skip to Main Content
Menu

Re:Monster Jours 90-95

<<Précédent<< >> Suivant >>


Traduction: Snorri91 et Berrium

Édit: Snorri91

Check: Snorri91 et MissX


Jour 91

Hier après-midi, nous avons commencé notre voyage hors de la forêt. Puisque nos chevaux sont des Centipodes Squelettes, ils ne nécessitent aucun repos, donc nous aurions probablement pu voyager d’un seul coup sans nous arrêter. Bien que notre chariot attire encore beaucoup trop d’attention sur nous. Plusieurs dizaines de chevaux mort-vivants courant littéralement sur la route en fait un convoi très remarquable. Je suppose que tant que nous continuons à avancer sérieusement, nous ne dérangeons pas grandement les communautés dans les prairies au-delà de la forêt. Notre mission, cette fois, est de quitter la forêt, les collines, la montagne et voyager dans l’inconnu pour découvrir la ville forteresse de Trient. Il devrait y avoir suffisamment de temps aujourd’hui pour que nous y arrivions avant la tombée de la nuit.

Nous aurions peut-être déjà réussi à y arriver, mais nous avons décidé de passer la nuit dans un village voisin de la prairie, donc nous sommes actuellement arrêtés dans les prairies.

Le nom du village où nous sommes restés est Clute, sa population est d’environ trois cents personnes. Je dois dire que c’est un peu simple, avec juste le niveau minimum d’agriculture pour le nourrir. Hmm, en fait, il ressemble beaucoup au village où je suis né au cours de ma vie en tant qu’humain. La forêt dans laquelle nous sommes nés est apparemment appelée la Grande Forêt de Kuuderun qui est célèbre pour son bois de haute qualité. Même l’administrateur du donjon de Velvet m’a informé qu’en raison de la forte densité de la magie dans la région, certains produits en bois fabriqués à partir des arbres de la forêt peuvent avoir des propriétés magiques et sont célèbres pour la fabrication d’instruments de musique. Il semble que ce village a également un magasin dont le gagne-pain est de vendre ces pièces.

Je décide que ça vaut la peine d’étouffer ma curiosité et je me dirige vers la boutique. En toute honnêteté, ces articles sont vraiment étonnants; Ils sont imprégnés du pouvoir des esprits de la forêt. Pas étonnant qu’ils soient une marchandise tellement populaire chez les riches et la noblesse de cette nation. Si quelqu’un voulait devenir un célèbre [Travail – Barde], il pourrait certainement vivre facilement s’il avait quelque chose comme ça.

À l’origine, il semble qu’il n’y avait rien d’autre que des prairies dans cette zone jusqu’à il y a quelques années. L’histoire est que plusieurs artisans suite à une rumeur sur le bois de qualité se sont installés et ont construit plusieurs maisons les unes à côté des autres pour commencer à pratiquer leurs métiers. Ils ont eu tellement de succès que bientôt, d’autres les ont suivis ici, et avec le temps, ce soi-disant village d’artisans a été formé. Je dirais que, compte tenu de la croissance, cette ville pourrait doubler sa taille en quelques années.

Parce que les maîtres artisans ont des niveaux d’affaires aussi élevés grâce à l’aristocratie de ce royaume, il semble que si vous êtes assez habile, vous pouvez réellement monter à travers les rangs de la noblesse, en ayant assez de temps. Un tel individu est apparemment si habile, qu’il a créé des créatures artificielles appelées [Golems] qui sont chargées de protéger le village.

En bref, ces gardiens sont des Golems de Fer, bien qu’ils n’aient pas beaucoup plus de pouvoir offensif qu’un Hobgoblin, ils ont des corps massifs avec des valeurs d’endurance élevées. D’après ce que j’ai vu jusqu’à présent, il y a environ cinq de ces créatures. Comme défenses supplémentaires, ils ont installé des tranchées, des fossés, et un homme nommé Kikabe a installé une tour de guet.

Selon la Rousse, elle a rencontré plusieurs marchands privilégiés qui ont fait leurs débuts dans cette ville. On peut dire que ces gens ont un grand sentiment de sécurité dans ce monde, cela me gêne presque de voir à quel point certaines personnes peuvent être ignorantes.

Bientôt, je me retrouve à errer en cercle autour du village. Après avoir vu les corps noirs des chevaux squelettes que j’ai créés, je décide d’utiliser un des objets de mon Item Box pour les changer en chevaux bruns normaux. C’est un anneau que j’ai obtenu dans le donjon de Velvet. Cela me permet de changer la façon dont certains objets ou personnes apparaissent pendant une certaine période de temps.

Après ça, je me rends en ville après avoir vu que tout le monde n’est pas encore prêt à partir. La raison pour laquelle je fais ça est parce que, pendant ma promenade, j’ai entendu plusieurs personnes discutant d’une forme de trouble qui cause des problèmes aux villageois. Voyant la possibilité d’un emploi, je me dirige vers le village.

Ce village a apparemment des problèmes depuis plusieurs mois à cause des clans Orc qui causent des problèmes et qui sont de plus en plus agressifs. Ces Orcs n’ont apparemment pas causé beaucoup de problèmes dans le passé et restaient principalement dans la forêt. Quand j’apprends que ce sont des monstres de la forêt, cela attire soudainement mon attention. Cela peut avoir quelque chose à voir avec moi et mon attaque sur le principal camp Orc il y a un moment de cela.

Selon un villageois, il y a environ 10 ans, un accord a été conclu avec les tribus Orcs de la forêt pour qu’elles cessent leurs raids sur le village en échange du transfert de quelques femmes esclaves une fois tous les six mois. Apparemment, c’est plus commode de le faire, en raison du revenu élevé du village plutôt que de risquer des vies pour combattre les Orcs et leurs raids constants jusqu’à présent.

Cependant, les Orcs ont récemment commencé à rompre le contrat, et ont commencé à attaquer les groupes qui vont à l’exploitation forestière. Ce faisant, ils ont supposément capturé la fille d’un membre influent de la communauté. On me dit que c’était la septième grande attaque ces derniers mois, les attaques des Orcs devenant plus rapprochées à chaque fois.

