skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 41


Traducteur : Mithestral

Editrice: MissX


Chapitre 41 : Un mec vulgaire

Nie Yan avait un meilleur aperçu de sa force après avoir été à l’institut martial. Même s’il lui restait encore beaucoup de chemin avant d’atteindre le niveau des meilleurs athlètes du pays, il n’aurait aucun mal à se protéger si les circonstances le demandaient.

Nie Yan décida de se rendre au magasin pour dépenser les vingt-six milles crédits qu’il avait reçus en récompense. Il acheta une dizaine de tubes de compléments nutritionnels qui devraient lui suffire pour le reste du mois.

Après être rentré chez lui, il poursuivit son entraînement. Depuis sa réincarnation, il avait partagé son temps entre Conviction, l’entraînement physique et les révisions. Les autres affaires attendraient le retour de ses parents.

Le reste de la journée passa ainsi rapidement. Alors que l’heure d’ouverture des serveurs approchait, Nie Yan s’allongea sur son lit et s’équipa du casque de réalité virtuelle.

Aussitôt connecté sur le jeu, il commença directement à gagner de l’expérience sur les Araignées d’Eau aux alentours. Petit à petit, les cadavres s’accumulaient et sa barre d’expérience se remplissait. Il ne lui restait plus qu’une dizaine de monstres avant de monter de niveau.

「Nie Yan, où te trouves-tu ?」La voix de Yao Yao se fit entendre sur le canal vocal.

「Je suis toujours en train de tuer des Araignées d’eau au Lac Rando.」

「Retrouve-nous au portail de téléportation de Tellak dans cinq minutes, on va bientôt partir. Emmène aussi ton ami.」

「Ça marche」 répondit Nie Yan. 「On se voit dans cinq minutes.」

Il raccrocha l’appel et contacta Tang Yao. 「Portail de téléportation de Tellak, dans cinq minutes. Notre groupe va bientôt y aller, dépêche-toi de t’y rendre.」

「Aussi tôt ?」 répondit Tang Yao d’un ton surpris, mais enthousiaste.

「En règle générale, les gens partent en donjon le plus tôt possible dans la journée. C’est mieux de partir le matin plutôt que l’après-midi ou le soir.」

「Ça marche, je vais m’y rendre de suite」 répondit hâtivement Tang Yao qui raccrocha pour se préparer à partir.

Nie Yan vérifia sa barre d’expérience. Niveau 3, 99 %. Il lui faudrait au moins dix minutes pour remplir le dernier pourcent. Comme il n’avait pas ce temps, il utilisa un Parchemin de Retour. Après une vingtaine de secondes et un éclat de lumière, il se retrouva en ville.

「Où est-ce que tu es ? Tes coordonnées, s’il te plaît.」 demanda Nie Yan à Tang Yao sur le canal vocal.

「Attends, je te vois, j’arrive, reste où tu es.」 Tang Yao arriva en marchant depuis la place principale. Il était équipé de la tête aux pieds d’une magnifique robe de mage rouge. Il était très voyant dans la foule et de nombreux joueurs le regardaient d’un air envieux. Tang Yao avait même inconsciemment bombé le torse en se déplaçant.

Il était très fier de l’équipement qu’il portait car c’était le symbole d’un expert.

« Alors, tu t’es entraîné chez toi ? » demanda Nie Yan. Tang Yao semblait déborder d’énergie et ne ressemblait en rien au joueur déprimé et abattu de sa vie précédente.

« Ouais, c’était plutôt fructueux. Tu pourras admirer une fois dans le donjon. J’ai fait beaucoup de progrès ! En plus, tu vas pas me croire. Quand je me suis déconnecté, Wei Kai m’a appelé. Je pense qu’il veut se faire bien voir de nous ! Il m’a même demandé ton numéro de téléphone. Bref, je lui ai demandé d’être mon sparring-partner et on a fait plusieurs dizaines de matchs. Il n’en a pas gagné un seul ! »

« T’es sûr qu’il ne t’as pas juste laissé gagner ? » demanda Nie Yan, le sourire aux lèvres. Il savait bien que c’était exactement le genre de Wei Kai d’agir ainsi.

« Je crois que tu me sous-estime un peu trop. Tu sais, j’ai quand même un peu de talent ! Au fait, quand Wei Kai m’a téléphoné, il m’a dit que t’es allé à l’Institut Martial Lin. Ne me dis pas que tu y es allé pour Lin Jia, si ? Je peux pas le croire… Comment tu peux aimer une femme pareille ? Elle couche avec littéralement tout le monde ! »

« C’est vrai que j’avais des sentiments pour elle, mais c’était quand on était encore au collège. J’étais jeune et naïf. Je t’assure que maintenant elle ne m’attire plus du tout. J’y suis juste allé pour tester ma force. »

« En y réfléchissant bien, c’était ce que j’avais pensé… Après tout, comment peux-tu être attiré par Lin Jia ? Si vraiment tu cherches une nana, je peux t’en présenter ! » ria Tang Yao en tapotant l’épaule de Nie Yan.

« Avec le genre de filles que tu fréquentes, je pense que c’est mieux si tu les gardes pour toi. » Nie Yan leva les yeux au ciel en entendant les pitreries de Tang Yao.

Nie Yan sentit soudainement un parfum très particulier. L’odeur provenait d’un parfum à la fleur de lys d’une parfumerie de PNJ. Il était simple, élégant et agréable. Il sut exactement qui venait d’arriver dès qu’il sentit le parfum.

« Tout ce que tu fais c’est de réfléchir à des trucs débiles comme draguer des filles. Je savais que t’étais pas un mec bien. » marmonna Yao Yao.

