skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 16


Traducteur : Mithestral

Editrice: MissX


Chapitre 16 : De l’arrogance au respect

Voyant Wei Kai se rapprocher, Nie Yan fit progressivement le tour de son adversaire. Il continua à se déplacer lentement jusqu’à se qu’il se trouve derrière Wei Kai, hors de son champ de vision. Il commença alors à se faufiler vers le dos de son adversaire qui ne s’y attendait pas, prenant de longues mais très lentes foulées.

Wei Kai tourna la tête, inspectant la zone dans toutes les directions. Il était incapable de trouver quoique ce soit d’anormal. Tout ce qu’il voyait était les champs d’herbes immenses bercées par le vent, comme des vagues sur l’océan.

Où est-ce qu’il peut bien être, bordel?

C’était la première fois que Wei Kai affrontait un Voleur Tempête si compétent avec Furtivité. Il était raisonnable de dire que l’herbe pouvait facilement trahir la position d’un Voleur. Et pourtant, Nie Yan ne semblait avoir aucune difficulté à se cacher en utilisant Furtivité.

Wei Kai marcha prudemment en avant, tenant son épée près de lui, prêt à l’utiliser. Il pensait que Nie Yan se déplaçait à un rythme excessivement lent pour être resté si longtemps introuvable. Il s’imaginait donc que Nie Yan se trouvait très probablement quelque part devant lui.

Mais il ne s’imaginait pas que Nie Yan se trouvait en fait déjà derrière lui, ayant fait le tour depuis un long moment.

Il n’y avait plus que trois mètres entre la dague de Nie Yan et le dos de Wei Kai. Tout d’un coup, un coup de vent violent souffla, transformant la douce brise en un vent à décorner les bœufs. Juste au moment où le vent commença à hurler, et comme s’il avait attendu ce moment exact, Nie Yan sprinta soudainement en avant. Sa dague était comme un éclair foudroyant s’abattant sur le dos de Wei Kai.

Le bruit de ses pas rapides et le hurlement de vent se mélangèrent, rendant difficile pour quelqu’un de les distinguer. Le coup de vent avait également diminué l’attention de Wei Kai.

Assassiner!

La dague de Nie Yan transperça le dos de sa cible, infligeant trente-cinq points de dégâts.

Wei Kai ne s’attendait absolument pas à ce que son adversaire apparaisse soudainement derrière lui. Il leva son épée et la balaya d’une large attaque.

Nie Yan esquiva la frappe et se repositionna à nouveau dans le dos de Wei Kai. Il se jeta en avant, dague à la main, et poignarda une seconde fois le dos de Wei Kai, lui faisant perdre vingt-trois points de vie.

Wei Kai avait initialement cent soixante points de vie, mais il ne lui en restait déjà plus qu’une centaine. Dès le début du combat, Wei Kai était complètement dépassé par la vitesse de Nie Yan.

La vitesse d’un Berserker reposait sur leur capacité à charger en avant, alors que la vitesse d’un Voleur se reposait plutôt sur leurs mouvements adroits et agiles. Les mouvements des deux professions étaient foncièrement différents.

Les déplacements de Nie Yan étaient rapides et lestes; il restait collé au dos de Wei Kai. En si peu de temps il avait déjà réussi à attaquer Wei Kai deux fois.

Ce bâtard est aussi agile qu’un chimpanzé. Wei Kai rugit soudainement de colère. Son épée longue commença à irradier d’une aura inquiétante alors qu’il se mit à tourner sur lui-même.

« Tourbillon! »

Wei Kai était comme une toupie, à tourner sur lui-même avec son épée brandie droit devant lui.

Au moment où Wei Kai avait brandi son épée, Nie Yan avait correctement deviné qu’il s’apprêtait à lancer Tourbillon, et battit en retraite en s’éloignant de deux mètres.

L’épée longue souleva une forte bourrasque alors qu’elle fendait l’air. L’attaque toucha légèrement Nie Yan pendant qu’il reculait, lui infligeant neuf points de dégâts.

Même en ratant, le Tourbillon lui avait tout de même infligé des dégâts.

L’attaque de Wei Kai s’arrêta après trois rotations. Il haleta et pensa Ce bâtard est vraiment rapide pour esquiver!

A l’instant exact où Wei Kai s’arrêta de tourner, Nie Yan bondit en avant. La dague dans sa main visait la gorge de Wei Kai. Frappe Vitale!

Tang Yao, Li Yang et les autres regardaient le match depuis l’extérieur avec une expression d’incrédulité. Les mouvements de Nie Yan étaient parfaitement exécutés. Du moment où il battit en retraite pour éviter Tourbillon jusqu’au moment où il bondit vers la gorge de Wei Kai aussitôt le Tourbillon terminé, le timing de chaque action ne pouvait humainement pas être plus précis.