J’ai entendu dire qu’il y en a beaucoup, mais ils n’ont pas pris le risque d’attaquer directement le village, même si les Orcs sont un type de monstre qui, s’il y en a plusieurs, peuvent tuer un Golem de Fer. Bien que les Golems de Fer soient forts, avec la taille de ce village, vous ne pouvez pas tout protéger avec seulement cinq Golems de Fer. Il incomberait aux villageois de combattre s’ils tombent sous l’assaut des tribus Orcs. Comme il en est, les villageois ne sont plus en mesure d’obtenir en toute sécurité le bois de haute qualité.

Les Orcs ont été très amicaux avec le village au cours de la dernière décennie, donc ce niveau de brutalité laisse le village dans un état de confusion. Bien que les Orcs aient des caractéristiques humanoïdes, en fin de compte, ils ne sont que des monstres. C’est par là que le consensus général se dirige – la mentalité humaine typique.

L’histoire de ce village est courte, et peu de gens ont passé la plus grande partie de leur vie dans ce village. Bien qu’ils soient satisfaits de leur vie ici, en particulier les artisans qualifiés qui ont investi beaucoup dans la ville au cours de la dernière décennie, il y a des risques pour que le village doive être abandonnés si les raids Orcs continuent.

Ces humains n’ont pas de mentalité guerrière et préfèrent arrêter leurs pertes plutôt que de mourir. Quitter leur village et tout leur dur labeur sans même essayer de combattre. Hmph, je suppose que cela se qualifie également comme comportement humain.

Bien que normalement je ne veux pas trop me soucier des souffrances des humains, il pourrait y avoir des affaires à faire à travers le commerce avec ce village, car ils utilisent les esprits de la forêt dans leurs métiers.

Puisque le seul endroit qui peut envoyer une demande punitive pour s’occuper des Orcs est la Guilde qui gouverne la ville, j’y vais pour offrir nos services, et pour recevoir une récompense juste et adaptée pour sauver leur village. Je n’aime pas faire la charité à moins qu’elle me profite.

Ah, c’est ça. Je pense avoir compris la racine de la crise à laquelle ce village est confronté. Il semble que je sois vraiment au centre de cet incident. C’est moi et les autres qui avons volé la base d’opérations des Orcs et tué leur chef. Étant donné que la plupart des Orcs n’ont pas beaucoup d’intelligence pour commencer, en coupant la tête de leur clan on a probablement plongé les survivants dans une guerre civile tribale. Il y a probablement plusieurs factions qui se disputent la place du prochain chef, et chacune essaye d’assurer sa propre survie. Jusqu’à présent, les survivants de leurs raids estiment qu’il y a probablement entre trente et quarante Orcs survivants malgré les dizaines qui ont été tués à la mine.

Il se peut que tous les Orcs, avec un peu de sagesse, aient été présents à la mine pendant notre attaque. En tant que tels, tous leurs approvisionnements, les dirigeants, les mages, et la hiérarchie organisationnelle ont tous été éliminés. Les survivants ne sont probablement pas plus que de simples bêtes qui s’appuient uniquement sur leurs instincts. La meilleure façon d’imaginer ce qui se passe est d’imaginer que tous les survivants sont comme Ogakichi-kun sans mon influence. Avec leur manque de nourriture, ils attaquent la source de nourriture la plus proche, c’est-à-dire le village et ceux qui vont chercher le bois.

Les Orcs n’ont jamais été aussi faibles, mais tel que nous sommes actuellement, nous n’aurons aucun problème pour éliminer la menace. Pour les civils humains normaux et non entraînés, cependant, quand on parle de se battre contre les Orcs c’est une proposition effrayante. Ce serait extrêmement difficile de subjuguer les Orcs pour assurer la sécurité de leurs bûcherons.

Les observations récentes des Orcs les dépeignent comme étant beaucoup plus maigres qu’ils ne l’étaient auparavant, ce qui est un signe évident qu’ils luttent pour trouver une source d’alimentation appropriées.

Les Orcs se sont probablement abstenus d’attaquer les humains jusqu’à ce que la faim ait raison d’eux, et ils sont venus piller les humains même s’ils se souvenaient des avertissements que leurs supérieurs leur avaient dits avant que nous les abattions tous. Puisque les champs sont presque totalement sans défense, les Orcs les ont également attaqués.

Soupir, puisque c’est un problème que j’ai causé, je suppose que je ne peux pas juste laisser ça comme ça. Surtout si, pour une raison quelconque, on découvre que c’est moi qui ai provoqué les attaques d’Orcs sur le village humain, qui sait quelles en seraient les conséquences. Très probablement, mes relations avec les humains seraient ternies pour une très longue période. Non pas que je regrette d’avoir chassé les Orcs des mines. Les pierres d’esprit qui sont extraites des mines Orc en valent bien le prix pour les humains. L’expérience à l’époque était également agréable.

Les pierres d’esprit sont précieuses pour les humains et de nombreuses autres races pour leurs propriétés magiques. Si je suis capable d’éliminer les Orcs restants, les vendre ici rapporterait un énorme tas d’or. Puisque cet endroit a une demande si élevée de matériaux magiques de haute qualité, je vois cet endroit presque comme s’il était rempli d’arbres sur lesquels pousse de l’argent. Ce n’est pas quelque chose que mon cœur gourmand pourrait laisser passer. Eh bien, pour l’instant je garde dissimulées les informations que j’ai découvertes pendant que je discute de la question d’un contrat pour s’occuper des Orcs. Pour moi, ce que j’ai fait aux Orcs est une chose qui appartient au passé.

Ce n’est pas comme si j’ai quelque chose contre les Orcs, mais, avec l’idée de gagner une récompense, je repousse toute morale. Bien que, comme consolation, je suppose que je vais me lancer dans le traitement de tous ceux qui ont été blessés à cause des incursions constantes d’Orcs. Il y a même un avantage à le faire. Cela me fait apparaître comme une âme bienveillante à leurs yeux. Je pourrais même recevoir des prix spéciaux pour mes marchandises une fois que tout cela sera terminé.

