skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 91


Traducteur : Mithestral

Editrice: MissX


Chapitre 91 : La Maison Tremblante de Milo

Sleepy Fox prit son temps avant de donner une réponse. Il se retourna pour porter un regard dur à chacun de ses coéquipiers, faisant taire leurs protestations.

Cette scène démontrait bien l’influence immense que possédait Sleepy Fox sur son équipe.

« Les gars, écoutez-moi ! Je vais dissoudre le groupe, et Nie Yan vous invitera dans le sien. Aujourd’hui, c’est lui qui dirigera notre groupe à ma place, » les informa-t-il.

Cette annonce souleva un nouveau tollé; ils se regardèrent tous d’un air ébahi. C’était la première fois que leur capitaine invitait un parfait étranger pour un donjon, et maintenant il allait être le chef de groupe ? Que se passerait-il s’il n’avait aucune idée de ce qu’il faisait, et qu’ils se faisaient tous tuer ? Ils perdraient tous inutilement vingt pourcent d’expérience !

« Capitaine, est-ce vraiment raisonnable ? S’il te plaît, réfléchis bien ! »

« Oui ! Reviens sur ta décision ! Que diras-tu quand nous allons tous mourir bêtement ? »

« Est-ce qu’on peut vraiment lui faire confiance ? A-t-il seulement le talent nécessaire ? »

« Si je dis qu’il sera le chef de groupe, alors ainsi soit-il. Arrêtez de vous plaindre, et dépêchez-vous d’accepter l’invitation. J’espère que vous suivrez les ordres de notre ami Nie comme s’ils venaient de moi. Si vous refusez de l’écouter, ne m’en voulez pas de vous expulser du groupe. Si quelqu’un ose ne pas faire de son mieux juste pour créer du tort à Nie Yan… Eh bien, je suis sûr que vous comprenez les conséquences, » prévint Sleepy Fox. Il suivait un principe simple : il n’avait pas confiance en ceux qu’il jugeait incompétent, et il ne voulait jamais douter de ceux qui le suivaient ! Si Nie Yan devait gérer le groupe, Sleepy Fox devait avoir une confiance totale en lui et il était naturel de lui confier la plus haute autorité.

Il avait vu la vidéo de Nie Yan diriger un groupe de joueurs moyens à travers la Forêt des Tréants, et il avait également l’impression qu’il avait des origines vraiment mystérieuses.

Comme leur capitaine s’était exprimé de la sorte, le reste du groupe n’eut d’autre choix que de s’y résoudre. Ceux qui avaient vocalisé leur désaccord se turent rapidement. Ils savaient tous qu’ils devaient obéir à leur chef, sous peine d’être expulsés de la guilde. En effet, Sleepy Fox menait Holy Empire d’une main de fer depuis le début.

Nie Yan acquiesça en approbation. Que ce soit en termes de discipline ou de force, l’équipe d’élite de Holy Empire était bien plus compétente que celle de Yu Lan. La différence d’atmosphère était presque palpable. En tout cas, ils ne comptaient vraiment pas un connard suffisant comme Chen Bo dans leurs rangs. Malgré le mécontentement de plusieurs Voleurs par rapport à l’arrangement concédé par leur chef, ils n’osèrent plus s’exprimer tout haut contre Nie Yan.

[Système : Sleepy Fox a rejoint votre équipe.]

[Système : Flying Stone a rejoint votre équipe.]

Le groupe de 30 personnes fut formé en peu de temps. Même si Nie Yan était le capitaine, l’équipe restait sous le nom de Holy Empire.

« Ok, il faut que j’inspecte vos statistiques. Les Mages, écrivez vos dégâts magiques; les Combattants votre Défense et vos points de vie; les Prêtres la quantité de soin de votre sort Soins Inférieurs. »

Ainsi, de façon ordonnée et rapide, tous les membres annoncèrent les statistiques demandées. En parcourant ces informations, Nie Yan remarqua que, grâce à leur excellent équipement, ils avaient tous atteint les prérequis minimums pour les Potopotos d’Agmota en difficulté Spécialiste, à l’exception de trois joueurs qui étaient juste en deçà. Nie Yan demanda à ces derniers d’aller rapidement acheter quelques parchemins.

« Y a-t-il autre chose dont nous avons besoin ? On a déjà acheté suffisamment de Potion Anti-Paralysie, » demanda Sleepy Fox. Il avait le pressentiment que Nie Yan n’allait pas s’embêter à les accompagner juste pour terminer le donjon en difficulté Facile ou Normale. Dans le cas contraire, pourquoi aurait-il demandé à trois joueurs d’aller acheter des parchemins ? Son équipe avait largement l’équipement pour terminer les Potopotos d’Agmota dans ces difficultés-là.

« Les Combattants, est-ce que l’un d’entre vous possède Cri Démoralisant ? » Nie Yan parcourut la foule du regard, sans obtenir de réponse.

« Moi je l’ai, et un autre Combattant aussi, » répondit Sleepy Fox. Il était surpris et perplexe par la question soudaine de Nie Yan. Était-il vraiment nécessaire d’avoir un sort d’aussi haut niveau pour terminer les Potopotos d’Agmota ?