En regardant Nie Yan, ils comprirent enfin l’essence du JcJ. Ce n’était pas juste deux adversaires s’attaquant l’un l’autre à l’épée, mais bel et bien une bataille d’aptitude et d’intelligence de jeu.

Tang Yao eut soudain une révélation. Il comprit enfin pourquoi Nie Yan avait dit que son timing quand il incantait des sorts n’était pas bon. Selon qu’un joueur lançait ses sorts au bon moment ou non, l’issue du combat pouvait changer complètement.

Il ne s’était pas du tout attendu à ce que Nie Yan, auprès duquel il avait grandi depuis qu’ils avaient des couches, soit tellement fort. La démonstration de Nie Yan avait vraiment élargi ses horizons. Il y avait une maxime qui disait : « Quand un intellectuel disparaît pendant trois jours, regarde-le sous un nouvel angle ». Ces mots étaient les plus appropriés pour décrire ce que ressentit Tang Yao à ce moment.

La dague de Nie Yan trancha la gorge de Wei Kai.

-95

Frappe Vitale était toujours aussi puissante. En quelques attaques, Wei Kai n’avait plus que sept misérables points de vie, alors que la barre de vie de Nie Yan était restée presque pleine. Il était clair lequel des deux adversaires avait affirmé sa supériorité sur l’autre.

Ce n’est qu’à ce moment-là que Wei Kai réalisa le fossé entre lui et Nie Yan.

« Entaille de Feu! »

Wei Kai ne voulait pas être battu de cette manière. Quand la Frappe Vitale de Nie Yan se termina, il profita de l’ouverture créée à ce moment-là pour lancer son épée vers Nie Yan. L’épée longue dans sa main fut enveloppée d’un manteau incandescent flamboyant alors qu’elle plongeait vers son adversaire.

La chaleur déchaînée attaqua le visage de Nie Yan alors que l’épée se rapprochait.

La puissance de l’Entaille de Feu d’un Berserker était immense, et Nie Yan parlait avec expérience. Il recula rapidement pour essayer d’éviter la lame acérée.

Malgré cela, Wei Kai réussit tout de même à rattraper Nie Yan après avoir précipité son geste, et l’épée le frappa en plein milieu du torse.

-56

Un nombre rouge s’afficha au dessus de la tête de Nie Yan.

Nie Yan avait essuyé le plus fort de l’attaque de Wei Kai. Mais juste quand il regagna son équilibre, Wei Kai utilisa son sort Charge. Il s’approcha, l’épée levée, ressemblant à un tank qui venait s’écraser sur lui.

« Frappe Linéaire! »

L’aura de l’épée forma une ligne droite alors qu’elle fendait vers Nie Yan.

Ce dernier n’avait plus que la moitié de ses points de vie, et le sort Charge assommait la cible pendant une brève période. S’il entrait en collision avec Wei Kai, la puissance explosive du Berserker serait suffisante pour le tuer en quelques secondes.

Nie Yan décida donc de battre à nouveau en retraite. A ce moment-là, l’épée de Wei Kai passa à un cheveu de Nie Yan. Les pupilles de Nie Yan se contractèrent alors qu’il esquiva sur le côté pour éviter l’attaque. Il changea la prise de sa dague vers une prise inversée et visa à nouveau la gorge de Wei Kai.

Mais au final, il fut quand même envoyé dans les airs par la Charge de Wei Kai.

Lorsqu’il tomba à terre, la barre de vie de son adversaire atteignit enfin zéro. Il lutta pour se remettre fermement sur ses pieds et regarda sa propre barre de vie, n’affichant plus que vingt-cinq points de vie.

Comme prévu, affronter un niveau 3 avec un personnage niveau 2 est un peu compliqué.

Nie Yan regarda le cadavre de Wei Kai, et rangea sa dague.

Quelques instants plus tard, ils furent téléportés à nouveau dans les estrades.

« Mec, je suis impressionné. Qui aurait cru que tu étais si fort? Hahaha ». Tang Yao s’approcha de Nie Yan quand celui-ci retira son casque.

« J’ai gagné sur un coup de bol, j’ai été un peu chanceux. » dit Nie Yan. Il avait presque été tué par Wei Kai. Il n’avait pas eu assez de temps pour récupérer de l’équipements et des sorts. S’il avait eu quelques autres sorts à sa disposition, il aurait battu Wei Kai bien plus facilement.

« Une victoire est une victoire, sans même mentionner que c’était un niveau 2 contre un niveau 3. Ecoute, tu saurais pas comment jouer un Arcaniste? Tu veux bien m’apprendre quand on rentre à la maison? » demanda Tang Yao en se frottant les mains. Il semble que Nie Yan en sache vraiment beaucoup sur Conviction.