Quoi qu’il en soit, une fois le contrat avec le Village de Clute fait, j’ai quelques petites conversations avec certains des membres à la tête de la Guilde avant de m’en aller. Si je joue correctement mes cartes, je peux transformer ce contrat à court terme en un contrat formel à long terme pour protéger le village des attaques futures. Même cela serait à mon avantage. Si je veux faire des affaires avec ces gens en leur vendant nos pierres d’esprit, je peux aussi bien m’assurer qu’ils ne soient pas pillés ou rasés. Étant moi-même sûr de l’avenir de cet accord, j’y suis retourné.

Après la conclusion du contrat, il ne faisait même pas nuit avant que tous les Orcs soient frits comme du porc rôti. Le problème d’Orcs du village a été réglé. Avec ce délicieux repas avalé, je peux accepter ce prix comme équivalant d’une journée de voyage.

Pendant que nous éradiquions les Orcs, nous nous sommes assurés de ne pas nuire aux femmes humaines en leur possession. En prenant cette précaution, nous avons réussi à récupérer les trois femmes qui avaient été enlevées lors des raids des Orcs. À notre retour, un accord a été signé pour la protection future de la colonie. Avec l’accord conclu, j’envoie dix Gobelins et dix Hobgoblins dirigés par un Hobgoblin Mage en garnison dans le village. Ils devraient arriver dans un jour ou deux et seront accueillis avec une grande gentillesse en arrivant au village.

La confiance que j’ai acquise grâce à ça est immense.

Même si garder les femmes esclaves serait bien, j’ai décidé de les libérer et de les laisser dans le village. Je soumets au Maître de guilde une requête pour qu’on les traite comme des égaux, requête qu’il a acceptée.

Je pense que l’environnement de ce village est meilleure qu’avant.

C’est bon. Meilleures seront les relations avec le village, meilleur sera le business.

Quand nous sommes de retour sur la route, les effets de l’anneau disparaissent.

Je décide de manger l’anneau pour avoir une chance d’obtenir la capacité pour moi-même.

Capacité 【Se Métamorphoser】 apprise.

Pour l’instant, je change la couleur de mon corps pour être plus humaine, même si je laisse mes tatouages en l’état.

Sur ceux, nous continuons de nous diriger vers notre destination.

Jour 92

Nous nous arrêtons plusieurs fois sur le chemin vers la ville. Je prends le temps d’examiner attentivement le terrain environnant. Ma raison c’est qu’il pourrait y avoir beaucoup de créatures savoureuses que je n’ai pas encore mangées. S’il y en a, je veux leurs capacités, c’est aussi simple que cela.

La première créature que nous rencontrons est un Boruforu, une créature mixte qui semble être l’enfant de l’amour entre un rhinocéros, un Buffalo et un sanglier. La prochaine créature est un Serpent-Tortue, un serpent d’environ deux mètres de long avec des plaques rouges de trente centimètres de long le long de son corps. Il y a aussi le Lapin à Lames, un simple lapin à cornes qui a une barbe de lames tranchantes et une lame sur le front. La dernière créature s’appelle une Harpie, elle est assez humaine, mais avec des traits d’oiseaux et un grand nombre d’ailes.

Même si tous les monstres rencontrés ne cèdent aucune habileté, les chasser est assez agréable pour rompre la monotonie du voyage.

Ce voyage est jusqu’à présent assez paisible. Contrairement à la forêt, où les ennemis qui cachent leur présence peuvent frapper de nulle part, il n’y a pas d’angles mort pour les ennemis qui nous approcheraient dans ces vastes plaines ouvertes. Je repère un Lapin à Lames du coin de l’œil et instantanément je lance une attaque sur lui. Au niveau actuel de la Rousse, elle a encore un peu de difficulté avec ces derniers, je demande donc à Dhammi-chan de le distraire avec sa magie pendant que la Rousse va le tuer. Puisque mes deux familiers sont montés en Rang, ils sont tous les deux très intimidants pour la plupart des adversaires.

Depuis que nous nous sommes séparés du «familier» Cheval Tri-Cornes de Dhammi-chan qui est retourné à la base pour diverses raisons, elle monte sur Kurosaburo qui a évolué en un «Loup Noir Sinistre» (Orthros). La Rousse est montée sur Kumajirou en raison de la différence de force entre Dhammi-chan et la Rousse. Cependant, en dépit de la logique impliquée là-dedans, Dhammi-chan semble être jalouse de la Rousse, je me demande pourquoi …

Quand nous tombons sur un troupeau de quelques dizaines de Boruforu, je décide d’arrêter le convoi pour les chasser. Je lance un peu de camouflage sur les Chevaux Squelettes en utilisant une de mes capacités. Je me suis un peu exercé avec mes capacités de camouflage depuis le village. Je veux éviter la même surprise que celle qu’il y a eu quand nous sommes arrivés avec le convoi tiré par les Chevaux Squelettiques. Pour la chasse, je laisse Kumajirou et Kurosaburo s’occuper de la plupart du travail, ils ont été assez paresseux depuis notre départ de la colonie. Parce que les deux sont des chasseurs naturels, la chasse est faite de manière rapide et efficace. Après ça, c’est la collecte et le traitement des matériaux.

La Rousse m’informe que les matériaux de Boruforu sont en fait un produit cher qui est utilisé pour les outils et la médecine.

Même après avoir entendu ça, je mange quand même cinq d’entre eux moi-même. Cela revient au même que ce que je mange normalement pour le petit-déjeuner de toute façon.

Capacité [Armure Osseuse de Rhinocéros] apprise.
Capacité [Désensibilisation] apprise.

Zut. J’en ai mangé une quantité assez importante, mais je n’ai gagné que deux capacités de leur part à cause de notre différence de puissance. Oh bien, je ne dois pas laisser cela me déranger autant, ce n’est pas comme si les deux capacités que j’ai obtenues sont insuffisantes ou quoi que ce soit. Quoique je ne pense pas avoir besoin de l’une d’elles dans un avenir proche.