Nie Yan souria délibérément quand il entendit sa voix. Il tourna la tête et vit la silhouette élégante de Yao Yao se tenir juste derrière lui. Elle portait une toge de mage entièrement blanche, comme une couche de neige pure enrobant ses formes parfaites. Ses cheveux était détachés mais elle portait un fichu sur la tête, ce qui lui donnait beaucoup de charme. C’était comme si elle sortait tout droit de la toile d’une peinture magnifique.

Tang Yao regarda la splendide Yao Yao aux côtés de Nie Yan, la salive lui coulant presque de la bouche. Il resta là, hagard, pendant ce qui semblait une éternité avant de donner un coup de coude à Nie Yan. « Quelle femme magnifique ! Oh mon dieu… Nie Yan, c’est ta copine ? »

« Qu’est-ce que tu racontes ? Qui exactement est censé être sa copine ? » répondit furieusement Yao Yao. Elle était vraiment enragée. Un personnage tout à fait vulgaire avait osé dire devant elle qu’elle était la petite amie de Nie Yan. « Hmpf ! Comme on dit, qui se ressemble s’assemble ! »

« C’est tout à fait ça, qui se ressemble s’assemble ! Sinon, tu ne serais pas venue ici nous chercher ! » plaisanta Nie Yan pour taquiner Yao Yao.

« Hmph ! Je vais sagement ignorer ce que tu as dit, sois reconnaissant. Ma chef Yu Lan (Blue Feather) et le reste de mon groupe sont déjà au portail de téléportation. Venez, on va les rejoindre. » Elle savait qu’elle ne pourrait pas se montrer plus maligne que Nie Yan et changea rapidement de sujet.

Tang Yao réalisa quelque chose en regardant Nie Yan et Yao Yao se chamailler. Comment on dit déjà ? Il semblait avoir oublié. Ah oui, c’est vrai, on appelle ça une querelle d’amoureux ! Il avait vu de nombreux couples qui adoraient se chamailler ainsi. Même s’il était quelqu’un de généralement assez lubrique et souvent influencé par ses hormones, il avait quand même quelques principes de base. Si ça ne le dérangeait pas vraiment de conquérir la compagne de quelqu’un d’autre, il n’allait quand même pas convoiter celle de son frère !

Tang Yao félicita mentalement Nie Yan et murmura pour lui-même, « Faut croire que tu as quand même un peu de talent… »

A partir de ce moment-là, Tang Yao décida que Yao Yao ne pouvait être potentiellement qu’une amie, rien de plus. Nie Yan remarqua le changement d’attitude de Tang Yao et ne put s’empêcher de sourire, même s’il était trop fainéant pour lui expliquer la situation réelle. En plus, dans ce genre de cas, quand on expliquait la situation, on la rendait souvent pire.

Le petit groupe de trois se mit donc en route du portail de téléportation.

« Nie Yan, c’est vraiment ton ami ? Ce mec a une apparence vulgaire, mais son équipement semble vraiment bon. T’as une idée de l’armure qu’il porte ? » demanda Yao Yao, visiblement curieuse.

Une larme coula sur la joue de Tang Yao. La magnifique femme à ses côtés n’avait pas utilisé des mots comme « confiant », « fringant » ou « très attirant » pour le décrire, mais bien l’adjectif « vulgaire ».

« La panoplie du Chasseur de Feu. » répondit Nie Yan. Il remarqua que sous son fichu, Yao Yao avait en fait une coiffure complexe formée de plusieurs couches1. Le résultat était vraiment ravissant et il était évident qu’elle s’était coiffée avec le plus grand soin.

« La panoplie qui vient de la Forêt de la Flamme Noire ? » s’exclama-t-elle de surprise. Elle savait que la Forêt de la Flamme noire était un donjon bien plus difficile que la Forêt des Tréants. Seuls les groupes d’élite des plus grosses guildes osaient rentrer dans ce genre de donjon.Elle voyait maintenant Tang Yao sous un nouveau jour, car ceux qui pénétraient dans la Forêt de la Flamme Noire étaient sans aucun doute des experts. « Je n’aurais jamais pensé que ce gros lard pitoyable était en fait un expert. »

Tang Yao avait progressé d’une personne vulgaire à un gros lard pitoyable.

Mais comme Yao Yao avait complété sa phrase en disant qu’il était un véritable expert, il se sentait un peu mieux, et même presque fier de lui. Mais il se sentait également un peu coupable, car son titre d’expert était faux. En comparaison des meilleurs joueurs du jeu, il était véritablement un cran en dessous.

« Nie Yan, tu aimes mon fichu j’espère ? C’est un drop que j’ai eu dans les Ruines Radiantes, il a Dégats Sacrés +3. » Yao Yao tourna sur elle-même. Sa toge flottante ressemblait à une fleur de lotus en train d’éclore et son fichu dansait dans les airs. C’était une scène envoûtante. Elle avait peut-être encore un caractère un peu puéril; lorsqu’elle recevait un bon objet, elle ne pouvait s’empêcher de s’en vanter. De plus, toute la rancoeur qu’elle avait à l’encontre de Nie Yan à cause de leur discussion un peu plus tôt semblait avoir disparu.

« C’est vrai qu’il est vraiment très beau. » répondit Nie Yan en acquiesçant. Yao Yao avait cette caractéristique presque magique; elle faisait oublier à quelqu’un tous ses soucis.

« Nie Yan, elle est vraiment pas mal… Tu devrais faire un geste vers elle aussi tôt que possible, autrement, elle risque d’être prise par une autre personne, et dans ce cas il sera trop tard pour avoir des regrets ! »


1.Voir 


Cet article comporte 14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top