skip to Main Content
Menu

Chapitre 13 – La Belle Mariée


Source : Version anglaise

Traduit par : Kayorko
Edité par : Zareik


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 13


     La Montagne Tianshan, à cinquante kilomètres de la ville de Skyfire City.

Le territoire de Skyfire était découpé en zones par classes et par influence. À l’est, vivaient les riches. À l’ouest vivaient les nobles. Au sud se trouvaient les classes moyennes et au nord se trouvaient les ghettos et les plus pauvres. Il en résultait une dense concentration de l’élite politique de la ville de Skyfire City dans la zone ouest du territoire.

La Montagne Tianshan était désignée comme ayant le plus haut sommet de l’ouest, mais elle ne faisait en réalité pas plus de huit cents mètres de haut. La raison de sa notoriété était essentiellement due aux soixante villas qui la surplombaient. Les demeures des élites de Skyfire. À cet endroit, plus une maison était située en hauteur, plus le statut de son propriétaire était élevé.

De sa base jusqu’à son sommet, une seule route existait.

*****

Ce jour-là, la route était rose, indiquant un événement spécial. Une couverture de pétales d’orchidées avait en effet été déposée pour recouvrir la route. L’odeur était si forte qu’elle en était intoxicante.

Les arbres des deux côtés de la route avaient été décorés de…. robes de mariées. Chaque arbre avait reçu sa propre robe sur-mesure, blanche comme la neige. Ils symbolisaient la pureté.

Une zone de trois kilomètres autour de la montagne avait été bloquée. Clairement, ce n’était pas quelque chose que la richesse seule, aurait pu achever. Cela nécessitait aussi une influence politique importante.

Des milliers de robots-nettoyeurs avaient travaillé toute la nuit précédente et pas un seul grain de poussière ou de saleté n’était visible.

Une dizaine de vaisseaux du Contrôle du Climat avaient même été engagée pour disperser les nuages afin d’obtenir le ciel bleu le plus pur possible. Le soleil, tel un saphir, éclairait maintenant de sa brillance le sommet de la montagne.

De l’autre côté du cordon de blocage, installé autour de la montagne, de nombreuses personnes avaient commencé à se rassembler. La moitié observait avec attention la montagne tandis que l’autre moitié discutait à voix basse entre eux.

        – Est-ce que ça a déjà démarré ? Ce mariage a été préparé comme le plus grand mariage inter-alliance jamais réalisé. C’est énorme, comme on pouvait s’y attendre ! Regarde, ils ont même fait appel à des vaisseaux du Contrôle du Climat pour disperser les nuages !

        – Ouais ! C’est un jour important et j’ai entendu qu’il y aurait même une parade militaire plus tard avec des Méchas des deux alliances. Ils vont d’abord faire la cérémonie ici puis une seconde dans l’Alliance de l’Ouest.

        – Ugh… les chanceux. J’ai entendu que le mariage était entre la fille du chef de l’Alliance de l’Est et le fils du premier ministre de l’Alliance de l’Ouest. C’est pour ça que c’est un tel mariage !

        – J’te jure ! Une union politique à travers le mariage. Personne n’a jamais vu à quoi ressemble la fille du chef de l’alliance. Ça se trouve, je suis même plus jolie qu’elle.

        – Hmph ! La fille du chef de l’alliance est peut-être un mystère mais le fils du premier ministre de l’Ouest est souvent sur les chaînes du Réseau Interstellaire. Un jeune héros de sa génération il semblerait. Pour qu’une telle union politique ait lieu, il ne peut pas y avoir une trop grosse disparité entre l’image des deux parties. Elle doit être splendide ! J’aimerai bien la voir !

        – Ça suffit, ne me cherche pas ce soir quand tu iras te coucher !

        –  ……

*****

Sur le sommet de cette montagne se trouvait une structure grandiose, un palace. C’était une structure mêlant l’Est et l’Ouest. Elle était blanche, en accord avec le thème du jour, et des dentelles d’albâtres étaient visibles tout autour du bâtiment, comme les dentelles d’une robe de mariée.

