skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 109


Traducteur : Mithestral


Chapitre 109 : Le Varan Gaïa

Derrière sa pile de roches, Nie Ya pouvait entendre une respiration lourde et saccadée. Quand il se déplaça pour enquêter sur son origine, il aperçut un énorme corps couvert d’écaille allongé sur le sol.

Il s’agissait d’un Varan Gaïa !

Nie Yan avait su qu’il allait rencontrer ce monstre avant d’arriver à cet endroit.

Le lézard de cinq mètres de long caché derrière les piles en pierre était couvert de pointes tranchantes, ce qui n’était pas sans rappeler un véritable dinosaure.

En observant davantage les alentours, il remarqua une petite grotte bien cachée entre des rochers. Il était facile de la rater si l’on ne faisait pas attention. Depuis là où il se tenait, Nie Yan n’était pas capable de voir plus profondément dans la grotte.

Je vais tout d’abord devoir passer devant ce lézard… Pénétrer dans la grotte sans alerter le Varan n’allait pas être une mince affaire. Par habitude, Nie Yan inspecta le Varan Gaïa avec Lucidité Transcendante.

Varan Gaïa (Élite) : Niveau ??

Même si Lucidité Transcendante échoua à lui donner des informations significatives à cause de la différence de niveau, Nie Yan se rappelait vaguement que le Varan Gaïa était un monstre Élite d’au moins niveau trente. Même la moindre égratignure d’un monstre ce niveau se traduirait immédiatement en une mort certaine.

Heureusement pour lui, ce Varan Gaïa ne resterait pas dans la zone trop longtemps. Nie Yan se mit donc à attendre patiemment…

Après une vingtaine de minute, le Varan se mit enfin à bouger. Il se mit paresseusement sur pattes avant de grimper sur un rocher. Alors qu’il se perchait au sommet, son énorme queue s’abattit sur une autre grosse roche qui se trouvait à proximité de la cachette de Nie Yan. [Boum!] Une grosse explosion retentit et le rocher fut instantanément transformé en gravats, envoyant voler des débris dans toutes les directions.

[Pa ! Pa ! Pa!] Malheureusement, plusieurs fragments frappèrent également Nie Yan.

-23, -27, -26

Il n’osa pourtant pas bouger d’un iota, de peur que le Varan Gaïa ne découvre son existence. Ce dernier baissa la tête pour inspecter les gravats qu’il avait créés.

Nie Yan sentit son cœur se serrer. Il resta parfaitement immobile, caché par la pile de pierre, priant silencieusement que le monstre ne le détecte pas.

Après ce qu’il lui sembla être une éternité, le Varan Gaïa, n’ayant rien détecté d’étrange, rampa de manière léthargique vers une autre zone.

Après qu’il fut suffisamment éloigné, Nie Yan poussa un long soupir de soulagement. Ouf, il ne m’a pas remarqué. Ce ne fut qu’après avoir suivi des yeux la silhouette du monstre disparaître dans la forêt qu’il osa enfin sortir de sa cachette pour se diriger vers la grotte.

Une fois devant l’entrée, Nie Yan ressentit un vent froid provenant des profondeurs de la grotte. À l’intérieur, il remarqua que l’air était assez humide, et que les murs portaient des marques de griffes probablement laissées par le Varan.

La grotte était son nid. Le monstre quittait cet endroit toutes les deux heures pour se prélasser au soleil au niveau de falaises à proximité pendant environ cinq minutes.

Avec son équipement et son niveau actuel, et même si le lézard restait immobile et lui permettait de lui tirer dessus, les dégâts que Nie Yan lui infligerait seraient complètement annulés par la régénération naturelle du monstre.

Si Nie Yan n’avait pas su que le Varan Gaïa quittait périodiquement son nid, il n’aurait jamais osé venir ici.

En explorant de plus en plus profondément la grotte, la luminosité baissait progressivement jusqu’à que ce que règne l’obscurité totale. Nie Yan ne voyait même plus ses propres mains, et devait donc se laisser guider par ses autres sens.

Heureusement, à l’exception du Varan Gaïa, il n’y avait aucun autre monstre habitant ce lieu. Pour Nie Yan, le temps était compté. Si le lézard revenait et sentait une odeur inconnue, il se ruerait à l’intérieur de la grotte pour déchiqueter l’intrus.

Après environ trois minutes, Nie Yan n’avait toujours pas atteint le fond, mais il découvrit qu’une légère lueur provenait d’un peu plus loin.

Est-ce que c’est un coffre ? Nie Yan ne put contrôler son excitation et se dirigea vers la source de cette lueur.

Quand Nie Yan avait visité cette zone dans sa vie précédente, ce coffre avait été ouvert par un autre joueur depuis longtemps, donc il n’était pas au courant de son existence. Dans cette vie, par contre, comme il était le premier joueur à pénétrer dans cette grotte, il était également le premier à découvrir ce coffre. Il s’agissait d’une excellente surprise !

