skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 67


Traducteur : Mithestral

Editrice: MissX


Chapitre 67 : Le Roi de l’Alchimie (1)

Alors que Nie Yan faisait ses adieux à Shenfa Wanxi, deux personnes proches de l’entrée de la Guilde des Alchimistes commencèrent à se disputer vivement. L’un des deux joueurs était un jeune homme d’une vingtaine d’années, qui portait une tunique en coton et qui arborait un badge de la Guilde sur son torse. Il était de bas niveau, probablement encore un apprenti de la Guilde. L’autre était un Élémentaliste qui avait une trentaine d’années, et qui portait un équipement de très bonne qualité. Il était grand et robuste, et dominait physiquement son interlocuteur qui ressemblait à un enfant à côté de lui.

« Je te jure que c’est pas ma faute si la potion a échoué cette fois-ci ! »

« Pas ta faute ? T’as l’impression que c’est la mienne peut-être ? »

« Oui ! Ils m’ont piégé et se sont arrangés pour que j’échoue… »

« Peh ! Notre capitaine t’as fourni tellement d’ingrédients, et tu les as tous transformé en détritus inutiles ! On a même pas réussi à rentabiliser notre investissement ! J’avais cru entendre que tu avais été chanceux en obtenant un genre de compétence secrète… Eh bien, dégage de ma vue avant que je ne te fasse avaler de la merde ! » jura l’Élémentaliste. Dès qu’il eut fini de parler, il gifla l’apprenti Alchimiste, ce qui renversa au sol plusieurs outils alchimiques.

L’apprenti chancela sur plusieurs mètres avant de tomber dans les escaliers menant à l’entrée de la Guilde. Allongé par terre, il jeta un regard noir à l’Élémentaliste.

« Hein ? Qu’est-ce que tu regardes ? T’as quelque chose à dire ? Continue de me mater comme ça et je te frapperai encore plus fort ! Dégage ! » Les yeux de l’Élémentaliste semblaient vouloir sortir de leurs orbites alors qu’il regardait l’apprenti d’un air très menaçant.

L’apprenti Alchimiste regarda une dernière fois la personne qui le malmenait, avant de baisser les yeux et de ramasser ses outils en silence.

« Tafiole ! » Le Mage lui donna un coup de pied au niveau de la poitrine, et il trébucha à nouveau. Il ne riposta pas, garda le silence tout en se relevant pour continuer de ramasser ses affaires.

« Est-ce qu’il ne se laisse pas trop faire ? Même après s’être pris un coup de pied, il ne dit rien ! » s’exclama Shenfa Wanxi, qui ne put s’empêcher d’exprimer son opinion. La scène qui se déroulait devant lui l’insupportait.

« Sa façon de gérer la situation n’est pas mauvaise, mais il n’a actuellement pas vraiment d’autre choix que d’endurer. Quand il sera un Alchimiste reconnu, il pourra prendre sa vengeance, » dit Nie Yan, qui avait une lueur étrange dans ses yeux. Malgré les coups qu’il prenait, l’apprenti Alchimiste était toujours très déterminé. Les personnes qui pouvaient endurer et encaisser patiemment jusqu’au jour de leur vengeance étaient très effrayantes.

Shenfa Wanxi porta à nouveau son regard sur Nie Yan. Ses mots l’avaient surpris. Nie Yan était sûrement quelqu’un comme lui, une personne refusant d’être le perdant, quelle que soit la situation. Si quelqu’un l’insultait ou l’offensait, Nie Yan riposterait sans retenue. Mais Shenfa Wanxi remarqua que Nie Yan ne regardait pas l’Alchimiste d’un air compatissant, mais plutôt comme quelqu’un qui venait de trouver un trésor.