« Je ne sais pas grand chose sur les Arcanistes. Ils ont différentes configurations de sorts, qui demandent toutes des tactiques différentes. Mais je t’enseignerai ce que je sais. » répondit Nie Yan. Quand il s’agissait de Tang Yao, Nie Yan n’agirait pas égoïstement et ne lui cacherait rien.

« Ça serait cool! » Puisque Tang Yao avait pu observer directement le talent de Nie Yan, il avait une grande confiance en son ami.

Nie Yan jeta un œil à sa carte bancaire qui affichait désormais six milles crédits. Il en retira trois milles pour les transférer à Tang Yao.  » Je te rends tes mille six cents que je te devais. Pour les mille quatre cents restant… considère-les comme une tentative de ma part de repayer une partie de tes pertes. »

« C’est juste quelques milliers de crédits. Comment si peu d’argent pourrait être quoique ce soit entre nous, deux frères? » répondit Tang Yao, un peu mécontent. Dès le départ il n’avait jamais regardé cet argent avec importance. Mais le fait que Nie Yan s’en préoccupe l’avait rendu mécontent.

« De vrais frères remboursent toujours leurs dettes. Si t’es toujours pas content… tu peux m’inviter pour le dîner alors. » dit Nie Yan avec un sourire.

« Tu t’es fait tellement d’argent aujourd’hui, alors que je ne suis même pas rentable. Et pourtant tu as les nerfs d’essayer de profiter de moi? C’est toi qui m’invite à dîner, fin de la discussion! »

« Comme tu veux! »

« Qu’est-ce qu’on mange ce soir? Allons dans un restaurant! »

« Un bol de soupe wonton coûte cinq dollars. Ça devrait être suffisant pour combler ta faim! » plaisanta Nie Yan alors qu’il rangeait sa carte.

« J’ai l’impression que tu joues un peu trop au mendiant là »

« On sait reconnaître les siens, pas vrai? Haha » rigola Nie Yan. Lui et Tang Yao peuvent être considérés comme deux plumes d’un même oiseau.

Wei Kai et son groupe arrivèrent dans la pièce. L’expression de Tang Yao se fit beaucoup plus sombre en les voyant arriver. Il savait que le groupe de Wei Kai avait perdu beaucoup d’argent aujourd’hui. Ils ne vont pas nous faire une crise quand même?

Nie Yan, lui, conservait son sourire. Il semblait clairement beaucoup plus calme que Tang Yao.

« Wei Kai, tu n’essayerais pas de récupérer honteusement l’argent que tu viens de perdre, quand même? » Tang Yao s’était déplacé lentement entre Wei Kai et Nie Yan. De manière subconsciente il considérait toujours que Nie Yan était le même que dans le passé, et qu’il devait le protéger.

« Comment pourrais-je? L’argent perdu est perdu, et l’argent gagné est gagné. Même moi je sais ça quand je fais des paris. Tu sais, on dit que parfois, les différends peuvent mener à des amitiés, donc que dites-vous de faire table rase du passé et de se réconcilier? Jeune Maître Tang, Jeune Maître Nie, quand vous aurez le temps, n’hésitez pas à venir visiter notre humble établissement à l’avenir, ok? » dit Wei Kai avec un sourire.

Wei Kai traînait dans la société depuis plusieurs années. Contrairement à ce qu’on pouvait attendre, il avait appris à se comporter proprement. Il comprenait quel genre de personnes il ne devait pas provoquer, et donc il n’évoqua pas du tout le passé.

« Tu peux être certain que nous passerons quand nous aurons le temps. » acquiesça Nie Yan. Ce Wei Kai, il sait quand avancer et quand battre en retraite.

« Je vais donc partir en premier. Jeune Maître Tang, Jeune Maître Nie, amusez-vous bien. » Wei Kai souriait toujours quand il sortit de la salle accompagné de ses laquais.

« Qu’est-ce qu’il lui est arrivé? Pourquoi est-il devenu soudainement si courtois et formel? C’est juste trop bizarre. Bon sang, ça me fait tout bizarre. » dit Tang Yao d’un ton déconcerté.

« Qui sait? » Nie Yan laissa échapper un petit rire.

Wei Kai et son groupe venaient juste de quitter le bar PK quand l’un de ses sous-fifres lui adressa la parole.

« Chef, pourquoi t’as parlé si poliment avec Nie Yan? ‘Jeune Maître Nie’?? Est-ce qu’il le mérite vraiment? » demanda Li Yang en se mettant à hauteur de Wei Kai.

