skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 118

Chapitre suivant

Traducteur : Mithestral


Chapitre 118 : Une mer d’os

Nie Yan utilisa ses deux Kodos Squelettes pour massacrer tous les monstres de la zone. Il en profita également pour lancer Rituel Mort-Vivant de temps en temps afin de recruter de nouveaux serviteurs. Les chances de succès étaient faibles, mais il n’y avait pas de mal à essayer.

Les zones de réapparition des Kodos étaient aléatoires, donc Nie Yan parcourait absolument toute la carte pour les chasser, tuant tout sur son passage. Après en avoir tué une dizaine, il parvint à nouveau à asservir un Kodo Squelette grâce à Rituel Mort-Vivant.

Maintenant qu’il avait trois Kodos, il avait une force de frappe suffisante pour passer à la prochaine étape de son plan. Tang Yao, lui, était complètement ébahi par la puissance de ces trois immenses morts-vivants.

« T’en es où, niveau expérience ? » lui demanda Nie Yan.

« 57 % »

« Parfait, tu vas bientôt monter de niveau. Je vais rester avec toi encore un peu, mais après je vais devoir m’occuper de deux trois trucs. Quand tu seras au niveau 8, donne toute ton expérience à ta Fée des Arcanes, et je t’aiderais à la monter rang 2. Je te montrerai aussi un coin où tu pourras tuer des monstres tout seul. » Il était relativement facile de faire monter une Fée des Arcanes au rang 2, mais passer du rang 2 au rang 3 était cent fois plus difficile. Et à partir du rang 3, l’expérience nécessaire augmentait exponentiellement, expliquant pourquoi les Fée des Arcanes étaient si difficiles à faire progresser.

« Ça marche ! » acquiesça Tang Yao. Il se serait soucié plutôt d’abord de son propre niveau, mais comme Nie Yan avait autre chose en tête, il décida de suivre ses instructions. De toute façon, il savait qu’il aurait d’autres occasions où Nie Yan l’emmènerait gagner de l’expérience, et il ne raterait ça pour rien au monde tant c’était grisant.

« Alors, dis-moi, où est-ce que je vais devoir aller ? » demanda Tang Yao, un peu confus. Avec ses statistiques actuelles, cela serait du suicide de tuer des monstres dans cette région en solo.

« Il y a un endroit, à l’est, où apparaissent des Soldats Squelettes de niveau 19. Tu devrais pouvoir gagner de l’expérience là-bas. Oh, et ne t’en fais pas pour leur niveau. Tu comprendras quand on y arrivera, » répondit Nie Yan.

Tang Yao resta perplexe. Serait-il vraiment capable de tuer des monstres de niveau 19 en solo ? Si Nie Yan l’avait affirmé, il avait probablement un plan.

Nie Yan était précédé de ses Kodos qui nettoyaient tout sur leur passage. Au bout d’un moment, il fut à son tour enveloppé d’une lumière blanche et une notification sonore retentit : il venait de monter d’un niveau.

En atteignant le niveau 10, il ouvrit sa fenêtre de personnage et vit qu’il avait maintenant sept points de statistique et deux points de maîtriser à allouer.

Sans hésiter, il plaça les sept points de statistique en Force dans l’optique d’équiper les Bottes de Sulgata le plus tôt possible.

Il avait maintenant cinquante-trois points en Force. Même si cela semblait éloigné des cent trente points nécessaires pour les Bottes de Sulgata, en réalité il en était presque à portée. Nie Yan avait en effet plusieurs méthodes pour augmenter sa Force sans se reposer sur les statistiques obtenus lors des montées de niveau. Le Chapitre de la Liberté était l’un d’eux. Ce chapitre augmentait la Force de son propriétaire de manière significative, et c’était la raison pour laquelle Nie Yan l’avait choisi comme étant le prochain chapitre sur sa liste. S’il était capable de restaurer et d’équiper l’Ombre de Sulgata complète, alors tout serait parfait.