« C’est bien lui… Il semble bien que je suis destiné à retrouver mes amis comme mes ennemis ! » murmura Nie Yan. Il reconnaissait l’apprenti Alchimiste, mais pas parce qu’il s’agissait de l’un de ses amis. Au contraire, ils avaient été ennemis. Si le destin suivait le même cours que dans sa vie précédente, cette personne deviendrait l’un des chiens les plus loyaux de Victorious Return. Dans sa vie antérieure, plus d’un dixième de toutes les potions de haut niveau, les pilules, les toniques et les autres concoctions que possédait Victorious Return avaient été préparées par cette seule personne. Les plus rares ne pouvaient par ailleurs être fabriquées que par lui

Nie Yan avait beaucoup souffert de l’effectif offensif important de Victorious Return, mais ces ignobles préparations alchimiques avaient été la principale cause de nombre de ses défaites. Une fois, en pleine nature, il avait rencontré une escouade de membres de Victorious Return. Il n’avait pas été au courant que ces joueurs accompagnaient cet Alchimiste pour une quête. Dans des conditions normales, ce genre d’escouade ne posait aucun problème à Nie Yan et ses amis. Mais au moment de combattre, chacun de ces joueurs avait sorti une de ces pilules étranges, qui avait eu pour effet de démultiplier leur puissance. Le groupe de Nie Yan avait été massacré.

L’apprenti Alchimiste devant lui s’appelait Bird Leaves No Eggs1, mais les membres de Victorious Return n’avaient pas été pas à l’aise en l’appelant par ce nom. En effet, « Bird » pouvait également se lire comme « Pénis ». Ils l’avaient donc surnommé le Roi de l’Alchimie, ce qui était un nom très approprié au vu de ses contributions au stock de potions de la guilde.

Mais en ce moment, Bird n’était qu’un simple Alchimiste apprenti. Il venait de se faire expulser de la guilde Dark Hero. D’ici un mois, Victorious Return le recruterait et lui donnerait une grande importance grâce au chef de guilde, qui reconnaîtrait sa valeur. Ceci était la seule raison de son inébranlable loyauté envers Victorious Return.

Même s’il deviendra le Roi de l’Alchimie, il n’est pour l’instant qu’un apprenti… Ce n’est pas certain qu’il soit vraiment intéressant d’investir pour le former. Nie Yan hésita pendant un moment, car le succès de Bird était sans aucun doute lié au soutien généreux de Victorious Return. Ils lui avaient fourni une quantité astronomique d’ingrédients alchimiques, et l’avaient formé lentement jusqu’à ce qu’il mérite vraiment son nom du Roi de l’Alchimie. Dans sa vie antérieure, le Roi de l’Alchimie avait été une existence connue à travers tout le continent d’Atlanta.

En considérant ses moyens financiers, Nie Yan décida que de supporter le Roi de l’Alchimie ne poserait aucun problème. En plus, s’il voulait rencontrer le succès à l’avenir, il devait répendre son influence petit à petit, en commençant le plus tôt possible. Il voulait établir sa propre chaîne de magasins dans le jeu : une boutique d’alchimie, un magasin d’armes, un hôtel des ventes… Il voulait tous les avoir. Mais ce dont il manquait le plus maintenant étaient des gens talentueux, et une occasion venait de se présenter à lui. Après réflexion, il eut le sentiment que prendre Bird sous son aile était le bon choix.

L’Élémentaliste quitta les lieux après avoir encore frappé Bird quelques fois, tout en continuant de l’insulter.

Bird ramassa ses objets, et jeta un regard froid vers le dos du Mage.

Quelques instants plus tard…

« Hé ! C’était quoi le nom de cet Élémentaliste ? » demanda Nie Yan en se rapprochant de Bird. Il s’assit sur ses talons pour regarder Bird qui rangeait toujours le bazar.

« Razor. En quoi ça te concerne ? » demanda Bird en regardant Nie Yan.

« Ça me concerne parce que ça te concerne. Dis-moi, tu ne te sens pas humilié ? Tu ne veux pas te venger ? Tu es complètement impuissant, et ceux sans pouvoir sont destinés à être éternellement dénigrés par les autres. Suis-moi, et je peux te transformer afin qu’ils te voient sous un nouveau jour. Je peux leur faire regretter de t’avoir offensé aujourd’hui. »

« Pourquoi devrais-je te croire ? » répondit Bird d’un ton suspicieux. Il leva la tête pour observer attentivement l’expression de Nie Yan. Il ne comprenait pas que quelqu’un vienne le voir de la sorte pour le recruter. N’était-ce pas juste trop étrange ?

