skip to Main Content
Menu

Chapitre 3 – L’ère précédente, la Nouvelle Ère


Source : Version anglaise

Traduit par : Kayorko
Vérifié par : Zareik


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 3


    En l’an 2235 de l’ère précédente, un premier groupe d’humain migra sur le système solaire de l’étoile Skyfire pour la première fois. Cette étape signa le commencement d’une longue phase de migration interstellaire. Ce fut le début d’une nouvelle période qui fut nommée « Nouvelle Ère ».

 En cent ans, l’humanité étendit son territoire de manière impressionnante. Elle conquit pas moins de vingt-trois systèmes solaires différents, dont l’étoile Skyfire.

 *****

 Skyfire Avenue. L’Antique Vinicole Gothique.

 Le vieil homme était parti la tête basse. L’expression des visages de l’homme d’âge mûr et du jeune homme était devenue encore plus nerveuse.

 Lan Jue reporta son attention sur l’homme d’âge mûr.
       – Dans l’ère précédente, les vins rouges provenant de France étaient divisés principalement en deux productions distinctes ?

 L’homme d’âge mûr répondit,
       – Bordeaux et Bourgogne, avec les Bordeaux divisés en flanc « droit » et flanc « gauche ».

 [NDT : Je viens d’apprendre qu’on dit « Burgundy » en anglais pour Bourgogne. Je me coucherai plus intelligent ce soir dis donc…]

 Lan Jue demanda ensuite,
       – Les « Huit Grands » châteaux de Bordeaux se réfèrent auxquels ?

 L’homme d’âge mûr répondit,
       – Ils se réfèrent aux cinq grands châteaux de « Première Classe » de 1855 de l’ère précédente, situés à l’ouest du flanc gauche du Médoc, et aux trois vinicoles majeurs du flanc droit du Médoc. Les cinq du flanc gauche sont : le Château Latour, le Château Lafite, le Château Margaux, le Château Haut Brion, et le Château Mouton. Les trois du flanc droit sont : le Château Ausone, le Château Cheval Blanc et le Château Pétrus.

 Lan Jue dit,
       – Excellent. Plus tôt, nous avons parlé du fait qu’il fallait généralement deux heures pour décanter un vin de Château Lafite. De la même manière, généralement, combien de temps un grand vin de Bourgogne a-t-il besoin d’être laissé à décanter ? Disons, par exemple, une bouteille de « La Tâche », produite sur le Domaine de la Romanée-Conti ?

       – Ce… L’homme d’âge mûr hésita, puis dit promptement, – La décantation dépend de l’état du vin ainsi que du stockage, c’est donc difficile de répondre.

 Lan Jue rigola.
       – Tu dois te penser très intelligent.

 Le cœur de l’homme d’âge mûr se serra.

       – Tu peux y aller maintenant, dit Lan Jue.

 L’homme d’âge mûr se leva avec un sourire amer et demanda,
       – Quelle était mon erreur ?

 Lan Jue expliqua,
       – Les vins de Bourgogne et les Bordeaux sont complètement différents. Les premiers n’ont besoin que d’une très courte période de décantage ; généralement, pas plus d’une demi-heure. De plus, les grands vins de Bourgogne n’ont en réalité même pas besoin d’être décantés du tout. L’intérêt est de le boire au moment même où il rencontre l’air pour la première fois. Après cela, son goût change graduellement. Tu as probablement déjà bu du vin de Bourgogne, mais tu n’en as définitivement pas bu beaucoup.

 Le jeune homme qui avait été assis à côté de l’homme d’âge mûr se leva aussi, un triste sourire sur le visage.
       – Je pense que c’est mieux que je m’en aille maintenant. Je reviendrai quand j’aurai eu l’occasion de boire un peu plus de vin.

 Le Maître des Vins regarda Lan Jue.
       – À chaque fois que tu diriges les interviews, tu résous toujours la situation très rapidement. Même si je dois dire que tu as été plutôt dur avec eux.

 Lan Jue sourit.
       – Mais je vais directement au cœur des choses, non ? Tu ne veux pas être trop méchant parce que c’est ton caractère. Je suis le Maître des Joyaux, pas le Maître des Vins. Ce qui veut dire que je ne suis rien d’autre qu’un alcoolique qui veut boire un grand cru le plus vite possible. Que nous proposes-tu, aujourd’hui ?

 Le Maître des Vins dit,
       – Va dans la cave à vin spatiale toi-même et choisi une bouteille. Juste une bouteille, j’ai bien dit. Si tu en prends plus d’une, tu devras la payer. Tout en disant cela, il plaça une pièce de métal en argent blanc sur la table devant lui.