Quant aux deux points de maîtrise, il plaça un point dans Tireur d’Élite Intermédiaire et un point dans Mains Expertes Débutant. Le premier augmentait ses talents en utilisant des arcs et des arbalètes en augmentant les dégâts à distance et offrant un pour cent de pénétration d’armure. Le second permettait à un Voleur de changer rapidement de posture avec des dagues, par exemple entre la prise inverse, la prise droite, etc. Mains Expertes Débutant augmentait également une augmentation de dégâts de deux pour cent et offrait d’autres bonus à la compétence Voler.

Le sort Voler était l’une des méthodes d’un Voleur pour gagner un peu d’argent. Pour quelqu’un d’aussi riche que Nie Yan, il ne servait quasiment à rien lorsqu’il tuait des monstres. Il était par contre il devenait très pratique pour accomplir certaines quêtes spécifiques à la classe Voleur. Les récompenses de ces quêtes étaient très généreuses, incluant d’excellentes pièces d’équipement capables de rendre envieux n’importe quel Voleur. Mais il allait devoir attendre d’avoir récupéré le Chapitre de la Liberté avant de compléter ces quêtes, afin de pouvoir équiper les Bottes de Sulgata et de débloquer le sort Voler.

Grâce au Chapitre du Courage, il recevait deux points de maîtrise tous les cinq niveaux au lieu d’un seul, donc il ne ressentait pas le besoin de réfléchir longtemps à dans quelle maîtrise il allait les allouer. Il mettait des points dans toute maîtrise qu’il pensait utile.

Lorsque Tang Yao grimpa au niveau huit, il redirigea cent pour cent de l’expérience qu’il gagnait vers sa Fée des Arcanes, dont la barre d’expérience monta à une vitesse effrayante alors que les Kodos ennemis tombaient un par un.

Il y avait très peu de régions autour de Calore où se trouvaient des morts-vivants. Quand Nie Yan serait niveau 20 ou 30, il n’y aurait quasiment plus aucune zone où il pourrait profiter de Rituel Mort-Vivant. Il devait donc profiter dès maintenant de ces cartes encore considérées comme inaccessibles au reste des joueurs. Si Tang Yao prenait soin de sa Fée des Arcanes dès maintenant, il aurait bien plus de facilités à l’avenir, surtout s’il augmentait ses dégâts magiques et apprenait des sorts à dégâts élevés, car son DPS atteindrait alors des sommets, lui permettant d’éliminer rapidement et efficacement des groupes entiers de monstres.

Après une demi-heure supplémentaire, la Fée des Arcanes de Tang Yao monta enfin d’un rang. Heureusement, le passage de rang 1 à rang 2 était relativement simple, contrairement au passage du rang 2 à rang 3 qui était beaucoup plus long.

« La Fée des Arcanes te donne quoi comme bonus maintenant ? » demanda Nie Yan.

« Taux de récupération en mana +300 %, Cooldown -40 %, Durée d’incantation -40 %, Dégâts Magiques +10 % et… Ignore Différence de Niveau +2, » s’exclama Tang Yao, très surpris par la dernière statistique.

« Très bien ! C’est exactement la propriété qu’il nous fallait. Avec elle, tu devrais pouvoir tuer les Soldats Squelettes de niveau 19 tout seul ! » lui expliqua Nie Yan. C’est à cause de la statistique Ignore Différence de Niveau que Nie Yan avait été confiant que Tang Yao puisse réaliser cet exploit. Il avait intégré cela à ses plans depuis longtemps.

Lui et Tang Yao se dirigèrent alors vers l’est. Ils passèrent par une chaîne de dunes de sable, et à leurs bases se trouvaient des hordes de Soldats Squelettes.

