skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 65


Traducteur : Mithestral

Editrice: MissX


Chapitre 65 : L’Arbalète Ensanglantée

 

Nie Yan allait devoir attendre jusqu’au lendemain pour que Gato le Roi Lion et l’Ogre Dévoreur réapparaissent. Sa vitesse de leveling était assez rapide pour qu’il ne ressente pas le besoin d’aller farm des monstres normaux. Il pouvait utiliser son temps libre pour s’occuper d’autres affaires.

L’Ogre Dévoreur avait laissé tomber deux objets, qui étaient plutôt corrects.

Arbalète Ensanglantée (Or) : Arbalète à une main
Prérequis : niveau 5
Propriétés : Attaque +11, 10% Pénétration d’armure, Tir en rafale (3 coups)
Cadence de tir : 16, déviation 3%
Restrictions : aucune

Bâton de Culte au Clair de Lune (Or)
Prérequis : niveau 5
Propriétés : Attaque 32-38, Explosion Sacrée de niveau 3. 20% de dégâts bonus contre les démons.
Restrictions : Mage Sacré, ne peut être équipé que par un membre de la faction de la Lumière.

Nie Yan avait affronté et tué des monstres de classe Élite d’un niveau bien plus élevé au sien. Les taux de drop, tout comme l’expérience, étaient démultipliés, et le système de récompense du jeu était donc particulièrement munificent. En quelques heures, Nie Yan avait récupéré quatre pièces d’équipement de qualité Or, et chacune d’elles était exceptionnelle, en particulier l’Arbalète Ensanglantée. Il s’agissait d’une excellente surprise pour lui, surtout les dix pourcent de pénétration d’armure qui étaient très intéressants.

Il s’agissait d’une arbalète bien meilleure que celle qu’il utilisait jusqu’à maintenant. Il n’y avait pas de comparaison possible, et il équipa directement sa nouvelle arbalète. L’arbalète achetée chez le PNJ avait accompli son devoir, elle l’avait bien servi, mais il était temps d’en changer. Il pourrait toujours récupérer un peu d’argent en la vendant à l’hôtel des ventes. Il l’avait payée trente-sept pièces de cuivre, il devrait pouvoir en récupérer une vingtaine.

Nie Yan retourna donc à Calore après avoir fini d’examiner son nouvel équipement. Il y avait pas mal de monde en ville, même si la plupart des joueurs étaient en extérieur en train de tuer des monstres. Les rues étaient noires de monde, et beaucoup de gens visitaient la Boutique de Jaden, l’alchimiste de haut niveau. Tous les joueurs qui avaient épuisé leurs stocks de potions devaient venir ici pour en racheter.

L’hôtel des ventes, qui se trouvait au cœur de la ville, accueillait actuellement encore plus de personnes. Dans les ruelles y menant, de nombreux joueurs montaient des stands pour vendre des objets, et de temps en temps, des items intéressants apparaissaient.

Nie Yan rentra dans l’hôtel des ventes pour vendre son équipement désuet. Il continua d’acheter les potions de Phénol Noir, les formules pour Phénol Noir et les ingrédients nécessaires à la fabrication. Il acheta absolument tout. La nouvelle instance ouvrirait le lendemain, et beaucoup de guildes se lanceraient à l’assaut de la Vallée Sosil. Ces joueurs remarqueraient rapidement que toute trace de Phénol Noir, un objet normalement très commun et très peu cher, avait disparu. Les alchimistes pourraient éventuellement en concocter quelques flacons à l’aide de leur stock, mais ils seraient achetés instantanément une fois mis en vente. Dans le cas de Nie Yan… il pourrait se débarrasser de son stock de Phénol Noir petit à petit, provoquant une inflation des prix. Plus les guildes voudraient avancer dans le nouveau donjon, plus ils auraient besoin de Phénol Noir, et donc seraient disposés à le payer très cher. Il pouvait commencer par vendre les flacons de Phénol Noir qu’il avait, ainsi que les ingrédients, et vendrait les formules plus tard. De cette façon, il optimiserait son gain, et gagnerait une véritable fortune. Avec cet argent s’ouvrirait de nouvelles possibilités d’investissement.

Comme à son habitude, Nie Yan fit ensuite le tour de plusieurs petits villages pour acheter des Dents de Chauve-souris. En les revendant, il gagna une trentaine de pièces d’argent. Il avait même acheté tout le stock de Dents à l’hôtel des ventes, et attendait maintenant que les joueurs retournent farm les Chauve-souris. Quand ils auraient à nouveau un stock conséquent de Dents, il reviendrait les acheter.

Nie Yan fut cependant surpris de ne pas avoir réussi à acheter une seule pile de Dents de Chauve-souris à Link, qui est pourtant l’une des villes qui en fournissait en général le plus.

« Mr. Kade, voici les Dents que vous avez demandées. »

« Sir Nie Yan, je suis reconnaissant de l’aide que vous m’apportez. »

Depuis que l’influence de Nie Yan dans Calore avait augmenté grâce à la quête annexe de la Forêt des Tréants, le forgeron avait commencé à se montrer excessivement respectueux avec lui et bien plus aimable.