Eh bien, même si je n’avais pas obtenu de capacités de leur part, leur viande est encore parmi les meilleures que j’ai mangées jusqu’à présent. Nous l’avons rôtie. La viande fond instantanément dans ma bouche, la texture et le goût de la viande sont incroyables. Comparer le goût à l’apparence est la même chose. Inutile de dire que la viande de Boruforu est maintenant l’un de mes plats préférés.

Après un moment, nous tombons sur un autre lapin à lames. Quand on y pense, c’est une petite proie pour Dhammi-chan et moi, mais c’est encore un bon entraînement pour la Rousse. Pendant qu’elle se bat contre le lapin, j’en rassemble deux autres pour qu’elle se batte. Pendant ce temps-là, je prépare un peu du thé que Père Elfe-san m’a passé la veille de notre départ. Je sors quelques crackers au riz et je prends une légère pause. Après toute cette viande rôtie, le thé est une touche agréable.

Grâce au sang du premier Lapin à Lames, les yeux de la Rousse brillent d’un rouge plus profond, et son pouvoir augmente. Cela est dû à son travail [Soldat Noir], qui lui permet de se renforcer grâce à chaque monstre qu’elle consomme. Pendant qu’elle se bat, je m’assieds à côté d’Alchimiste-san, et nous partageons une tasse de thé. Je mentionne que la Rousse a maintenant besoin de consommer des monstres à intervalles réguliers sinon son corps pourrait se décomposer. Elle est encore surprise par la brusque poussée de force et de vitesse de la Rousse.

J’offre à la Rousse des éloges une fois qu’elle a fini sa tuerie. Je guéris ses blessures tout en caressant ses cheveux roux. Après avoir soigné ses blessures, je lui fais une douche à l’aide de [Main Hydraulique]. La raison est parce qu’elle est allée un peu trop loin et a déchiqueté les Lapins à lames, s’aspergeant de sang. Après l’avoir nettoyée, je fais rapidement la même chose pour ses vêtements puis elle s’habille.

À midi, nous rencontrons un repaire de Serpents-Tortues. Apparemment, les Serpents-Tortues creusent un nid dense de tunnels entrelacés comme les fourmis. C’est assez bizarre, mais je ne suis pas frustré. J’utilise [Écholocation] pour les trouver et les rassembler tous ensemble d’un seul coup.

En utilisant ma capacité [Contrôle de la Terre], je les pousse tous à la surface sans les déranger réellement. Pendant la journée, ils dorment donc cette chasse devrait être facile. Puisqu’ils sont endormis, nous prenons notre temps pour tuer soigneusement chacun d’eux sans endommager les matériaux qui pourraient valoir un peu d’argent plus tard. Malheureusement, pendant le processus, ils commencent à se réveiller, et je dois appeler plusieurs membres pour m’aider à leur faire face. Puis, une bataille s’engage pendant que les serpents restants parmi les quatre-vingt-huit serpents initiaux se réveillent d’une manière effrayée et commencent à attaquer. Comme ils sont d’assez bas niveau par rapport à nous, nous pouvons prendre notre temps pour tuer chacun d’eux sans endommager leurs précieuses carapaces.

Je tue personnellement trente-huit d’entre eux en un instant. Même la Rousse réussit à tuer une douzaine d’entre eux. Forgeronne-san et les sœurs préparent un repas avec une partie de la viande. C’est plutôt bon, meilleur qu’une Vipère Nocturne. Avec un peu de liqueur elfique, le repas est exceptionnel.

Capacité [Retrait d’Armure] apprise.
Capacité [Dormant] apprise.

Note: dormant dans le sens inactif

Le goût est bon, mais comme il se vend bien, je vais me retenir d’en manger.

Même si je veux aussi avoir plus de Harpie, il n’y en a pas dans le ciel, et la chasse constante et le bain de sang font des ravages avec la santé de Forgeronne-san. Pour ces raisons, j’arrête la chasse et je décide de continuer à avancer vers notre destination.

En avant, je vois un chemin de montagne. Je décide de le prendre. Je me demande s’il y a des monstres le long de ce chemin de montagne…

Jour 93

Nous voyageons surtout sur le chemin de montagne, bien que parfois le sentier est trop étroit ou que la route est recouverte par la végétation. Au total, il y a trois chemins différents que d’autres ont développés au fil des années. Celui que je décide d’emprunter va vers le bas et finit par longer la rivière. Il semble être le plus fortement emprunté et donc le plus sûr en termes de transport. Le monstre le plus puissant de cette région est l’Ours Géant. Supposément, il y a aussi un Ours Géant de classe Boss semblable au Seigneur de la Forêt que j’ai vaincu plus tôt.

Aussi, la force de ce monstre de classe Boss qui habite les falaises est apparemment bien au-delà de celle du Seigneur de la Forêt. Avec les Ours Géants il y a aussi une espèce d’oiseau qui vit sur la montagne. Il semble que c’est un grand aigle avec des plumes brunes et quatre ailes appelé un «Aigle des Falaises». La taille moyenne d’un Aigle des Falaises est d’environ deux mètres, et l’envergure de ses ailes est à peu près le double de celle-ci. La taille est certainement suffisante pour intimider les adversaires faibles. Il semble qu’il peut aussi sécréter un poison paralysant de ses serres.

Dites ce que vous voulez, mais c’est certainement un monstre déplaisant à combattre lorsque vous faites une randonné sur un chemin donnant sur une falaise. On m’a dit qu’il n’y en avait pas trop dans les montagnes, donc au moins, c’est un avantage. Oh, et il y a aussi une sous-espèce de Boss qui dirige les Aigles des Falaises appelés l’Aigle de Jade. Il peut produire une petite tornade par sa bouche, ce qui peut pousser une proie plus faible hors des falaises pour la tuer. On dit aussi que la tornade change de forme en un torrent de lames qui tranche ses ennemis. Heureusement, un des humains que j’amène avec moi a une vaste connaissance de cette zone.