« Va au sommet de l’une de ces dunes. Tant que tu n’en tombes pas, les Soldats Squelettes ne seront pas capables de t’attaquer, » expliqua Nie Yan. Les monstres de type squelette étaient intrinsèquement maladroits et peu agiles, ils étaient concrètement incapables de grimper au sommet de ces dunes de sable. « Tu gagneras de l’expérience beaucoup plus rapidement qu’en me suivant. Tu devrais donc pouvoir grimper plusieurs niveaux facilement, mais je te conseille encore de donner toute ton expérience à ta Fée des Arcanes, car c’est vraiment extrêmement important pour ton avenir. Je sais que ces squelettes sont de niveau 19 et que tu n’es que niveau 8, mais l’expérience que tu vas gagner en tuant des monstres avec onze niveaux de plus que toi va être incroyable. Donc si tu restes ici, disons trois jours, tu devrais être capable de la monter au rang 3.

À cause de la différence d’expérience nécessaire entre chaque rang, les Fées des Arcanes nécessitaient une stratégie différente que les joueurs pour gagner de l’expérience. Si Tang Yao suivait la stratégie de base, même s’il donnait toute son expérience à sa fée, il lui faudrait encore au moins un mois avant qu’elle ne passe au rang 3. Il était impossible de savoir quels dangers il pourrait rencontrer pendant ce temps.

Dans la vie antérieure de Nie Yan, il avait eu vent d’un joueur ayant utilisé une méthode similaire pour faire gagner de l’expérience à sa Fée des Arcanes. Après avoir farmé pendant un mois entier, il avait réussi à la faire monter au rang 4. Mais ensuite, peu importe le nombre de monstre qu’il avait tué, il avait été incapable de la faire monter au rang 5. Il avait découvert plus tard qu’après le rang 4, une Fée des Arcanes ne nécessitait plus d’expérience provenant des monstres, mais de l’expérience obtenue en tuant d’autre joueurs.

« T’as raison, c’est un coin plutôt sympa. Je vais me dépêcher pour faire monter ma Fée des Arcanes au rang 3. Ainsi, on pourra à nouveau faire du levelling ensemble ! » s’exclama Tang Yao. Sa fée lui conférait déjà des bonus extraordinaires au rang 2, il avait hâte de voir quel genre de propriétés monstrueuses elle aurait en atteignant le rang 3.

En règle générale, la plupart des Arcanistes seraient au niveau 40 ou supérieur avant que leur fée n’atteigne le rang 3. Si un joueur parvenait à en obtenir une aussi tôt dans le jeu, alors il détiendrait une puissance bien supérieure à ses pairs.

« Alors vas-y. Tu ne devrais pas avoir de problèmes de mana avec ta Fée des Arcanes, surtout qu’elle est rang 2 maintenant. Envoie-moi juste un message quand tu t’apprêtes à partir, » lui dit Nie Yan. Il vérifia ensuite le temps qu’il lui restait sur les Kodos Squelettes. Le premier dont il avait pris le contrôle, Kodo #1, tiendrait encore un peu moins d’une heure.

« Ça marche, t’en fais pas. Je devrais facilement y arriver en trois jours, mais je resterais probablement ici cinq jours, donc pas la peine de me chercher ailleurs avant ça, » décida Tang Yao. Quand il aurait monté sa Fée des Arcanes au rang 3, il voulait profiter de cet endroit pour monter son propre niveau.

« Ton équipement n’est plus tout à fait approprié, mais tu ne devrais pas avoir de soucis sachant que ta Fée des Arcanes augmente également tes dégâts magiques. Même si tu attends jusqu’au niveau 15 avant de changer d’équipement, ça devrait encore être bon. Bon, je vais te laisser alors. »

Tang Yao grimpa jusqu’au sommet d’une des dunes de sable et commença à bombarder les Soldats Squelettes en contrebas avec des sorts magiques. Même si la plupart des sorts dans son arsenal étaient à cible unique, Météores étant son seul sort notable à effet de zone, il recevait tout de même une quantité considérable d’expérience. En effet, il pouvait lancer les sorts les uns après les autres sans jamais avoir à s’inquiéter de son mana !

