skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 86


Traducteur : Mithestral

Editrice: MissX


Chapitre 86 : Gemmes

Lorsque la plaque de pierre tomba à terre et que le compartiment secret fut dévoilé, une lumière aveuglante illumina le passage sous-marin auparavant très sombre. Nie Yan se rapprocha en nageant, partiellement aveuglé par la lumière. Ses yeux s’adaptèrent lentement à l’intensité lumineuse, et il vit plusieurs objets disposés à l’intérieur. Il semblerait que le plus gros du contenu du compartiment avait déjà été retiré avant son arrivée, probablement par des PNJ. Malgré tout, il restait quelques objets, notamment plusieurs gemmes de qualités et genres divers.

Nie Yan récupéra toutes les gemmes et les tria. Il y avait cinq Gemmes de Chance (1), et les autres étaient encore plus précieuses : des Gemmes de Robustesse (1) et des Gemmes de Vie (1). Il y en avait respectivement deux et trois de chaque. Même si la qualité (1) était la plus faible possible pour une gemme, il s’agissait quand même d’objets excessivement rares à ce stade du jeu. Une seule Gemme de Chance (1) pouvait se vendre pour plus de cinq pièces d’argent. Quant aux deux autres gemmes, celles de Robustesse et de Vie, il était difficile d’estimer leur valeur, car elles n’étaient pas encore apparues à l’hôtel des ventes. Cependant, une fois qu’un Bijoutier aurait serti ces gemmes dans des équipements, les propriétés de ces équipements augmenteraient significativement.

La plupart des équipements n’avaient pas forcément par défaut d’emplacements pour gemmes, donc les joueurs devaient payer une commission de deux pièces d’argent à un Bijoutier pour les créer. Les équipements de qualité Or pouvaient avoir jusqu’à deux emplacements, ceux de qualité Or Sombre pouvaient avoir jusqu’à trois emplacements, et les objets légendaires jusqu’à cinq. Une fois que les emplacements étaient créés, un joueur pouvait payer trois pièces d’argent au Bijoutier pour y insérer des gemmes. Chaque Gemme de Robustesse augmenterait la Résistance de cinq points, et chaque Gemme de Vie rajouterait cinquante points de vie.

C’est à cause de ces bonus très intéressants que quasiment toutes les guildes se battaient pour obtenir ces gemmes. Malheureusement, elles restaient rares, et n’étaient presque jamais placées à l’hôtel des ventes. En raison de leur rareté, ce serait vraiment du gaspillage d’insérer des gemmes dans des équipements de qualité inférieure à Or Sombre, même si, dans certaines circonstances, il était acceptable de sertir certains équipements comme les boucliers, les anneaux et les amulettes.

J’ai touché le gros lot ! se réjouit intérieurement Nie Yan. Il avait eu beaucoup de chance aujourd’hui, et quoiqu’il puisse se passer encore, il aurait déjà rentabilisé sa venue à Sulgata. S’il décidait de placer ces gemmes à l’hôtel des ventes, des légions de joueurs se rueraient dessus et se battraient pour les obtenir. Évidemment, il n’avait aucunement l’intention de les vendre, car avec autant de gemmes il avait l’occasion d’améliorer significativement son propre équipement ! Et même s’il en vendait, ce ne serait qu’après en avoir lui-même profité, et il ne les vendrait qu’à ses amis ou connaissances proches.

Nie Yan se sentit infiniment chanceux d’être tombé sur ces gemmes. Il les rangea dans une petite bourse avant de fouiller à nouveau le compartiment pour s’assurer de n’avoir rien manqué. Il n’y avait plus rien à récupérer, et il décida alors de continuer sa route et de suivre son objectif initial.

Il continua de faire attention aux murs, mais ne découvrit plus rien de particulier.

Une dizaine de minutes plus tard, il aperçut au-dessus de lui un rayon de lumière pénétrer les eaux. Il nagea dans cette direction et atteignit la surface. Il vit alors qu’il était dans une énorme pièce qui pouvait accueillir plusieurs centaines de personnes, au centre de laquelle se trouvait un sarcophage doré. Il faisait cinq mètres de long, deux mètres de large et deux mètres de haut. Sur la surface se trouvaient de splendides gravures décrivant plusieurs dragons.

À l’exception du sarcophage et du bassin d’eau dans lequel il se trouvait, il n’y avait rien d’autre dans la pièce.

J’ai pas l’impression qu’il y ait des monstres ici. Nie Yan bondit hors de l’eau avant de s’approcher du sarcophage géant. Juste derrière lui, Sombre Gladiateur émergea à son tour de l’eau et se positionna près de son maître.

L’Ombre de Sulgata était un objet légendaire pour Voleur qui avait une longue histoire. D’après les légendes, le Seigneur de Sulgata, Seres Tothe, avait porté cette pièce d’équipement pendant son règne durant l’Ère Sombre. Malheureusement, lors de la guerre, l’Ombre de Sulgata avait été brisée en trois morceaux, et attendait maintenant d’être reconstituée. Quand les trois fragments seraient rassemblés, ce puissant objet magique ferait enfin sa réapparition !

Chaque fragment, isolé du reste, était inutile. Il lui faudrait attendre de posséder les trois morceaux pour pouvoir en profiter. Heureusement, Nie Yan connaissait les positions des deux autres fragments : le second se trouvait dans une zone de niveau 30, et le troisième dans une zone de niveau 60. Même si cela pouvait sembler lointain, au moins il avait des objectifs clairs à l’avenir.