Il m’informe qu’il habitait à proximité et qu’il a entendu des histoires sur chacune des créatures de la montagne. L’Ours Rouge d’ici est puissant, mais il se déplace seul. Puisque nous sommes dans un groupe, même si nous le rencontrons, l’Ours ne devrait pas se révéler être un problème. Bien que pour l’instant, il est préférable de nous déplacer en groupe.

Avec les membres de notre groupe se déplaçant à proximité les uns des autres, nous sommes plutôt en sécurité à chaque fois qu’un Aigle des Falaises apparaît. Ils volent très vite et sont durs à frapper avec la plupart des attaques. Ils attaquent toujours dans notre angle mort pour amorcer le combat. Étant sur une falaise, ils sont généralement difficiles à tuer. Cependant, grâce à mes armes et mes capacités, j’ai une portée d’attaque suffisante pour les gérer. Couplé à ma capacité 【Détecteur de Présence】, attaquer mon angle mort s’apparente à une condamnation à mort certaine pour les oiseaux, et ainsi, je marche seul devant pour attirer la majorité d’entre eux sur moi.

C’est vraiment surprenant de voir combien il est facile de les éliminer une fois que j’ai compris comment leurs instincts de chasse fonctionnent. Nous nous mettons à prélever les matériaux des aigles dès que je les attrape. Au total, nous en prenons dix-huit. Une fois que nous arrivons à une clairière, nous les avons frits et mangés. Ils sont assez grands, donc le repas est satisfaisant.

Le goût de la viande est délicieux. Je veux en manger plus, mais il n’y en a pas beaucoup dans les montagnes pour commencer. Je devrais probablement éviter d’en tuer trop ou je risque de décimer la population qui vit dans les montagnes.

Capacité [Voix Paniquée] apprise.
Capacité [Production d’Ailes] apprise.
Capacité [Vol à Grande Vitesse] apprise.
Capacité [Lecture du Vent] apprise.
Capacité [Griffes Paralysantes] apprise.
Capacité [Résistance à la Paralysie] apprise.

Vers deux heures de l’après-midi, nous arrivons à un point sur la route où le sentier s’élargit considérablement. Cela me fait me sentir beaucoup plus en sécurité maintenant que les risques d’être attaqué par la falaise ou d’effondrement de la crête sont partis. Ma seule préoccupation est qu’il y a des tas d’ossements de divers animaux éparpillés dans la zone. Il y a probablement le nid d’un monstre puissant à proximité. Finalement, nous rencontrons les signes d’une bataille: des fragments d’os humains, d’armures et d’armes sont éparpillés. Ceux-ci doivent être des restes de certains humains qui sont venus subjuguer la bête qui vit sur ce chemin.

Juste au moment où je pense ça, j’entends des bourdonnements et des battements d’ailes et ma capacité [Prévoyance] m’avertit du danger. À cet instant, ma peau est battue par une rafale de vent qui frappe violemment, c’est semblable à des centaines de rasoirs frappant ma chair tout à coup. Dans le ciel, je vois cinq Aigles des Falaises. En outre, une sous-espèce d’Aigle de Jade considérablement plus grande est parmi eux. Tous ensemble, ce groupe a une présence intense.

Ce sentiment est bien plus grand que le sentiment que j’ai eu face au Seigneur de la Forêt. Quand nos yeux se rencontrent, une sensation d’inconfort hérisse ma nuque. Leurs intentions sont certaines: ils sont venus ici pour tuer.

Les plumes de jade de la sous-espèce étincellent comme des lames dans la lumière du soleil, et semblent pouvoir couper n’importe quoi. Son bec et ses griffes semblent être aussi solides que des diamants. Il se déplace beaucoup plus rapidement que les autres Aigles des Falaises, frappant dans toutes les directions plutôt que juste en arrière, rendant cet adversaire beaucoup plus difficile à combattre que le prévisible Aigle des Falaises moyen.

Je vois beaucoup d’intelligence dans la paire de grands yeux jaunes qui me regardent. Un tueur suprême des montagnes avec une qualité étonnante de grâce gagnée par de nombreuses batailles de survie. Au premier coup d’œil, le fait que sa couleur soit altérée signifie qu’il a probablement obtenu une [Protection Divine] avec son propre système spécial de capacités, tout comme le Seigneur de la Forêt. Je veux désespérément capturer et manger cette créature.

Laissant le reste du groupe en défense, je me fais pousser des ailes comme celle d’un insecte en utilisant ma capacité [Génération d’Élytres], créant une explosion instantanée de vitesse lors d’un mouvement brusque en avant vers l’ennemi au-dessus de moi dans le ciel, ma hallebarde en main et visant le cœur de l’ennemi.

Une heure passe pendant que je continue à combattre mon ennemi dans le ciel. Mon adversaire est très puissant et a un avantage dans le ciel. Il se déplace comme un éclair. Sans ma dernière capacité obtenue, [Vol à Grande Vitesse], je n’aurai peut-être pas survécu à ce combat. Au cours de la lutte, j’ai eu une compréhension de combien de combat cette bête a connu pour devenir ce qu’elle est maintenant. Il utilise plusieurs attaques, y compris la création d’une série de mini tornades pour perturber mon équilibre. À cause de ma faible expérience avec mes ailes, faire un combat aérien contre un tel adversaire est assez difficile. Je ne peux même plus compter combien de fois mon corps a été déchiré par son bec ou combien de fois ses énormes serres couvertes de toxines paralysantes ont piqué dans ma chair et mes organes.

En ce moment, tout mon corps est recouvert de sang, et de nombreux fluides corporels sont drainés et perdus. Seulement les plumes de l’Aigle sont aussi aiguisées que des lames, de sorte que même quand j’arrive à esquiver je ne m’en sors pas sans dommages. Il n’y a pas de règles dans cette lutte, cependant. Chaque fois que je ne suis pas capable d’esquiver une attaque, j’utilise mon bras d’argent comme bouclier contre ses griffes. Sans cela, j’aurais pris plus de mille coups de plus que ceux que j’ai déjà reçus. Apparemment, il y a même un effet dans sa salive qui inhibe la vitesse de récupération. Chaque fois que je suis mordu, je dois arrêter le saignement en resserrant les muscles autour de la blessure jusqu’à ce que je réussisse à purger les toxines. Les escortes de la sous-espèce ont été facilement expédiées dans les dix premières minutes de la lutte, même si j’ai payé un lourd tribut pour égaliser les effectifs.