Comme il l’avait imaginé, après avoir tourné à un coin, il trouva un coffre argenté qui éclairait les parois de la grotte. Toujours très excité, il se dépêcha de l’inspecter et, pour son plus grand bonheur, il n’était pas verrouillé. Dans le cas contraire, s’agissant d’un coffre de niveau 30, il n’aurait eu aucune chance de l’ouvrir.

Les coffres au trésor étaient divisés en deux catégories : les coffres normaux et les coffres verrouillés. Pour les premiers, n’importe quel joueur, indépendamment de sa classe ou de son niveau, pouvait en obtenir le contenu. Mais pour les coffres verrouillés, une clef ou la compétence de crochetage était nécessaire.

Nie Yan se mit à genoux et commença à ouvrir le coffre.

[Système : Ouverture du coffre… 10 %… 30 %…]

[Clic!] Le coffre s’ouvrit. Nie Yan plaça sa main à l’intérieur et la balaya jusqu’à sentir quelque chose. Il en sortit deux objets et inspecta le premier.

Pendentif Sombre (Argent)

Prérequis : 20 Force, 30 Dextérité

Propriétés : Force +7, Vision Nocturne +3

Poids : 0,1 kg

Restrictions : aucune

Le rythme cardiaque de Nie Yan s’accéléra légèrement en observant les statistiques de cet objet. Il s’agissait d’un accessoire qui améliorait la vision de nuit, et qu’en plus il pouvait équiper directement ! Son équipement était excellent, et il remplissait les prérequis en force et en dextérité depuis longtemps.

Dès qu’il équipa le pendentif, son champ visuel augmenta significativement, et pouvait même vaguement discerner les parois de la grotte, mais cela restait au final relativement limité. Mais à ce stade du jeu, cela restait correct.

Nie Yan inspecta le second objet.

Brasier Fulgurant (Parchemin Intermédiaire)

Prérequis : 30 Intelligence, un set de gestuelles, un set de syllabes.

Description : Inflige 200 dégâts à chaque vague dans un rayon de 20 mètres pendant quinze secondes.

Restrictions : Humain ; Voleur, Paladin et Guerriers.

Le second objet était un parchemin intermédiaire rare, ce qui était relativement cher, même lorsque le niveau moyen des joueurs était d’environ trente ou quarante. Leur taux de drop était extrêmement faible, et ils ne pouvaient être utilisés qu’une fois. C’est pourquoi ils étaient souvent placés dans la case ‘trop bons pour être utilisés’ par les joueurs ordinaires. Pour Nie Yan, par contre, il s’agissait d’un trésor inestimable, dont l’utilité dépassait même celle du Pendentif Sombre.

Le prérequis pouvait être atteint en remplaçant temporairement son équipement par des objets donnant de l’Intelligence. Après avoir utilisé le parchemin, il pourrait simplement remettre son équipement initial.

Après avoir terminé d’inspecter ses nouvelles trouvailles, Nie Yan rangea le parchemin dans son sac et repris son chemin vers les profondeurs de la grotte.

Après avoir marché pendant plusieurs minutes, Nie Yan trouva un autre coffre au trésor de rareté Or ! Malheureusement, les réjouissances s’arrêtaient là car il était verrouillé.

Un coffre au trésor Or de niveau 30 nécessitait au minimum Crochetage Intermédiaire pour l’ouvrir, donc pour l’instant Nie Yan n’avait aucun moyen d’accéder à son contenu.

Nie Yan aurait pu apprendre la compétence Crochetage depuis le niveau 5, mais il ne l’avait pas fait car le livre était très recherché par les autres joueurs. Même après plusieurs visites à l’hôtel des ventes, il avait été incapable de trouver le livre en vente. Il était possible de le farmer, mais le taux de drop était de 0,01 %. Il n’était vraiment pas rentable de perdre plusieurs jours pour un seu livre de sort, donc il n’eut d’autre choix que de remettre l’apprentissage de Crochetage à plus tard.

Il ne put quand même pas s’empêcher d’avoir des regrets en quittant la zone. Quelques secondes plus tard, il sentit soudainement des vibrations dans le sol. Merde, mauvais signe. Le Varan Gaïa est de retour !

Des bruits de pas pesants se firent entendre, faisant écho contre les parois de la grotte. Nie Yan savait qu’il ne pouvait plus traîner, et se fia à sa vision limitée pour se ruer vers le fond de la grotte.

Après trente secondes de course, il vit quelques rayons de lumière et entendit le vent s’engouffrer dans la grotte : il avait enfin trouvé la sortie !

Nie Yan accéléra le pas et stoppa à la fin de la grotte. Devant ses pieds se trouvait un précipice. Le vent sifflait à ses oreilles. Il y avait probablement plusieurs centaines de mètre de vide entre lui et le fond du précipice.

On aurait dit que la montagne avait été coupée en deux, car de l’autre côté du précipice se trouvait une falaise. En regardant au fond du gouffre, il aperçut une vallée composée d’une forêt verdoyante.