« Mon intuition me dit que tu n’es pas un boulet. Tu viens d’être expulsé de ta guilde, tu dois leur en vouloir, non ? Eh bien… Je voulais juste voir si tu étais déterminé à me le confirmer. En plus, tu es fauché et tu ne possèdes rien. Pourquoi est-ce que j’essayerais de t’escroquer ? » expliqua Nie Yan avant de tourner les talons et de s’éloigner.

En s’éloignant lentement, il attendait le moment où Bird l’appelerait pour le retenir. S’il s’agissait bien du Roi de l’Alchimie qu’il avait connu, Bird ne laisserait pas filer cette occasion après qu’elle se soit présentée.

« Attends ! »

Nie Yan sourit légèrement.

Bird avait beaucoup hésité en voyant Nie Yan s’éloigner, et son visage trahissait le mélange étrange d’émotions qu’il ressentait. Il venait d’être misérablement humilié et expulsé par la guilde Dark Hero. Il s’agissait d’un événement qu’il n’oublierait jamais. D’un autre côté, il se méfiait de Nie Yan, car il n’était pas sûr de ses intentions, d’autant plus que son apparition soudaine était tout aussi étrange. Malgré tout, une chose était certaine. Il était complètement fauché, et n’avait aucun objet valant le coup d’être volé. Même dans la vraie vie, il avait à peine assez d’argent pour vivre encore deux ou trois mois avant de se faire expulser. La maxime disait « Ceux qui marchent pieds nus ne craignent pas les personnes en chaussures »; autrement dit, il n’avait rien à perdre et n’avait donc pas peur. Qu’importe si on abusait à nouveau de lui, il n’avait plus le choix.

Il appartenait à l’échelon le plus bas de la société, mais il était un cafard avec une volonté désespérée de survivre. S’il trouvait quelqu’un pour l’aider, il continuerait de vivre.

C’est pourquoi Bird se mit difficilement sur pieds et suivit Nie Yan.

Shenfa Wanxi avait silencieusement assisté à la scène, toujours installé à côté de son stand. Il regardait s’éloigner les silhouettes de Nie Yan et de Bird, et il se dit que les ambitions de Nie Yan ne devaient pas se limiter à la formation d’une équipe. Mais c’était très bien ainsi; l’influence apportait son lot d’avantages et d’inconvénients.

« Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? » demanda Bird en suivant Nie Yan. Il ne savait rien faire d’autre que de préparer des potions. Mais même dans ce domaine, il arrivait à rater même les potions les plus simples… Il avait arrêté de compter le nombre de plantes qu’il avait gaspillées. S’il était un bon Alchimiste, il n’aurait pas été jeté de sa guilde.

« Évidemment, je veux que tu me concoctes des potions. Je suis curieux, de quelle compétence secrète parlait cet Élémentaliste ? » demanda Nie Yan en continuant de marcher.

« Lorsque je prépare une potion, une pilule, une tonique ou d’autres médecines, il y a deux pourcent de chance d’en renforcer les effets. » Bird accéléra le pas. Il ne savait pas pourquoi, mais à partir du moment où il avait choisi de suivre Nie Yan, il eut l’impression très subtile que son destin venait de changer. Il ne savait pas ce que lui réservait le futur, s’il était bon ou non, mais il était certain d’une chose : il avait fait son choix, et voulait voir où ce chemin allait le mener.

 


1. Littéralement, « Un oiseau n’abandonne pas ses œufs » 


Cet article comporte 12 commentaires
  1. Merci pour les chapitres et joyeux noël!!!! ^^ ça va me manquer les deux chapitres par jour, je m’y étais bien habitué à ma dose quotidienne de Rebirth of the Thief! T-T

  2.  » Une b*te n’abandonne pas ses oeufs… « . Je trouve cette citation extrêmement subtile xD
    Sinon, merci pour tous ces chap’s traduit et
    JOYEUX NOËL~~~~~~~~~~~~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top