Heureusement, avec [Grande Résistance à la Douleur] et [Désensibilisation], même les plus graves de mes blessures ne me font pas mal, cependant, le fait que ces blessures existent encore me rappelle qu’elles doivent être soignées et traitées. Tous les arts martiaux que je maîtrise sont presque inutiles en l’air, et toutes mes capacités magiques sont trop difficiles à gérer en raison du niveau de concentration intense que j’utilise pour esquiver et me tenir dans les airs.

Cependant, ce n’est pas comme si j’étais le seul à prendre des dégâts. Comme je l’ai dit plus tôt, les cinq autres Aigles des Falaises ont été tués au début du combat. Quant à la sous-espèce, j’ai réussi à trancher une de ses jambes avec ma hallebarde et à faire plusieurs trous dans son corps avec la pointe de mon arme. Les plumes de l’Aigle de Jade sont teintées de sang en plusieurs endroits. Je ne suis pas certainement perdant avec ma capacité à me battre indépendamment du terrain.

Pourtant, être peu familier avec le ciel est devenu entravant et m’empêche d’utiliser la majorité de mes capacités. Certaines de mes résistances sont inutiles si je veux rester dans les airs, et les autres, je ne peux pas les utiliser parce que je ne peux pas rester près de l’Aigle de Jade pendant plus d’une fraction de seconde à la fois. Même si cette bataille dure depuis plus d’une heure, aucun de nous ne montre la moindre baisse de vitesse.

Au fur et à mesure que la bataille s’intensifie, ma hallebarde m’est arrachée des mains et est envoyée vers la falaise. Heureusement, elle atterrit et se plante dans la route, donc elle est facilement récupérable. Bien que dans ma situation actuelle, la récupérer au milieu du combat est hautement improbable.

Que l’Aigle de Jade voit la perte de mon arme comme une opportunité ou pas, il prend une profonde respiration et recule légèrement, mettant une grande distance entre nous. En un instant, ma poitrine est frappée par le bec de l’Aigle de Jade, qui me tourne autour tel une tempête faisant rage.

L’Aigle de Jade crée une rafale géante et la tire directement au travers mon corps avec un niveau de vitesse impossible à voir qui est presque irréel. Sa vitesse doit provenir de sa [Protection Divine]. Son corps est couvert de dommages et d’écorchures, donc cette capacité doit être un dernier recours. À ce moment, je tousse beaucoup de sang, et même avec toutes mes capacités, la douleur est sévère. À l’endroit où ça m’a traversé, ma colonne vertébrale est probablement rompue, et beaucoup de mes organes sont probablement fortement endommagés. C’est vraiment mauvais. Des cris s’échappent de la Rousse, de Dhammi-chan et du reste du groupe. Même Ogakichi-kun crie avec un regard inquiet sur son visage.

Avec ça, l’Aigle de Jade est convaincu de sa victoire et commence à se nourrir.

En ce moment, les capacités que j’utilise décideront de qui va gagner la bataille. Avec la garde de l’Aigle de Jade baissée, cela pourrait être ma chance de le terminer en une seule fois. Mon corps est plusieurs fois plus fort que celui d’un Ogre normal, donc ce coup n’est pas suffisant pour me tuer, bien que les dégâts soient graves. Dans cette fraction de seconde, je pense à la récompense que je gagnerai en tuant cet oiseau et je décide d’y aller avec les dernières forces que j’ai.

En moins d’un dixième de dixième de seconde, j’active de nombreuses capacités que je n’ai pas utilisées jusqu’ici dans les batailles précédentes, car je voulais profiter des combats sur un pied d’égalité.

Mon bras d’argent goutte de sang, mais secrètement, je l’utilise pour stocker et produire plus de sang avec une capacité que j’ai partagée avec lui en utilisant [Synthèse] appelée [Restauration de Fluides].

En utilisant le sang que j’ai produit, je récupère instantanément tout le sang perdu pendant le combat. Couplant cette capacité avec [Lecture haute vitesse] et [Régénération à Grande Vitesse], tout mon corps récupère en un instant. En utilisant mon Bras d’argent, je coupe son autre jambe, au moins j’écarte un grand danger pour moi.

Après, j’utilise [Exosquelette], qui me transforme en quelque chose ressemblant à un scarabée. Pour renforcer ma carapace, j’ajoute [Corps Puissant de l’Ogre Noir] en plus de [Écailles Solides de Dragon Armé] pour augmenter considérablement ma défense. En réponse, la carapace est devenue noire et des plaques comme des écailles se sont développées sur l’exosquelette. Avec ça, mon corps est presque impossible à transpercer par les capacités de l’Aigle de Jade.

Dans la fraction de seconde qu’il faut pour former mon armure, je tisse une version épaisse de mon fil d’or autour des ailes de l’aigle et j’utilise ma capacité contrôlant la gravité pour augmenter considérablement la gravité autour de l’aigle. Il met en place une grande quantité de résistance et il réussit à couper certains de mes fils, mais après avoir amélioré mon fil d’or avec des résistances aux dommages physiques, il n’y a rien de plus qu’il puisse faire.

L’Aigle de Jade tombe vers le sol. Même à la vitesse où il tombe, le cratère qu’il laisse est assez petit. Une créature normale aurait été écrabouillée sur le sol après l’impact, mais il semble qu’il a sacrifié deux de ses ailes pour diminuer l’impact. Même avec ça, il est encore assez étonnant qu’il ne soit pas mort.

Après avoir récupéré ma hallebarde, je mets finalement fin aux souffrances de l’Aigle de Jade. Je recueille un joyau au centre de sa tête et plusieurs flacons pleins de liquides sortant de son corps. Après avoir recueilli le bijou et les liquides, je commence à retirer soigneusement toutes ses membres, en détachant lentement la peau pour ne pas endommager même le moindre follicule. Quand j’arrive au cœur, je remarque une pierre de couleur jade avec une structure en pavés.

