skip to Main Content
Menu

Chapitre 23 – Le Roi Mercenaire


Source : Version anglaise

Traduit par : Kayorko
Edité par : Zareik
Checké par : Ptit Lu


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 23


                – Je vais bien. Zhou Qianlin avait oublié combien de fois elle venait de répéter ces mots.

Le Ministre en Chef de l’Alliance de l’Est, le ministre Zhou, faisait les cent pas dans la pièce, les sourcils froncés. La mère de Zhou Qianlin s’agitait à côté d’elle, effrayée. Sa meilleure amie, Tang Mi, était debout, non loin.

Une heure plus tôt, Tang Mi avait ramené Zhou Qianlin dans la villa et celle-ci avait donné un rapide résumé de sa « capture ».

Enlevée. S’était évanouie. S’était réveillée dans la rue.

C’était aussi simple que ça.

L’Alliance de l’Est n’avait pas hésité à bloquer toutes les nouvelles en rapport avec l’agitation du mariage mais l’événement allait, sans l’ombre d’un doute, devenir un énorme scandale.

Tout avait changé ; la possible unification avait été irrémédiablement brisée par les derniers événements. Sylva Austin était furieux et avait déjà commencé à  s’en prendre à la sécurité de l’Alliance de l’Est. C’était une trop grosse humiliation pour la famille Austin d’avoir eu leur future belle-fille, enlevée lors de son propre mariage.

Que sa rage ait été réelle ou seulement politique, Sylva Austin était retourné dans l’Alliance de l’Ouest avec son fils, malgré la réticence de celui-ci.

Le premier ministre de l’Alliance de l’Ouest avait grondé dans les oreilles de Zhou Xueguan,
       – Ministre, je suis extrêmement déçu de la sécurité de votre Alliance. Cette disgrâce n’est pas quelque chose qui restera impuni, il y aura des conséquences !

Après avoir dit cela, il s’était tourné et était parti.

À ce moment-là, le ministre Zhou n’avait pas cherché à donner d’explications. Il avait fait fermer la planète entière avant de chercher toute trace de sa fille. Pour lui, rien n’était plus important que la sécurité de sa fille.

Mais, sa fille était revenue en bonne santé. Et avait changé de vêtements.

Une magnifique jeune femme, capturée et enlevée, qui s’était évanouie et était revenue avec des vêtements différents. Qu’est-ce que cela voulait dire ? Même si rien ne s’était passé, la réputation de Zhou Qianlin serait énormément affectée. Et, clairement, les Austins avaient abandonné les fiançailles entre eux. Et, qui plus est, en tant que Ministre en Chef, il pouvait s’attendre à se faire questionner par ses pairs.

       – Chérie, je ne suis pas une étrangère, je suis ta mère, dis-moi honnêtement si tu vas bien. Demanda doucement la mère de Zhou Qianlin, Bai Xiao.

       – Je vais bien, vraiment. Zhou Qianlin se leva. Père, mère, je suis un peu fatiguée. Laissez-moi me reposer. Je ne pensais pas qu’un jour quelque chose comme ça arriverait. Père, je suis désolé, je t’ai causé tant de problèmes.

Le ministre Zhou s’arrêta dans sa déambulation avant de regarder attentivement sa fille. Un soupir peiné s’échappa de ses lèvres.
       – Qui aurait pu imaginer que quelque chose comme ça arriverait. Heureusement, tu es revenue en bonne santé et entière. Qianlin, ne t’inquiète pas. Va. Ton père va s’occuper du reste. Il était la colonne vertébrale de la famille et quelles que soient les difficultés, c’était sa responsabilité de les assumer pour eux.

Après avoir dit ça, il s’approcha de Zhou Qianlin et l’entoura doucement de ses bras.

Les yeux de Zhou Qianlin devinrent rouges.
       – Père.

       – Ne pleure pas, ma belle. Va et repose-toi. Jeune Mi, s’il te plaît, accompagne-la. Elle a dû être terrifiée, demanda gentiment le ministre.

       – Ne t’inquiète pas Oncle, je ne vais nulle part. Tang Mi prit rapidement la main de Zhou Qianlin avant de monter avec elle.

Tout en regardant sa fille monter les marches, Bai Xiao se rapprocha de son mari.
       – Xueguan, c’est très sérieux. L’Alliance de l’Ouest a déjà commencé à nous mettre une terrible pression. La Maison Haute n’est pas satisfaite de toi. Vas-tu réussir à trouver l’homme qui a enlevé Qianlin ?

Zhou Xueguan secoua sa tête.
       – Qianlin ne se rappelle de rien qu’on puisse utiliser. Il était aussi très puissant et a disparu sans laisser de traces. J’ai demandé à tous les membres de l’Église Sacrée de l’Est de regarder les vidéos et ils ont tous dit que ça devait être le Roi Mercenaire d’il y a trois ans, Zeus.

       – Zeus ? Les yeux de Bai Xiao trahirent son choc. Tu veux dire, le Zeus des Quatre Monarques Divins ?

Il acquiesça.
       – Durant ces vingt dernières années, les Quatre Monarques Divins ont été les Adeptes et les Pilotes de Méchas les plus réputés, les plus puissants et les plus mystérieux. D’après nos données, chacun de ces Monarques est un pilote de niveau Divin et ils sont tous au moins des Talents de grade neuf. Aucun d’entre eux n’a plus de quarante ans. Zeus pilote Thor et possède la Discipline de la foudre. D’où son nom, Zeus. Sept ans plus tôt, il est entré dans la scène du monde mercenaire en acceptant une mission de rang S pour sa première mission avant de la compléter facilement. Grâce à cette mission, il fut immédiatement promu au rang B de la compagnie des mercenaires. À la suite de quoi, il compléta sept missions de rang SSS avec succès, lui assurant la réputation de Roi Mercenaire. Il n’a jamais échoué dans la réalisation d’une de ses missions.

       – Mais il est très regardant sur les missions qu’il accepte, ne prenant que celles qu’il aime. J’ai regardé les missions qu’il a acceptées dans le passé et quasiment toutes impliquaient des causes justes. Il accomplissait ses missions de manière équitable. Mais, trois ans plus tôt, Zeus a disparu. Il est devenu invisible et n’a plus pris de missions. Si c’était réellement lui, je n’ai aucune idée de qui l’a engagé.

Bai Xiao, qui était jusque-là bouche bée, dit alors,
       – J’ai entendu parler de ce Roi Mercenaire. Si c’était réellement lui, je suis en fait plutôt rassurée. Zeus n’a jamais aidé de mauvais hommes. Notre fille doit vraiment aller bien. Nous ne savons pas toutefois pourquoi Zeus aurait pu vouloir kidnapper notre fille. Penses-tu que ce soit un de tes opposants politiques qui l’ait engagé pour casser le mariage et briser ton alliance avec l’Ouest ? Pourtant, d’après ses précédentes missions, Zeus n’est pas ce type de personne. Il s’implique rarement dans la politique.

       – C’est dur à dire, répondit Zhou Xueguan. S’il venait de l’Alliance du Nord cela pourrait être ça. Cela pourrait se comprendre s’il faisait ça pour sa propre Alliance. Allez, va te reposer, je dois sortir. Je dois aller voir le Chancelier de la Maison Haute. Je vais m’en occuper et essayer de contrôler les dégâts.

Bai Xiao passa ses mains sur les vêtements de son mari, comme si elle voulait les repasser par son geste.
       – Dépêche-toi.

*****

<< Précédent <<    >> Suivant >>

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top