« Ok, pas mal ! » acquiesça Nie Yan. Il ne s’expliqua pas, et poursuivit avec les Prêtres : « Combien d’entre vous possèdent Dissipation ? »

Les cinq Prêtres levèrent la main en réponse.

Sleepy Fox était quelqu’un d’intelligent : il avait compris rapidement que Dissipation était un sort extrêmement pratique, et n’avait pas lésiné sur les dépenses pour obtenir ce sort pour chacun de ses Prêtres. Évidemment, il avait pu faire cela, car sa guilde avait une base solide; le livre du sort Dissipation étant excessivement cher.

« Les Paladins, qui connaît Endiguer le Mal ? »

« Un seul, » répondit Sleepy Fox.

Nie Yan fronça les sourcils. « Ce n’est pas assez ? » demanda Sleepy Fox, remarquant le changement d’expression du Voleur.

« Et Anti-Cécité ? »

« Aucun. »

« Il va falloir acheter deux livres Endiguer le Mal et un Anti-Cécité. Ça serait bien si en plus l’un des Prêtres de l’Ombre connaissait Enraciner, mais malheureusement le livre de sort est assez rare. Donc bon… on va devoir faire sans. »

« Le Prêtre de l’Ombre connaît déjà Enraciner. Quant aux livres des sorts Endiguer le Mal et Anti-Cécité, je vais aller les acheter. Il me faut au maximum une demi-heure. »

« Moi aussi je dois encore faire des achats. Quand tu auras acheté les livres, envoie-moi un message, je reviendrai rapidement. » Nie Yan venait de se rappeler qu’il y avait un objet essentiel qui était nécessaire pour compléter le donjon. Après sa discussion avec Sleepy Fox, il quitta la zone du portail de téléportation et se dirigea vers le quartier nord.

Nie Yan voulait acheter deux types d’objets différents qui étaient extrêmement utiles à ce stade du jeu. Si la sortie donjon n’avait pas été décalée à aujourd’hui, il aurait presque oublié de s’en procurer.

Le quartier nord-est de Calore était concrètement un bidonville géant formé de rangées de bâtiments délabrés bordant les rues. N’importe quel endroit du bidonville était accessible par une allée, ce qui faisait de la zone un véritable labyrinthe. Il n’était pas rare que des joueurs se perdent dans ce quartier à l’infrastructure complexe. Les allées les plus larges ne faisaient que deux mètres, et la plupart ne pouvaient laisser passer qu’une seule personne.

Nie Yan se lança dans l’un des passages tortueux. Le sol était pavé de dalles en pierres, et des détritus jonchaient les côtés des bâtiments.

Je me demande si j’arriverai à le retrouver, s’inquiéta Nie Yan.

Quand ce quartier était décrit comme un labyrinthe, ce n’était vraiment pas une exagération. Les allées étaient tellement étroites, et les embranchements tellement nombreux que le tout formait un réseau vraiment déroutant. Cela faisait un moment que Nie Yan ne s’était pas rendu ici, et ses souvenirs étaient assez flous. Il pouvait néanmoins s’appuyer sur eux pour trouver la direction générale du bâtiment qu’il recherchait. Il se trouvait dans un endroit extrêmement isolé, donc il n’était pas facile de tomber dessus.

Dans ce bidonville se trouvait en fait un magasin secret. Les objets qui y étaient vendus étaient plutôt corrects, mais ils étaient excessivement chers et utiles uniquement à bas niveau. Nie Yan ne s’y était lui-même rendu que deux ou trois fois dans sa vie précédente, spécifiquement quand il voulait se rendre aux Potopotos d’Agmota et avait besoin d’acheter les objets nécessaires. C’était la seule raison pour laquelle il venait de se rappeler de l’existence de ce magasin.

Il erra dans les rues du quartier pendant une dizaine de minutes, tournant plusieurs fois dans la mauvaise direction avant de finalement arriver devant une maison assez particulière. Il lut la plaque accrochée au-dessus d’un portail en bois géant.

[MAISON TREMBLANTE DE MILO]

Je crois bien que c’est ça… Nie Yan hésitait légèrement, il n’était pas absolument certain que le nom du magasin soit bien celui-là.

Non, c’est bien ça, se rassura Nie Yan. Il poussa lentement la porte et pénétra dans la cour intérieure. Il aperçut alors une maison en chaume délabrée, dont la vue lui rafraîchit la mémoire : c’était effectivement bien l’endroit qu’il recherchait !

Il rentra dans le hall, descendit les escaliers pour arriver au sous-sol. Là se trouvaient de vieilles lampes magiques qui illuminaient d’une lueur jaune pâle la pièce autrement obscure.

Plutôt que de parler de cave, il s’agissait plutôt d’un local à poubelle. Sur les murs étaient clouées de nombreuses étagères sur lesquelles se trouvaient divers biens et potions remplies de liquides de toutes les couleurs.

Au milieu de la pièce se trouvait un vieillard à l’allure négligée qui portait une robe usée et examinait une flasque qu’il venait de secouer. Il remarqua Nie Yan qui venait de descendre de l’escalier. « Qu’est-ce que tu veux ? » le salua le vieillard d’un ton rude.

Une fenêtre d’échange apparut sur l’interface de Nie Yan, affichant un certain nombre d’objets très spéciaux.


Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top