J’utilise mon [Grand Évaluateur d’Objets] sur elle et découvre que l’article est appelé [Pierre d’Esprit du Seigneur des Aigles des Falaises].

Je pense immédiatement à partager cette découverte avec les autres et je montre ma dernière trouvaille à tout le monde, qui dans l’instant, s’est rendu compte que c’est le même type de pierre sur ceux qui ont évolué en une classe «Seigneur».

Quand je regarde davantage, il semble que cette classe d’objets est en effet de la catégorie [Pierre d’Esprit] mais elle est [Légendaire] niveau rareté.

Ces objets sont apparemment présents dans les monstres de niveau Boss. Même parmi les monstres puissants, ces objets sont incroyablement rares. Plus le monstre est puissant, plus grande est la pierre qu’ils portent en eux.

Cela dit, le fait de faire face à un chef qui possède une pierre spirituelle n’est pas une tâche facile en soi. On dit que de nombreux monstres célèbres dans l’histoire de ce monde ont porté ces types de pierres d’esprit appelées [Pierre de Seigneur]. Dans le passé, il a fallu des armées entières pour défier les monstres qui étaient devenus assez puissants pour obtenir une Pierre de Seigneur. Parfois, on dit que ces armées qui se sont réunies pour combattre ses monstres ont été anéanties.

Par conséquent, quelque chose d’aussi rare qu’une Pierre de Seigneur pourrait se vendre suffisamment chère pour acheter un petit pays. Cependant, les seules personnes qui ont assez d’argent pour acheter une telle chose sont des monarques de grandes nations ou des marchands célèbres qui détiennent des monopoles sur le commerce de plusieurs nations. Ces pierres sont utilisées dans la fabrication d’objets magiques inégalés avec un potentiel de guerre incroyable.

Avec cette découverte, je décide que j’allais la manger, mais les autres pensent qu’il vaut mieux la conserver et la vendre plus tard. L’argent gagné pourrait être d’un grand avantage. Avec tous les autres inflexibles sur ce sujet, je place la Pierre de Seigneur et plusieurs autres matériaux de l’Aigle de Jade dans mon Item Box.

Alors que je continue de recueillir les plumes couleur jade pour finir de dépouiller l’Aigle de Jade, mon exosquelette disparaît. Après avoir mangé plusieurs plumes, j’ai le désir étrange d’activer mon exosquelette à nouveau. Cette fois, ma carapace est semblable à un oiseau. Ce doit être l’influence des plumes d’oiseau. J’essaye de voler pour tester et ce changement me fait voler beaucoup plus facilement qu’avant avec une vitesse qui a considérablement augmenté.

Avec la bataille, je décide que je dois simplement prendre ma part maintenant et manger l’Aigle de Jade. Je ne peux pas attendre et je commence à le manger cru. Immédiatement après avoir mordu, je crie involontairement.

« Délicieux!! »

Capacité [Flèche de Plume] apprise.
Capacité [Prédateur du Ciel] apprise.
Capacité [Protection Divine du Dieu de l’Orage] apprise.
Capacité [Résistance Totale au Vent] apprise.
Capacité [Griffe d’Adamantine] apprise.
Capacité [Vol Sonique] apprise.

Avec ces capacités déverrouillées, je suis plus que satisfait. Beaucoup de ces capacités semblent très utiles. Après cela, je me mets à cuire le reste de la viande et je partage une portion avec tout le monde.

En regardant les squelettes dans la zone, je décide d’au moins leur donner une bonne inhumation et j’incinère ce qui reste de leurs corps puisque que je n’obtiendrais aucune capacité d’eux de toute façon.

Bien que comme paiement, je décide de garder tout l’équipement qu’ils ont laissé derrière. Il y a plusieurs objets qui semblent contenir des potions ou des produits chimiques d’une certaine nature. En plus de cela, il y a une grande quantité d’or et d’équipement, que j’apprécie de recevoir, même si la collecte d’équipement est un peu vulgaire.

[Namu Amida Butsu]

Après une courte prière silencieuse pendant la crémation, nous continuons notre voyage.

Bien que nous progressons, je commence à avoir des sentiments mitigés, presque un sentiment d’appréhension. Pour l’instant, je conserve ma garde et certaines de mes capacités en alerte. On ne sait jamais d’où pourrait provenir une attaque. Tout ce que je peux dire, c’est que je sens un regard écrasant sur moi.

Jour 94

Il commence à pleuvoir assez fortement aujourd’hui. Parce que la pluie et le vent commencent à rendre notre voyage assez difficile, je décide qu’il est préférable de s’arrêter quelque part. Heureusement, après seulement un bref moment pénible sous la pluie, je remarque une «Aire de Repos» à 30 mètres sur le bord de la route. Nous y arrivons et laissons le chariot à l’extérieur quand nous entrons. Un groupe de colporteurs qui sont entrés devant nous et une foule d’aventuriers d’apparence moyenne semblent effrayés à l’instant où ils me voient entrer. Ils émettent un peu de soif de sang, donc je sors deux barils de saké qui finissent par faire accepter ma présence à tout le monde

Cela désarme la situation pour le moment. Je vends les matériaux que nous avons collectés depuis que nous avons commencé notre voyage, comme les carapaces de Serpents-Tortues et quelques effets personnels qui ont été pillés des cadavres des aventuriers dans la montagne. Je prends également part à un peu de négociation ainsi.

Au début, les humains sont encore assez effrayés par moi, mais après l’entrée de Forgeronne-san, ils se sont calmés graduellement et se sont ouverts. Plus tard, un humain et une bête qui entrent dans l’aire de repos sont surpris par mon existence, mais ils finissent par ne pas attaquer parce qu’ils sentent suffisamment l’atmosphère pour juger que je ne suis pas dangereux. J’aurais pu les manger s’ils avaient décidé de me combattre. C’est presque dommage qu’ils ne l’aient pas fait. Vers midi, les Sœurs ont préparé le déjeuner avec quelques-uns des autres humains de notre convoi. Nous sommes invités à jouer après avoir fini de manger, et je décide de participer parce que j’ai le temps. Gagner de l’or supplémentaire n’a jamais fait de mal non plus.

