skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 66


Traducteur : Mithestral

Editrice: MissX


Chapitre 66 : Shenfa Wanxi

 

« Les Saints Apôtres au Monastère Sacré ont des taux de drop très corrects. Est-ce que tu t’y es déjà rendu avec ton groupe ? En supposant que vous ayez déjà terminé cette instance, tu devrais avoir plus que simplement le livre du sort Retraite Rapide, non ? Tu n’aurais pas par hasard le livre du sort Frappe Désespérée ? » demanda Nie Yan d’un ton détendu. Si son interlocuteur avait Retraite Rapide, peut-être pouvait-il lui fournir un autre sort dont il avait besoin.

Le Mage Sacré fut momentanément étourdi lorsque Nie Yan mentionna le Monastère Sacré. Il l’examina de la tête aux pieds avant de secouer la tête. « Non, on est loin de pouvoir obtenir un livre du sort Frappe Désespérée. On ne s’est même pas encore rendu là-bas car les monstres sont bien trop forts pour nous. Mon ami, je vois que ton équipement est excellent, j’imagine que tu as déjà terminé des donjons de ce niveau ? »

« Non, c’est juste que je connais quelques détails, je n’y suis jamais allé moi-même. Bref, combien pour le livre ? » Malgré sa déception, il était quand même content de pouvoir mettre la main sur Retraite Rapide.

Le Mage était un peu sceptique. La majorité des joueurs qui portaient de l’équipement aussi bon que celui de Nie Yan devraient déjà avoir fait tous les donjons au moins une fois. En plus, Nie Yan était un Voleur, pourquoi ne s’était-il pas rendu au Monastère Sacré ? C’était le donjon qui possédait le plus d’équipements pour Voleur, et même les Voleurs des meilleures guildes s’y rendaient au moins une fois !

« Je cherche à échanger ce livre contre de l’équipement pour Élémentaliste, Mage Sacré ou Paladin, » répondit le Mage. Il trouvait que le livre de sort avait assez de valeur pour être échangé contre plusieurs pièces d’armure.

Nie Yan fut un peu gêné. Il avait déjà mis tout l’équipement qui lui était inutile à l’hôtel des ventes. Le seul objet qu’il avait encore était le Bâton du Culte au Clair de Lune, mais il ne savait pas si Yao Yao était intéressée ou non pour l’avoir.

« Je peux toujours te le vendre si tu n’as pas d’objets à échanger. Fais-moi une offre ! Si elle est raisonnable, ce livre est à toi. Je m’appelle Shenfa Wanxi. On ne se connaît peut-être pas encore, mais au fil des rencontres nous apprendrons à mieux nous connaître. Même si nous n’arrivons pas à conclure un marché aujourd’hui, j’espère que l’on restera en de bons termes ! » Shenfa Wanxi se fia à son instinct qui lui disait que Nie Yan était un véritable expert.

Shenfa Wanxi… ? Nie Yan se rappelait vaguement de quelqu’un qui portait ce nom. Il s’était fait un peu connaître lorsqu’il était entré en conflit avec la guilde Victorious Return. Lui et ses amis avaient massacré plusieurs centaines de membres de cette guilde avant de disparaître. Hélas, les joueurs solo qui n’avaient pas l’appui d’une grosse guilde étaient voués à l’échec s’ils essayaient de se mesurer à un groupe comme Victorious Return.

De nombreux joueurs avaient souffert à cause de Victorious Return, et Nie Yan avait été l’un d’eux. Il avait subi un destin similaire à Shenfa Wanxi, et avait donc une opinion favorable de lui. En plus, Shenfa Wanxi avait été bien plus célèbre que lui à un moment, car il avait choisi de se battre, contrairement à Nie Yan et ses amis qui s’étaient cachés dans les montagnes lorsqu’ils avaient été pourchassés par Victorious Return. « Je m’appelle Nie Yan. Puisque tu veux que je te fasse une offre… Une pièce d’argent et cinquante pièces de cuivre, qu’est-ce que t’en dis ? » Nie Yan était riche, et pouvait se permettre de proposer un prix très élevé.

Même avec l’évolution des prix, le livre du sort Retraite Rapide ne dépasserait probablement jamais une pièce d’argent et cinquante pièces de cuivre.

« C’est bien trop, même ce sort ne mérite pas autant d’argent. Une pièce d’argent est suffisant. » Shenfa Wanxi ne broncha pas devant l’attitude franche de Nie Yan. Si son interlocuteur souhaitait devenir son ami, il allait évidemment faire des efforts. Dans ce jeu, avoir un nouvel ami signifiait avoir d’autres options pour créer une équipe de donjon, de raid ou simplement faire un échange. Tout était plus simple avec une liste d’amis fournie.

« Combien êtes-vous dans ton groupe ? » demanda Nie Yan. Il avait besoin d’une équipe fixe pour faire des donjons, il devait donc trouver des membres. Peut-être pourrait-il suivre Shenfa Wanxi et ses amis pour l’une ou l’autre instance.

Le jeu venait juste de débuter, donc peu de joueurs avaient déjà une équipe fixe. Les experts, eux, devaient choisir minutieusement la bonne équipe avant de commencer une instance, mais les bonnes équipes étaient rares. Il y avait donc beaucoup de bons joueurs essayant de rejoindre ou de former une nouvelle équipe.