Le bâtiment était extravagant. Il avait même une piscine à cascade qui tombait sur les niveaux inférieurs. Dans la piscine géante nageaient cent huit arowanas argentés.

Sur le bord de la piscine, parmi le champ de fleur qui avait été préparé pour l’occasion, de nombreux invités étaient déjà arrivés. Parmi eux, de nombreuses personnes avaient des visages connus. Politiciens, célébrités, magnats de l’immobilier, …

Des serveurs passaient entre les invités et servaient des rafraîchissements et des amuse-bouches délicats.

D’après les traditions de l’Alliance de l’Est, le mariage devait avoir lieu le matin. En tant que mariage d’union entre ces deux alliances, il se devait donc d’être aussi le matin.

*****

À l’intérieur du palace, deux stylistes travaillaient nerveusement dans une immense pièce. Deux serviteurs se tenaient debout pour les assister.

Entre eux, se trouvait une jeune femme, assise.

L’un des stylistes s’occupait de son maquillage tandis que l’autre se tenait derrière elle et coiffait ses cheveux.

        – Hehn… L’homme tenait une orchidée rose entre ses doigts. Sa voix était efféminée.

      – Chérie, tu es impossible ! Si tu ne me laisses pas mettre tes cheveux en chignon, qu’est-ce que je suis censé faire avec ? Avec des cheveux aussi longs, un chignon est nécessaire.

La jeune femme secoua sa tête.
       – Non, pas de chignon. Si tu n’as pas d’autres idée, tant pis. Laisse les tomber naturellement.

        – C’est… Commença l’homme. Si tu es comme ça, je ne peux même pas parler avec toi. Comment peux-tu rejeter le chignon ? Aujourd’hui est ton grand jour !

La styliste qui s’occupait du maquillage de la jeune femme se mit à fredonner.
       – Qu’est-ce qu’il a d’étrange à ça ? Mlle. Qianlin est née magnifique. Même sans maquillage tu serais éblouissante.

L’homme grogna.
       – Hey ! De quoi parles-tu ? Un bon styliste peut rendre quelque chose de magnifique encore plus sublime. Bien, bien… laisse-moi réfléchir. La technique du double dragon enroulé devrait suffire.

La jeune fille sourit, comme une fleur qui éclot.
       – Merci !

*****

Une demi-heure plus tard.

La styliste qui venait de placer avec douceur un bijou sur le front de la jeune femme se recula avant de claquer ses mains ensemble.
       – Voilà ! Chérie, tu es la plus belle mariée que je n’ai jamais vue. Lève-toi et regarde-toi.

La jeune femme se leva lentement. Ses cheveux avaient été tressés soigneusement et reposaient sur son dos. Plusieurs gemmes de couleurs  scintillaient dans ses cheveux.

L’aspect le plus important de la technique du double dragon enroulé était de faire en sorte que la longueur des deux tresses soit la même.

La robe blanche brillait comme la Voie Lactée, chacun des diamants dessus avaient été fait sur mesure par Van Cleef & Arpels. Tous étaient sans défauts et pesaient plus qu’un carat. La robe en portait mille un. Le plus large se trouvait au centre de sa poitrine et avait été sculpté en forme de cœur. Ce diamant de cinquante carats était entouré d’un cercle de rubis rouge sang.

Sa robe la moulait parfaitement. La courbure de sa poitrine était relevée, ses poignets fins étaient mis en avant et son dos était dévoilé. Le bas de sa robe la faisait même ressembler à une sirène.

La robe n’avait pas de crinoline et flottait derrière ses jambes comme une fleur blanche de coton.

Le diadème sur sa tête était fait de platine incrusté de diamants et de saphirs. S’il n’avait que ça, il n’aurait pas été suffisant pour l’occasion mais en regardant de plus près, une gravure en forme de fleur pouvait être découverte sur les diamants et saphirs.

En s’observant dans le miroir, les beaux yeux bleus de Qianlin s’humidifièrent. Ses sourcils se froncèrent comme un écho de son angoisse.

Ses lèvres délicates s’ouvrirent.
       – Suis-je belle ?

 *****

<< Précédent <<    >> Suivant >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top