Le jeu auquel ils jouent est semblable au black-jack. Après une brève description des règles, je décide de jouer avec l’argent que j’ai pillé dans la montagne. Les résultats ont abouti à une victoire totale de ma part. C’est en partie à cause de mes capacités [Règle d’Or] et [Chance]. Les marchands continuent à jouer jusqu’à ce que je les ai littéralement dépouillés. Après avoir trié tous mes gains, je rends quelques objets et leurs vêtements, car je ne m’intéresse qu’à certains des objets que j’ai gagnés.

Je n’ai pas rendu leur argent ou leurs équipements, mais ce n’est pas approprié de voir un homme nu debout devant soi. Il y a là aussi une sorte de sentiment de culpabilité, puisque utiliser mes capacités durant la partie c’est un peu comme tricher.

Je passe la plupart de la journée dans l’aire de repos parce que la pluie ne semble pas vouloir s’arrêter de tomber. J’aurais probablement pu continuer avec les Chevaux Squelettes puisque la voiture a un toit, mais je pense qu’il vaut mieux attendre que la pluie s’arrête, puisque nous ne sommes pas pressés.

Je pratique des [Arts] de combats et des styles de combat avec Dhammi-chan et la Rousse dans un coin de l’aire de repos pour tuer un peu de temps. Bien qu’elles semblent avoir trouvé leurs propres styles de combat unique, leurs attaques sont un peu simples, et elles ont tendance à trop compter sur leurs compétences naturelles. Par conséquent, je pense qu’elles ont besoin de s’entraîner plus.

Donc, pour le moment, je décide de donner une conférence sur la nécessité d’apprendre à affiner leurs compétences. Après ça, je décide de pratiquer certaines de mes propres capacités, comme [Souffle Violent du Démon de Vent] et [Flammes du Démon Ardent].

Grâce à mes connaissances de ma vie antérieure, je me souviens de tous les arts martiaux que j’ai appris, et avec la compétence [Art], leur enseigner ne devrait pas être trop difficile.

Pendant mon entraînement avec Dhammi-chan et la Rousse, certains des aventuriers nous observent et soudainement ils viennent vers nous et veulent participer à la leçon. Parmi eux, il y a plusieurs individus avec le [Travail-Boxeur], le [Travail- Épéiste] et / ou le [Travail-Guerrier]. Je sors des lances en bois et des épées en bois de mon Item Box et les remets au nouveau groupe.

Bien que je fais de mon mieux pour me retenir à mon strict minimum, et même si je suis contre une foule entière, je suppose que je suis juste trop fort pour eux. Après plusieurs minutes, la plupart d’entre eux sont couchés par terre, inconscients. C’est un bon exercice, mais un peu trop court. Après cela, tout le monde est parti et s’occupent de leurs affaires.

Je me demande pourquoi…

Jour 95

La pluie continue de tomber, et maintenant la route est inondée et boueuse. Il semble également que le nombre de membres dans l’aire de repos a augmenté depuis lors.

Un directeur adjoint de la succursale de Trient commence à discuter des affaires pour faire des réparations à l’aire de repos en raison des inondations mineures causées dans la région. Il sort de sa chambre avec un groupe d’aventuriers qui jouent le rôle de son escorte.

Pour être franc, l’homme est un homme potelé, chauve, d’âge moyen, qui ne fait aucun effort pour paraître modeste. À noter, il est l’un des hommes qui a rejoint le groupe avec lequel je jouais. Il s’est avéré être un joueur invétéré et a fini par utiliser la plupart de ses biens comme garantie après avoir perdu tout son or.

Bien que la raison pour laquelle un tel directeur adjoint voudrait errer dans un endroit comme celui-ci, à jouer la plupart de ses possessions, est inconnue, ce que je peux dire, c’est que, en dehors de son problème de jeu, il possède des capacités de très haut niveau. Ses capacités pour gérer l’affaire des réparations de l’aire de repos sont rapides et efficaces.

En ce qui concerne le nettoyage de la plupart de ses possessions, il est plus ou moins raisonnable à ce sujet. Au moins, il ne me traite pas purement et simplement comme une forme de méchant.

Étant donné que toute progression sous la pluie serait lente et risquerait d’endommager le chariot, ainsi qu’éventuellement endommager les Chevaux Squelettes, je décide de tirer le meilleur parti de la situation et de gagner des informations sur les événements actuels.

En bref, je découvre que la princesse du Royaume Sternbild a été guérie grâce à l’élixir que l’héritier de l’Empire Kirika a ramené, selon le directeur adjoint.

Il s’agit du premier cas de «maladie des morts-vivants» à avoir jamais été guéri, et apparemment, le Royaume Sternbild garde quelques gouttes de l’élixir pour analyses afin de tenter de le reproduire.

Eh bien, ils n’ont pas dit comment ils ont réussi à récupérer l’élixir sans conquérir les elfes, mais je décide de ne pas pousser le sujet plus loin. À tout du moins, il semble qu’il n’y aura pas d’autres tentatives pour attaquer les elfes à nouveau. En raison des pertes substantielles subies pendant la guerre, l’idée de retourner soumettre les elfes est devenue tout à fait impopulaire; avec un certain groupe de nobles revenant de la guerre, menant l’opposition.

Il semble que je n’ai pas besoin de revenir pour défendre les elfes pour le moment. Autre que la conversation et une courte promenade autour de l’aire de repos, la journée se passe sans autres choses à noter.

<<Précédent<< >> Suivant >>

Cet article comporte 13 commentaires
  1. Bonne année et bon travail 🙂

    Je signale une gaffe en fin de la journée 91

    Pour l’instant, je change la couleur de mon corps pour être plus humain »e », même si je laisse mes tatouages en l’état.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top