La question de Nie Yan sembla intéresser Shenfa Wanxi. « Tu veux faire un donjon ? Nous sommes au total six amis qui se connaissent bien, on va à la même université. Ils sont vraiment pas mauvais. Cinq d’entre eux sont au niveau 4 et un est au niveau 6, mais ce dernier va toujours en donjon avec d’autres personnes. Mais ne t’en fais pas, il viendra si on le lui demande. Au total, on est un Berserker, trois Mages et deux Paladins. »

« Je pense former un jour une équipe, mais j’ai pas encore d’idées précises pour l’instant. On verra en temps voulu, en fonction des circonstances, » dit Nie Yan avec un léger sourire.

« Oh… » Shenfa Wanxi était un peu déçu, mais la réponse de Nie Yan était pleine de sens. Il n’était pas facile de former une équipe. « Il y a juste notre équipement qui n’est pas super bon. Ça ne nous arrangerait pas trop d’aller dans des donjons de bas niveau puisque les équipements ne nous serviraient à rien. En plus, avec notre composition, il nous est difficile de trouver d’autres personnes pour compléter le groupe. »

« L’équipement n’est pas un problème. Écoute, quand je trouverai d’autres personnes, je reviendrai te voir, ça marche ? » répondit Nie Yan en envoyant une requête d’ami à Shenfa Wanxi.

« Ok, pas de soucis. Appelle-moi quand tu seras prêt ! » répondit-il d’un ton plein d’entrain.

Nie Yan avait le sentiment que pour continuer à progresser, il se devait de monter sa propre équipe. Il était vrai que les bons joueurs ne couraient pas les rues, et qu’il était difficile de les trouver, mais recruter des gens au hasard à chaque fois qu’il avait besoin de faire un donjon n’était pas envisageable. Que ferait-il s’il recrutait accidentellement une sangsue qui ne faisait aucun effort et qui était un vrai boulet pour l’équipe ? Il se dit qu’il devrait attendre d’avoir effectivement monté son équipe avant d’avoir ce genre de considérations. Si ce cas venait à se produire, il n’aurait aucun remord à simplement expulser la personne en question.

Puisque Shenfa Wanxi insistait pour lui vendre le livre pour une pièce d’argent, il l’accepta sans marchander davantage. Retraite Rapide était un sort d’esquive; il s’agissait donc d’un sort qu’un Voleur pouvait utiliser lorsqu’il se trouvait dans une situation où il ne souhaitait ou ne pouvait pas combattre. Une telle situation arrivait fréquemment. Retraite Rapide augmentait la vitesse de déplacement d’un Voleur de trente pourcent pendant une minute, ce qui était en général suffisant pour distancer ses ennemis. Grâce aux sorts d’esquive, Nie Yan avait déjà réussi à éviter de véritables désastres.

Nie Yan profita de l’occasion pour poursuivre la conversation avec Shenfa Wanxi. Il n’était pas pressé de monter en niveau, car il connaissait de nombreuses astuces, et il saurait prendre les opportunités lorsqu’elles se présenteraient. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il se retrouve au sommet du classement en termes de niveau.

« Où est-ce que vous avez trouvé autant de plantes médicinales ? » demanda Nie Yan. Il avait remarqué que ces plantes représentaient le plus gros des objets vendus au stand de Shenfa Wanxi.

« On n’y peut rien… Trois d’entre nous ont décidé d’apprendre le sort Récolteur… On ne s’est pas vraiment entraîné autant qu’on a ramassé des plantes, » regretta Shenfa Wanxi.

Nie Yan comprit plus ou moins ce qu’il ressentait. Pour des joueurs sans guilde, il était difficile de se maintenir au niveau des meilleures guildes sans monter des sorts annexes comme Récolteur. Finalement, Shenfa Wanxi s’en sortait bien puisqu’il était équipé de la Toge du Saint Promeneur et du Vent de la Lune Couchante. Il avait donc un équipement bien meilleur que la plupart des joueurs, même ceux en guilde.

Nie Yan réfléchit un moment. Il pensa aux personnes qu’il pensait recruter pour son groupe : Tang Yao, Shenfa Wanxi et ses cinq amis. Au niveau du tank, un Combattant, il n’était pas certain que Bladelight allait venir, mais puisqu’il allait lui vendre le Bouclier du Roi Lion, Bladelight lui devrait une faveur. Peut-être pourrait-il amener d’autres personnes encore avec lui. Même avec des étrangers, il était possible de monter un groupe plutôt solide pour les donjons.

« Je comprends maintenant pourquoi tu t’es installé à côté de la Guilde des Alchimistes ! » plaisanta Nie Yan. Seuls les Alchimistes seraient intéressés par ces plantes médicinales. « Continue ton business, moi je vais y aller. On se reparle une autre fois ! »

« Ça marche, à plus ! » répondit Shenfa Wanxi.


Cet article comporte 7 commentaires
  1. je croit qu’il y a une erreur a un moment tu dit une pièce d’or alors que plus tôt tu dit une pièce d’argent
    voila la phrase : Puisque Shenfa Wanxi insistait pour lui vendre le livre pour une pièce d’or, il l’accepta sans marchander davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top