Les pièces d’équipement de qualité Légendaires étaient convoitées par littéralement tous les joueurs, mais vraiment très peu pouvaient prétendre un jour en posséder un. Il n’y avait que peu d’occasions d’en obtenir, et Nie Yan n’allait certainement pas laisser passer sa chance. Il comptait bien dans un premier temps récupérer ce fragment, avant d’attendre d’être un peu plus haut niveau et de s’attaquer à la recherche du suivant. Même sans bénéfice immédiat, il pavait sa propre route.

Alors qu’il s’approchait du sarcophage, il découvrit des lignes de symboles gravés sur le sarcophage. Tout comme les gravures totémiques qu’il avait vues dans le passage sous-marin, ces symboles étaient également dans la langue draconique.

TOMBE DU SEIGNEUR SERES THOTE

QUICONQUE PERTURBE SON SOMMEIL SERA MAUDIT A JAMAIS

L’objet que recherchait Nie Yan se trouvait à l’intérieur de ce sarcophage, donc il lui était bien sûr nécessaire de l’ouvrir !

Le fragment de l’Ombre de Sulgata était à portée de main !

Cependant, au même moment, Sombre Gladiateur se rapprocha soudainement de Nie Yan et se tint à ses côtés. Les flammes cyans dans ses orbites brillaient encore plus intensément alors que le dragon observait attentivement le sarcophage doré. Même s’il s’agissait d’une forme de vie inférieure sans intelligence et qui ne ressentait pas la peur, son instinct l’avait poussé à protéger son maître. En réponse, Nie Yan ouvrit la fenêtre de contrôle de Sombre Gladiateur. Effectivement, son serviteur avait été frappé d’une altération lorsqu’ils avaient pénétré dans la tombe.

Oppression Ténébreuse : toutes les statistiques réduites de 20 %.

Les statistiques de Sombre Gladiateur avaient été diminuées de 20 % !

Nie Yan commença à hésiter en réfléchissant à l’entité terrifiante qui se trouvait dans le sarcophage. S’il était finalement incapable de récupérer le fragment de l’Ombre de Sulgata et se faisait tuer, ça serait comme s’il avait essayé de voler un poulet, pour finalement perdre le riz utilisé pour l’appâter.

Toutes les informations qu’il avait eu sur la pyramide provenait de on-dit, donc il ne connaissait pas les moindres détails. En fait, il ne savait presque rien sur le sarcophage en face de lui.

Est-ce que je peux utiliser un Parchemin de Retour ici ?

Il sortit un Parchemin de Retour pour tester. Il était capable de l’activer sans problème ! Après cette confirmation, le stress qu’il avait ressenti jusqu’à maintenant diminua significativement. Dans le pire des scénarios, il prendrait immédiatement le fragment de l’Ombre de Sulgata avant d’activer un Parchemin de Retour pour s’échapper. Même si Sombre Gladiateur avait perdu vingt pourcent de ses statistiques, il pouvait quand même lui servir de bouclier pendant un court laps de temps.

Risques et récompenses étaient deux faces d’une seule même pièce. S’il ne prenait aucun risque, comment pouvait-il espérer obtenir des récompenses ?

Nie Yan prit son courage à deux mains et s’approcha du sarcophage. Il passa sa main sur la surface, et sentit un petit bouton métallique sur le côté. Il s’agissait du mécanisme commandant l’ouverture du sarcophage ! À contrecœur, il appuya sur le bouton avant de se replier à toute vitesse derrière Sombre Gladiateur. Si quelque chose de dangereux sortait du sarcophage, il devrait compter sur son serviteur pour le protéger.

Les mécanismes internes du sarcophage commencèrent à tourner lentement, émettant un bruit pouvant donner la chair de poule aux plus courageux guerriers. Le couvercle se déplaça lentement; le bruit du métal en friction rappelait le bruit d’ongles pointus sur un tableau noir.

Quand le sarcophage fut complètement ouvert, Nie Yan put voir à l’intérieur un corps momifié portant une armure lourde. Il ne lui restait plus que la peau sur les os. Ses bras étaient placés sur son estomac, les paumes tenant le manche d’un espadon. Il était évident qu’au moment de la mise en sarcophage, cette personne avait une expression solennelle.

Crusadium, Cristal de Lumièrenoire… Nie Yan analysa les matériaux composant cette armure. Son cœur se mit à battre la chamade devant la valeur inestimable de ces objets !

Malheureusement, il ne pouvait pas porter l’armure de la momie. Il s’agissait d’équipement extrêmement lourd, qu’il n’arriverait pas à déplacer ne serait-ce que d’un centimètre, même en exerçant toute sa force.

Il parcourut du regard le reste du sarcophage, et aperçut une petite boîte en bois sur le côté du cadavre. Cela semblait assez étrange d’avoir ce genre d’objet dans un cercueil aussi ostentatoirement luxueux. Pourtant, à la vue de cette petite boîte, son regard s’illumina. Il s’agissait de l’objet pour lequel il avait fait tout ce trajet !

Nie Yan avait l’impression que son cœur allait sortir de sa poitrine !

L’Ombre de Sulgata, un objet légendaire convoité par tous les Voleurs, se trouvait juste devant lui ! Elle était à portée de main, rien ne semblait pouvoir l’empêcher de la récupérer ! Ce genre de situation placerait quiconque au septième ciel !


Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top