capables de réparer leurs armures après un combat, et s’il était possible de payer pour les faire réparer, le prix était exorbitant.

ζ

Alors que Jin Tao apprenait sa défaite, Lan Jue entendit aussi une voix digitale lui parler. « Victoire. Votre armure n’a pris aucun dégât. Victoire parfaite. Nombre de victoires : une. DreamBits obtenus : cinq. »

En obtenant une victoire en débutant, les pilotes gagnaient un à cinq DreamBits en moyenne. La prestation de Lan Jue lui avait clairement obtenu un vingt sur vingt.

Heh. Le sourire de Lan Jue avoisinait l’obscène. D’une simple pression de bouton, il continua vers son prochain combat. Il y eut un éclair et il fut de retour dans la même arène, mais cette fois, un Fusil-Mech lui faisait face.

Fusilier, huit mètres de haut, neuf tonnes, équipé du fusil laser standard.

Les fusiliers avaient l’avantage en flexibilité et en vitesse, en plus d’avoir une portée considérable. Les Sabre-Mechs, eux, avaient une meilleure défense et avaient une attaque de base plus élevée. Chacun avait ses avantages.

Le Fusil-Mech semblait savoir ce qu’il faisait, et sortit rapidement son fusil pour le pointer à Lan Jue. Nooblet, de son côté, fit quelque chose d’inattendu.

Se déplaçant rapidement sur le côté, son bras gauche fusa, le bouclier qu’il tenait fendit l’air comme un frisbee. L’arc vicieux filait vers le mécha, l’impact allait lui trancher les jambes à coup sûr.

 

 

<< Précédent << >> Suivant >>

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top