« Tu sais, il existe un dicton. « Ne malmène pas les jeunes pauvres. »1 Tu l’as déjà entendu? A l’avenir, quand tu juges quelqu’un, ne regarde pas juste le présent, tu dois également regarder un peu plus loin dans le futur » répondit Wei Kai. Il était capable de discerner que Nie Yan était un dragon caché. Tôt ou tard, il s’envolerait très haut dans les Cieux, et il était dans son meilleur intérêt de ne pas devenir l’ennemi d’une telle personne.

Li Yang était toujours perdu sur la signification de ses paroles. Mais en comparaison du reste du groupe, le chef avait bien plus de connaissances et d’expériences, donc il pensa, Le chef dit sûrement vrai, je devrais l’écouter!

Nie Yan et Tang Yao prirent la route en direction d’un restaurant dans le coin.

« C’est quoi ton nom dans le jeu? » demanda Tang Yao. Nie Yan était un Voleur humain, donc il était de la même race que lui. Ils avaient tous les deux débuté dans l’empire Viridian!

« Nirvana Flame. »

« Je viendrais te chercher quand je rentrerai chez moi alors » dit Tang Yao. Il était très excité à l’idée de monter en niveau en compagnie de Nie Yan.

« Je suis en train de faire une quête là, donc je peux pas retourner en ville » dit Nie Yan. Il devait toujours donner les Soies fines au Médecin Blevins. Et puis, il avait déjà programmé ce qu’il ferait par la suite, donc pour l’instant il ne pourrait pas accompagner Tang Yao.

« Ah bon? OK alors… Alors… pourquoi tu ne m’apprendrais pas à jouer Arcaniste maintenant, et je m’entraînerai à la maison? » Tang Yao fut un peu déçu, mais il retourna au même niveau d’excitation très rapidement.

« Les Arcanistes sont divisés en trois groupes. En premier, tu as les plus universels : les Arcanistes de feu. Ils portent toute sorte d’équipements pour augmenter leurs dégâts magiques. Les sorts qu’ils apprennent sont similaires à Explosion de Flammes Arcaniques, le genre de sorts qui a un potentiel létal important. Ce genre d’Arcanistes est le bienvenue dans toutes les équipes. Un autre type est les Arcanistes Diligents. Ils privilégient la statistique augmentant leur vitesse de déplacement. Une fois qu’ils commencent à se déplacer, ils peuvent aller vraiment rapidement. En ajoutant la faible durée moyenne d’incantation des Arcanistes, ils sont très forts en JcJ. Le dernier type est concrètement un mélange entre les deux. Qu’est-ce que tu veux faire? » demanda Nie Yan.

Tang Yao réfléchit pendant un moment, et eut un sourire embarrassé en demandant « Quel est le type qui est le moins dur à jouer? »

« C’est clairement les Arcanistes de Feu. Tant qu’ils ont de bons équipements, et qu’ils font de gros dégâts, toutes les équipes en voudront. En combattant dans un groupe, tout ce que tu dois faire c’est d’attaquer continuellement, et ça ira. Par contre ce genre d’Arcaniste n’a aucune chance en JcJ. » D’un regard, Nie Yan avait deviné que Tang Yao voulait être fainéant. Ce petit coquin n’est pas bête, mais il est juste trop fainéant pour utiliser son cerveau.

« Je ne pourrai pas faire de JcJ? Aahhh ! C’est trop chiant! » Le JcJ était juste trop excitant pour lui. Lui retirer le JcJ c’était retirer la moitié de son plaisir dans la vie. Tang Yao était maintenant plutôt hésitant.

« C’est mieux si tu choisis l’archétype équilibré. Avant de distribuer tes points de statistique, contacte-moi. » conseilla Nie Yan. Dans Conviction, chaque joueur recevait cinq points de statistiques et un point de compétence tous les cinq niveaux. Les niveaux 5,10,15 etc. jusqu’au niveau 30 représentaient donc des augmentations substantielles de puissance.

« Ok, je comprends » accepta Tang Yao, visiblement heureux. S’il avait Nie Yan pour l’aider à attribuer ses points, cela lui éviterait trop de réflexion. C’était ce qu’il détestait le plus dans le jeu : devoir réfléchir à tous ces détails compliqués.

« J’ai encore des choses à faire après avoir fini de dîner. On se contacte ce soir dans le jeu, ça marche? » dit Nie Yan.

« Ca marche. »

Après avoir dîné, Tang Yao déposa Nie Yan et rentra chez lui.

Ayant été de sortie aussi longuement, Nie Yan avait gâché pas mal de temps. En arrivant chez lui il reprit immédiatement ses études et son entraînement.


1. Quitte à tyranniser quelqu’un, il vaut mieux que ça soit un vieux qu’un jeune. Quand tu harcèles un jeune pauvre, tu ne peux pas savoir ce qui cette personne deviendra en grandissant, et à quel point elle peut devenir riche et puissante.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top