En sortant de la Forge Kade, Nie Yan croisa un Paladin dans une armure argentée qui se dirigeait vers la forge. Il semblait avoir la trentaine; il était grand et avait visiblement quelques kilos en trop. En somme, il avait une apparence assez unique. Le Paladin regarda Nie Yan d’un air prudent avant de rentrer dans le magasin et de parler à Kade.

Nie Yan savait très bien de qui il s’agissait : il était le Paladin qui avait découvert en premier l’existence de cette quête secrète lors de sa vie antérieure, et s’était enrichi de plus de dix pièces d’or. Il y avait maintenant deux personnes qui achetaient des Dents de Chauve-souris pour le Forgeron Kade, ce qui entraînait inévitablement une hausse des prix à cause de la compétition. Petit à petit, les profits liés à la quête deviendraient marginaux avant que les autres joueurs ne commencent à suspecter que les Dents aient une autre utilité que dans la recette d’objets pour débutants. Nie Yan avait déjà été suivi par un autre Voleur, et maintenant il y avait deux personnes différentes qui achetaient les Dents à un prix élevé. Quelqu’un suivrait bientôt discrètement ce Paladin et la quête du Forgeron Kade serait rendue publique dans un ou deux jours.

Je ne me ferai plus d’argent avec cette quête.

Nie Yan le regretta, mais savait aussi qu’il pouvait maintenant se passer de cette quête. Il avait déjà un capital de départ important, et il connaissait beaucoup d’autres quêtes utiles pour se faire de l’argent. Il ne lui était plus nécessaire de vendre ses Dents de Chauve-souris à Kade.

Il fit l’inventaire de son capital : il avait plus de soixante pièces d’argent, accompagnées de quantités énormes de Phénol noir, de ses ingrédients et des formules, dont la valeur allait être bientôt démultipliée. Oui, il n’avait vraiment plus besoin de Kade pour s’enrichir.

Il se retrouva devant l’entrée de la Guilde des Alchimistes, avant même de s’en rendre compte, totalement pris par ses réflexions.

« Je vends des potions de haut niveau et un livre du sort Retraite Rapide pour Voleurs ! C’est vraiment un bon sort, mon ami, serais-tu intéressé ? » lui cria un Mage Sacré en toge blanche qui tenait un stand devant la Guilde. Il avait vu passer Nie Yan, et ses yeux s’étaient illuminés. Il avait décidé de l’interpeller.

Le Mage Sacré était très perspicace; il avait remarqué que Nie Yan avait des pièces d’armure d’une qualité extraordinaire. Son livre de sort, Retraite Rapide, était un bon sort pour les Voleurs de bas niveau, mais il en demandait une pièce d’argent, ce qui était excessivement cher.

Évidemment, il était difficile de trouver un acheteur pour un tel sort. En le plaçant à l’hôtel des ventes, il trouverait peut-être quelqu’un, mais il ne recevrait que de l’argent et il y avait une taxe. Il avait donc décidé de monter ce stand pour voir s’il pouvait trouver quelqu’un prêt à lui échanger le livre de sort pour de l’équipement pour Mages Sacrés. La Guilde des Alchimistes était le lieu parfait pour ce stand, car elle se trouvait à l’un des principaux points de convergence de joueurs dans la ville.

Les Voleurs lambda ne pouvaient pas s’offrir un tel livre de sort. Le Mage Sacré avait interpellé tous les Voleurs pendant plus de vingt minutes, et même si certains Voleurs se montraient intéressés et demandaient le prix, ils avaient tous secoué la tête et étaient repartis les mains vide. Mais, en voyant Nie Yan passer, il sut qu’il avait une bonne chance avec lui, puisqu’il semblait plutôt riche.

Nie Yan tourna sa tête pour dévisager le Mage. Il avait un bâton gris-noir dans la main, portait une robe de mage blanche et semblait avoir la vingtaine. Nie Yan reconnut instantanément son équipement : la robe était la Toge du Saint Promeneur, tandis que son bâton était le Vent de la Lune Couchante. Même si ces équipements n’étaient pas les meilleurs disponibles pour les Mages Sacrés, ils étaient tout de même plutôt bons.

« T’as vraiment de la chance d’avoir loot Retraite Rapide, » dit Nie Yan, le sourire aux lèvres. Il s’agissait d’un sort très utile.

« C’est vrai, mais j’ai toujours eu beaucoup de chance. J’ai des amis qui tuent des monstres depuis des jours dans le Canyon Sacré sans rien recevoir d’intéressant. Moi, j’ai farm pendant trois heures j’ai déjà récupéré ce livre ! Il vaut encore plus que certains équipements de qualité argent ! » Puisque Nie Yan semblait avoir mordu à l’hameçon, le Mage Sacré se transforma instantanément en moulin à paroles, comme si quelqu’un avait allumé la radio !


Cet article comporte 13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top