Après avoir laissé Tang Yao, Nie Yan mena ses Kodos vers sa prochaine destination.

Quand sa silhouette allait disparaître à l’horizon, Tang Yao jeta un dernier regard à son ami, avant de poursuivre son massacre de Soldats Squelettes. Il allait devoir survivre tout seul dans ce coin pendant les trois à cinq prochains jours.

« Ahh…. Quelle vie solitaire ! » soupira Tang Yao. Il ouvrit son chat et commença à chercher de magnifiques femmes avec qui converser.

[Hé, chérie, qu’est-ce que tu fais?]

[Je fais du levelling.]

[Tu veux discuter avec moi pour passer le temps?]

[Trop occupée.]

[Att-attends ! Ne me rejette pas si vite ! Je suis un véritable expert ! Je tue des monstres dans une zone de niveau 20 en ce moment. Je te le prouverai quand je reviendrai!]

[Haha… comme si j’allais te croire.] Son interlocutrice coupa court à la discussion.

Tang Yao eut un sourire amer. Pourquoi personne ne le croyait lorsqu’il disait la vérité ? Il appuya sur l’avatar d’une autre jeune beauté et la contacta. Son seul moyen de s’amuser pendant une tâche aussi pénible était de harceler ainsi toutes les belles femmes qu’il connaissait. Il découvrit également que le son de sa fée créant des bulles à ses côtés était plutôt plaisant. Mais peu importe ses sentiments, il savait que s’il voulait un jour devenir un véritable expert à part entière, il devait être capable de tolérer de longues périodes de solitude.

Pendant ce temps, Nie Yan s’enfonça plus profondément dans les Terres Désolées de Hems, un lieu où un vent fort répandait du sable doré sur le sol asséché. Il n’y avait pratiquement aucune plante capable de survivre dans un environnement aussi hostile.

Le ciel était nuageux et il y avait du sable dans l’air ; le paysage identique dans les quatre directions était capable de faire perdre à un joueur son sens de l’orientation.

Nie Yan vérifia ses coordonnées. Même si ses souvenirs sur la localisation de sa destination étaient flous, il avait le sentiment d’aller dans la bonne direction.

Au bout d’une dizaine de minute, Nie Yan trouva finalement un cimetière au milieu du désert. Il hébergeait d’innombrables pierres tombales sur une immense surface. Le cimetière semblait s’étendre infiniment au-delà de l’horizon. Il s’agissait d’un testament en honneur de toutes les personnes mortes dans cette région.

En regardant un peu plus attentivement, Nie Yan remarqua un bâtiment en ruines caché dans le sable doré. Il s’agissait de l’entrée menant aux catacombes souterraines.

Ici reposait le Nécromant Abraham, qui avait mené une armée de morts-vivants depuis l’outre-monde pour envahir l’Empire Viridian. Il s’agissait d’un personnage terrifiant, ayant le contrôle de la mort, de la peur et de la maladie. Quand il fut châtié par un archange, son corps fut scellé pour l’éternité dans cette tombe.

D’après certaines légendes, un Voleur avait pénétré dans cette tombe dans l’espoir de voler le Collier d’Abraham. Cependant, il avait échoué et était mort dans les catacombes, laissant derrière lui le Chapitre de la Liberté.

Lorsque Nie Yan se rapprocha de l’entrée de la tombe, une vague noire d’énergie se répandit sur toute la zone. Soudain, de très nombreux squelettes utilisèrent leurs bras squelettiques pour s’extraire de leurs tombes. Un, dix, cent, mille. Plusieurs milliers de squelettes se réveillèrent et remplirent le cimetière, qui ressemblait maintenant à une mer d’os.

C’était à ce moment-là que Nie Yan comprit ce qu’une « armée de squelettes » signifiait vraiment. Il était même vaguement capable d’imaginer la vue spectaculaire qu’offrait un antique champ de bataille.


Chapitre suivant
Cet article comporte 9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top