Nie Yan évalua la distance le séparant de la falaise en face : il y avait entre cinquante et cent mètres de distance selon les endroits. Heureusement, l’endroit où il se tenait était le plus proche de l’autre côté.

La seule raison de sa venue ici était dans le but d’atteindre cette falaise en face de lui. Avec ses capacités actuelles, c’était la seule méthode qui lui était possible.

Il observa prudemment la montagne en face, mais ne décela rien d’étrange. Les vibrations provoquées par le Varan Gaïa se faisaient de plus en plus fortes, il ne lui restait donc plus beaucoup de temps. Il devait agir au plus vite.

Inutile d’hésiter plus longtemps. Je ne devrais pas avoir de problème à atteindre l’autre côté, pensa Nie Yan. Il se prépara à prendre de l’élan sur une dizaine de mètres pour sauter. Il s’assura une dernière fois qu’il n’y avait rien sur sa course qui le ferait trébucher.

Il ne lui restait vraiment plus trop de temps, une large silhouette s’approchait rapidement derrière lui.

Nie Yan activa un Parchemin de Hâte avant de démarrer un sprint. À ce moment-là, le Varan Gaïa était également sorti de la grotte et se lança sur Nie Yan. Malgré l’espace confiné du tunnel, il avait été très rapide. Ses rugissements étaient aussi puissants que des coups de tonnerre alors qu’il s’approchait de l’intrus.

Nie Yan avait déjà atteint sa vitesse maximale, et la distance le séparant du bord diminuait. Cinq mètres… Trois mètres… Un mètre… En arrivant au bord du précipice il bondit dans les airs comme un obus, filant droit vers l’autre côté.

Le vent lui soufflait en pleine figure et sifflait à ses oreilles. Nie Yan sentit que quelque chose l’avait suivi derrière lui et avait sauté de la falaise avec lui. Il s’agissait du Varan Gaïa…

Nie Yan commença à descendre. Sa trajectoire était celle d’une parabole amortie. Nie Yan allait s’approcher progressivement de la falaise jusqu’à s’écraser contre elle ou tomber et mourir.

Après une chute d’une centaine de mètres, Nie Yan était proche de la falaise en face. Sans hésitation, il activa la capacité du Joyau Chute-de-plumes qui ralentit sa descente jusqu’à ce qu’il flotte comme une plume.

Il chercha ensuite le meilleur endroit pour atterrir, et vit un amas de plantes grimpantes près d’une grotte à environ dix mètres de lui. Là !

Nie Yan tira un fil de soie avec son Anneau de soie tissé qui s’accrocha fermement aux plantes grimpantes.

Il était maintenant suspendu à la falaise, et commença donc à grimper le long du fil. Sa main droite agrippa les plantes, alors que ses jambes étaient toujours dans le vide.

[Système : Vous avez découvert Raindel]

Nie Yan venait d’arriver à Raindel, un imposant pic montagneux. Il était entouré par des falaises abrupts. Regardant vers le sommet de la montagne, il se rappela que certaines légendes affirmaient que le Temple de Raindel se trouvait là-haut, même s’il ne s’y était jamais rendu lui-même.

La capacité de son Anneau de soie tissé devait récupérer avant de pouvoir être réutilisée. Nie Yan estima la distance qui le séparait à moins de cinq mètre. Il n’avait plus qu’à attendre de pouvoir réutiliser l’Anneau pour pouvoir s’y rendre.

Dans sa vie antérieure, quand Nie Yan avait entendu que quelqu’un était venu ici en utilisant uniquement le Joyau Chute-de-plumes et l’Anneau de Soie tissée, il avait trouvé ça invraisemblable. Et pourtant, après avoir pu tester par lui-même, ce n’était vraiment pas si compliqué.

Vingt secondes plus tard, il réutilisa la capacité de son Anneau de Soie tissée. Il tira un nouveau fil de soie qui s’accrocha dans un buisson à côté de l’entrée de la caverne. Il tira quelques fois sur le fil pour s’assurer qu’il était stable, avant de commencer à grimper. Une fois que ses mains s’agrippèrent au bord de la grotte, il lança son pied vers le haut et roula à l’intérieur.

Il découvrit que de la lave en fusion s’écoulait à l’intérieur de la grotte. Même si elle petite, elle contenait son propre écosystème. De nombreuses stalactites s’étaient formées au plafond, offrant un paysage unique.

Du gaz à très haute température provenant des profondeurs de la montagne s’échappait de la lave. D’après les informations qu’il avait lues dans sa vie précédente, au cœur de la montagne se trouvait un Élémentaire de Feu Élite de niveau 60 qui y sommeillait. Si Nie Yan pénétrait dans cette zone, il perturberait l’Élémentaire, mais son objectif était tout autre. Il avait de meilleures choses à faire que de se lancer dans des actions suicidaires.


error: Contenu protégé
Back To Top