       – Ça me va. Lan Jue se leva immédiatement et en passant à côté du Maître des Vins, il attrapa la pièce de métal.

 *****

 Après avoir traversé un couloir d’une trentaine de mètres de long, il descendit un escalier en colimaçon jusqu’à arriver devant une large et ancienne porte marron sans ornements.

 Avant d’entrer, Lan Jue ouvrit la main. La pièce de métal sembla sentir quelque chose et s’envola avant de se presser contre la porte.

 Cette dernière ondula, comme si elle était faite d’eau. Elle n’émit pas de lumière, elle disparut juste comme si elle venait de s’évaporer.

 Lan Jue fit un léger sourire, puis entra lentement à l’intérieur.

 Autour de lui, tout semblait distordu. Après avoir marché en ligne droite pendant une demi-minute, cette sensation de distorsion disparut finalement et tout retourna à la normale.

 Il se trouvait maintenant au milieu d’une cave à vin extrêmement large. Les étagères à vin étaient toutes faites en bois de chêne blanc ; la meilleure qualité de bois existante dans l’ancienne ère. Elles étaient ordonnées avec soin et s’étendaient plus loin que ce que le regard était capable de voir. De même, entre les étagères, d’innombrables tonneaux en chêne blanc étaient visibles, superposés les uns sur les autres.

 Bien que ce ne soit pas sa première fois ici, Lan Jue ne put s’empêcher d’être impressionné une fois de plus. Il n’avait vraiment aucune idée de comment le Maître des Vins avait pu réussir à se procurer autant de vin de si bonne qualité de l’ère précédente.

 En plus d’avoir réussi à se procurer autant de si bon vins, Le Maître des Vins avait la chance de posséder d’incroyables techniques de manipulation de l’espace-temps qui lui permettait de conserver cet environnement dans cet état figé, « hors du temps ».

 Dans cet endroit, le temps et l’espace étaient arrêtés, comme gelés. Si Lan Jue n’avait pas la pièce de métal qui flottait au-dessus de sa tête et qui émettait constamment une douce lueur autour de lui, il aurait été gelé comme le reste de cet endroit.

 Seulement en gelant le temps et l’espace de cet endroit était-il possible de garder ces grands crus provenant de l’ère précédente dans de parfaites conditions.

 Lan Jue marcha lentement plus en avant. Tout en marchant, il regardait les étiquettes et labels des antiques bouteilles de vin.

       – Chacune de ces bouteilles est précieuse ! Que des grands crus! Dommage qu’une fois bues ces bouteilles disparaissent à jamais… Tout en inspectant les rangées d’étagères, il soupira d’admiration.

 Soudain, il lui sembla sentir quelque chose. Il s’arrêta immédiatement et leva la tête pour regarder au-dessus de lui.

 Il y avait une petite lampe à cet endroit qui rayonnait d’une faible lumière jaune. Elle semblait être une lampe comme toutes les autres mais Lan Jue semblait avoir remarqué quelque chose.

 C’était seulement une lampe, mais son halo de lumière semblait être un peu trop large.

 Une fine couche de lumière bleue se mit à briller autour du corps de Lan Jue et son corps s’éleva. Quand sa main toucha le halo de lumière jaune, l’espace commença à se distordre de nouveau.

 *Swooosh !*

 Il arriva dans une pièce différente. Comparée à la pièce précédente, celle-ci était plus petite. Elle faisait environ cinq cents mètres carrés. Le décor était identique à la pièce précédente.

 Les murs étaient cachés par des rangées d’étagères de vins, remplis de bouteilles de vin rouge.

 Quand Lan Jue vit ça, ses yeux devinrent soudainement bleus, d’un bleu rempli d’électricité.

       – Quel cachottier ! C’est la pièce précieuse du Maître des Vins ! Dommage que je ne puisse prendre qu’une bouteille.

 Lui, qui normalement, était toujours calme et gracieux, ne put s’empêcher d’accélérer ses pas en direction des étagères à vin. Il souleva une bouteille de vin rouge et regarda le label. Ses yeux étaient remplis d’émerveillement et de passion, comme s’il était en train d’admirer une beauté absolue.

 Il se tourna avec la bouteille en main et repartit en direction du halo de lumière jaune, mais après un pas, il s’arrêta.

 Un léger sourire diabolique apparu sur ses lèvres.
       – Pour la garder, le Maître des Vins pourrait être suffisamment pingre et revenir sur ses mots. Je ne peux définitivement pas lui laisser cette opportunité. D’un mouvement de main, il attrapa alors un tire-bouchon, posé sur les étagères, spécialement conçu pour les bouteilles de vin rouges.

 *****

<< Précédent <<    >> Suivant >>

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top